La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Impact de la grippe chez les personnes âgées : 5 saisons de surveillance en Bourgogne-Franche Comté Emmanuel Debost Gilles Grandmottet Carole Colin Cynthia.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Impact de la grippe chez les personnes âgées : 5 saisons de surveillance en Bourgogne-Franche Comté Emmanuel Debost Gilles Grandmottet Carole Colin Cynthia."— Transcription de la présentation:

1 Impact de la grippe chez les personnes âgées : 5 saisons de surveillance en Bourgogne-Franche Comté Emmanuel Debost Gilles Grandmottet Carole Colin Cynthia Morgny Pierre Pothier Sylvie van der Werf Anne MosnierFrançoise Barat Isabelle Daviaud Jean Marie Cohen Mardi 16 octobre 2012 Colloque Veille & alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté

2 Liens d’intérêt Participation à des groupes de travail HCSP (Maladies transmissibles) Droit d’inscription à des congrès ou des journées scientifiques GEIG Financement organisme d’appartenance (Réseau des GROG) Majoritairement InVS à plus de 80% GSK, SPMSD, Abbott, Roche, Argène Mardi 16 octobre 2012 Colloque Veille & alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté

3 Le poids des IRA et de la grippe chez les personnes âgées Mardi 16 octobre 2012 Colloque Veille & alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté

4 Chaque hiver, les consultations pour infection respiratoire aiguë (IRA) représentent environ 13 % de l’activité des médecins généralistes dont 1 à 2% de patients âgés de 65 ans et plus. Estimation Réseau des GROG L’épidémie de grippe saisonnière peut entrainer des complications graves, particulièrement chez les personnes fragiles et être responsable d’un nombre élevé de décès. DGS – Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière /Septembre 2012 En population générale

5 Mardi 16 octobre 2012 Colloque Veille & alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté La grippe saisonnière frappe essentiellement les sujets âgés (plus de 90 % des décès liés à la grippe surviennent chez des ≥ 65 ans) Ces décès surviennent secondairement par décompensation d’une pathologies chronique préexistante et pas directement de l’infection grippale. Entre le 6 février et le 18 mars 2012, un excès de près de décès (+13%) a été estimé, comparativement aux effectifs enregistrés les années précédentes (plus particulièrement chez les ≥ 85 ans) Source : InVS Mortalité imputable à la grippe saisonnière

6 La grippe, une cause de mortalité chez les plus âgés Source : BEH 33/2012 Pic : sem 04/2009 Pic : sem 08/2012 Concomitance : vague de froid Mardi 16 octobre 2012 Colloque Veille & alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté

7 Les IRA, et notamment la grippe, demeurent la première cause de mortalité d’origine infectieuse en Ehpad et la première cause infectieuse de transfert vers l’hôpital. La létalité en Ehpad est évaluée à 3 % en (4% entre 2003 et 2011) et le taux d’attaque moyen d’IRA par épisode était de 26% (25% entre 2003 et 2011) Source : InVS En collectivité

8 Le Réseau des GROG Mardi 16 octobre 2012 Colloque Veille & alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté

9 Origine du Réseau des GROG La nécessité d’une surveillance de la grippe est recommandée par l’OMS dès les années 50. L’origine du Réseau des GROG (1984) vient du constat suivant: Les soignants de ville sont en « première ligne » face à ce type d’épidémie communautaire  Idée d’une surveillance de la grippe en ville est née.

10 Pourquoi la grippe ? La grippe est une maladie qui survient tous les ans. C’est la seule certitude que l’on aie. Le type de virus change souvent. Les caractéristiques antigéniques du virus peuvent évoluer par glissement ou cassure. La date du début de l’épidémie comme son intensité sont très variable d’une année à l’autre. Ces raisons justifient une surveillance au jour le jour de l’épidémie en médecine de ville.

11 Mardi 16 octobre 2012 Colloque Veille & alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté Le Réseau des GROG C’est un ensemble de réseaux régionalisés d’alerte épidémiologique. Ses missions sont les suivantes: - Détection précoce de la circulation des virus grippaux - Détermination du début de l’épidémie de grippe et de son évolution régionale et nationale - Surveillance des caractéristiques antigéniques des virus grippaux et de l’adéquation de la composition vaccinale - Surveillance de la circulation d’autres agents infectieux respiratoires (VRS, rhinovirus, parainfluenzae…)

12 Mardi 16 octobre 2012 Colloque Veille & alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté Principes du Réseau des GROG Réseau pluridisciplinaire, C’est une confrontation en temps réel, d’octobre à avril : - des données sanitaires (notamment nombre d’actes et d'IRA) collectées par les vigies (MG, pédiatres, pharmaciens…) - et des données virologiques (analyse de prélèvements rhino‐pharyngés dans un réseau de laboratoires spécialisés, coordonné par les CNR)

13 Mardi 16 octobre 2012 Colloque Veille & alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté Le Réseau GROG Géronto C’est une déclinaison de la « méthode GROG » en Ehpad: - Cela se fait sur un groupe d’Ehpad volontaires. - Les données virologiques se base sur des TRS (Tests Rapides de Surveillance Clearview ® ) selon les recommandations Les données sanitaires se font par comptage du nombre d’IRA (hautes et basses) et du nombre de syndromes grippaux (SG) - La surveillance s’étend du mois octobre au mois d’avril. - L’ensemble est coordonné par le bureau d’études Open Rome.

14 Performance des tests de surveillance Clearview Grippe AGrippe B Sensibilité81.7% (74-89)88.6% (75-96) Spécificité98.5% ( )97.4% ( ) Mardi 16 octobre 2012 Colloque Veille & alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté

15 Les Réseaux des GROG en Bourgogne et Franche Comté Nombre de MG vigies GROG Nombre d’Ehpad GROG Géronto 45466

16 Les IRA et la grippe en Bourgogne-Franche Comté chez les 65 ans et plus au cours des 5 dernières saisons Les données du Réseau des GROG Mardi 16 octobre 2012 Colloque Veille & alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté

17 Impact des IRA en Bourgogne-Franche Comté Comparaison tous âges- ≥65 ans, en population générale

18 Mardi 16 octobre 2012 Colloque Veille & alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté Impact de la grippe en Bourgogne-Franche Comté Comparaison tous âges- ≥65 ans, en population générale H1N H3N H3N H1N1 pdm H1N1 et B

19 Virus dominant H1N1 saisonnier H3N2H1N1 pandémique H1N1 pdm et B H3N2 Nombre total d’IRA chez les ≥65 ans Nombre total de grippe chez les ≥65 ans Taux d’attaque de la grippe/ ha IRA et grippe chez les 65 ans et plus en Bourgogne-Franche Comté En population générale

20 Mardi 16 octobre 2012 Colloque Veille & alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté Impact des IRA et de la grippe au sein des Ehpad en France

21 Foyers d’IRA en Ehpad et couverture vaccinale Bourgogne-Franche Comté Nombre d’Ehpad GROG Géronto CV résidents/ Personnel (%) 95/4686/6084/4185/2090/18 Nombre de foyers d’IRA Confirmation grippe 1/1 Non investigués0/13/4

22 La prévention par la vaccination antigrippale Mardi 16 octobre 2012 Colloque Veille & alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté

23 On observe un effondrement du nombre de décès imputables à la grippe: - succès de la vaccination. - mais aussi de l’amélioration du niveau d’hygiène et de la prise en charge médicale dont les antibiotiques.

24 Vaccination des soignants et mortalité des personnes âgées en EHPAD Lemaitre M et al J Am Geriatr Soc 2009; 57: Essai randomisé en clusters: personnes âgées en institution dans le bras vaccination dans le bras contrôle Couverture vaccinale du personnel - bras contrôle : 31.8% (0-69%) - bras vaccinés: 69.9% ( %) Mardi 16 octobre 2012 Colloque Veille & alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté

25 Les personnes à risque… et en milieu professionnel – professionnels de santé. – et toute personne en contact régulier et prolongé avec des sujets à risque de grippe sévère. Recommandations Mardi 16 octobre 2012 Colloque Veille & alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté

26 Couverture vaccinale à la baisse depuis la pandémie 2009/2010 Selon les chiffres de la CNAMTS, la couverture vaccinale des personnes âgées est passée de 64,8% en 2008 à 55,2% en Chez les plus de 85 ans, la baisse est plus modeste (68,6% versus 60,1%) Par contre la chute est plus nette chez les patients en ALD (49% versus 33%)

27 Personnes à risque : couverture vaccinale à la baisse Source Kantar Health pour le GEIG Mardi 16 octobre 2012 Colloque Veille & alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté

28 En milieu de soin La couverture vaccinale du personnel des EHPAD en France est de 24%. Source BEH n°38 du 9 octobre La couverture vaccinale du personnel des EHPAD participant au GROG géronto est de 27%. Source GROG Géronto Mardi 16 octobre 2012 Colloque Veille & alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté

29 En conclusion Le virus grippal saisonnier entraine, chez les plus de 65 ans, une recrudescence de décès essentiellement par décompensation d’une maladie chronique préexistante. L’impact de cette circulation chez les plus de 65 ans dépend très fortement du type/sous-type viral. Mardi 16 octobre 2012 Colloque Veille & alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté

30 Donc Un réseau de veille (GROG) est essentiel pour permettre d’alerter en temps réel sur le type de virus. Une surveillance des EHPAD est nécessaire pour évaluer le taux d’attaque au sein de cette population. La couverture vaccinale peut être encore améliorée chez les personnes âgées Elle doit être nettement renforcée chez les soignants.

31 Remerciements Aux organisateurs de ce colloque, Aux vigies GROG de nos deux régions, et surtout à vous pour votre attention Mardi 16 octobre 2012 Colloque Veille & alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté


Télécharger ppt "Impact de la grippe chez les personnes âgées : 5 saisons de surveillance en Bourgogne-Franche Comté Emmanuel Debost Gilles Grandmottet Carole Colin Cynthia."

Présentations similaires


Annonces Google