La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pratiques actuelles et perspectives François Bonneville - ARICIA 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pratiques actuelles et perspectives François Bonneville - ARICIA 1."— Transcription de la présentation:

1 Pratiques actuelles et perspectives François Bonneville - ARICIA 1

2 Rapide historique d’Internet  1967 : l'agence DARPA (Defence Advanced Research Project Agency) développe le réseau ARPANET avec 4 noeuds. Objectif :constituer un réseau fiable résistant aux attaques ennemies.  1972 : Naissance du courrier électronique.  1973 : spécifications des RFC (Request for Comments) du protocole TCP/IP par Vinton CERF.  1980 : La NSF (National Center for Supercomputing Applications) développe son propre réseau : NSFNET relie différents réseaux régionaux.  1982 : Apparition du nommage des machines.  1986 : L’INRIA est le premier site connecté à Internet en France. 2

3 Rapide historique d’Internet (2)  1991 : Développement du WEB au CERN de Genève.  1993 : 130 sites WEB dans le monde - premiers FAI pour le grand public.  1994 : 3000 sites WEB dans le monde - création de Yahoo.  1998 : Plus de 2 millions de sites. Création de Google.  2000 : 20 millions de sites – Explosion boursière de la bulle spéculative.  2004 : création de Facebook Lancement de GoogleMaps  2005 : développement des concepts du WEB 2.0. Rachat d’Android par Google  2007 : Lancement de l’IPhone par Apple 3

4 4 Internet = inter-networks INTERNET Concept d’interconnexion

5 5 Le Modèle OSI Application Présentation Session Transport Réseau Liaison Physique Application Présentation Session Transport Réseau Liaison Physique TCP IP ETHERNET / WIFI / FIBRE RNIS / RTC / ADSL RNIS / RTC / ADSL … FTP / HTTP / SMTP / POP TELNET / SSH WEB / MESSAGERIE

6 6 TCP/IP le protocole du succès  Standard ouvert  Utilisable librement  Schéma d’adressage unique  Indépendant des couches physiques de hardware  Idéal pour interconnecter du matériel hétéroclite  Multiplexage (plusieurs applications simultannées)  Notion de ports de communication

7 7 Adressage IP  IP V4 : Adresse sur 32 bits xxx.xxx.xxx.xxx  IP V6 : Adresse sur 128 bits 8 groupes de 2 octets (hexadecimal) 1fff:0000:0a88:85a3:0000:0000:ac1f:8001 3,4×10 38 adresses milliards d'adresses par mm 2 de surface terrestre

8 8 Gouvernance d’Internet  Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) alloue l’espace des adresses de protocole Internet (IP) gére le système de nom de domaine de 1er niveau sous la tutelle du ministère du Commerce américain (controversée)  Internet Engineering Task Force (IETF) groupe informel, international, ouvert à tout individu participe à l'élaboration de standards pour Internet  Internet Society (ISOC) coordonner le développement des réseaux dans le monde

9 9 Economie du réseau  Chaque réseau choisit les modalités de son interconnexion  Les réseaux sont coopératifs  Création de nœuds d ’échange : peering  L ’utilisateur final accède au réseau par l ’intermédiaire des FAIs (Fournisseur d ’Accès Internet)  Dilemme : coopération (acheminement) / concurrence (accès)

10 10 Connecter son entreprise au réseau Internet  Le réseau local utilise sans doute déjà le protocole TCP/IP  Choisir un moyen de connexion (RNIS, xDSL, fibre optique, WIMAX)  Installer une passerelle (routeur)  Gérer la sécurité (firewall)  Choisir un fournisseur d’accès Internet

11 11 Usage du réseau en entreprise  Interconnexion de réseaux distants : VPN (Virtual Private Network)  Télémaintenance / contrôle à distance / Webcam

12 12 Le nommage sur Internet  Fichiers hosts  Serveurs de noms : DNS Principe : découpage en zone.com -.net -.org -.gov. -.edu-.mil -.fr -.uk -.it -.de -.it 13 serveurs « root » dressent la liste de la délégation des zones chaque zone gérée par un NIC qui attribue des noms de domaines selon des règles qui lui sont propres nomdedomaine.zone délégué à 2 serveurs de noms les serveurs de noms dressent l ’équivalence machine.nomdedomaine.zone = adresse IP Chaque machine qui veut résoudre un nom doit questionner un serveur de noms

13 13 Déposer un nom de domaine Choisir l ’extension (la zone) :.com ou.fr  Pour les extensions.com,.net,.com Règle : premier arrivé = premier servi choix entre plusieurs prestataires : Network Solutions, Gandi, …  Pour l ’ extension.fr Géré par l ’AFNIC Règles strictes : charte de nommage choix du prestataire parmi les membres de l ’AFNIC  Paramétrage du serveur de nom avec son prestataire

14 14 Les protocoles applicatifs  Telnet et SSH : connexion à distance en ligne de commande  FTP : transfert de fichiers  NNTP : forum de discussions  Gopher : ancêtre du WEB

15 15 Les protocoles de messagerie  Principe asynchrone  Envoi de messages SMTP (Simple Mail Transfer Protocol) - port 25 File d’attente, relais de messagerie Dépose le message dans une boite aux lettres L’impossibilité d'authentifier l’expéditeur engendre le phénomène du SPAM  Relève de messages dans boîte aux lettres POP, IMAP

16 16 La messagerie internet en entreprise  Un outil devenu indispensable Simple Asynchrone Échange de documents  Supprime les niveaux hiérarchiques  Détourne les processus qualité (traçabilité)  Problème d’authentification de l’expéditeur  SPAM, Virus, chevaux de Troie, phishing

17 17 http et WEB : le succès d’Internet  HyperText Tranfert Protocol (RFC 1945 et 2068) protocole de rapatriement des documents protocole de soumission de formulaires  Principe de fonctionnement très simple ○ connexion ○ demande (GET) d ’un document ○ renvoi du document (status=200) ou d ’une erreur ○ déconnexion Protocole en mode de lignes de caractère ○ telnet 80  URL : adresse unique pour tout document

18 18 HTML : le langage du WEB  Langage de balisage qui permet d'écrire de l'hypertexte  Format de données conçu pour définir des pages web  Les ressources graphiques dans des fichiers extérieurs  Feuilles de style : pour séparer le fond et la forme  Javascript : un langage « coté client » pour rendre les pages dynamiques  Serveurs WEB : Apache / IIS  ASP / PHP / JSP : des langages « coté serveur » pour générer des pages à la volée

19 19 La guerre des navigateurs  Netscape Navigator  Internet Explorer ou comment Microsoft impose de fait ses solutions  Opera, Safari  Firefox : le logiciel « libre » devient crédible  Chrome : le navigateur de Google

20 20 Suivre un internaute  http est un protocole simple : pas de session  L’adresse IP ne suffit pas Proxy / Firewall / adresse dynamique  Le principe du cookie

21 21 Le WEB en entreprise  Source d’informations Veille technologique, commerciale, réglementaire Recherche et consultation de fournisseurs Relations administratives  Eviter les abus Charte d’utilisation Proxy

22 22 Créer un site WEB pour son entreprise  Se faire connaître, améliorer son image  Montrer son savoir-faire  Diffuser son catalogue  Vendre ses produits  Améliorer son service après-vente  Recruter  Développer les relations client / fournisseur  Informer ses partenaires  Actualités, communication de crise  Communication interne

23 23 Référencement, animation et mesure d’audience d’un site WEB  Les techniques du référencement Ecrire du contenu de qualité dans les pages WEB Créer des liens avec d’autres sites WEB  Faire vivre le site WEB, un travail à part entière pour avoir de l’audience  Le WEB : un outil qui permet de mesurer facilement l’efficacité et l’audience de son message

24 24 Le WEB 2.0  Techniquement Combinaison du DHTML et du Javascript permettant de rendre les pages WEB complètement interactives Sites WEB entièrement conçus avec des bases de données  Entre serveurs et dans les logiciels Flux d’informations (RSS) Services WEB  Pour les internautes Réseaux sociaux Blogs

25 25 La VoIP  Voice over IP  Permet de transporter la voix via l'Internet  De nombreux protocoles  Problème de la qualité de service avec IP v4 (temps de latence, fluctuation du signal)  Portabilité du numéro

26 26 Internet aujourd’hui  L’informatique « dans les nuages » Déporter les données sur internet et y accéder depuis n’importe où Utiliser des logiciels en ligne  Le très haut-débit Comment le déployer sans agrandir la fracture numérique ?  Le « Responsive Design »

27 27 L’avenir d’Internet et du WEB  Du contenu, encore du contenu, toujours du contenu Géolocalisation généralisée Réalité augmentée  Les objets connectés  Propriété intellectuelle et droit d’auteur Comment rémunérer les créations numériques ? (textes, musique, images, cinéma, logiciels)

28 28 Les modes à éviter et les risques d’un monde hyperconnecté  Réalité « virtuelle » (Second Life)  Danger des réseaux sociaux  Un bruit de fond monstrueux  Bigbrother  Les risques mafieux et terroristes  Pour finir en sourire Une petite parodie


Télécharger ppt "Pratiques actuelles et perspectives François Bonneville - ARICIA 1."

Présentations similaires


Annonces Google