La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA MONONUCLEOSE INFECTIEUSE. Définition Affection aiguë, sporadique, généralement bénigne. Affection aiguë, sporadique, généralement bénigne. Infection.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA MONONUCLEOSE INFECTIEUSE. Définition Affection aiguë, sporadique, généralement bénigne. Affection aiguë, sporadique, généralement bénigne. Infection."— Transcription de la présentation:

1 LA MONONUCLEOSE INFECTIEUSE

2 Définition Affection aiguë, sporadique, généralement bénigne. Affection aiguë, sporadique, généralement bénigne. Infection à herpès virus: Le virus dEpstein-Barr. Infection à herpès virus: Le virus dEpstein-Barr. Etat infectieux avec angine, adénopathies et parfois splénomégalie. Etat infectieux avec angine, adénopathies et parfois splénomégalie. Réactions sérologiques particulières. Réactions sérologiques particulières.

3 Le virus dEpstein-Barr (EBV) Génome: virus ADN, double brin. Génome: virus ADN, double brin. Pas de récurrence symptomatique chez limmunocompétent. Pas de récurrence symptomatique chez limmunocompétent. Latence du virus dans les lymphocytes B du sang circulant et immortalisation. Latence du virus dans les lymphocytes B du sang circulant et immortalisation. 2 type danticorps: 2 type danticorps: anti-VCA (Viral Capsid Antigens)apparition précoce et persistent plusieurs années. anti-VCA (Viral Capsid Antigens)apparition précoce et persistent plusieurs années. Anti-EA (Early Antigens) apparaissent après VCA mais disparaissent rapidement. Anti-EA (Early Antigens) apparaissent après VCA mais disparaissent rapidement. Anti-EBNA (Epstein-Barr nuclear antigens)plus tardifs, persistent toute la vie. Anti-EBNA (Epstein-Barr nuclear antigens)plus tardifs, persistent toute la vie.

4 Epidémiologie Maladie de ladolescent et de ladulte jeune. Maladie de ladolescent et de ladulte jeune. Transmission essentiellement salivaire. Transmission essentiellement salivaire. Contagiosité faible de la maladie. Contagiosité faible de la maladie. LEBV infecte plus de 95% des adultes. LEBV infecte plus de 95% des adultes.

5 Pathogénie Pénétration du virus par loropharynx. Pénétration du virus par loropharynx. Incubation: Colonise les lymphocytes B des organes lymphoïdes de loropharynx. Incubation: Colonise les lymphocytes B des organes lymphoïdes de loropharynx. Dissémination sanguine, véhiculé par les lymphocytes B. Dissémination sanguine, véhiculé par les lymphocytes B. Manifestations cliniques apparaissent lorsque lhôte se défend: Manifestations cliniques apparaissent lorsque lhôte se défend: Hyperplasie amygdalienne et ganglionnaire. Hyperplasie amygdalienne et ganglionnaire. Mononucléose sanguine. Mononucléose sanguine. Infiltration mononucléosique comme le foie. Infiltration mononucléosique comme le foie. Immunité solide et durable après la maladie. Immunité solide et durable après la maladie.

6 Clinique La clinique classique: La clinique classique: Asthénie profonde et prolongée. Asthénie profonde et prolongée. Fièvre °C, céphalées, myalgies. Fièvre °C, céphalées, myalgies. Angine érythémateuse ou érythémato-pultacée. Angine érythémateuse ou érythémato-pultacée. Adénopathies - Splénomégalie inconstante. Adénopathies - Splénomégalie inconstante. Exanthème morbilliforme (10 %). Exanthème morbilliforme (10 %). Atteinte hépatique fréquente: cytolyse. Atteinte hépatique fréquente: cytolyse.

7 Evolution Bénigne Bénigne Guérison spontanée en 3 à 4 semaines. Guérison spontanée en 3 à 4 semaines. Convalescence (asthénie) prolongée. Convalescence (asthénie) prolongée. Implication dans le syndrome de fatigue chronique. Implication dans le syndrome de fatigue chronique.

8 Signes hématologiques Augmentation des leucocytes. Augmentation des leucocytes. Baisse les polynucléaires neutrophiles. Baisse les polynucléaires neutrophiles. Augmentation des lymphocytes. Augmentation des lymphocytes.

9 Diagnostic sérologique Réaction de Paul-Bunnel-Davidsohn: Réaction de Paul-Bunnel-Davidsohn: Sérum du malade agglutine les hématies du mouton. Sérum du malade agglutine les hématies du mouton. MNI test: agglutination sur lame: MNI test: agglutination sur lame: Sérum du malade agglutinine des GR formolés de cheval. Sérum du malade agglutinine des GR formolés de cheval. Immunofluorescence indirecte des anticorps anti-EBV: Immunofluorescence indirecte des anticorps anti-EBV: Infection récente présence anti-VCA et absence dEBNA. Infection récente présence anti-VCA et absence dEBNA.

10 Formes viscérales Atteintes neurologiques : Atteintes neurologiques : Encéphalite Encéphalite Polyradiculonévrite Polyradiculonévrite Syndrome cérébelleux Syndrome cérébelleux Paralysie faciale Paralysie faciale Méningite Méningite Myocardite, pleurésie. Myocardite, pleurésie. Anémie hémolytique, purpura thrombopénique. Anémie hémolytique, purpura thrombopénique. Le Lymphome de Burkitt: Cancer naso- pharyngien. Le Lymphome de Burkitt: Cancer naso- pharyngien.

11 Traitement Pas de traitement spécifique. Pas de traitement spécifique. Traitement symptomatique: Traitement symptomatique: Antipyrétiques et antalgiques: Paracétamol. Antipyrétiques et antalgiques: Paracétamol. Corticothérapie: Prednisone = 20 mg/j Corticothérapie: Prednisone = 20 mg/j Forme bruyante avec angine ++ Forme bruyante avec angine ++ Forme compliquée: Méningo-encéphalite, purpura thrombopénique, anémie hémolytique. Forme compliquée: Méningo-encéphalite, purpura thrombopénique, anémie hémolytique. Contre-indication formelle: amoxicilline. Contre-indication formelle: amoxicilline.

12 EBV et immunodéprimé Transplantés : Lymphoprolifération (0.5 à 7 %) associée à l EBV, délai variable. Transplantés : Lymphoprolifération (0.5 à 7 %) associée à l EBV, délai variable. VIH : VIH : Lymphomes à haut grade de malignité Lymphomes à haut grade de malignité Lymphome cérébral presque toujours associé à EBV Lymphome cérébral presque toujours associé à EBV Leucoplasie chevelue de la langue = réplication de l EBV au niveau de lépithélium. Leucoplasie chevelue de la langue = réplication de l EBV au niveau de lépithélium.

13 Fin


Télécharger ppt "LA MONONUCLEOSE INFECTIEUSE. Définition Affection aiguë, sporadique, généralement bénigne. Affection aiguë, sporadique, généralement bénigne. Infection."

Présentations similaires


Annonces Google