La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les TICE à l’école maternelle. Au regard des textes officiels : le Brevet Informatique et Internet les Nouveaux Programmes de l’école maternelle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les TICE à l’école maternelle. Au regard des textes officiels : le Brevet Informatique et Internet les Nouveaux Programmes de l’école maternelle."— Transcription de la présentation:

1 Les TICE à l’école maternelle

2 Au regard des textes officiels : le Brevet Informatique et Internet les Nouveaux Programmes de l’école maternelle

3 le Brevet Informatique et Internet dans le cadre des activités ordinaires Le B2I a pour objet de définir et de spécifier les compétences que l’école permettra aux élèves d’acquérir dans le cadre des activités ordinaires des disciplines enseignées. un outil A l’école, l’informatique est avant tout un outil au service des apprentissages des diverses disciplines… dans des contextes variés fonction de besoins réels C’est donc dans des contextes variés, où les élèves recourent en fonction de besoins réels à l’usage des technologies de l’information et de la communication, que les enseignants vérifient l’acquisition des compétences spécifiées pour le B2I.

4 5 Domaines de compétences : les premières bases Maîtriser les premières bases de la technologie informatique. Communiquer Communiquer au moyen d’une messagerie électronique. se documenter Chercher, se documenter au moyen d’un produit multimédia. exploiter untraitement de texte Produire, créer, modifier et exploiter un document à l’aide d’un traitement de texte. uneattitude citoyenne Adopter une attitude citoyenne face aux informations véhiculées par les outils informatiques.

5 les Nouveaux Programmes de l’école maternelle Aux côtés les supports numérisés ont Aux côtés des jouets, des jeux, des aménagements ludiques ou des livres, les supports numérisés ont tout à fait leur place en école maternelle. L’ordinateur est, pour les petits comme pour les plus grands, un instrument fécond d’exploration du monde virtuel dès lors que l’usage en est correctement guidé par l’adulte. (5 domaines d’activités pour structurer les apprentissages. Introduction – pg 17) Un Lieu identifié : Le coin lecture, l’atelier informatique, l’atelier de peinture sont fonctionnels et clairement identifiables Dans la classe, les lieux de regroupement contrastent avec les tables d’atelier et des coins de jeux plus isolés qui doivent aussi pouvoir être perçus comme des refuges. Le coin lecture, l’atelier informatique, l’atelier de peinture sont fonctionnels et clairement identifiables. (Vivre ensemble – Être accueilli)

6 Activités d’écriture L’usage parallèle du clavier de l’ordinateur L’usage parallèle du clavier de l’ordinateur, dont les touches sont repérées par des capitales d’imprimerie, permet d’utiliser les lettres ainsi découvertes avant même de savoir les tracer. Il renforce de manière particulièrement heureuse l’apprentissage de l’écriture. (Activités d’écriture) Des outils pour produire de l’écrit, produire des images : Le dessin Les situations et les activités proposées amènent l’enfant à : (…) logiciels de dessin, palette graphique - se constituer un réservoir de traces et de formes obtenues par les moyens les plus variés : dessin à main levée, dessin de réserve, frottage, empreintes, photocopie, encre, monotypes, logiciels de dessin, palette graphique, peinture, pastel, encre, feutres, crayons de couleur, fusain, etc.,

7 Un outil au service de la communication : de correspondance interscolaire, en particulier par le moyen du courrier électronique (l’enseignant est dans ce cas le lecteur des messages reçus). La progressive maîtrise de la compréhension de ce langage passe par des activités mettant en jeu des situations d’échange avec les familles (“livre de vie”), de correspondance interscolaire, en particulier par le moyen du courrier électronique (l’enseignant est dans ce cas le lecteur des messages reçus). Elles peuvent aussi s’appuyer sur l’échange de cassettes, l’usage de la radio ou de la vidéo… (Rappeler verbalement les activités qui viennent de se dérouler dans la classe. Pg 20) les supports informatiques Avant même de savoir lire, l’enfant peut et doit se familiariser avec les principales fonctions de l’écrit en jouant avec les supports les plus fréquents de celui-ci, de la signalisation aux affiches et aux livres, en passant par la presse ou les supports informatiques. Le monde de l’école est évidemment découvert le premier, mais le quartier, le milieu familial, les bibliothèques ou les musées de proximité supposent le même travail. (Découvrir les principales fonctions sociales de l’écrit – pg 21) Des supports au service de la découverte de l’écrit :

8 Des supports au service de la découverte du monde : s’appuie sur des expériences vécues mais passe aussi par la découverte de documents (imprimés ou numérisés) grâce à la médiation de l’adulte qui lit L’école maternelle suscite ainsi toutes les occasions d’une découverte active du monde et en sollicite des représentations. L’enrichissement des connaissances s’appuie sur des expériences vécues mais passe aussi par la découverte de documents (imprimés ou numérisés) grâce à la médiation de l’adulte qui lit, explique, commente les textes comme les images ou les schémas. Dès son plus jeune âge, l’enfant est mis en présence d’un grand nombre d’images, analogiques ou numériques, fixes (photographies, affiches, albums...) ou animées (vidéo, télévision, cinéma…). D’abord sensible aux impressions qu’elles produisent, il apprend à les percevoir aussi comme des documents. (Découvrir le monde – pg 31) dans des documents photographiques imprimés ou numérisés, dans des documentaires, sur des sites internet. Elles constituent des situations de questionnement sur le monde et sont autant d’occasions de recherche d’informations (grâce à la médiation du maître) dans des documents photographiques imprimés ou numérisés, dans des documentaires, sur des sites internet. ( Découverte de différents milieux, sensibilisation aux problèmes de l’environnement – pg 32)

9 Des écueils : - L’utilisation des TICE ne peut se substituer à toutes les phases de manipulation des démarches d’apprentissage du cycle 1 (exemple : la comparaison de collections se fera d’abord par la manipulation concrète d’objets avant d’être proposée au travers d’un logiciel) - Dans la découverte du monde, l’enfant doit d’abord se confronter au réel. - L’utilisation des TICE doit rester inscrite dans le domaine d’activités du cycle 1 et ne pas préparer formellement les élèves à des objectifs relevant de l’école élémentaire.

10 Des pistes d’utilisation : 1- Le langage au cœur des apprentissages : Exemple : Séance de langage autour d’un jeu de stratégie : Pouce-Pouce. Pouce-Pouce 1 er temps : 1 er temps : Mise en situation collective : A partir de la première scène du jeu, identification claire des personnages et du problème à résoudre. Tâtonnements avec l'aide de l'adulte pour comprendre les principes de fonctionnement du logiciel : se déplacer, prendre des objets.

11 2 ème temps : 2 ème temps : un groupe de trois enfants poursuit l'aventure avec comme règles : - Un seul élève manipule la souris, tout le monde a le droit de parler. - On ne touche pas l'écran. (Très important !) 3ème temps : 3ème temps : Echanges d'impressions mais surtout d'informations : le groupe d’enfants acteurs communique à l’ensemble de la classe leurs découvertes, leurs avancées. La mise en commun des connaissances permet d'avancer plus vite, ce qui suppose une verbalisation claire et une écoute attentive. L'adulte prend au vol quelques productions langagières et invite les enfants à préciser leur pensée, rectifie certaines incorrections, reformule parfois, précise le vocabulaire important. La communication entre enfants reste primordiale. La partie est sauvegardée au bout de 15 minutes pour être reprise ultérieurement par un autre groupe d’enfants.

12 Le jeu de simulation devient prétexte à une séance de langage. Confrontation permanente : La parole L’action validation

13 1- Le langage au cœur des apprentissages : Logiciel Lecthème des éditions Jocatop - utilisation individuelle ou à deux. - Différents types d’exercices : langage : découverte des images et des textes association texte-images Mémoire : mémory de dessins et de mots ordre des lettres Discrimination visuelle : - enregistrement et réécoute possible. Mais cela a un coût : 182,94 € (1200 F)

14 2- lecture/écriture : - maîtrise de la souris : logiciel gratuit SouriKlikSouriKlik - écriture d’une histoire, d’un roman photo : - Les enfants inventent une histoire avec des personnages Playmobil. - photographier les différentes scènes de l’histoire. - écrire l’histoire dictée à l’adulte. - En constituer un recueil texte,images. - - utilisation du clavier : Logiciel gratuit : L’écritoireL’écritoire - reconnaissance d’écriture - connaissance du clavier Logiciel WordPad ou Logiciel La Machine à écrireLa Machine à écrire - pour taper son prénom, des mots connus,…

15 3- dessin : Le coloriage : logiciel Print Artist : Réalisation d’affiche, carte d’invitation,… Créer un dessin : avec PaintPaint avec Paint petite (anglais)Paint petite avec la palette graphique 4-adresses de sites : logiciels gratuits (gratuiciel)

16 5- Communication : Dans le cadre d’une correspondance scolaire utiliser le courrier ( classique et électronique ) pour échanger avec une autre classe. 2- Avoir un destinataire 1- Avoir une intention 3- Susciter une réaction COMMUNIQUER c ’est : utiliser des supports de communication variés : papier audio vidéo multimédia : (PowerPoint)

17 Mettre en ligne : (sur des sites Internet offrant cette possibilité ou le site de l’école) - continuer une histoire - des poèsies, acrostiches, … - des dessins, réalisations, … - … 6- Echanger :

18


Télécharger ppt "Les TICE à l’école maternelle. Au regard des textes officiels : le Brevet Informatique et Internet les Nouveaux Programmes de l’école maternelle."

Présentations similaires


Annonces Google