La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AU FIL DU NIL Temples Colosses Sphinx Pyramides Automatique et musical Musique de K.OS : The Mayfly Song LÉgypte est un don du Nil (Hérodote)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AU FIL DU NIL Temples Colosses Sphinx Pyramides Automatique et musical Musique de K.OS : The Mayfly Song LÉgypte est un don du Nil (Hérodote)"— Transcription de la présentation:

1

2 AU FIL DU NIL Temples Colosses Sphinx Pyramides Automatique et musical Musique de K.OS : The Mayfly Song LÉgypte est un don du Nil (Hérodote)

3 Le temple égyptien De lentrée jusquau Naos (niche), partie la plus sacrée, le temple est très souvent rectiligne. Le dieu du temple habite le Naos du sanctuaire. Il vit dans sa statue. On arrive par une allée bordée de sphinx dont le rôle est de protéger les lieux. Laccès au temple se fait sous dimmenses pylônes sur lesquels figure souvent le pharaon triomphant des ennemis de l'Égypte. Devant les pylônes se dressent deux obélisques (symboles solaires), et des statues monumentales du pharaon. Plus on sapproche du sanctuaire, plus l'obscurité augmente, car le sol s'élève de pièce en pièce tandis que le plafond sabaisse. Le trajet effectué symbolise la révolution journalière du soleil, qui va de la lumière à l'obscurité.

4 Le temple dHorus à Edfou Immense : 137m de long, 79m de large, des pylônes de 36 mètres de haut, ce temple très bien conservé est le deuxième en taille après Karnak. Sur le mur denceinte est gravée la fête célébrant la pose de la première pierre. Horus

5 Les épaules sont plaquées au mur quand les pieds et la tête restent de profil. Cette représentation tordue du corps humain va perdurer ans, comme si lombre provenant de Rê était divinisée. Sur les murs de lÉgypte antique, seule la chouette est représentée de face. Le style égyptien

6 Kom Ombo est jeune : il date de av. J.-C. Dans la moitié gauche du temple, on vénérait le dieu faucon Haroëris, et dans la droite, le dieu crocodile Sobek.

7 Pharaon est le seul en Égypte a avoir le droit de porter la barbe. Or, les égyptiens sont imberbes... Avec des lanières, le roi accrochait un postiche tressé à ses oreilles. Hatschepsout, seule pharaonne dÉgypte, a eu aussi sa barbichette. Emblème royal : la barbe La barbe est droite quand le pharaon est représenté de son vivant. Son extrémité est recourbée lorsque limage du roi est créée après son décès.

8 Philaé est l'un des temples les mieux conservés de l'Égypte antique. Commencé par l'un des derniers pharaons, Nectanébo 1er, il fut terminé par les Romains. Avec lavènement du tourisme, ce temple est parmi les plus visités dÉgypte. Le temple de Philaé, sanctuaire dIsis Ce hiéroglyphe désigne Isis

9 Cette stèle de calcaire, peinte 2500 ans av. JC, provient de la chapelle d'une tombe qui faisait partie de la nécropole liée à la grande pyramide de Khéops, à Gizeh. Elle était emmurée, doù son état de conservation exceptionnel. Elle est au musée du Louvre Le repas funéraire de la princesse Néfertiabet

10 Le grand temple dAbou Simbel fut ordonné par Ramsès II. Creusé dans la colline sacrée de Méha sur une profondeur de 49 mètres, il contient un vestibule et un sanctuaire. Des pièces annexes contenaient les offrandes Quatre statues géantes du souverain (20m) gardent la façade.

11 Deux fois lan, en février et octobre, grâce à lingéniosité des architectes, le soleil se lève dans l'axe du temple dAbou Simbel, et ses rayons pénètrent jusqu'au fond du sanctuaire. Taillés dans la masse, siégeant côte à côte, apparaissent alors dans la lumière divine Ptah, Amon-Rê, Ramsès II déifié, et Horakhty. Le saint des Saints

12 Dans le cadre de la campagne de sauvegarde des monuments dÉgypte, la majorité des monuments de cette présentation furent déplacés avant la construction du grand barrage dAssouan.

13 Le petit temple dAbou Simbel. Également construit sous Ramsès II, ce temple était réservé à son épouse Néfertari et au dieu Hathor. Les 6 statues hautes de 10 mètres idéalisent le roi et la reine.

14 Au fond du petit temple dAbou Simbel, le Nao (logement sacré) dans lequel trônait la statue dHathor. La déesse pouvait se présenter aux hommes selon trois états : en femme, en femme à tête de vache, ou entièrement sous forme de vache. Hathor

15 Le temple dHatschepsout Hatchepsout ( av. JC), fut la seule pharaonne à gouverner lÉgypte. Malgré les 120 sphinx montant la garde devant l'entrée de son temple, son nom fut martelé après sa mort pour le faire disparaître du monument. 1/2

16 Temple dHatchepsout Les piliers de la chapelle sont à limage dHathor, déesse d'amour, de beauté, de musique, de maternité et de joie. Hathor

17 Ptolémée VIII se fait couronner du Pschent, par Nekhbet (déesse de Haute-Égypte) et Ouadjet (déesse de Basse-Égypte) Le Pschent : la double couronne, symbole du pouvoir absolu

18 Les colosses de Memnom, 17m de haut, 1300 tonnes, sont les seuls vestiges du temple funéraire dAménophis III détruit par un tremblement de terre en 27 av. J-C.

19 Le Temple de Karnak, tout dabord réservé au clergé, sera en chantier pendant 2000 ans, car tous les pharaons qui se sont succédés ont voulu l'agrandir et l'embellir. Le résultat est un immense complexe de 1500m sur 700m. Une allée bordée de 20 Sphinx à tête de bélier, animal sacré dAmon, mène au premier pylône.

20 Le temple de Karnak Ramsès II, qui fit réaliser cette allée, est représenté entre les pattes des Sphinx.

21 Dans le temple de Karnak, six statues de Ramsès II

22 Symbolique et religieuse, la scène se lit de gauche à droite 1 : Anubis, gardien du monde des morts, conduit le défunt dans la salle du jugement 2 : Sur une balance, Anubis vérifie si le coeur du défunt est plus léger quune plume Sil est plus lourd, le cœur est avalé par la Dévorante (le chien à tête de crocodile) 3 : Si le coeur est pesé plus léger que la plume, Horus invite le mort à pénétrer au royaume d'Osiris. Il y accèdera à la vie éternelle, dans les champs d'Ialou (le paradis) 4 : Osiris accueille le défunt dans son royaume d'éternité. Les sœurs dOsiris, Isis et Nephtys, ont pour rôle de protéger le défunt. Devant Osiris, sur une fleur de lotus se tiennent les quatre fils d'Horus. Ils préserveront les organes du mort dans des vases. Le papyrus du scribe Hunefer : le tribunal dOsiris, la pesée des âmes

23 Le sphinx au corps de lion fut façonné dans un seul bloc monumental vers 2590 avant J-C. Le visage est celui du pharaon Khéops. Il arbore le némès, une coiffe de tissu complexe réalisée en une dizaine de parties. Seul le roi était digne de porter ce couvre-chef, signe de sa fonction.

24 Le temple de Louxor Seul un obélisque garde lentrée du temple édifié par Aménophis III, en 1370 av. J-C. Lautre est sur la Place de la Concorde à Paris. Mohamed Ali, vice-roi dÉgypte, offrit les deux obélisques de Louxor à la France en 1830 afin de sattirer les bonnes grâces de Charles X. En 1981, Mitterrand renonce officiellement au nom de la France, à son «droit» sur le second obélisque de Louxor.

25 Ces superbes colonnes lotiformes sont au temple de Louxor, cour d'Aménophis III

26 Dans le temple de Louxor, le pharaon présente ses offrandes alimentaires aux dieux Amon-Rê, Mout, Khonsou (la triade thébaine)

27 La mosquée dAbou El-Haggag Perchée à plusieurs mètres de haut, la petite mosquée est posée sur le temple. Sa construction date probablement du milieu de lère Fatimide (969 à 1171 ap. JC).

28 Les statues colossales de la première cour du temple de Louxor étaient à leffigie de Aménophis III. Ramsès II, suivant en cela une coutume fort prisée des temps antiques, les fit retailler à son image. Un scribe royal

29 Les pyramides de Gizeh Mikérinos = 2480 av. J-C ; Képhren = 2500 av. J-C ; Khéops = 2550 av. J-C Khéops Képhren Mikérinos

30 La pyramide de Khéops a été élevée il y a 4500 ans par une civilisation ne possédant ni la roue, ni le fer, ni la poulie. Comment a-t-il été possible de construire un pareil monument en seulement vingt ans ?

31 Le village. Les ouvriers sont des égyptiens libres rémunérés, et non des esclaves. Les prêtres leur ont enseigné que lédification dun monument à la gloire de Pharaon est une manière pour eux de sinscrire dans léternité.

32 Dans la carrière toute proche, les pilons creusent des tranchées, ce qui découpe dénormes blocs de calcaire assez tendre. Le calcaire, cest 10/12è de la pyramide.

33 Ensuite, il faut décoller les blocs du sol.

34 Carrière de pierres au pied des pyramides. Ce quadrillage, cest le fond des tranchées creusées par les pilons.

35 Après avoir désolidarisé le bloc du sol, il faut le fixer sur un « chariot » de transport. Pour cela, on le soulève avec un levier coincé dans des encoches. Avec un levier dun rapport de 1/5, un lest dun total de 400 kg placé à lextrémité du brin de 5 mètres, fait (presque) décoller un bloc de 2000 kilos. Explication : 2000 x1 = 400 x 5 donc le système est à léquilibre. Archimède a dit : «Donnez moi un point dappui, je soulèverai le monde» Ces griffes sont au musée du Louvre

36 Avec le calcaire de Gizeh, on construit lintérieur de la pyramide. Les façades sont en calcaire dun blanc pur provenant de Tourah. La chambre du roi est en granit rose venant dAssouan. Ces matériaux nobles sont livrés au chantier par bateau.

37 Cette vue représente la pyramide dun pharaon avec ses annexes. Khéops : lentrée du Temple Haut

38 La Pyramide de Khéops Hauteur 146 mètres (un immeuble de 53 étages) Volume = m³. Poids = de tonnes Cette pyramide a été le plus haut édifice du monde jusquà la construction de la tour Eiffel, en Comment les égyptiens ont-ils fait pour bâtir cet immense édifice ? Voici lhypothèse de Jean-Pierre Houdin, architecte

39 Cette rampe extérieure na pas pu permettre de construire la pyramide jusquen haut, car pour atteindre le sommet, elle aurait été soit trop pentue, soit trop longue. Dans les deux cas, les pierres auraient été impossibles à tracter. Alors, quelle solution ?

40 Selon J-P Houdin, une rampe extérieure droite de 320 m a été utilisée jusquà 43 m de haut. Ensuite, elle continue dans le sens des aiguilles dune montre jusquau-dessus du toit de la chambre du roi (+70 m). Simultanément, une autre rampe, intérieure celle-là, a été utilisée.

41 Cest grâce à une étude de densité qua été découverte la rampe intérieure spiralée. A chaque angle de la pyramide, un palier (invisible de lextérieur) permet le changement de direction à 90°. Entrée La section en bleu est parallèle à la face est, et monte jusquau premier palier dangle. Les deux premiers segments blancs montent en biais, car ils suivent en sélevant, la pente de la paroi extérieure. A 43 m de haut, la partie de rampe en jaune est horizontale, car cest là quaccoste la rampe extérieure. Les quatorze sections suivantes (en blanc) montent en biais jusquau sommet. La rampe intérieure spiralée

42 1ère étape : construction dun palier haut de 43 mètres. La rampe extérieure en pente douce (8,7%) permet dacheminer les matériaux. Les haleurs lutilisent pour tracter les pierres ou les paniers de gravats.

43 Jointoyer, méthode 1 : Avec un rabot (visible au Louvre) et un marteau, les maçons apportent un soin minutieux aux joints des blocs extérieurs. Il faut faire plusieurs essais de mise en place, en glissant un bloc vers lautre, avant dobtenir des joints parfaits. Ils sont réalisés avec tant de méticulosité qu'on ne peut y introduire une aiguille !

44 La Grande Galerie et la Chambre du Roi sont aménagées avec d'immenses blocs de granit. Pour des joints parfaits entre ces blocs très durs, on manie une scie en cuivre entre les deux blocs. On saupoudre de diorite pilée la scie en mouvement. Le sable de diorite pénètre le cuivre mou, ce qui rend la scie abrasive. Ce système est l'ancêtre de nos disques diamantés qui découpent si aisément pierres et bétons. Jointoyer, méthode 2 :

45 2ème étape : construction dun second palier à 54 mètres. En retrait par rapport aux faces, il est bâti autours de la chambre du roi, pièce comportant 5 plafonds.

46 Un empilage de 5 plafonds formés par dimmenses poutres de granit protège la chambre du roi. Un contrepoids que lon leste de sable en fonction de chaque poutre permet de hisser les blocs… sans effort.

47 Le contrepoids de la grande galerie. Il a permis de monter les blocs de granit de la chambre royale, dont les plus lourds ont 63 tonnes.

48 3ème étape : la pyramide a 113 m. On a récupéré les blocs de la rampe extérieure, qui a été démantelée. Ceux-ci, inférieurs à deux tonnes, ont été transportés par traîneaux dans la rampe intérieure spiralée.

49 La rampe intérieure a une pente de 7°. Elle est à deux étages. Dessous, une équipe tracte un bloc. Au-dessus, lautre équipe qui est montée à létage par une échelle, revient à son point de départ. A chaque coin de la pyramide, un palier équipé dun palan permet dorienter les blocs à 90°, leur faisant ainsi prendre le virage.

50 Cette image montre un palier dangle de la pyramide comme sil était ouvert. 1°) Le traîneau et son bloc de pierre arrive sur le palier. 2°) Avec un palan, bloc + traîneau sont décollés du sol. 3°) Un manoeuvre fait pivoter bloc + traîneau de 90°. 4°) Le traîneau reposé, son ascension peut reprendre.

51 Le bloc est positionné tout près de son voisin pour lui être ajusté.

52 Dépose Ajustement Ce chariot est au musée du Louvre Ce chariot glisse sur de la farine diluée dans leau. (effet savonnette garanti)

53 4 ème étape : il reste à placer et orienter le pyramidion de 40 tonnes au sommet. Depuis la chambre du roi, il est hissé au moyen de cordes torsadées. Puis, il est enduit délectrum,un composé dor et dargent.

54 La pyramide est terminée. Les coursives externes, sortes de trottoirs qui servaient aux ouvriers pour parfaire le lissage les parois, ont été retirées.

55 Dernières nouvelles : Suite à de nombreux relevés effectués sur site, JP Houdin a affiné ses hypothèses. 1°) Les parois extérieures de Khéops ont été entièrement construites depuis les rampes intérieures à deux étages. Contrairement à la version officielle, le lissage de finition a donc été effectué dès la pose des pierres, et de bas en haut. 2°) Une rampe en tranchée prolonge la rampe extérieure. Axée sur le contrepoids, elle permet dacheminer les monolithes du plafond de la chambre du roi.

56 FIN

57


Télécharger ppt "AU FIL DU NIL Temples Colosses Sphinx Pyramides Automatique et musical Musique de K.OS : The Mayfly Song LÉgypte est un don du Nil (Hérodote)"

Présentations similaires


Annonces Google