La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ottawa, 21 mai 2010 Séminaire ACPLS Du Cadre européen commun de référence pour les langues à une Plateforme de consultation et de ressources pour une éducation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ottawa, 21 mai 2010 Séminaire ACPLS Du Cadre européen commun de référence pour les langues à une Plateforme de consultation et de ressources pour une éducation."— Transcription de la présentation:

1 Ottawa, 21 mai 2010 Séminaire ACPLS Du Cadre européen commun de référence pour les langues à une Plateforme de consultation et de ressources pour une éducation plurilingue A propos des travaux de la Division des Politiques Linguistiques du Conseil de lEurope Daniel Coste

2 Compétence plurilingue La capacité quun acteur social possède de mobiliser un répertoire de langues et de variétés quil maîtrise à différents degrés et de mettre en oeuvre ce répertoire en ajustant son potentiel et ses ressources à différents contextes daction

3 Compétences juxtaposées

4 Une image très approximative de la compétence plurilingue Language 1 Language 4 Language 2 Language 3

5 Effets collatéraux dune conception forte de la compétence plurilingue Remise en cause du mythe du locuteur natif Interrogation sur les vertus de limmersion et du non-recours à la langue maternelle / langue principale de scolarisation Retour sur les conceptions de lacquisition : compétences bilingues et compétences plurilingues

6 Acquisition L1L2

7 Dispositif dacquisition des langues L.A.D.L 1 L 2

8 Acquisition plurilingue L 1L 3L 2

9 Compétence plurilingue et construction identitaire de lacteur social Instances plurielles de socialisation Famille Groupes de pairs Environnement proche Communautés diverses Médias Mobilité Ecole Pluralités Pluralité des langues… et toute langue est plurielle Pluralité des cultures… et toute culture est plurielle Pluralité des identités… et toute identité est plurielle

10 Identité / Altérité Trois stades ? Lautre : de lautre côté dune frontière Les autres : à côté de moi Les autres : en moi Vers une éducation plurilingue et interculturelle ?

11 Un outil pour penser les politiques linguistiques dans la perspective dune éducation plurilingue Guide pour lélaboration des politiques linguistiques éducatives en Europe Jean-Claude Beacco & Michael Byram Strasbourg, Conseil de lEurope Division des politiques linguistiques 2007 (2ème édition, complétée)

12 LANGUES DE LEDUCATION ET VARIETES PRESENTES DANS LECOLE (comme éléments du curriculum et/ou comme partie du répertoire des élèves) Langues et variétés régionales, minoritaires, de la migration (reconnues dans lécole) LMI LANGUE(S) MAJORITAIRE(S) / OFFICIELLE(S) DE SCOLARISATION LMO Langues et variétés étrangères- vivantes / classiques (enseignées dans lécole) LVE Langue comme matière compétence langagière, savoirs métalinguistiques connaissances et appréciation littéraires/culturelles Langue denseignement dautres disciplines et transversale au curriculum diversité des genres textuels et des « rhétoriques » de disciplines

13 E.P.I et finalités des systèmes éducatifs Aider à acquérir savoirs, savoir faire, attitudes Contribuer à la construction identitaire dacteurs sociaux Assurer le développement dune société de la connaissance Préparer à lexercice dune citoyenneté démocratique participative Travailler à linclusion et à la cohésion sociale Garantir à tous les conditions de leur réussite La langue ou les langues majeures de scolarisation comme clé de voute dune éducation plurilingue et interculturelle ?

14 EDUCATION PLURILINGUE ET INTERCULTURELLE Définir un niveau danalyse et dintervention – En termes de didactique et dapproches méthodologiques? – ou en termes de politique éducative ? – Complémentarité des deux niveaux Education plurilingue, valeurs et espace éducatif européen –Lisbonne, OECD, Pisa, Droit à une éducation de qualité Education plurilingue et interculturelle et objectifs éducatifs généraux –Compatibilité jusquà quel point ?

15 Curriculum et plurilinguisme Différents cas et degrés de convergence (dintégration ?) 1. Diversification et juxtaposition des langues étrangères; objectifs définis en référence aux niveaux du CECR Risque dun curriculum déterminé par l »évaluation ? 2. Communication plurilingue dans la classe Jusquà quel point ? 3. Chaque langue offrant des ouvertures vers dautres langues et cultures The case for English 4. « Inclusions » de phases pour des projets plurilingues ou des approches plurielles C omment sont-elles prises en compte et évaluées ? 5. Un curriculum global des langues avec des possibilité de « scénarios curriculaires » Nécessité de la contextualisation

16 La langue de scolarisation et léducation plurilingue et interculturelle La langue de scolarisation comme matière et comme langue des autres matières Un obstacle ou un atout pour le développement de léducation plurilingue ? La langue commune, unifiée et homogène, identifiée à (la norme de) lécrit

17 La langue de scolarisation et léducation plurilingue et interculturelle Le paradoxe des classes homogènes / hétérogènes au niveau du primaire Norme(s) et variation(s) La langue de scolarisation comme espace de pluralité régulée Le paradoxe de la compétence plurilingue telle que présentée dans les Portfolios Deux principes

18 La langue de scolarisation et léducation plurilingue et interculturelle · Dans la mesure où elle joue un rôle central dans la réussite scolaire et dans partie de lenvironnement social, la maîtrise de la langue de scolarisation importe au premier chef parmi les objectifs de tout projet éducatif. Il sagit là dune donnée incontournable. · De même, lécole doit aujourdhui ouvrir et souvrir à la pluralité des langues et des cultures et ceci moins pour des raisons de fonctionnalité pratique quen raison de finalités plus globales touchant au futur de nos sociétés. · Concilier ces exigences sans compromis : le défi est de faire en sorte que ce qui, dans lécole, se pratique en dehors et à côté de la langue de scolarisation bénéficie à cette dernière et, inversement, que la manière dont celle-ci est pratiquée, développée, réfléchie, ouvre sur la pluralité.

19 USAGES SOCIAUX LANGUE VECTEUR LANGUES ETRANGERES REPERTOIRE DE LELEVE L1 = langue nationale LANGUE COMME MATIERE Elève monolingue en langue majoritaire à son entrée à lécole ayant déjà eu lexpérience dun contact avec une langue étrangère

20 QUELQUES REMARQUES SUR LA CONTEXTUALISATION DU CECR Des convergences didactiques sont souhaitables sur le plan national. Des harmonisations internationales sont importantes. Mais toute évolution majeure suppose limplication des différents acteurs concernés : enseignants, chefs détablissements, auteurs de programmes et de manuels, etc. Penser plus globalement l´apprentissage des langues, mais ne pas pour autant uniformiser ces apprentissages. Ne pas uniformiser les certifications même si on recherche harmonisation et comparabilité. Ne jamais perdre de vue que communication, coopération, interculturalité n´ont de sens que si la diversité est maintenue, cultivée. En revenir aux origines plurielles du CECR : le Cadre autorise plusieurs usages, plusieurs lectures. Ne pas en faire des usages réducteurs.

21 RETOUR AUX VALEURS ? Compétence plurilingue et éducation plurilingue Education plurilingue et citoyenneté démocratique Education plurilingue et cohésion sociale Education plurilingue et droit à léducation Education interculturelle et rapport à laltérité – Trois temps dans la relation à l´altérité :- Lautre/les autres est/sont : – De l´autre côté de la frontière : états-nations juxtaposés – A côté de moi : sociétés multiculturelles – En moi : identités plurielles

22 Adresse générale du Conseil de lEurope Pages de la Division des Politiques linguistiques


Télécharger ppt "Ottawa, 21 mai 2010 Séminaire ACPLS Du Cadre européen commun de référence pour les langues à une Plateforme de consultation et de ressources pour une éducation."

Présentations similaires


Annonces Google