La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Pour une Agriculture méditerranéenne porteuse de sens et davenir Jean-Louis JOSEPH Mars 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Pour une Agriculture méditerranéenne porteuse de sens et davenir Jean-Louis JOSEPH Mars 2011."— Transcription de la présentation:

1 1 Pour une Agriculture méditerranéenne porteuse de sens et davenir Jean-Louis JOSEPH Mars 2011

2 2 Une agriculture très diversifiée et très spécifique Lagriculture de Provence Alpes Côte dAzur est la plus diversifiée de France Ha de terres et presque 1 million dhectares de prairies et parcours : dun coté les cultures intensives du Comtat Venaissin, de lautre les grands espaces pastoraux de Crau et des Alpes Lagriculture et la forêt cest 70% du territoire régional Des exploitations plus petites (47Ha contre 77Ha en moyenne nationale). Un parcellaire peu remembré favorable à la biodiversité La Région est leader national pour les fruits et légumes, pour les plantes à parfum, pour les superficies en Bio (8,7%), pour le vin rosé, pour les olives, pour le riz, 3eme région ovine…. Avec le dérèglement climatique, la trilogie méditerranéenne ancestrale autour des céréales de la vigne et de lolivier narrive plus à fournir des produits de qualité sans une irrigation raisonnée des terres

3 3 (suite) Nos agriculteurs ont une culture de la gestion durable de leau : le canal St Julien date du XIIème siècle, beaucoup de canaux du XVIIIème Les Alpes sont notre château deau mais besoin de sadapter à une gestion durable de la ressource en eau dans le contexte du dérèglement climatique : cest lobjet du Schéma de la ressource en eau actuellement en élaboration avec lappui des partenaires et de lagence de leau Des espaces agricoles grignotés par lurbanisation et laccroissement des espaces naturels et des garrigues Un marché foncier tendu, mal maîtrisé, difficilement accessible aux jeunes Des installations en agriculture de plus en plus hors cadre familial Des pratiques délevage pastoral ancestrales mais stratégiques pour la gestion du territoire

4 4 Une progression notable du Bio ha en Bio et conversion en 2009 : + 12% par rapport à 2008 Progression encore plus rapide des surfaces en conversion : +44% entre 2008 et Les cultures qui ont la plus grosse progression entre 2008 et 2009 : vigne (+34,6%) Les fruits (+31,8%) Les légumes (+23,8%) Source : BLEZAT Consulting 2011

5 5 Une agriculture qui reste un des piliers de lemploi régional actuel et futur Les exploitations agricoles et les entreprises agro- alimentaires génèrent près de emplois: permanents et saisonniers ( ETP) Près de exploitations agricoles et près de entreprises agro-alimentaires Mais une pyramide des âges des chefs dexploitations et des chefs dentreprises en déséquilibre avec un fort enjeu sur la transmission et linstallation Plusieurs PRIDES/Pôles de compétitivité : Fruits et Légumes, Senteurs saveurs… De très nombreux emplois en amont et en aval de la production agricole : effet de filière

6 6 Quelques priorités agricoles régionales Valoriser le potentiel de consommation et lemploi local et régional par le développement des circuits courts et la transformation Créer une marque régionale mobilisatrice Accorder une priorité daction à la filière fruits et légumes, très fragile et insuffisamment organisée Optimiser les outils dintervention dans le domaine foncier pour un meilleur accès à cette ressource en zones périurbaines comme en zones rurales Accroitre linstallation de jeunes et nouveaux agriculteurs Développer un accès équitable et raisonné à le ressource en eau Favoriser linnovation à tous les niveaux Développer la concertation Obtenir une politique agricole commune qui prenne mieux en compte nos enjeux et nos spécificités

7 7 Aller vers une agriculture respectueuse de lenvironnement Plan de développement de lagriculture biologique - aides à la certification Bio - aides aux coopératives et PME en bio - coordination des recherches - promotion et communication Soutien aux mesures agroenvironnementales : réduction de lusage des phytos, qualité de leau, gestion et valorisation des déchets issus de lagriculture Appel à projet AGIR et AGIR+ : vers des exploitations exemplaires, énergie, développement durable

8 8 LAgriculture et lagroalimentaire: secteurs clés au cœur des grandes politiques régionale Le schéma régional de développement économique et les poles régionaux dinnovation « prides » Fruits et légumes, pole saveurs senteurs…. La formation et le soutien à linnovation : lycées agricoles, CFAs, CFPPAs, plateformes pour la diffusion de linnovation Laménagement de territoire : pas de paysages sans paysans Lenvironnement et le développement durable: - Agir pour lénergie : 100 exploitations exemplaires et la relance de lappel à projet Agir+ - agriculture respectueuse de lenvironnement, aller vers une prime aux plus méritants : agriculture raisonnée, intégrée, Bio, Bio cohérence - trames vertes et bleues - une gestion de leau respectueuse de la ressource (Sourse)

9 9 PAC : Une agriculture peu aidée par lEurope, peu mobilisatrice de crédits (Etude INRA ARF) Globalement la Région mobilise en 2007 : 1,85% des aides européennes attribuées à la France (cf diapos suivantes) Région mal classée pour les aides au titre du premier pilier Un appel conséquent au second pilier (développement rural) mais qui ne compense pas en montant les faiblesses du premier, et appelle des crédits nationaux de contrepartie

10 10 Le montant des aides directes (totales) en 2007 (millions ) : 1,85% pour la Région MAP - SAFSL France = millions deuros

11 11 La part des aides directes du 2 nd pilier dans les aides directes totales: la Région mobilise bien mais sur des montants beaucoup plus faibles et avec des cofinancements nationaux et régionaux Développement rural = ICHN, PHAE, MAE, CTE, CAD MAP - SAFSL

12 12 Le montant des aides directes par exploitation () : 4 fois moins quen Ile de France MAP - SAFSL

13 13 Un fort engagement régional pour essayer de peser sur la définition de la future PAC La Région a systématiquement répondu aux débats publics et appels à contribution de la commission (automne 2010, janvier 2011) Conférence régionale agricole le 6 décembre avec tous les partenaires et en présence dune représentante de la commission Réunions de travail programmées avec des députés européens Volonté dintervenir dans le processus sous forme damendements aux propositions législatives Volonté de se concerter et coordonner avec les régions voisines

14 14 Réforme de la PAC: des attentes globales fortes Bon accueil des premières propositions du Commissaire Ciolos Une réforme du mode de calcul des attributions des DPU doit-être mise en œuvre car le mode de calcul actuel inscrit dans la durée les iniquités de traitement des agriculteurs selon leur localisation géographique mais aussi le type de production. Mettre en œuvre une politique de soutien prenant en compte les surfaces mais aussi les contraintes agronomiques, pédologiques, climatique et les emplois générés par lexploitation agricole. Cette nouvelle redistribution des aides publiques permettra de faire une nouvelle place aux agricultures des zones difficiles mais aussi aux exploitations familiales. Faire inscrire, à lheure du dérèglement climatique, le climat méditerranéen comme un handicap

15 15 La concertation a conduit à définir des orientations Intégrer le handicap climat dans le système de primes « Verdir » le premier pilier par des mesures qui permettent de donner des primes aux plus méritants: agriculture raisonnée, intégrée, bio… Ne pas laisser au bord du chemin des « exclus » des aides : petits producteurs de fruits et légumes par exemple quil faut entrainer dans une dynamique collective dorganisation Répartir plus équitablement les aides du 1 er pilier entre produits sous OCM (Viticulture, Fruits et légumes) et produits hors OCM (céréales etc…) Etre particulièrement vigilants aux aides à lélevage qui joue un rôle fondamental daménagement et de protection de notre territoire Pérenniser les aides spécifiques au titre de larticle 68 compte tenu de leur importance pour les filières méditerranéennes : aides à la brebis et à la chèvre, à la qualité pour le blé dur, à la riziculture, au maintien de lAgriculture Biologique … Faire reconnaitre lirrigation « raisonnée » comme facteur de développement durable du territoire Faire reconnaitre les Parcs naturels régionaux comme territoires dinnovation de dexpérimentation des politiques publiques (contrats spécifiques)

16 16 Refonder le mode de gouvernance Refonder le mode de gouvernance de la PAC dans la perspective dune intégration des institutions régionales. Un mode de gouvernance qui associerait pleinement la Région permettrait de conduire une politique au plus près des réalités, du vécu du monde agricole et des attentes de la société.

17 17 Et encore…au-delà de la PAC Initier une politique alimentaire concertée à léchelle des pays méditerranéens dans un double objectif: - promouvoir le régime alimentaire méditerranéen, favorable à la santé - faciliter aux producteurs laccès aux marchés de proximité. Ces marchés ne sont pas que des niches ou de simples opportunités conjoncturelles. - faire valoir progressivement aux consommateurs les bilans carbone des produits comme facteur de différenciation commerciale Impulser une dynamique nouvelle dans le secteur de la recherche agronomique fondée sur la mise en œuvre dune agriculture encore plus respectueuse de lenvironnement. Pour ce faire des projets de recherche- action fondés sur lélaboration de solutions techniques économes en intrants à même de garantir une durabilité aux pratiques agricoles à venir.

18 18 Un constat final Les Régions méditerranéennes restent le parent pauvre de la PAC Un ré équilibrage doit être fait.

19 19 Des réponses Construction de partenariats avec dautres régions méditerranéennes de lEurope et hors Europe pour peser sur les orientations à venir et faire reconnaître nos spécificités Pour une agriculture respectueuse de lenvironnement au cœur dune nouvelle relation Ville-Campagne Pour une agriculture dynamique intégrée dans les schémas directeurs des paysages et de la biodiversité …Et dans les schémas de coopération en méditerranée.


Télécharger ppt "1 Pour une Agriculture méditerranéenne porteuse de sens et davenir Jean-Louis JOSEPH Mars 2011."

Présentations similaires


Annonces Google