La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

COMMENT EVALUER ET GERER LES RISQUES SANITAIRES DE LA CONTAMINATION GEOLOGIQUE EN PLOMB ET ARSENIC DANS LE NORD FRANCHE-COMTE SIMON BELLEC ARS de Franche-Comté.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "COMMENT EVALUER ET GERER LES RISQUES SANITAIRES DE LA CONTAMINATION GEOLOGIQUE EN PLOMB ET ARSENIC DANS LE NORD FRANCHE-COMTE SIMON BELLEC ARS de Franche-Comté."— Transcription de la présentation:

1 COMMENT EVALUER ET GERER LES RISQUES SANITAIRES DE LA CONTAMINATION GEOLOGIQUE EN PLOMB ET ARSENIC DANS LE NORD FRANCHE-COMTE SIMON BELLEC ARS de Franche-Comté & Francois CLINARD, CIRE centre-est, InVS

2 SOMMAIRE 1. Contexte 2. Enjeux 3. Principes de gestion retenus 4. Bilan

3 SOMMAIRE 1. Contexte 2. Enjeux 3. Principes de gestion retenus 4. Bilan

4 É tang des forges Vers Belfort Offemont Quartier des champs cerisiers 1. Contexte

5 Désenvasement de létang des forges (2004). 220 mg/kg (Pb) boues de létang des forges. Investigations complémentaires (2008) mg/kg (Pb) dans les sédiments du ruisseau des champs cerisiers mg/kg & 870 mg/kg (Pb) sur piézomètres de reconnaissance Janvier 2011, les conclusions de létude TAUW : - écartent la suspicion dune pollution attribuable exclusivement à une ancienne décharge (sauf parcelles de proximité), - orientent vers la présence danomalies géochimiques, sur plusieurs éléments traces. 1. Contexte

6 Octobre 2011, les conclusions dune étude complémentaire dappui aux administrations du BRGM : - confirment lorigine naturelle des éléments traces identifiés, attribuable au fond géochimique, du fait de la présence dune lentille minéralisée en barytine / galène impactant les sols de subsurface, au droit du faciès géologique F (alluvions anciennes non datées). - Orientent vers une probabilité danomalies géochimiques sur dautres secteurs du département (ex : continuité dOffemont). 1. Contexte

7

8 SOMMAIRE 1. Contexte 2. Enjeux 3. Principes de gestion retenus 4. Bilan

9 Les anomalies géochimiques concernent plusieurs éléments traces (ex : Pb, As Ba, Ni, Cu). Mais profil toxicologique sensible du Pb et As, au regard notamment des concentrations mesurées in situ : Pour m é moire : fond g é ochimique [Pb = 50 ppm] [As = 15 à 30 ppm ] 2. Enjeux

10 Les EQRS réalisées ne permettent pas, dans la plupart des cas, de démontrer labsence d un risque sanitaire (intervalle de gestion de risque compris dans une zone dincertitudes). Exemple : 2. Enjeux

11 Arsenic Principales sources d exposition - ingestion d aliments (poissons crustacés ++) - poussières (sol) Effets sanitaires - lésions cutanées ( à doses importantes ) - cancérigène connu (vessie, poumon, peau) Enjeu local - exposition environnementale à confirmer pour : - les produits du jardin - les poussières (notamment exploitation de carrières) - exposition probablement limitée / apport alimentaire - étudier limprégnation en As de la population une fois la zone anomalique définie (biomonitoring) ? 2. Enjeux

12 Plomb Principales sources d exposition Ingestion d aliments, poussières (sol), peintures,… Effets sanitaires - Cerveau en développement (lien QI - plomb sanguin) - Insuffisance rénale Enjeu local - Exposition environnementale à confirmer pour - les produits du jardin - les poussières du sol - Plomb naturel moins mobilisable que le plomb industriel ? - Proposer un dépistage une fois la zone anomalique définie ? 2. Enjeux

13 SOMMAIRE 1. Contexte 2. Enjeux 3. Principes de gestion retenus 4. Bilan

14 Mise en œuvre, par le Préfet, avec appui ARS, dun plan dactions comportant 3 axes et totalisant 10 actions : Axes Améliorer la connaissance environnementale de cette situation Axe Evaluer limpact sanitaire populationnel Axe Mise en œuvre de mesures de gestion provisoires Saisine ministérielle du Préfet du 15 février Validation du plan dactions par les ministères chargés de la Santé et de lEnvironnement (réponse conjointe DGS/DGPR du 25 juin 2012). 3. Principes de gestion retenus

15 - Réaliser une étude départementale pour identifier les secteurs concernés ou non par ces anomalies géochimiques - Amélioration de la connaissance sur la bioaccumulation des métaux par les fruits et légumes - Réalisation de suivis sur puits privés - analyse des éléments traces dans le cas des demandes dutilisation de puits privés à des fins de consommation humaine - Evaluation de limpact sur la production agricole (lait, viande, céréales) - veille sanitaire : information du corps médical - Réalisation dune étude dimprégnation au plomb et arsenic chez lenfant et ladulte en fonction des données environnementales - Recommandations dusage et règles dhygiène générale - Prise en compte de ces anomalies dans les documents durbanisme (étude préalable pour les établissements sensibles) + consignes lors de la phase travaux (ex : mouillage, engazonnement). 3. Principes de gestion retenus

16 SOMMAIRE 1. Contexte 2. Enjeux 3. Principes de gestion retenus 4. Bilan

17 > Des premières données épidémiologiques rassurantes mais nécessité daméliorer la connaissance : 1. environnementale 2. sanitaire / épidémiologique >Dans lattente, maintien des démarches d information (recommandations dusage notamment) > A terme, ajustement de ces mesures en fonction notamment des éléments de connaissance actualisés 4. Bilan

18 > Absence de cadrage national relatif aux anomalies géochimiques : le plan dactions du Territoire de Belfort a donc suivi un processus itératif et empirique > Ce contexte, associés une situation locale particulière (forte densité de population, usages pluriels) induit de fortes pressions et inquiétudes portant sur : le foncier (risque de dévaluation), les coûts induits (ex : études de sols et les mesures compensatoires) les implications sociales (inquiétude des habitants ou encore utilisateurs de jardins-ouvriers), la politique daménagement du territoire (ex : ouverture à lurbanisation). 4. Bilan

19 Une problématique sensible impliquant une gestion concertée, souple et adaptée avec une vigilance toute particulière en matière de communication (mise en œuvre de réunions publiques dinformation, contacts réguliers auprès des élus concernés, information des habitants par courrier, information du corps médical…) 4. Bilan

20 COMMENT EVALUER ET GERER LES RISQUES SANITAIRES DE LA CONTAMINATION GEOLOGIQUE EN PLOMB ET ARSENIC DANS LE NORD FRANCHE-COMTE merci de votre attention


Télécharger ppt "COMMENT EVALUER ET GERER LES RISQUES SANITAIRES DE LA CONTAMINATION GEOLOGIQUE EN PLOMB ET ARSENIC DANS LE NORD FRANCHE-COMTE SIMON BELLEC ARS de Franche-Comté."

Présentations similaires


Annonces Google