La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE DIABETE. SOMMAIRE 1.Qu’est ce que le diabète ? 2.Les principaux types de diabète 3.Diabète de type 1 4.Diabète de type 2 5.Les complications du diabète.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE DIABETE. SOMMAIRE 1.Qu’est ce que le diabète ? 2.Les principaux types de diabète 3.Diabète de type 1 4.Diabète de type 2 5.Les complications du diabète."— Transcription de la présentation:

1 LE DIABETE

2 SOMMAIRE 1.Qu’est ce que le diabète ? 2.Les principaux types de diabète 3.Diabète de type 1 4.Diabète de type 2 5.Les complications du diabète 6.Estimation de l’évolution des diabétiques en France de 1995 à Estimation de l’évolution des diabétiques dans le Monde de 1995 à 2025

3 Qu’est ce que le diabète ? est une maladie incurable qui survient lorsque l’organisme ne parvient pas à utiliser convenablement le sucre (glucose), qui est un « carburant » indispensable à son fonctionnement. Le glucose, mal absorbé par les cellules, s'accumule alors dans le sang et est ensuite déversé dans l’urine. Cette concentration anormalement élevée de glucose dans le sang se nomme hyperglycémie. À la longue, elle peut entraîner des complications aux yeux, aux reins, au coeur et aux vaisseaux sanguins. Le diabète est une maladie incurable qui survient lorsque l’organisme ne parvient pas à utiliser convenablement le sucre (glucose), qui est un « carburant » indispensable à son fonctionnement. Le glucose, mal absorbé par les cellules, s'accumule alors dans le sang et est ensuite déversé dans l’urine. Cette concentration anormalement élevée de glucose dans le sang se nomme hyperglycémie. À la longue, elle peut entraîner des complications aux yeux, aux reins, au coeur et aux vaisseaux sanguins. peut provenir d'une incapacité, partielle ou totale, du pancréas à fabriquer l'insuline, qui est une hormone indispensable à l’absorption du glucose par les cellules. Il peut aussi provenir d'une inaptitude des cellules elles-mêmes à utiliser l'insuline pour absorber le glucose. Dans les 2 cas, les cellules étant privées de leur principale source d'énergie, il s'ensuit forcément des conséquences physiologiques importantes, comme une fatigue extrême ou des problèmes de cicatrisation par exemple. Le diabète peut provenir d'une incapacité, partielle ou totale, du pancréas à fabriquer l'insuline, qui est une hormone indispensable à l’absorption du glucose par les cellules. Il peut aussi provenir d'une inaptitude des cellules elles-mêmes à utiliser l'insuline pour absorber le glucose. Dans les 2 cas, les cellules étant privées de leur principale source d'énergie, il s'ensuit forcément des conséquences physiologiques importantes, comme une fatigue extrême ou des problèmes de cicatrisation par exemple.

4 Schéma de l’absorption du glucose Le glucose provient de 2 sources : des aliments riches en glucides que l'on ingère et du foie (qui emmagasine le glucose après un repas et le déverse dans le sang au besoin). Une fois extrait des aliments par le système digestif, le glucose passe dans le sang. Pour que les cellules du corps puissent utiliser cette indispensable source d'énergie, elles ont besoin de l'intervention de l’insuline.

5 Les principaux types de diabète Diabète de type 1: Également nommé « diabète insulinodépendant » (DID) ou « diabète juvénile », le diabète de type 1 apparaît lorsque le pancréas ne produit plus d'insuline où n'en produit pas assez. Cela peut être causé par une attaque virale ou toxique, ou par une réaction auto-immune qui entraîne la destruction de la cellule bêta du pancréas, lesquelles sont responsables de la synthèse de l'insuline. Ce type de diabète atteint surtout les enfants et les jeunes adultes, bien que l'incidence chez les adultes semble être en croissance. Il touche environ 10% des diabétiques. Diabète de type 2: Souvent désigné sous les noms de « diabète non insulinodépendant » ou « diabète de l'adulte », le diabète de type 2 est caractérisé par le fait que l'organisme devient résistant à l'insuline. Ce problème survient généralement chez les personnes de plus de 45 ans, mais l'incidence est en forte croissance chez les plus jeunes. Ce type de diabète, de loin le plus fréquent, touche près de 90% des diabétiques. Souvent désigné sous les noms de « diabète non insulinodépendant » ou « diabète de l'adulte », le diabète de type 2 est caractérisé par le fait que l'organisme devient résistant à l'insuline. Ce problème survient généralement chez les personnes de plus de 45 ans, mais l'incidence est en forte croissance chez les plus jeunes. Ce type de diabète, de loin le plus fréquent, touche près de 90% des diabétiques.

6 Diabète de type 1 1.Description: Le diabète de type 1 représente 5 à 10% de tous les cas de diabète. Cette forme de la maladie apparaît le plus souvent durant l'enfance ou l’adolescence, d'où son appellation ancienne de « diabète juvénile ». Au tout début, le diabète de type 1 ne provoque aucun symptôme, car le pancréas demeure partiellement fonctionnel. La maladie ne devient apparente qu'au moment où 80 à 90% des cellules pancréatiques productrices d'insuline sont déjà détruites. En effet, les individus qui sont atteints de diabète de type 1 produisent très peu ou pas du tout d'insuline en raison d'une réaction auto-immune qui détruit partiellement ou entièrement les cellules bêta du pancréas. Ces dernières ont pour rôle de synthétiser l’insuline, qui est essentielle à l'utilisation du glucose sanguin par l'organisme comme source d'énergie. Dans ce type de diabète, il est absolument nécessaire de prendre régulièrement de l'insuline, d'où le nom qu'on lui attribue souvent de « diabète insulinodépendant (DID) ». D’ailleurs, cette maladie était mortelle avant qu’il soit possible de la contrôler à l’aide de l’insuline.

7 2. Les Symptômes : Nette augmentation de la diurèse (individu urine plusieurs fois par heure) Augmentation de la soif et de la faim Fatigue importante, perte de poids et vision floue 3. Les Causes : On ignore ce qui pousse précisément le système immunitaire à réagir aux cellules bêta. Certains individus seraient prédisposés à la maladie, par leur hérédité. On trouve des antécédents familiaux de diabète de type 1 dans un peu moins de 10% des cas. Il est probable que la maladie résulte d’un ensemble de facteurs génétiques et environnementaux. L’exposition à certains virus ou aliments tôt dans la vie pourrait, par exemple, jouer un rôle dans l’apparition de la maladie. 4. Les Traitements médicaux : Les diabétiques peuvent espérer mener une vie active, autonome et dynamique à condition de respecter, durant toute leur existence, une discipline stricte par : Respect du protocole de soin (contrôles glycémique à l'aide d'un glucomètreet injections d’insulines) Respect du protocole de soin (contrôles glycémique à l'aide d'un glucomètre et injections d’insulines) un régime alimentaire approprié un programme d'exercices physiques

8 Diabète de type 2 1. Description: Le diabète de type 2 est une maladie caractérisée par une hyperglycémie chronique, c’est-à-dire par un taux trop élevé de glucose (sucre) dans le sang. Cette maladie survient généralement chez les adultes avançant en âge, et touche davantage les personnes obèses ou ayant un surplus de poids. Chez un individu sain, le contrôle de la glycémie se fait par l’insuline, une hormone sécrétée par le pancréas. L’insuline permet l’entrée du sucre dans les cellules pour qu’il soit utilisé comme carburant, particulièrement dans les muscles et le foie. Chez une personne atteinte de diabète de type 2, l’organisme devient incapable de réguler la glycémie, c’est-à-dire le taux de glucose dans le sang. C’est alors que la glycémie s’élève (on parle d’hyperglycémie). À long terme, si la glycémie n’est pas abaissée par des traitements, cela peut causer de graves problèmes de santé, en particulier des problèmes cardiovasculaires. Cette maladie chronique demande un traitement individualisé et une surveillance étroite par la personne atteinte et l’équipe médicale. Les saines habitudes de vie sont à la base du traitement. Si ces habitudes ne suffisent pas à faire baisser la glycémie, des médicaments peuvent être utilisés.

9 2. Les Symptômes: À ses débuts, le diabète de type 2 entraîne peu ou pas de symptômes. Il peut donc passer inaperçu durant plusieurs années. Certaines personnes peuvent toutefois présenter des symptômes causés par l’hyperglycémie, tels que : Envie fréquente d’uriner (polyurie), surtout la nuit (nycturie). Les reins produisent plus d’urine pour tenter d’éliminer le surplus de glucose dans le sang Augmentation de la faim et de la soif, avec une sensation de bouche sèche Somnolence excessive qui se remarque surtout après les repas; Vision trouble Infections bactériennes ou à champignon plus fréquentes (infections urinaires, vaginites, etc.) 3. Les Causes: Le diabète résulte de la combinaison de facteurs génétiques et environnementaux, ainsi que de facteurs liés au mode de vie. En général, chaque personne porte un bagage héréditaire qui la prédispose à souffrir de diabète ou au contraire la protège. Les chercheurs connaissent aujourd’hui plusieurs gènes qui rendent un individu à risque de développer un diabète de type 2. Chez les personnes génétiquement prédisposées à la maladie, c’est généralement le surpoids et particulièrement l’accumulation de gras dans les organes de l’abdomen qui entraînent une résistance à l’insuline, le premier pas vers le diabète de type 2.

10 Initialement, pour compenser la résistance à l’insuline, le pancréas se met à produire davantage d’insuline. Cependant, avec le temps, le pancréas s’épuise et la sécrétion d’insuline diminue. Il y a donc un manque relatif d’insuline et la glycémie reste alors élevée de façon continue. Le diabète de type 2 est donc le résultat de 2 phénomènes : d’abord une résistance à l’insuline, ensuite l’épuisement du pancréas. 4.Traitements médicaux Les diabétiques peuvent espérer mener une vie active, autonome et dynamique sans aucune limitation. Il reste important de respecter certains principes de base, en particulier en ce qui concerne : Un régime alimentaire approprié L’adoption d’un mode de vie actif La surveillance des glycémies capillaire

11 Les Complications du diabète Les complications associées au diabète à long terme affligent une proportion importante des diabétiques : environ 4 sur 10 en souffrent, indépendamment du type de diabète. Un taux de glucose sanguin (ou glycémie) trop élevé, même de façon périodique, peut occasionner avec le temps de graves problèmes de santé. Plus le diabète apparaît tôt dans la vie, plus le risque de complications s’accroît. Il est cependant tout à fait possible de retarder ou de prévenir la majorité des complications par un contrôle strict de la glycémie. Un diabète non diagnostiqué ou mal contrôlé peut aussi entraîner de graves complications aiguës, qui sont des urgences médicales

12 Risques encourus en cas de diabète mal équilibré

13 Estimation de l’évolution des diabétiques en France de 1995 à 2025 concerne environ personnes dont environ ont moins de trente ans. Il représente. Le Diabète de type 1 (Diabète insulinodépendant) concerne environ à personnes dont environ ont moins de trente ans. Il représente environ 10% de l’ensemble des diabètes. On note des au premier degré dans des cas, un peu plus souvent du côté paternel. On note des antécédents chez des parents au premier degré dans 5% des cas, un peu plus souvent du côté paternel. Chaque année cas sont identifiés. Chaque année 4000 nouveaux cas sont identifiés. concerne de personnes auxquelles il faut en rajouter peut être qui s’ignorent. Le Diabète de type 2 (Diabète non insulinodépendant) concerne 1,5 million de personnes auxquelles il faut en rajouter peut être qui s’ignorent. On constate que et atteints de présentent une surcharge pondérale. On note des antécédents chez les parents au premier degré dans. On constate que 53% des hommes et 69% des femmes atteints de Diabète de type 2 (Diabète non insulinodépendant) présentent une surcharge pondérale. On note des antécédents chez les parents au premier degré dans 60% des cas. Un quart des frères et soeurs d'un diabétique gras sont ou seront diabétiques ; l'existence d'un père ou d'une mère diabétique multiplie le risque par deux. semble fortement avoir une origine génétique. Cependant, la maladie ne survient que lorsque facteurs génétiques et environnementaux s'allient pour le pire. Le diabète de type 2 semble fortement avoir une origine génétique. Cependant, la maladie ne survient que lorsque facteurs génétiques et environnementaux s'allient pour le pire. (homozygotes), si l’un est diabétique de type 1, l’autre a une chance de le devenir ; si l’un est diabétique de type 2, l’autre a plus de. En cas de jumeaux vrais (homozygotes), si l’un est diabétique de type 1, l’autre a une chance sur 3 de le devenir ; si l’un est diabétique de type 2, l’autre a plus de 90% de chance de le devenir.

14 Estimation de l’évolution des diabétiques en France de 1995 à 2025

15 Estimation de l’évolution des diabétiques dans le Monde de 1995 à 2025 Le diabète dans le monde: En 1998, on comptait. Les prévisions pour 2025 font état de, dont pour la France. En 1998, on comptait 143 millions de diabétiques. Les prévisions pour 2025 font état de 300 millions, dont 2,4 millions pour la France. Dans le monde: On compte plus de. On compte plus de 100 millions de diabétiques. Environ de la population adulte est atteinte. Environ 2,8% de la population adulte est atteinte. Entre de la population américaine est atteinte. Les minorités noires, indiennes et hispaniques sont les plus touchées. Entre 6 et 10% de la population américaine est atteinte. Les minorités noires, indiennes et hispaniques sont les plus touchées. Le DID (Diabète insulinodépendant) n’est pas réparti uniformément dans le monde. La France est parmi les pays où le taux est assez bas. La Finlande a un taux 3 fois plus élevé que la France, la Chine et le Japon ont des taux plus faibles. Il y a deux fois moins de DNID (Diabète non insulinodépendant) dans les populations rurales actives que dans les populations urbaines sédentaires. On évalue à 300 le nombre de transplantations d'îlots pancréatiques et à le nombre de transplantations de pancréas pratiquées jusqu’ici et qui ont réussi dans une certaine mesure. Toutes formes confondues, la fréquence des diabètes dans la population augmente rapidement à partir de 45 ans pour culminer entre 55 et 75 ans. Le vieillissement de la population permet de prédire une augmentation sensible du nombre de patients diabétiques âgés. Des prospectives annoncent pour l’an 2025 un chiffre de 300 millions de diabétiques, soit 5,4% de la population mondiale.

16 Estimation de l’évolution des diabétiques dans le Monde de 1995 à 2025


Télécharger ppt "LE DIABETE. SOMMAIRE 1.Qu’est ce que le diabète ? 2.Les principaux types de diabète 3.Diabète de type 1 4.Diabète de type 2 5.Les complications du diabète."

Présentations similaires


Annonces Google