La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Motivation Et Stratégies D’ Apprentissage Définition Du Concept De Motivation Et Lien Au Concept D’ Apprentissage.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Motivation Et Stratégies D’ Apprentissage Définition Du Concept De Motivation Et Lien Au Concept D’ Apprentissage."— Transcription de la présentation:

1 Motivation Et Stratégies D’ Apprentissage Définition Du Concept De Motivation Et Lien Au Concept D’ Apprentissage

2 Le Concept de Motivation (1) La motivation relève-t-elle uniquement de l’élève ? L’apprentissage est-il uniquement dépendant de la motivation ? L’apprentissage ne peut-il pas être, voire ne doit-il pas être une source de motivation pour l’élève ?

3 Le Concept de Motivation (2) Il existe 4 à 5 configurations comportementales permettant d’inférer le comportement d’un individu selon les auteurs : Le déclenchement du comportement La direction du comportement L’intensité du comportement La persistance du comportement La motivation continuée (proche de la persistance)

4 Le Concept De Motivation (3) A chaque instant de la vie on doit faire des choix. La motivation serait la variable qui précisément régulerait ces choix. Ce processus est continu car les interactions individu-milieu sont continuelles. Donc, l’origine de la motivation est à rechercher dans l’individu et dans l’environnement. Nous nous situons dans une perspective interactionniste.

5 Définition du Concept d’Apprentissage Moteur « L’apprentissage moteur résulte d’un processus actif d’adaptation » - PAILLARD, C’est un processus interne qui engendre une modification comportementale par le fruit de la pratique ou de l’expérience de façon durable. L’objectif final est de permettre à l’individu de s’adapter. Pour qu’il y ait apprentissage il faut : –Un problème moteur, –De difficulté optimale. –Avec une quantité de répétitions suffisantes. –Traiter les bonnes informations.

6 Lien entre Motivation et Apprentissage (1) Comportements adaptatifs –Libre choix –Persévérance –Engagement cognitif important se manifestant par l’utilisation de stratégies d’apprentissage et de stratégies d’autorégulation Comportements non- adaptatifs –L’élève ne fait pas d’effort –L’engagement cognitif est faible (peu d’attention et peu de concentration, pas d’utilisation de stratégies d’apprentissage ni de stratégies d’autorégulation) Caractérisation d’un comportement « motivé par l’apprentissage »

7 Lien entre Motivation et Apprentissage (2) Stratégies d’apprentissage –Définition : moyens que les individus peuvent utiliser pour acquérir, intégrer et se rappeler les connaissances qu’on leur enseigne (WEINSTEIN & MAYER, 1986 ; WEINSTEIN & MEYER, 1991). C’est se référer aux capacités d’apprendre à apprendre. –Ceci concerne les stratégies de mémorisation et les stratégies d’organisation Stratégies d’autorégulation –Définition : stratégies cognitives que l’individu utilise consciemment, systématiquement et constamment lorsqu’il assume la responsabilité de son apprentissage (ZIMMERMAN, 1986, 1990). Cet auteur propose 3 catégories de stratégies d’autorégulation : Stratégies métacognitives (planification, autoévaluation, …) Stratégies d’organisation : organisation de l’apprentissage, quand et à quel rythme travailler Stratégies motivationnelles : qu’est-ce qu’on va utiliser pour censerver des comportements adaptatifs –Les stratégies d’autorégulation constituent une opérationnalisation de certaines finalités éducatives : responsabilité, autonomie, acquisition de savoirs d’ordre méthodologique (« apprendre à apprendre »)

8 Lien entre Motivation et Apprentissage (3) Mais, un élève peut très bien être motivé et ne pas apprendre ; et inversement

9 Lien Entre Motivation Et Apprentissage (4) Les professeurs désignent par motivation « la motivation à apprendre », ce qui est réducteur. Il existe d’autres motifs dont il faut tenir compte tels que les motifs d’affiliation ; et les motifs extrinsèques, intrinsèques (hédoniques) La motivation en contexte scolaire

10 Transition Avec La Deuxième Partie Mais, comment est-on motivé ? Par quoi est-on motivé ? Quels sont les variables et processus qui régulent la motivation ? Il faut utiliser des modèles théoriques pour comprendre pourquoi et comment les comportements évoluent, et non pas prescrire les pratiques professionnelles

11 Un Modèle Explicatif De La Motivation En Contexte Scolaire La Théorie Des Expectations -Valences

12 La théorie des expectations-valence (1)

13 La théorie des expectations-valence (2)

14

15 La Théorie Des Expectations - Valence (3) Utilisation d’infos vécues par le passé. Elles sont responsables qu’une tâche ait ± de valeur Composantes de la valence

16 Stratégies Pour Promouvoir La Motivation À Apprendre Ne pas nuire à la motivation de ses élèves Améliorer son enseignement pour augmenter la motivation à apprendre de ses élèves

17 Ne Pas Nuire À La Motivation De Ses Élèves

18 Améliorer Son Enseignement Pour Augmenter La Motivation À Apprendre De Ses Élèves Tâche Proposer une difficulté objective optimale de la tâche Choisir des activités qui ont une pertinence et une utilité sur le plan personnel (équité sexuel, vie physique future) et culturel. Ceci contribue à améliorer la perception de la valeur d’une activité Fixer des buts exigeants, présentant un défi personnel Donner des buts et des consignes clairs (fixer des buts en termes de résultats mesurables, utiliser un système de points, concrétiser les buts en aménageant le milieu) Différencier les buts et les tâches en fonction du niveau des élèves Autorité Elle renvoie au degré de participation de l’élève à la prise de décision liée aux apprentissages (cf contrôlabilité dans la théorie des attributions causales) Reconnaissance Il s’agit d’encourager les élèves à voir l’apprentissage comme quelque chose de gratifiant, même si au bout du compte on ne fait pas partie des meilleurs. Tel est le rôle des feedbacks, qui doivent informer sur les progrès réalisés. Un FB a également une propriété motivationnelle dans la mesure où il donne une information sur la compétence que manifeste l’élève. En cela, il peut renforcer la motivation. Groupements L’enseignant doit veiller à améliorer les interactions entre élèves en construisant un environnement d’acceptation de tous, dans lequel tous les élèves apportent une contribution significative. Il faut les formes de groupements : dyades symétriques, asymétriques (cf. WINNYKAMEN). Evaluation Il faut être formatif, prendre en compte les progrès réalisés gestion du Temps Adapter le rythme des apprentissages aux capacités individuelles de chaque élève Laisser une période de temps suffisante Créer un climat motivationnel adéquat à l’aide de l’acronyme : TARGET

19 Conclusion La motivation fluctue sans cesse et est influencée non seulement par des facteurs pédagogiques, mais également par des facteurs sociaux et familiaux (cf. Mémoire PLC2). Par conséquent, si chaque enseignant doit se sentir responsable de la motivation de ses élèves, il doit aussi accepter le fait que sa responsabilité se limite aux leviers sur lesquels il peut agir. Donc, il n’exerce qu’un contrôle relatif sur le phénomène.


Télécharger ppt "Motivation Et Stratégies D’ Apprentissage Définition Du Concept De Motivation Et Lien Au Concept D’ Apprentissage."

Présentations similaires


Annonces Google