La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chapitre 2: Quest ce quune émotion ? PSYC 0030-1: Psychologie des émotions 2ième année Baccalauréat Blairy Sylvie, Faculté de Psychologie et des Sciences.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chapitre 2: Quest ce quune émotion ? PSYC 0030-1: Psychologie des émotions 2ième année Baccalauréat Blairy Sylvie, Faculté de Psychologie et des Sciences."— Transcription de la présentation:

1 Chapitre 2: Quest ce quune émotion ? PSYC : Psychologie des émotions 2ième année Baccalauréat Blairy Sylvie, Faculté de Psychologie et des Sciences de lEducation

2 Objectifs du chapitre 1. Apprendre à distinguer les différentes facettes de lémotion 2. Apprendre à distinguer les processus cognitifs qui confèrent une signification émotionnelle à une situation ou un stimulus 3. Apprendre à faire le lien entre les différentes facettes de lémotion, les dimensions de lévaluation cognitive et certains problèmes psychologiques

3 Tout le monde sait ce quest une émotion jusquà ce que vous lui demandiez de la définir Ferh & Russel (1984) Multitude de phénomènes regroupés par le sens commun sous le label émotion Tout comme la mémoire

4 Les facettes constitutives de lémotion situation Évaluations Tendance à laction Réponses physiologiques comportemenatales cognitives Sentiment subjectif

5 Evaluation (en anglais « emotional appraisal) Plusieurs théories de l évaluation cognitive Quelles sont les dimensions pertinentes pour lévaluation émotionnelle ? Et quels types de processus sont mis en jeu? Deux manières d aborder ces évaluations §Lapproche en termes de composantes §Lapproche motivationnelle

6

7 Les dimensions dévaluation émotionnelle dans la théorie de Scherer (1984, 1999) Evaluation de la nouveauté Ce qui se passe est-il familier, soudain, prévisible ??? Détermine sil y a des changements dans le pattern des stimulations tant internes quexternes. importance particulière pour lanxiété (Barlow, 2002) La non-prévisibilité perçue Expériences chez lanimal de Seligman (1968): la prévisibilité détermine les conséquences somatiques du stress Au niveau clinique :

8 Les dimensions dévaluation émotionnelle dans la théorie de Scherer (1984, 1999) Evaluation de la valence Ce qui se passe est-il positif vs négatif ??? Attirant vs aversif ??? Evaluation basée sur des caractéristiques innées du stimulus ou des apprentissages

9 Les dimensions dévaluation émotionnelle dans la théorie de Scherer (1984,1999) Evaluation du rapport aux buts Est-ce pertinent pour mes buts ou besoin ??? Notion basée sur la théorie de lauto-régulation (Carver & Scheier, 1990) Hiérarchie de buts: buts sur-ordonnés et des buts sous-ordonnés Dimension liée à la notion didentité personnelle ou concept de soi (Conway & Pleydell-Pearce, 2000)

10 Les dimensions dévaluation émotionnelle dans la théorie de Scherer (1984, 1999) Evaluation du potentiel de maîtrise Etablir les ressources dont on dispose pour tirer partie au mieux de cet évènement, quil facilite ou vienne faire obstacle au but. Au niveau clinique Causalité intention Causalité interne vs causalité externe contrôlabilité Puissance Évaluation des ajustements possibles

11 Les dimensions dévaluation émotionnelle dans la théorie de Scherer (1984, 1999) Evaluation de laccord avec les normes Evaluation par rapport aux normes externes ou sociales Evaluation par rapport aux normes internes ou personnelles

12 Les dimensions dévaluation émotionnelle dans la théorie de Scherer (1984, 1999) Les dimensions suivent un ordre doublement logique 1. Lordre reflète la séquence ontogénétique 2. Lordre reflète la séquence phylogénétique Théorie qui postule lexistence dune série de processus psychologiques avec différents niveaux de complexité cognitive et de conscience

13 Lapproche en termes de composantes Comment procéder pour dégager expérimentalement les dimensions de lévaluation cognitive ? Scherer (1988) 1. Scénario inventé 2. Situation vécue et inférences 3. Expérience personnelle et évaluation

14 Lazarus (1991) Approche motivationnelle référence aux buts et objectifs individuels dadaptation à l environnement appraisals = évaluations primaires

15 Trois évaluations fondamentales §pertinence de l évènement §congruence avec les objectifs personnels §degré d implication dans l évènement « thème relationnel central »

16 Arbre décisionnel des évaluations primaires selon Lazarus (1991) Evènement Signification personnelle OUINON EMOTIONPAS DEMOTION

17 Emotion Congruence avec les objectifs personnelsOuiNon Emotion positiveEmotion négative

18 Implication de soi Pas pertinent HEUREUX Augmente lestime de soi FIER Affection mutuelle AMOUR

19 Emotion positive Emotion négative Implication de soi Nuisible à l estime de soi COLERE Menace pour soi PEUR/ANXIETE Perte pour soi TRISTESSE

20

21 Les niveaux de traitement dans la théorie de Leventhal (1979, 1984) Postulat du modèle: les émotions constituent des ensembles complexes de processus et de réactions comportementales qui sont organisés au sein dune hiérarchie à 3 niveaux. Les différents niveaux varient en terme dabstraction et de complexité des processus cognitifs impliqués. Niveau sensori-moteur Niveau schématique Niveau propositionnel

22 Tendances à l action ou préparation à l action Dispositions innées Activation mais pas encore réalisation §les termes 'préparation à l'action' semblent appropriés pour définir une émotion, puisque les émotions ne débouchent pas nécessairement sur une action explicite. Intervention de processus d inhibition ou de self-contrôle

23 = Bagage émotionnel inné Cette théorie et les observations empiriques qui en découlent offrent une palette de modes de réponse beaucoup plus large que les modes approche – évitement qui sont souvent considérés en clinique.

24 Expressions, changements corporels, actions Expressions faciales émotionnelles Les actions La posture La voix Lactivation physiologique Les réponses cognitives Ces comportements entretiennent des liens et interagissent.

25

26 Les actions Plans et actions sont fortement associés aux émotions. Certains types d'action émotionnelle sont tout à fait reconnaissables Étude de Wallbott & Sherer (1986) Étude de Sogon et Masutani (1989)

27 Les réponses physiologiques Etudes centrées sur la question de savoir si une émotion se caractérise par un profil de réponses typiques ou une activation indifférenciée James (1884) Il est impossible dimaginer une émotion sans une résonance corporelle, sans la sensation que son corps est dans un état différent.

28 Les réponses cognitives 1. Les changements attentionnels Etude de Mogg, Philippot & Bradley (2004) Utilisation du paradigme de Posner 2. Les biais de mémoire Mémoire congruente à lhumeur (mood congruent memory) Mémoire dépendante de lhumeur (mood dependant memory)

29

30

31 Le sentiment subjectif Lorsque nous vivons une émotion nous nous sentons dans un état différent, notre univers subjectif est coloré par lémotion Elément central mais difficile à appréhender par la recherche

32 Conclusions Lémotion est un état de tendance à laction donnant une priorité à certaines actions, à certaines planifications. Une émotion est accompagnée de changements corporels, dexpressions, dactions. Lapproche cognitive est dominante dans la recherche sur les émotions.


Télécharger ppt "Chapitre 2: Quest ce quune émotion ? PSYC 0030-1: Psychologie des émotions 2ième année Baccalauréat Blairy Sylvie, Faculté de Psychologie et des Sciences."

Présentations similaires


Annonces Google