La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La production d’écrits en Maternelle Accompagner l’émergence de l’écrit.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La production d’écrits en Maternelle Accompagner l’émergence de l’écrit."— Transcription de la présentation:

1 La production d’écrits en Maternelle Accompagner l’émergence de l’écrit

2 Objectifs de l’animation Réfléchir sur la place du maître dans l’émergence de l’écrit chez les élèves de maternelle. Déterminer ce qu’un élève de maternelle découvre lorsque il est confronté à des situations de production d’écrit Construire des guides d’action pour sa pratique pédagogique.

3 Remue- méninges

4 Questions aux Enseignants.

5 Que représente pour vous le concept d’émergence de l’écrit ? Enumérez les idées et les mots qui vous viennent à l’esprit.

6 Quelles sont vos attentes à l’égard du développement de l’écrit chez l’enfant en maternelle ?

7 Existe-t-il des interventions favorisant plus que d’autres l’émergence de l’écrits chez les élèves de maternelle ?

8 Que représente pour vous le concept d’émergence de l’écrit ?Que représente pour vous le concept d’émergence de l’écrit ? 1 Quelles sont vos attentes à l’égard du travail sur l’écrit en maternelle ?Quelles sont vos attentes à l’égard du travail sur l’écrit en maternelle ? 2 Existe-t-il des interventions favorisant plus que d’autres l’émergence de l’écrit ?Existe-t-il des interventions favorisant plus que d’autres l’émergence de l’écrit ? 3 Trois questions

9 C E QUE DISENT LES PROGRAMMES DE 2008

10 Découvrir l’écrit en maternelle : C’est se familiariser avec l’écrit. C’est se préparer à apprendre à lire et à écrire. L’école maternelle introduit progressivement les enfants aux apprentissages fondamentaux. Les activités d’expression à l’oral, en particulier les séquences consacrées à l’acquisition du vocabulaire, les situations nombreuses d’écoute de textes que l’enseignant raconte puis lit, et le production d’écrits consignés par l’enseignant préparent les élèves à aborder l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. Par trois activités clés (travail sur les sons de la parole, acquisition du principe alphabétique et geste de l’écriture), l’école maternelle favorise grandement l’apprentissage systématique de la lecture et de l’écriture.

11 L’émergence de l’écrit : une définition de Jocelyne Giasson (1995). « L’émergence de l’écrit englobe toutes les acquisitions en lecture et en écriture (les connaissances, les habilités et les attitudes) que l’enfant réalise, sans enseignement formel avant de lire de manière conventionnelle ».

12 Comment les élèves « s’apprennent-ils » à écrire ?

13 Problématique. Que doit savoir un enfant pour commencer à écrire, que doit-il savoir faire, que doit-il apprendre pour y parvenir ? Que pouvons-nous apprendre en analysant ses productions ? Comment situer ses erreurs dans un développement, les interpréter en tant que constructions provisoires et s’appuyer sur elles pour qu’elles produisent de nouvelles compétences ?

14 Un préalable : changer de regard sur les productions des élèves. Observer les écrits des élèves ce n’est pas : – Mesurer un écart par rapport à la norme (orthographique). – Faire la liste des carences. Observer les écrits des élèves c’est : – Prendre appui sur les erreurs dans son action pédagogique. – Apprendre à lire l’enfant qui apprend à écrire.

15 Ce que les chercheurs nous apprennent sur les principes de traitement de l’écrit par les jeunes enfants : L’orthographe française est un système très complexe liant différents principes.(N. Catach, 1995). L’enfant cherche à comprendre les multiples facettes de l’écrit en coordonnant différentes préoccupations. (J.M. Besse, 2000)

16 Le développement de l’enfant par rapport à la langue écrite : Des préoccupations visuographiques. Des préoccupations sémiographiques et lexicales. Des préoccupations liées au principe alphabétique. Des préoccupations liées à la norme orthographique.

17 Les préoccupations visuographiques : L’enfant fait des marques graphiques qui imitent les aspects formels de l’écriture. – Le français écrit est linéaire(disposé en ligne ou en colonne) – Les mots sont alignés de gauche à droite – L’écriture progresse du haut vers le bas – Les élèves intègrent des lettres ou pseudo-lettres dans leur production.

18 Exemple 1

19 Exemple 2

20 Exemple 3

21 Les préoccupations sémiographiques et lexicales Ce sont des traces graphiques qui portent des significations. – 1 ère prise de conscience : l’écrit est signifiant. – 2 e prise de conscience : l’écrit est intangible.

22 Exemple 4

23 Exemple 5

24 Exemple 6

25 Exemple 7

26 Les préoccupations liées au principe alphabétique : Prise en compte du principe phonographique. L’enfant essaie de découper la chaine sonore et de la coordonner avec la chaine écrite. Il se pose la question : « comment du son peut- il être transcrit ? ».

27 Exemple 8

28 Remarques concernant la découverte du principe alphabétique : On observe souvent des écritures « ajustées » : L’enfant fait correspondre la durée de l’oral avec la longueur de l’écrit.

29 Remarques concernant la découverte du principe alphabétique : On remarque des ajustements syllabiques : Une syllabe = une marque graphique.

30 Remarques concernant la découverte du principe alphabétique : Une nouvelle étape est franchie quand : L’élève poursuit l’analyse de la chaine sonore jusqu’au phonème et qu’il commence à s’occuper du décodage de ces unités.

31 Exemple 9

32 Comprendre le principe alphabétique en maternelle c’est pour un élève qui écrit : Comprendre que tous les phonèmes sont à transcrire Comprendre que l’ordre de succession des graphèmes et le même que celui des phonèmes Comprendre que les sons élémentaires (phonèmes) se combinent en sons plus complexes Commencer à développer une conscience orthographique en percevant que plusieurs graphèmes peuvent transcrire le même phonème (eau, o, au)

33 Les préoccupations liées à la norme orthographique : Les élèves se trouvent confrontés à d’autres principes régissant l’utilisation des marques graphiques et en particulier les convention de l’orthographe française. Certaines lettres ne portent pas de sons : la maque du pluriel, du féminin, lettres muettes, etc.

34 Des ateliers d’orthographes inventées pour « écrire avant la lettre ».

35 Les orthographes approchées. Qu’est ce que les pratiques d’orthographes approchées ? Présentation de la démarche. Suggestions d’activités.

36 Qu’est ce que les pratiques d’orthographes approchées ? Les élèves sont invités à essayer d’écrire des mots avec leurs idées, avec ce qu’ils connaissent du système alphabétique. Les élèves utilisent leurs connaissances antérieures sur l’écrit comme, par exemple, les lettres de son prénom. Ces pratiques prennent en considération que les enfants détiennent des connaissances sur l’écrit très tôt, et ce, même avant leur entrée à la maternelle.

37 Qu’est ce que les pratiques d’orthographes approchées ? Par leurs tentatives d’écriture, les élèves tentent de s’approcher de la norme orthographique d’où l’appellation orthographes approchées. Ces pratiques se distinguent du terme « écritures spontanée » ou « inventées » car l’enseignant réagit aux écritures non conventionnelles des jeunes enfants et, ainsi soutien leur appropriation du français écrit. Ces pratiques ne se veulent pas un enseignement systématique mais un accompagnement progressif à l’émergence de l’écrit chez l’enfant.

38 La mise en œuvre d’un dispositif d’orthographes approchées en classe. 1.La mise en contexte – Le contexte d’écriture et le choix du mot ou de la phrase. – Les consignes de départ

39 La mise en œuvre d’un dispositif d’orthographes approchées en classe. 2.La réalisation – Les tentatives d’écriture. – L’échange des stratégies.

40 La mise en œuvre d’un dispositif d’orthographes approchées en classe. 3.« L’intégration » – Le retour collectif sur le mot ou la phrase. – La norme orthographique.

41 La mise en œuvre d’un dispositif d’orthographes approchées en classe. 4.Le transfert des apprentissages – La conservation de la trace. – La réutilisation des mots.

42 Suggestion d’activités Le message du matin Le mot du jour A partir de la littérature de jeunesse A partir des arts plastiques Il n’existe pas une recette toute prête pour la réalisation de pratiques d’orthographes approchées. Votre imagination et les besoins des enfants sont vos ingrédients principaux.


Télécharger ppt "La production d’écrits en Maternelle Accompagner l’émergence de l’écrit."

Présentations similaires


Annonces Google