La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La pensée du jour « Il faut rendre mesurable ce qui est réellement important plutôt que de rendre important ce qui est facilement mesurable. » Source inconnue.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La pensée du jour « Il faut rendre mesurable ce qui est réellement important plutôt que de rendre important ce qui est facilement mesurable. » Source inconnue."— Transcription de la présentation:

1 La pensée du jour « Il faut rendre mesurable ce qui est réellement important plutôt que de rendre important ce qui est facilement mesurable. » Source inconnue

2 Martin Francoeur Conseiller pédagogique à la direction du service de la formation générale adulte et professionnelle de la CSSMI Objectifs de la présentation Présenter les rudiments de lévaluation en aide à lapprentissage Éprouver le modèle à laide dun exemple Déroulement de la présentation Partie 1 théorie Partie 2 pratique

3 Les documents de références La formation à lenseignement Les orientations et les compétences professionnelles La formation à la gestion dun établissement denseignement Les orientations et les compétences professionnelles

4

5

6

7

8

9

10

11

12 Évaluer pour mieux apprendre

13 Planification de lévaluation Qui devrait-on évaluer? Les élèves qui ont une bonne maîtrise des savoirs prescrits à létude dans un cours donné en fonction de la planification des apprentissages. Quoi évaluer? La capacité de lélève à traiter les situations de vie en lien avec la classe de situation prescrite par le cours à létude. Où devrait-on administrer le plus souvent possible lévaluation? Dans la salle de classe. En effet, la salle de classe est le laboratoire idéal pour colliger toutes les observations liées au traitement de situation de vie. Quand devrait-on évaluer, à quel moment dans le cours? Au moment qui vous apparaît le plus opportun en fonction de lintention dévaluation (en fonction des multiples de 25 heures).

14 Planification de lévaluation Comment évaluer? À laide doutils dévaluation (SAÉ). Pourquoi évaluer? Dans le but de mesurer la progression du traitement de situation. Combien de fois devrait-on évaluer? Il est recommandé dadministrer 2, 3 ou 4 SAÉ par cours. Tenir compte du nombre dunités du cours.

15 Prise dinformation et interprétation Outils dévaluation SAÉ (Situation dApprentissage et dÉvaluation) Instrument de mesure Provoquer un raisonnement qui incitera lélève mobiliser et à développer ses stratégies. Provoquer le questionnement métacognitif.

16 Prise dinformation et interprétation Outils dévaluation SAÉ (Situation dApprentissage et dÉvaluation) Grille dobservation QAFE Qualité Autonomie Fréquence Efficacité

17 Prise dinformation et interprétation Outils dévaluation SAÉ (Situation dApprentissage et dÉvaluation) Qualité Autonomie Fréquence Efficacité

18 Prise dinformation et interprétation Outils dévaluation SAÉ (Situation dApprentissage et dÉvaluation) Grilles dévaluation Elle permet de noter (Définition du Domaine dÉvaluation) la performance de lélève en fonction des critères du cours et des attentes de fin de cours.

19 Jugement Le jugement professionnel doit sappuyer sur les attentes de fin de cours. Il se construit en mesurant la distance entre les manifestations observables, du traitement de situation par lélève, et les attentes de fin de cours.

20 Décision-action La décision-action doit tenir compte des attentes de fin cours, car ces dernières sont communes à tous les enseignants du Québec. Par contre, il ne faut pas négliger les « observables » consignés pour chaque dimension du QAFE. Au-delà du cours, les apprentissages à venir (le profil de formation)… La vie.

21 La communication La communication se doit dêtre plus quune discussion ou un échange verbal. Il est préférable dappuyer la communication (rétroaction) à laide de grilles et de commentaires. Elle peut se définir comme un processus dynamique entre lélève et lenseignant. En effet, au-delà de la note, il y a les suggestions de lenseignant afin que lélève améliore le traitement compétent des situations de vie. Elle doit peaufiner la dynamique motivation-rétroaction.

22 État de situation… La recherche

23

24

25

26 Étude sur lévaluation de compétence en résolution de problème mathématique en Belgique. Lévaluation des compétences une entreprise impossible? Favoriser le questionnement métacognitif Favoriser le développement de stratégies

27 En conclusion Afin de sassurer dune bonne réussite scolaire de nos élèves, il faut mettre laccent sur deux aspects: La motivation La rétroaction

28 En conclusion Motivation des élèves La motivation scolaire est considérée comme un concept « éclaté en multiples facettes ». Elle serait un phénomène dynamique influencé par les perceptions de lélève, son comportement, son environnement. Elle implique latteinte dun but. Ainsi, la motivation ne dépend pas uniquement de la discipline enseignée, comme parfois on peut le penser, mais aussi des conditions dans lequel lélève apprend et des perceptions quil a de ces conditions. Lenseignant ne doit donc pas sattendre à ce que la matière enseignée soit, à elle seule, source de motivation. Rolland Viau

29 En conclusion La rétroaction Lenseignant doit avoir le contrôle, lors de la réalisation de la SAÉ, les apprentissages réalisés par lélève passent par la détermination de divers buts hiérarchisés. La cueillette des observations fournit donc à lenseignant des informations qui sont constamment comparées aux intentions pédagogiques, ce qui constitue la rétroaction et guide les actions futures de lélève. Norbert Weiner


Télécharger ppt "La pensée du jour « Il faut rendre mesurable ce qui est réellement important plutôt que de rendre important ce qui est facilement mesurable. » Source inconnue."

Présentations similaires


Annonces Google