La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Physiologie du développement visuel. Développement visuel normal : -L’acuité visuelle augmente de 1/20 ème à la naissance jusqu’à 10/10 ème vers l’âge.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Physiologie du développement visuel. Développement visuel normal : -L’acuité visuelle augmente de 1/20 ème à la naissance jusqu’à 10/10 ème vers l’âge."— Transcription de la présentation:

1 Physiologie du développement visuel

2 Développement visuel normal : -L’acuité visuelle augmente de 1/20 ème à la naissance jusqu’à 10/10 ème vers l’âge de 3-4 ans -Le champ visuel réduit chez le bébé et devient adulte vers l’âge de 1 an -La motricité oculaire faite de saccades devient une poursuite oculaire lente et précise -Les axes oculaires sont en légère divergence jusqu’à l’installation de la vision binoculaire vers 4 mois ½ -L’accommodation présente à l’âge de 2 mois devient adulte à 18 mois Physiologie du développement visuel

3 Test images utilisé chez les enfants Anomalies visuelles réfractives acquises

4 Test bébé-vision

5 Anomalies réfractives acquises : -Hypermétropie -Myopie -Astigmatisme Anomalies visuelles réfractives acquises

6 Il existe des appareils miniaturisés portatifs pour les bébés Anomalies visuelles réfractives acquises

7 Echographie en mode A Anomalies visuelles réfractives acquises

8 Hypermétropie Anomalies visuelles réfractives acquises

9 -Hypermétropie physiologique -Fatigue visuelle -Céphalées, migraines -Conjonctivite -Association astigmatisme -Correction par verre divergent (dioptrie positive) -Strabisme, amblyopie -Lentilles -Chirurgie Hypermétropie Anomalies visuelles réfractives acquises

10 Chalazion Quelques photographies

11 Kyste « meibomien » (chalazion) Quelques photographies

12 Strabisme convergent sans correction, avec lunettes, avec lentilles Hypermétropie Anomalies visuelles réfractives acquises

13 Myopie Anomalies visuelles réfractives acquises

14 -Myopie congénitale -Prématurité -Myopie scolaire -Évolution naturelle -Facteurs : génétique, grossesse, accommodation,…. -Correction par verre concave (dioptrie négative) -Influence des lentilles de contact rigides -Chirurgie Myopie Anomalies visuelles réfractives acquises

15 Astigmatisme Anomalies visuelles réfractives acquises

16 Photokératoscopie par Orbscan Astigmatisme Anomalies visuelles réfractives acquises

17 Presbytie -Difficultés d’accommodation après 40 ans -Correction par lunettes : verres progressifs -Lentilles -Chirurgie Les anomalies visuelles réfractives acquises

18 Comparaison du champ visuel avec 2 corrections différentes de puissance Les anomalies visuelles réfractives acquises Presbytie

19 Les anomalies visuelles réfractives acquises

20 -Souples hydrophiles -Hydrogel -Silico-hydrogel -Traditionnelles ou jetables -Toriques -Multifocales -Lentilles rigides et orthokératologie Lentille torique Anomalies visuelles réfractives acquises

21 Amblyopie : - Diminution de l’acuité visuelle non améliorable par les verres correcteurs - Fonctionnelle ou organique - Rééducation par lunettes, occlusion, orthoptie, chirurgie Anomalies visuelles réfractives acquises

22

23 Strabisme : -Déviation pathologique des axes oculaires -Convergent (hypermétropie) -Divergent (myopie) -Permanent ou intermittent -Risques d’amblyopie -Diagnostic différentiel : épicanthus Strabisme

24 L’épicanthus est un repli cutané anormal au niveau du canthus interne Strabisme

25 Ptosis avec anomalies de l’angle interne Strabisme

26 Ptosis associé à des anomalies oculomotrices : Paralysie congénitale du III Strabisme

27 Ptosis associé à des anomalies oculomotrices : Syndrome de Marcüs Gunn Strabisme

28 Strabisme convergent sans correction, avec lunettes, avec lentilles Hypermétropie Strabisme

29 La baguette de Maddox Test stéréoscopique de Weiss Strabisme

30 Lunettes vertes et rougesTest de Worth Strabisme

31 Lunettes polarisantes Mouche du stéréotest de Wirt Stéréotest de Wirt Strabisme

32 Nystagmus

33 - Le rouge est vu à 2 mois - Le vert est vu à 3 mois - Le bleu est vu à 4 mois - La vision des couleurs peut être perturbée Atteinte congénitale : daltonisme Atteinte acquise : maladie rétinienne, affection du nerf optique Vision des couleurs

34 Les cônes assurent la vision des couleurs Vision des couleurs

35 Dyschromatopsie congénitale : Daltonisme C’est un déficit héréditaire et congénital Déficit partiel en rougeDéficit total en rouge Vision des couleurs

36 Hérédité : L’anomalie est portée par le bras long du chromosome X. En général, la femme transmet mais n’est pas atteinte. L’homme porteur est forcément atteint (8 à 9% de la population). Incidence uniquement professionnelle pour des métiers liés à la sécurité. Vision des couleurs

37 Test d’Ishihara Vision des couleurs

38 Dyschromatopsie acquise : Secondaire à une maladie ou à une intoxication ; diabète, SEP, alcoolisme, tabagisme, médicaments, glaucome, …. Vision des couleurs

39 Test de Farnsworth : classement de 15, 25 ou 100 pions colorés Vision des couleurs

40

41 Malformations oculaires à la naissance : -Microphtalmie -Anophtalmie -Buphtalmie Troubles du comportement visuel évoquant une malvoyance Malformations oculaires - Malvoyance

42 Comme dans toutes les cécités de la petite enfance, les enfants atteints appuient sur leurs yeux et les frottent Malformations oculaires - Malvoyance

43 Anophtalmie Malformations oculaires - Malvoyance

44 Colobome Malformations oculaires - Malvoyance

45 Colobome Malformations oculaires - Malvoyance

46 Colobome au niveau rétinien Malformations oculaires - Malvoyance

47 Tumeur oculaire bénigne Malformations oculaires - Malvoyance

48 Colobomes congénitaux de la paupière Malformations oculaires - Malvoyance

49 Absence de nerf optique Malformations oculaires - Malvoyance

50 Chirurgie de la myopie Kératotomie radiaire (KR) Bons résultats (PERK) ; mini-KR Myopies faibles et moyennes Hypermétropies progressives tardives ? Points techniques : zone optique, incision radiaire de profondeur égale à 95 ou 105 % de l’épaisseur de la cornée centrale

51 Chirurgie de la myopie Incisions radiairesLame diament

52 Chirurgie de la myopie

53

54 Laser Excimer : - Photo kératectomie réfractive avec un laser dimère, qui émet dans l’UV à 193nm avec un mélange gazeux à l’argon - Photo ablation du stroma cornéen - Topographie cornéenne obligatoire - Chirurgie rapide - Myopies faibles et moyennes Chirurgie de la myopie

55

56

57

58

59

60 Chirurgie de la myopie : topographie Topographie cornéenne

61 Chirurgie de la myopie : topographie Modélisation mathématique de la surface cornéenne (Orbscan)

62 Chirurgie de la myopie : topographie Reflets de mires de PlacidoCarte de courbure axiale

63 Chirurgie de la myopie : topographie Patient ayant un astigmatisme myopique direct de 5D

64 Chirurgie de la myopie : LASIK Micro kératome

65 Kératectomie superficielle Photoablation et repose du lenticule Chirurgie de la myopie : LASIK

66 Différents micro kératomes

67 Chirurgie de la myopie : LASIK Ouverture du capot au laser femto seconde

68 Chirurgie de la myopie : LASIK Focalisation du laser femto seconde Transformation du tissus cornéen en bulles (H 2 O + CO 2 )

69 LASEK Utilisation d’alcool pour la découpe du capot

70 Anneaux entre cornéens Segments d’anneau intrastromal (ICRS)Anneau intrastromal Modélisation cornéenne de l’action des segments ICR

71 Anneaux entre cornéens Fermeture de l’incision

72 Implantation en chambre antérieure Correction de myopie forte par implant devant la pupille

73 Implantation en chambre antérieure Chaque implant a son code-barres et correspond à un patient déterminé

74 Implantation en chambre antérieure Implant myopique dans la chambre antérieure Implantation d’un implant myopique de chambre antérieure

75 Ablation du cristallin Dans certaines myopies très fortes (supérieures à -15D), on enlève totalement le cristallin. Il sera ou non remplacé par un implant situé derrière la pupille de telle sorte que l’émétropie soit obtenue.

76 Excimer : hypermétropie

77 Excimer : Astigmatisme

78 Kératoplastie Trépanation

79 Kératoplastie Découpe de la cornée

80 Kératoplastie Mise en place du greffon

81 Kératoplastie Surjet final


Télécharger ppt "Physiologie du développement visuel. Développement visuel normal : -L’acuité visuelle augmente de 1/20 ème à la naissance jusqu’à 10/10 ème vers l’âge."

Présentations similaires


Annonces Google