La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Haute Renaissance en Italie: Michel-Ange (1475-1564) Sculpteur, peintre, architecte.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Haute Renaissance en Italie: Michel-Ange (1475-1564) Sculpteur, peintre, architecte."— Transcription de la présentation:

1 La Haute Renaissance en Italie: Michel-Ange ( ) Sculpteur, peintre, architecte

2 Michel-Ange, La Pièta, 1499, marbre Mais avant tout un sculpteur…

3 Michel-Ange sculpteur Contrairement à De Vinci, pour lequel la peinture était lart le plus noble, embrassant tout les aspects visible du monde, Michel Ange est avant tout un sculpteur, un « tailleur de statues »; Pour Michel-Ange, lart cest « la fabrication dhommes analogue à la création divine », la libération de corps réels, tridimensionnels, de la matière inerte; la peinture ne fait quimiter la plénitude des formes sculptés… « Comment main dartisan a-t-elle pu si divinement accomplir, en si peu de temps, une œuvre aussi admirable? Cela relève du miracle: quun rocher ait atteint une perfection telle que la nature ne le modèle que si rarement dans la chair? » se demande Giorgio Vasari. « Jai vu un ange dans le marbre et jai seulement ciselé jusquà len liberer. » explique Michel Ange.

4 Michel-Ange, David, Cette statue, commandé en 1501 au jeune Michel-Ange de 26 ans, est la première statue colossale de la Renaissance (540 cm). Commandé pour la cathédrale de Florence, elle fut finalement placée devant le Palazzo Vechio, comme symbole du civisme et patriotisme de la République Florentine. Linfluence de la sculpture antique y est visible: on retrouve la grandeur héroïque, la beauté et puissance surhumaines de la sculpture hellénistique qui avait impressionné Michel-Ange…

5 Michel-Ange, David,

6 Si la foi de Michel-Ange en la représentation de lhomme en tant que moyen suprême dexpression lapparente à la sculpture classique, nous comprenons toutefois que ce David, nen est pas une, et non seulement pour sa source biblique… Ce David incarne déjà ce qui sera le trait caractéristique de lœuvre de Michel-Ange: même si David, sa fronde sur lépaule, est représenté au repos, dans un contrapposto équilibré, nous percevons laction suspendue, lénergie contenue prête à éclater…

7 Donatello, David, bronze, vers 1430 Michel-Ange, David, marbre,

8 Moïse, 1515 Si avec le David nous percevons cette énergie retenue comme force physique dun jeune homme au corps musclé, avec cette sculpture de Moïse, exécuté pour le tombeau du pape Jules II, nous en percevons la dimension psychique: ce Moïse est majestueux nous semble capable de colères terribles qui sapparente à la fureur divine, la terribilita…

9 Esclave mourant, Esclave rebelle… Alors que le geste de la création, le corps dégagé de la matière inerte apparait clairement dans le groupe dEsclaves (exécutés également pour la tombe de Jules II, ), dont les corps ne sont que partiellement dégagés du marbre…

10

11 Le non-finito Nous voyons que Michel- Ange a laissé une partie de ses esclaves toujours liés au bloc de marbre… Nous appelons ce procédé de Michel-Ange le non-finito, linachevé. Ce non-finito apparait ici clairement comme un moyen expressif: nous participons au même temps à leffort du sculpteur et à la lutte de lhomme, esclave…

12 Conception néoplatonicienne du corps, prison terrestre de lâme De même que Michel Ange percevait son travail de sculpteur en termes de libération des formes de la matière informe du marbre, il perçoit le corps de lhomme lui-même comme une prison terrestre de lâme qui lutte… Ce conflit est visible dans lœuvre de Michel-Ange, nous y retrouvons son caractère tourmenté: conflits intérieurs mais aussi désaccords avec ses contemporains… Nous retrouvons les corps tourmentés, tordus de force contenue, ou bien juste sortant de linconscience du sommeil dans son projet pour les tombeaux de Julien et Laurent de Médicis, Nouvelle Sacristie, San Lorenzo, Florence (Jour et Nuit, Aube et Crépuscule), réalisés entre

13 ,Tombeaux de Julien et Laurent de Médicis, Nouvelle Sacristie, San Lorenzo, Florence (jour et nuit, aube et crépuscule)

14 Michel Ange peintre: le plafond de la Chapelle Sixtine ( ) Michel-Ange doit interrompre son travail sur les Esclaves pour peindre le plafond de la chapelle Sixtine, au Vatican. Il sacquitte de la tâche en quatre ans ( ) et laisse un ensemble colossal qui surpasse, par ses dimensions et par sa cohésion, les fresques du XVème siècle. Dans la partie centrale sont représentées neuf scènes de la Genèse (la création du monde, la création de lhomme, le Déluge etc.). Dans les tympans sont représentés les prophètes et les sibylles. Nous ne savons pas quelle a été la part de Michel-Ange dans la conception de ce programme, mais il correspond tout à fait à ses préoccupations…

15 Le plafond de la Chapelle Sixtine, le Vatican Michel-Ange, ( )

16

17 Extérieur de la Chapelle Sixtine,

18

19

20

21

22 Les prophètes, les sibylles…

23 En regardant les peintures de Michel-Ange nous pouvons comprendre quil sagit dun sculpteur: la gamme limitée de couleurs donne à ses personnages la qualité de relief… qui sadaptent très bien à son cadre architectural… Nous y retrouvons le mouvement suspendu et les torsions du corps que nous avons déjà vu dans la sculpture de Michel-Ange…

24 Michel-Ange construit ses formes par de larges et vigoureux coups de brosse dans la tradition da Giotto et Masaccio, dont il est particulièrement proche dans son Adam et Ève chassés du paradis…

25 Le jugement dernier, Exécuté un quart de siècle plus tard, sa sombre vision contraste avec la radieuse vitalité des fresques du plafond: cette fresque reflète la crise spirituelle et politique de la Réforme;

26 Michel-Ange, Le jugement dernier, chapelle Sixtine,

27

28

29

30 Michel-Ange architecte Pendant les trente dernières années de sa vie, larchitecture devient la principale occupation de Michel-Ange: Nous allons voir son projet pour la place du Capitole (Campidoglio), et les nouvelles façades du Sénat et du Palais des Conservateurs donnant sur la place, ainsi que la construction dun troisième palais, puis ses projets pour Saint Pierre de Rome.

31 Place ovale, les façades forment un trapèze. Ordre colossal de pilastres, portiques ouverts (la place comme cour dun cloître)…

32 La statue équestre de Marc-Aurèle y a été transférée, Michel Ange en réalise le socle.

33 Les pilastres du Palais des Sénateurs reposent sur un grand embasement qui donne un aspect monumental à lédifice, lentrée est en haut de lescalier à double rampe. Colonnes et linteaux des trois édifices supportent les corniches surmontées de balustrades.

34 1457, projet pour Saint Pierre de Rome

35 Bramante: le projet pour Saint Pierre de Rome (1506) Miche-Ange garde le plan central de Bramante

36 Pour lextérieur par contre il adopte lordre colossal au lieu de lélévation par degrés progressifs de Bramante. Cet ordre colossal met en valeur le dôme, lui-même plus étiré (à limage du dôme de Brunelleschi pour la cathédrale de Florence) que celui de Bramante, conçu comme une hémisphère.

37 Lordre colossal des double pilastres de la façade est repris par les doubles colonnes des contreforts, qui se prolongent par les nervures saillantes du dôme, pour aboutir aux double colonnettes de la lanterne.


Télécharger ppt "La Haute Renaissance en Italie: Michel-Ange (1475-1564) Sculpteur, peintre, architecte."

Présentations similaires


Annonces Google