La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Brigitte Bardot Serge Gainsbourg Je t’aime moi non plus À Monica 529 par Nanou et Stan.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Brigitte Bardot Serge Gainsbourg Je t’aime moi non plus À Monica 529 par Nanou et Stan."— Transcription de la présentation:

1

2 Brigitte Bardot Serge Gainsbourg Je t’aime moi non plus À Monica 529 par Nanou et Stan

3 Je t´aime, Je t’aime Oh, oui je t´aime! Moi non plus Oh, mon amour... Comme la vague irrésolu

4 Je vais je vais et je viens Entre tes reins Je vais et je viens Entre tes reins Et je me retiens

5 Je t´aime je t´aime Oh, oui je t´aime! Moi non plus Oh mon amour... Tu es la vague, moi l´île nue

6 Tu vas, tu vas et tu viens Entre mes reins Tu vas et tu viens Entre mes reins Et je te rejoins

7 Je t´aime je t´aime Oh, oui je t´aime! Moi non plus Oh, mon amour...

8 Comme la vague irrésolu Je vais je vais et je viens Entre tes reins Je vais et je viens Entre tes reins Et je me retiens

9 Tu vas, tu vas et tu viens Entre mes reins Tu vas et tu viens Entre mes reins Et je te rejoins Je t´aime je t´aime Oh, oui je t´aime!

10 Moi non plus Oh mon amour... L´amour physique est sans issue Je vais, je vais et je viens Entre tes reins Je vais et je viens Je me retiens Non! Maintenant Viens!

11 Brigitte Bardot, née Brigitte Anne-Marie Bardot le 28 septembre 1934 à Paris, est une actrice de cinéma et chanteuse française, militante de la cause animale, fondatrice et présidente de la fondation qui porte son nom. Figure féminine des années 1950 et 1960, elle fut une star mondiale, l'égérie et la muse des plus grands artistes de l'époque. Emblème de l'émancipation des femmes et de la liberté sexuelle, elle passa des rôles de femme enfant à ceux de femme fatale. Elle tourna avec les plus grands réalisateurs, incarnant des personnages à l'élégante légèreté et à la sensualité photogénique. Elle devint rapidement un sex-symbol. Avec à son actif 48 films et plus de 80 chansons en 21 ans de carrière, Brigitte Bardot, tout aussi connue sous les initiales de « BB », est une des artistes françaises les plus célèbres et la plus grande star du cinéma européen d'après guerre. Elle mit un terme à sa carrière d'actrice en 1973 pour se consacrer à la défense des animaux. De Serge Gainsbourg à Shalako ( ) Serge Gainsbourg Sa relation avec Gunter Sachs se détériore de jour en jour. Son agent en profite pour lui faire signer le western Shalako avec Sean Connery, dont elle ne lira jamais le script et enregistre peu après les chansons La Madrague, Le soleil, Harley-Davidson puis le cadeau d'amour de Serge Gainsbourg : Je t'aime... moi non plus ainsi que Comic strip et Everybody loves my baby. Indépendamment de la complicité artistique qui existe entre eux, la comédienne-chanteuse ne résiste pas longtemps au charme singulier de l'homme à la « tête de chou ». « La beauté c'est quelque chose qui peut être séduisant un temps. Ça peut être un moment de séduction. Mais l'intelligence, la profondeur, le talent, la tendresse, c'est bien plus important et ça dure beaucoup plus longtemps » dit-elle plus tard. Sur les conseils de son agent, pour ne pas faire un scandale mondial qui ternirait son image à cause de Sachs, elle demande à Serge Gainsbourg de ne pas diffuser Je t'aime... moi non plus et de la remplacer par une autre, Bonnie and Clyde. Puis c’est le départ en Espagne pour les besoins de Shalako, qui, selon ses dires, est l'un des plus mauvais films de sa carrière. Son peu d’intérêt pour le tournage la fait arriver souvent en retard sur le plateau, ce qui n'est pas pour plaire au metteur en scène (Edward Dmytryk, figure de Hollywood) qu'elle décrit comme « dur, froid, il avait des exigences militaires ». La première mondiale du film a lieu à Hambourg le jour de son anniversaire et elle avoue ne pas plus en comprendre l'histoire, qui n'a selon elle aucun intérêt, que l’ovation qu’il reçoit lors de sa première. Au box-office mondial, le film est cependant un échec et les critiques en majorité négatives. Jean de Baroncelli écrit dans Le Monde : « On se demande vraiment quelles raisons secrètes ont bien pu pousser Brigitte Bardot à accepter ce rôle qu'elle tient dans Shalako. Si ce fut l'envie de changer d'emploi et d'incarner les héroïnes de western, elle s'est complètement trompée de scénario. » Elle répond favorablement aux deux projets qu'on lui présente : Les Femmes et L'Ours et la Poupée. Le premier dirigé par Jean Aurel, (qu'elle avait fait remplacer dans La Bride sur le cou « tant il était nul et sans talent ! ») est un film à petit budget qui doit se tourner en décors naturels. Elle le juge « sans intérêt ». Mal reçu par la critique, ce sera un échec commercial.

12 Entre temps François Truffaut prépare le tournage de La Sirène du Mississippi, dont elle aimerait avoir le rôle féminin, mais le cinéaste lui préfère Catherine Deneuve. Le film n'est pas un succès et à sa sortie, Bardot déclare : « Je suis ravie que ce soit un tel bide, parce que c'est bien fait. On me l'a piqué d'une manière tellement ignoble. J'étais folle de rage. » Nudité dans sa carrière En 1956, Et Dieu... créa la femme fait d'elle une star. Mais, le scandale n'éclate que deux ans plus tard à l'Exposition universelle de Bruxelles de 1958 qui a pour thème le « Bien » et le « Mal ». Dans celui qui prévient des méfaits de l'enfer se trouve une photo d'elle lorsqu'elle danse le mambo. Son père, « fou de rage », va voir plusieurs archevêques et évêques de Paris, de France et de Navarre, tant et si bien que son effigie est retirée dix jours après. Pour longtemps, son image et sa vie sont toutefois associées au « scandale, à l'immoralité, au péché de la chair, au diable cornu, au symbole de la plus grande dépravation ». Sa position allongée nue sur le ventre de Et Dieu… créa la femme est reprise par Vadim dans Le Repos du guerrier en 1962, Jean Aurel dans Les Femmes ou Godard dans Le Mépris, rajoutant de piquants dialogues entre elle et Michel Piccoli : « — Tu vois mon derrière dans la glace ? — Oui — Tu les trouves jolies mes fesses ? — Oui... très. — Et mes seins. Tu les aimes ? — Oui, énormément. — Qu'est-ce que tu préfères, mes seins, ou la pointe de mes seins ? — Je sais pas, c'est pareil. » En 1973, Vadim souhaite de nouveau créer le scandale avec un nouveau Et Dieu… créa la femme qu'il intitule Don Juan 73. Pour cela, Bardot, pour qui le film est un « calvaire », tourne une scène d'amour avec Jane Birkin. Pour elle, la nudité qu'elle a montrée correspond à de la « petite bière en comparaison de ce que l'on voit aujourd'hui ». Nanou et Stan le 11/09/2014


Télécharger ppt "Brigitte Bardot Serge Gainsbourg Je t’aime moi non plus À Monica 529 par Nanou et Stan."

Présentations similaires


Annonces Google