La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge TRAUMATISMES ABDOMINO-PELVIENS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge TRAUMATISMES ABDOMINO-PELVIENS."— Transcription de la présentation:

1 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge TRAUMATISMES ABDOMINO-PELVIENS

2 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge TRAUMATISMES ABDOMINO-PELVIENS Définition, Epidémiologie, Anatomie, Mécanismes lésionnels, Les lésions, Prise en charge, Conclusion.

3 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge DEFINITION Les traumatismes abdomino-pelviens (TAP) intéressent la région du tronc comprise entre en haut le diaphragme et en bas le plancher pelvien (périné).

4 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge TRAUMATISMES ABDOMINO-PELVIENS Définition, Epidémiologie, Anatomie, Mécanismes lésionnels, Les lésions, Prise en charge, Conclusion.

5 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge EPIDEMIOLOGIE 30 % de ces décès sont dus aux traumatismes abdominaux et dont la cause la plus fréquente est lhémorragie, 3 fois sur 4, il sagit dAVP, Le port de la ceinture réduit la mortalité de %. En France, les traumatismes représentent la 3ème cause de mortalité:

6 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge TRAUMATISMES ABDOMINO-PELVIENS Définition, Epidémiologie, Anatomie, Mécanismes lésionnels, Les lésions, Prise en charge, Conclusion.

7 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge ANATOMIE Le contenant: Diaphragme, Côtes, Parois musculaires, Rachis, Bassin. La région abdomino-pelvienne est constituée dun contenant et dun contenu.

8 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge ANATOMIE Le contenu, comprenant: des organes creux: Estomac, intestin, Rectum, Vessie, Des organes pleins: Foie, rate, Reins, Des vaisseaux: Aorte, VCI, VX pelviens.

9 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge ANATOMIE Organes répartis dans: La cavité péritonéale (estomac, foie, rate, intestin), Lespace rétropéritonéal (reins, gros vaisseaux), Le pelvis (vessie, rectum).

10 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge TRAUMATISMES ABDOMINO-PELVIENS Définition, Epidémiologie, Anatomie, Mécanismes lésionnels, Les lésions, Prise en charge, Conclusion.

11 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge MECANISMES LESIONNELS Fermés de labdomen ou contusions (80%), Ouverts ou pénétrants de labdomen (20%). On distingue les traumatismes:

12 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge MECANISMES LESIONNELS Par choc direct: écrasement, compression, déformation: Compression par volant, tableau de bord, Par décélération brutale: étirement, déchirure, rupture (dus à la différence dénergie cinétique des organes): AVP à grande vitesse, chute de lieux élevés. >> lésions des organes pleins: Les traumatismes fermés:

13 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge MECANISMES LESIONNELS Par armes à feu ou arme blanche. >> lésions des organes creux. Les traumatismes ouverts ou pénétrants:

14 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge MECANISMES LESIONNELS TAP fermés: Rate46% Foie33% Mésentère10% Reins9% TAP ouverts: Intestin grêle49% Colon29% Foie17% Rate13% Estomac12%

15 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge TRAUMATISMES ABDOMINO-PELVIENS Définition, Epidémiologie, Anatomie, Mécanismes lésionnels, Les lésions, Prise en charge, Conclusion.

16 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge LES LESIONS Fractures de côtes menaçants foie, reins et rate >> hémorragies, Plaies de la paroi abdominale responsables déviscérations >> infections, Ruptures diaphragmatiques >> détresse respiratoire, Fractures de bassin >> très haut risque dhémorragie. Du contenant:

17 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge LES LESIONS Saignement intraviscéral, intracapsulaire ou dans la cavité péritonéal, lespace rétropéritonéal, le pelvis, par lésions vasculaires, Reins, rate, foie, >> Risque hémorragique +++ Des organes pleins:

18 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge LES LESIONS Des organes creux: Tube digestif, >> Risque infectieux +++ Des vaisseaux: En particulier du pelvis, >> Risque hémorragique +++

19 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge TRAUMATISMES ABDOMINO-PELVIENS Définition, Epidémiologie, Anatomie, Mécanismes lésionnels, Les lésions, Prise en charge, Conclusion.

20 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge PRISE EN CHARGE Déterminer le mécanisme du traumatisme (vitesse, ceinture, etc…), Identifier les détresses vitales, en particulier les signes de choc hémorragique, Débuter le traitement.

21 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge PRISE EN CHARGE Le traitement: Oxygénation >> masque HC, Allongé le patient, jambes fléchies, Mise en place de voies veineuses de gros calibre (X2) pour effectuer un remplissage vasculaire, Prélèvements sanguins (bilan préop), Traitement antalgique (morphine), Protection des plaies ou emballage des organes éviscérés.

22 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge PRISE EN CHARGE Stratégie aux urgences: Dépend de létat hémodynamique du patient: Instable malgré remplissage vasculaire (macromolécules, dérivés du sang) et après élimination dune autre cause: >> bloc opératoire pour laparotomie Stable ou stabilisé: réalisation dexamens radiologiques (écho, scanner): >> thérapeutique adaptée à la lésion.

23 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge PRISE EN CHARGE Cas des traumatismes ouverts: Plaies par arme à feu: Chirurgie exploratrice après bilan radiologique, Plaies par armes blanches: Bilan radiologique: Négatif (10-30% de TAP sans lésions viscérales) >> surveillance, Positif: laparotomie, Prophylaxie: des infections bactériennes par antibiothérapie, du tétanos.

24 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge PRISE EN CHARGE Les traitements par organe: Rate: suture, colles, filets, splénectomie, embolisation, Foie: suture, ligature, lobectomie, embolisation, Reins: surveillance sauf si saignement actif >> embolisation, néphrectomie, embolisation, Organes creux: suture, résection, Gros VX rétropéritonéaux: chirurgie, VX pelviens: contention/fixations des fractures de bassin et artériographie/ embolisation des VX hémorragiques.

25 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge TRAUMATISMES ABDOMINO-PELVIENS Définition, Epidémiologie, Anatomie, Mécanismes lésionnels, Les lésions, Prise en charge, Conclusion.

26 DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge CONCLUSION 80% des TAP sont dits fermés, 90% des TAP fermés intéressent des organes pleins, La complication des lésions dorganes pleins est hémorragique, La complication des lésions dorganes creux est linfection, La stratégie de prise en charge est: La prévention et le traitement du choc hémorragique, La prophylaxie de linfection, Le traitement de la douleur.


Télécharger ppt "DR BOURSIER Michel, UAU-SMUR, CH Saintonge TRAUMATISMES ABDOMINO-PELVIENS."

Présentations similaires


Annonces Google