La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PROJET PROCHE-ORIENT Les partis politiques des 2 sociétés VS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PROJET PROCHE-ORIENT Les partis politiques des 2 sociétés VS."— Transcription de la présentation:

1 PROJET PROCHE-ORIENT Les partis politiques des 2 sociétés VS

2 INTRODUCTION Il y a constamment des conflits en cours dans le monde. Le conflit israélo-arabe en est un très important et qui dure depuis longtemps. Pour mieux le comprendre on peut regarder en quoi les actions du Likoud d’Ariel Sharon influencent les actions de l’autorité palestinienne de Yasser Arafat. Pour ce faire, il faut être informé sur certains aspects du sujet. Il faut comprendre ce que sont le Likoud et l’autorité palestinienne. De plus, il faut connaître les décisions politiques, militaires et sociales prises par les deux partis de même que ce qui les a motivées.

3 CARTE REPÈRE ISRAËL CISJORDANIE GAZA TEL AVIV Territoires palestiniens: GAZA, CISJORDANIE TEL AVIV : capitale Israël

4 LE LIKOUD Les dirigeants, origines, parlement Leur position Leur armée

5 LES DIRIGEANTS, ORIGINES, PARLEMENT Le Likoud est une coalition de formations politiques du centre et de droite nationaliste autour du parti Herout, au pouvoir en Israël. Ce n’est pas un parti mais une coalition électorale qui regroupe plusieurs partis indépendants. Une première coalition est formée en 1973 mais ce n’est qu’en 1977 que le Likoud arrive au pouvoir. Il y reste jusqu’en 1984 puis revient en 1996 sur la scène politique en s’alliant au parti religieux. Cette coalition a longtemps été dirigée par Menahem Begin et aussi par Yitzhak Shamir et Benyamin Netanyahou. Ariel Sharon dirige le Likoud depuis le 2 septembre Depuis les élections du 28 janvier dernier, le Likoud est empêtré dans des affaires de corruption (pots de vin, achats de voix, financement occulte). Malgré tout, le premier ministre Sharon a été réélu au pouvoir. Le Likoud a gagné 20 sièges de plus à la Knesset aux dernières élections. Il représente environ 35% de l’électorat israélien.

6 LEUR POSITION Le Likoud s’oppose fermement à la création d’un état Palestinien. Il a comme adversaire politique le parti travailliste de gauche. Le Likoud revendique l’héritage du mouvement sioniste révisionniste fondé en 1917 en Russie et du Beitur fondé en 1924 à Riga. Ces mouvements ont en commun de refuser d’associer le socialisme et le sionisme. Pour le Likoud, les principes territorial et national doivent être l’unique essence du sionisme. Logo officiel du parti Likoud ( ci-haut )

7 LEUR ARMÉE L’armée Israélienne, le Tsahal, mène constamment des représailles contre des groupes terroristes palestiniens. Récemment, le gouvernement a décidé d’intensifier sa lutte contre les attaques terroristes. L’armée frappe contre des activistes palestiniens en poursuivant ses opérations d'assassinats ciblés. Cette armée est aidée du Mossad. C’est le service de renseignement israélien. Il a la responsabilité de l'ensemble des activités du renseignement, des opérations clandestines et de la lutte anti- terroriste. Sa priorité est la surveillance des nations et des organisations arabes à travers le monde. Mais, le Mossad agit aussi dans le cadre de mouvements clandestins juifs en Syrie, en Iran ainsi qu'en Éthiopie. Ses agents sont aussi localisés dans les anciens pays du bloc communiste, dans les pays occidentaux et aux Nations Unies. Ses quartiers généraux sont basés à Tel-Aviv. Actuellement, cette agence dispose d'environ 1200 employés. Signe officiel de l’armée Israélienne le Tsahal

8 L’AUTORITÉ PALESTINIENNE Les dirigeants, origines et parlement Leur position Leur armée

9 LES DIRIGEANTS, ORIGINES ET PARLEMENT Il est tout d’abord important de préciser que l’autorité palestinienne signifie « l’autorité intérimaire palestinienne de l’autonomie ». Ce parti a été fondé en 1993 avant l’abandon militaire des territoires de Cisjordanie et de la bande de Gaza par les troupes Israéliennes. Il a été créé dans le processus de paix au Proche-Orient depuis les accords de camp David. Ce parti est en charge de l’administration politique, économique, sociale et culturelle de ces territoires. Son parlement est divisé en deux : le pouvoir législatif et le pouvoir exécutif qui est beaucoup plus puissant. Le parlement compte 88 membres élus par le peuple (législatif). Ceux-ci sont élus pour 4 ans. Le coté exécutif quant à lui possède environ 13 ministres : sécurité, local, justice, finances, commerce, travail, informations, télécommunications, santé, logement, éducation, sports et religion. L’autorité palestinienne, qui est implantée à Gaza, est dirigée par Yasser Arafat depuis plusieurs années. Arafat est aussi à la tête de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP). Yasser Arafat

10 LEUR ARMÉE Pour commencer, il est bien de préciser que l’autorité palestinienne ne possède pas d’armée officielle bien à elle. En fait, les soldats proviennent de plusieurs endroits et de plusieurs armées de différents organismes palestiniens. Par exemple, certains soldats viennent du courant central de l’OLP tandis que d’autres viennent de l’ALP ( Armée de libération palestinienne) qui est indirectement liée par leur chef commun Yasser Arafat. La police palestinienne est, quant à elle composée de membres ce qui est de loin inférieur aux forces israéliennes. Cette armée lutte évidemment contre Israël qui ne cesse de menacer les territoires palestiniens. Soldats palestiniens ( on les reconnaît par leur chapeau rouge)

11 LEUR POSITION D’abord l’autorité palestinienne a été créée dans le processus de paix avec l’Israël et ne l’a ironiquement jamais connue. Ce parti s’acharne, depuis le début de son existence, à tenter de convaincre l’état d’Israël de se retirer militairement des territoires palestiniens pour obtenir le contrôle de ses propres territoires. Il a réussi pour la première fois en 1994 lorsque Israël a finalement cédé les importants territoires de Cisjordanie et de Gaza. Ensuite, il y eût quelques extensions de territoires en 1995 et Quelques années plus tard, l’accord de Wye plantations, signé par l’ONU provoque la colère israélienne qui refuse maintenant de céder les territoires et qui exerce une forte pression militaire. L’ONU ne cesse par contre de donner son appui à l’autorité palestinienne ce qui fait hausser considérablement le taux de violence des forces israéliennes. Ceci provoque la colère palestinienne d’où des attentats suicides terribles. Palestiniens en constante manifestation

12 LES DÉCISIONS UN PAR RAPPORT À L’AUTRE Pendant les conflits Les décisions politiques

13 PENDANT LES CONFLITS Tout d’abord, le conflit de base s’appelle le conflit Israélo-arabe et il oppose les pays arabes( Palestine) et l’état hébreux (Israël). Ce conflit dure depuis plusieurs décennies. Ce combat interminable a commencé en 1948, le lendemain de la création de l’état hébreux : Israël. Les pays arabes, dont la Palestine, rejettent catégoriquement ce nouveau pays. Ce rejet se manifeste principalement sur le terrain militaire. L’armée Israélienne réagit aussitôt avec des contre-attaques très puissantes. Malgré cette tentative violente de la Palestine de reprendre ses terres, la défaite en est le résultat. Cette défaite Palestinienne entraîne des relations très tendues entre les 2 pays. La Palestine persiste et veut absolument obtenir un état juif mais, ceci provoque un refus total de l’état hébreux. Ce nouveau refus amène une hausse de violence de la part des extrémistes palestiniens de l’OLP. La tension ne cesse d’augmenter. Ensuite, la guerre de six-jours permet à Israël, en 1967, de s’emparer des territoires importants de la bande de Gaza et de la Cisjordanie. Les pays arabes sont alors humiliés et se rebellent en refusant de signer les accords de paix. La violence venant des membres de l’OLP ne cesse de monter. En 1987, la première Intifada palestinienne provoque encore une fois de violentes répliques Israéliennes. Par la suite, plusieurs tentatives d’accords sont tentées mais l’effet contraire se produit alors que la violence reste. En 2000, une deuxième Intifada provoque des attaques Israéliennes qui amènent des répliques palestiniennes sous forme d’attentats suicides. Et on en est à ce point aujourd’hui!

14 LES DÉCISIONS POLITIQUES Plusieurs décisions politiques ont mis en commun les 2 pays. Par exemple, lors de certains traité de paix comme à Washington en 1993 où Yasser Arafat et Yitzhak Rabin avaient signé un accord de paix qui n’a malheureusement pas duré. Ensuite, l’élection de Ben Yamin Netanyahou ralentie encore plus le processus de paix car ce dernier s’oppose à la création de l’état palestinien car il ne veux pas céder la ville de Jérusalem tandis que l’autorité palestinienne veux absolument avoir cette ville comme capitale de l’état palestinien. Aujourd’hui, le parti Likoud d’Ariel Sharon est encore en conflits aussi intenses que ceux d’avant et ça ne semble pas s’arranger. Accord de paix à Washington entre la Palestine et Israël en 1993

15 TABLEAU D’ÉVÈNEMENTS DATEÉVÈNEMENT 1948Création de l’état d’Israël 1948 (après)La Palestine rejette le nouveau pays qui prend son territoire. Début des attaques palestiniennes. 1949Israël remporte cette bagarre ce qui rend encore plus tendues les relations entre les 2 pays. 1967La guerre de 6 jours remportée par Israël qui s’empare de certains territoires importants. 1987Première Intifada palestinienne. ( mouvements extrémistes ) Après 1987Plusieurs tentatives d’accords. La violence augmente considérablement. 2000Deuxième Intifada palestinienne.(plus forte que la première) 2001 Élection d’Ariel Sharon 2003Le conflit est toujours en marche

16 TABLEAU COMPARATIF ISRAËLPALESTINE NOM DU PARTI LikoudAutorité palestinienne (OLP) CHEFAriel SharonYasser Arafat ANNÉE DE FONDATION ARMÉETsahalNon-officielle

17 CONCLUSION Finalement, peu importe quels partis seront à la tête des deux pays, ils seront toujours en conflit. Comme vous avez pu le voir dans les pages précédentes les 2 pays sont plongés dans un conflit très difficile à régler, car ils sont tellement différents qu’ils ne peuvent coopérer. Donc, les décisions politiques, militaires ou sociales des 2 partis sont et seront toujours influencées l’une par l’autre car ces décisions s’opposent presque automatiquement. En conclusion, ce conflit qui a déjà fait plusieurs morts et blessés n’est malheureusement pas près de se terminer même si il a déjà duré trop longtemps. Mais quand et comment finira ce terrible combat?

18 BIBLIOGRAPHIE 1. Courrier international (sans date). Site consulté le 10 décembre Adresse URL : 2. Proche-Orient (sans date). Site consulté le 10 décembre Adresse URL : 3. Zambreux, Edouard (2000, septembre). « Yasser Arafat et la Palestine». Historia, no 645, p La Knesset (sans date). Site consulté le 10 décembre Adresse URL : 5. Louyot, Alain (sans date). « Sharon s’explique ». L’Express, no2634, p La spirale de la haine (27 novembre 2002). Site consulté le 12 décembre Adresse URL : Canada.ca/nouvelles/dossiers/israel/conflit/index.htmlhttp://radio- Canada.ca/nouvelles/dossiers/israel/conflit/index.html 7. BBC NEWS (12 décembre 2002). Site consulté le 12 décembre2002. Adresse URL : 8. The Palestine chronicle (12 décembre2002). Site consulté le 12 décembre Adresse URL :http://www.palestinechronicle.com 9. Microsoft Encarta 2003


Télécharger ppt "PROJET PROCHE-ORIENT Les partis politiques des 2 sociétés VS."

Présentations similaires


Annonces Google