La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RGANISME MODIFICATIONS DE LORGANISME MATERNEL AU COURS DE LA GROSSESSE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RGANISME MODIFICATIONS DE LORGANISME MATERNEL AU COURS DE LA GROSSESSE."— Transcription de la présentation:

1 RGANISME MODIFICATIONS DE LORGANISME MATERNEL AU COURS DE LA GROSSESSE

2 Introduction Modification de lorganisme Modifications mécaniques : Utérus pelvien abdomino pelvien Modifications hormono-métaboliques : Augmentation de la consommation en O2

3 Modification cardio-circulatoire (1) Le volume circulatoire total Le cœur Le syndrome hypotensif de décubitus Les pressions intra-vasculaires

4 Modification cardio-circulatoire (2) Le volume circulant total Rapide expansion >45 % des valeurs ant Le volume plasmatique Augmentation de 1200 à 1300 ml à 34 SA puis se stabilise Varie dune femme à lautre Augmentation au cours des G multiples Le volume des éléments figurés Il sagit surtout du vol des GR (augm de la masse des hématies) Augmentation de 20 à 30 % Cette augmentation demande un volume de fer de 300 mg Les GB augmentent aussi (12000/mm3) / VS augmentée ANEMIE DE DILUTION PHYSIOLOGIQUE (Limite < 10,5 / Hématocrite 33 à 34%)

5 Modification cardio-circulatoire (3) Le cœur La fréquence cardiaque saccélère très tôt et arrive à 100 batt/ mn = Augmentation de 5 à 30 %. Le débit cardiaque augmente très tôt dès le 1 ers trimestre, puis laugmentation est modéré et variable dune femme à lautre. Au total augmentation de 30 à 50 % avec augmentation du vol déjection débit max entre 28 et 32 SA dépendant de la position. Aspect hyperkinétique du cœur Le myocarde subit une hypertrophie et la contractilité saccroît

6 Modification cardio-circulatoire (4) Le syndrome hypotensif de décubitus Compression de la veine cave inf par lutérus gravide Malaises hypotensifs Gène au retour veineux DLG

7 Les pressions intra-vasculaire (1) La pression artérielle Elle diminue précocement (progressive jusquà 8 – 10 SA) Puis se stabilise pendant le second trimestre La pression remonte dans le dernier mois jusquau chiffres TA ant Cette diminution de PA est liée à la diminution des résistances périphériques

8 Les pressions intra-vasculaire (2) La pression veineuse Elle se modifie de manière relativement importante La pression des MS

9 Conséquences (1) Grossesse et exercices physiques A leffort : Redistribution du débit sanguin vers les masses squelettiques aux dépends du débit splénique et utérin La fréquence cardiaque saccélère et le DC augmente proportionnellement Modifications hémodynamiques du travail et de laccouchement DC augmente de 45 % à la seconde phase du travail Augmentation de 15 % au cours des contractions La décompression brutale de la VCI après laccouchement provoque une ultime ascension,du débit cardiaque de 30 % environ

10 Conséquences(2) En ce qui concerne la volémie, les modifications sont complexes : Perte sanguine de la délivrance varie de 300 à 1000 ml Dans les SDC, le débit cardiaque reste élevé et la volémie diminue progressivement jusquau 3 jour Une bradycardie relative et une élévation du débit cardiaque de 10 à 20 % vont se poursuivre pendant 2 semaines après laccouchement

11 Modifications respiratoires (1) Au cours de la grossesse Niveau respiratoire de base Augmentation de 20% en moy de la consommation en O2 Liée à une hyperventilation (progestérone diminue la sensibilité des centres respiratoires) hypocapnie physiologique Propriétés mécaniques de lapp respiratoire - Augmentation du volume courant. - Propriétés mécaniques non modifiées (diminution du tonus des muscles lisses bronchiolaires)

12 Les échanges respiratoires Lhyperventilation entraîne une hypocapnie et une alcalose respiratoire modérée Modifications respiratoires(2)

13 Modifications respiratoires(3) Laccouchement Lhyperventilation de la grossesse est majorée pendant le travail Modification de léquilibre acido-basique (alcalose respiratoire) PCO2 est aux alentours de 30 à 32 mmHg PCO2 encore plus basse pendant la 1 ere partie du travail Retentissement sur la mère et lenfant Risque de tétanie sur la mère Risque de diminution des échanges foeto-maternels ( vasoconstriction utéroplacentaire si PCO2 <17 mmHg)

14 Modifications respiratoires (4) Les efforts expulsifs Comparable à leffort de défécation Contractions des muscles abdominaux Contractions actives du diaphragme qui repousse le contenu de lenceinte abdominale vers le bas Cet effort est dautant plus efficace que la cage thoracique est pleine dair et que la femme bloque sa respiration

15 Modifications musculo- squelettiques (1) Laugmentation du tissu élastique et lassouplissement des tissus préparent les contraintes du travail Causes Modifications hormonales : Oestrogènes, progestérone +++ et relaxine (Hyperlaxité ligamentaire) Modifications hydro-electrolytiques : Fréquence de lhypokaliémie et fréquence des crampes. Modifications anatomiques: Hyperlordose physiologique, relâchement et distension physiologique de la paroi abdo

16 Modifications musculo- squelettiques (2) Relâchement musculaire Troubles du post partum Risque accru de traumatisme et de douleurs Augmentation de la mobilité Des articulation du pelvis Permet les mouvement de nutation et de contre nutation : Augmentation des dimensions du bassin (articulation sacro-iliaque)

17 Modifications musculo- squelettiques (3) Dans le post-partum Fréquence des douleurs dans le bas du dos Surtout que la patiente est sous linfluence de lanesthésie + du relâchement musculaire Les variations des courbures dorso- lombaire,peuvent être à lorigine de lombalgies chroniques Lamincissement et lécartement des muscles droits de labdomen peut entraîner une hernie de lutérus gravide et un gène à développer les contractions abdo lors de laccouchement

18 MODIFICATIONS URINAIRES Augmentation de la filtration glomérulaire > augmentation du flux plasmatique ( créatinine et de luricémie sériques) Augmentation de la réabsorption tubulaire deau et délectro lytes débit urinaire non modifié. du seuil rénal de réabsorption du glucose glycosurie fréquente Pollakiurie par diminution de la capacité vésicale Dilatation des cavités rénales et urétérales dès 20 SA (prog) risque dinfection urinaire par stase (+ compression du bas uretère par lutérus gravide)

19 MODIFICATIONS GASTRO-INTESTINALES Nausées et vomissements dans les 2/3 des grossesses au 1er trimestre (ßHCG élevés) Constipation fréquente (progestérone myorelaxante) Reflus Gastro-Oesophagien / pyrosis : diminution de la vitesse de vidange gastrique et relachement des fibres musculaires lisses du cardia.

20 MODIFICATIONS METABOLIQUES Elevation du métabolisme de base. Besoins caloriques : 2500 cal / jour Métabolisme des hydrates de carbone augmenté (glucose = principale source dénergie du fœtus)

21 METABOLISME GLUCIDIQUE Glycémie normalement plus basse quen dehors de la grossesse Oestrogène, Progestérone insulinosécrétrices (action eutrophique cellules B des ilôts de Langrehans) Hormone lactogène placentaire insulinorésistante (22 SA) risque de diabète gestationnel si prédisposition (3 à 6% des femmes enceintes)

22 AUTRES Augmentation des triglycérides et du cholestérol (LDL) Augmentation du fibrinogène et des facteurs de coagulation VII et VIII augmentation du risque thrombo-embolique


Télécharger ppt "RGANISME MODIFICATIONS DE LORGANISME MATERNEL AU COURS DE LA GROSSESSE."

Présentations similaires


Annonces Google