La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Méningite à Pneumocoque. Cas Clinique Mr B., 41 A, hospitalisé pr Sd méningé fébrile ATCD : Adénome hypophysaire ( 0 Radiottt) Cholécystectomie Cure inguinale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Méningite à Pneumocoque. Cas Clinique Mr B., 41 A, hospitalisé pr Sd méningé fébrile ATCD : Adénome hypophysaire ( 0 Radiottt) Cholécystectomie Cure inguinale."— Transcription de la présentation:

1 Méningite à Pneumocoque

2 Cas Clinique Mr B., 41 A, hospitalisé pr Sd méningé fébrile ATCD : Adénome hypophysaire ( 0 Radiottt) Cholécystectomie Cure inguinale bilat Pancréatite aigue TTT : –Fonzylane –Speciafoldine –Androtardyl

3 HDM 1 semaine auparavant : Rhino-pharyngite -> ttt par Bactrim Nuit du 17/03 : Fébrile + Vomissements -> reprise Bactrim + Augmentin AM 18/03 : confusion & agitation -> tel SOS Med

4 Examen Clinique Exam Général : –Poids = 100kg ; 1m80 –T° = 39°2 –TA : 160/80, pouls 74 Exam Neuro : –Hémiparésie gauche (MS ++) –Anisocorie + déviation regard droite ++ –Ptôsis droit –Babinski bilat –Raideur de nuque +++ –Somnolence, 0 réponse aux ordres simples –GSC = 8 Reste de l’examen : RAS

5 Évolution J2 Dégradation état neuro Apparition polyurie Scan : oedème cérébral bilat hyperthermie +++ malgré ttt J4 État hémodynamique stable 0 signe de réveil malgré arrêt sédation J6 scanner : zones ischémiques bilat J15 Hyperthermie à 40°C Hémodynamique instable Défaillance multi viscérale - DC

6 Méningite à Pneumocoque Forme grave +++, urgence thérapeutique Pronostic vital & fonctionnel => risque séquelles neuro ≠ maladie contagieuse (≠ méningococcique) Sujets à haut risque : enfants < 2A personnes âgées sujets exposés : –aspléniques –immunodéprimés –maladies chroniques (reins, coeur, poumons, foie) –# / chir./ malformation crâne, épanchement LCR Évolution spontanée : DC : 2 /10 pers Surdité/lésions cérébrales 2 /10 survivants

7 Épidémiologie M. à pneumo. / an en France incidence 10 x plus élevée ds les PVD 2/3 : enfants < 5 ans 10 % de DC

8 Streptococcus Pneumoniae Hôte fqt des VRS (nez, gorge) : 30%, enfant +++ ≠ méningocoque rare chez NN & enfants<10A Responsable de : –maladies bénignes : pharyngites, otites, sinusites… –mais aussi : pneumonies, septicémies, méningites… Transmission par contact direct : sécrétions nez / gorge Difficultés TTT  car résistances AB 

9 Physiopathologie Bactérie traverse muqueuses nez / gorge Prolifération dans le sang Dissémination dans l’organisme Colonisation méninges, ME, LCR

10 Signes cliniques Fièvre, insomnie Céphalées* Vomissements* Constipation* Photophobie Irritabilité, susceptibilité, agitation Raideur de nuque (Kernig) Brudzinski : flexion douloureuse lors de l'élévation des MI

11 Complications des M. Oedème cérébral => engagement => ischémie => HTIC Ischémies cérébrales par thrombose vx csq de vascularite vasospasmes csq de vascularite Destructions neuronales Abcès cérébraux csq de vascularite Choc septique Purpura + rare chez pneumococcique Détresse respiratoire

12 Ventriculites csq de vascularite Cloisonnement avec Hydrocéphalie Paralysies N. Crâniens Convulsions, trb de la conscience Surdité par atteinte N. Auditif et OI Déficit visuel par névrite optique Déficit intellectuel, trb de l’apprentissage Nourrisson : – bombement des fontanelles, hyperalgie

13 Diagnostic clinique syndrome méningé manif neuro + fièvre + difficile chez nourrisson (céphalées ?) rechercher hypotonie axiale +/- bombement fontanelle

14 Examens complémentaires Ponction lombaire +++ –LCR trouble –Cellularité +++, PNN+++ –Hypoglycorrachie & hyperprotéinorachie. Coloration Gram –Cocci à Gram positif = pneumocoque. Culture & Antibiogramme : –déterminer senbilité aux AB +++ Scanner si signes neuro focaux PCR : –améliorer détection des bactéries dans le LCR

15 Traitement antibiotique 2 premiers jours : fortes doses AB en IV C3G injectable (céfotaxime ou ceftriaxone) 300 mg/Kg/j vancomycine 60 mg/Kg/j En fonction résultats antibiogramme Si sensibilité normale à la pénicilline : ↓ céfotaxime à 200 mg/Kg/j ↕ vancomycine Si sensibilité anormale à la pénicilline : bi-ABttt poursuivie Efficacité TTT contrôle systématique PL dans les 48 h

16 Vaccin AntiPneumococcique Prevenar Efficace Peu utilisé Remboursé (depuis 2002) Lutte contre antibiorésistance –2/3 souches R à pénicilline = multi résistantes Recommandé de vacciner sujets à haut risque (ex : enfants < 2 ans en collectivité, familles nombreuses...)

17 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Méningite à Pneumocoque. Cas Clinique Mr B., 41 A, hospitalisé pr Sd méningé fébrile ATCD : Adénome hypophysaire ( 0 Radiottt) Cholécystectomie Cure inguinale."

Présentations similaires


Annonces Google