La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LPNC-CNRS Grenoble Nature des dysfonctionnements Cognitifs dans les Dyslexies développementales Sylviane Valdois Laboratoire de Psychologie et NeuroCognition.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LPNC-CNRS Grenoble Nature des dysfonctionnements Cognitifs dans les Dyslexies développementales Sylviane Valdois Laboratoire de Psychologie et NeuroCognition."— Transcription de la présentation:

1 LPNC-CNRS Grenoble Nature des dysfonctionnements Cognitifs dans les Dyslexies développementales Sylviane Valdois Laboratoire de Psychologie et NeuroCognition (UMR CNRS) Université Pierre Mendès France. Grenoble.

2 LPNC-CNRS Grenoble Deux parties Lhypothèse unitaire: Phonologique Lhypothèse unitaire: Phonologique Lhypothèse de déficits multiples Lhypothèse de déficits multiples LA dyslexie reflète un déficit phonologique De sévérité variable (+ troubles associés). Il existe différents types de dyslexieS qui résultent de dysfonctionnements cognitifs distincts : PHONO et VA Implications fortes: diagnostic et rééducation

3 LPNC-CNRS Grenoble Définition - Retard significatif dapprentissage de la lecture (18 mois/8-12 ans) (18 mois/8-12 ans) - Efficience intellectuelle normale - Scolarisation adéquate - Absence de carence éducative, trouble perceptif, trouble neurologique ou psychiatrique trouble neurologique ou psychiatrique Déficit didentification des mots écrits

4 LPNC-CNRS Grenoble Cerveau SystèmeCognitif Performance Dyslexie développementale Dysfonctionnementcognitif Dysfonctionnement cérébral Approche cognitive Analyse visu. chapeau / Sapo / Sapo sens sens CHAPEAU ch - a - p - eau /S/ /a/ /p/ /o/ Sapo Sapo

5 LPNC-CNRS Grenoble Théories explicatives Trouble phonologique Tble système magnocellulaire Déficit cérébelleux U. Frith, M. Snowling J.Stein / A. Facoetti/ Hari A. Fawcett, R. Nicolson Phono et visuel (VA) Phono et moteur Déficit phonologique toujours présent

6 LPNC-CNRS Grenoble Théorie phonologique Biologique Cognitif Comportemental Conversion G-P Déficitphonologique Trouble lecture Conscience phonémique langage oral Anomalie des aires du langage Anomalie génétique Anomalies Visuel Magnocellulaire mémoire Verbale

7 LPNC-CNRS Grenoble Déficit magnocellulaire Biologique Cognitif Comportemental Conversion G-P Déficitphonologique Trouble lecture Conscience phonémique langage oral mémoire Verbale Atteinte du système magnocellulaire magnocellulaire Déficitvisuel Persistence visuelle sensibilité contrastes Perception du mouvement

8 LPNC-CNRS Grenoble Déficit cérébelleux Biologique Cognitif Comportemental CGP Déficitphonologique Troublelecture Conscience phonémique langage oral mémoire Verbale Atteinte cérébelleuse Faible tonus musculaire Tble équilibre Motricité fine dysgraphie Tble articulation Tble geste moteur

9 LPNC-CNRS Grenoble Déficits multiples Le trouble phonologique nest quune des origines possibles de la dyslexie. (M. Wolf, 1999) Déficit phonologique / Déficit RAN Hypothèse de double déficit RAN: Rapid Automatized Naming oasdpaospSdapodapsoasdpaospSdapodaps

10 LPNC-CNRS Grenoble (Wolf, Goldberg ORourke, Gidney, Lovett, Cirino & Morris, 2002) H° de double déficit 99 enfants dyslexiques Tests de lecture, RAN, métaphonologie, QI. La grande majorité des enfants dyslexiques présentent à la fois un trouble phono et un déficit RAN. Peu compatible avec lhypothèse dindépendance. 60% 19% 15%

11 LPNC-CNRS Grenoble Théorie phonologique Etudes de groupes: Les dyslexiques ont de faibles performances: - en répétition de pseudo-mots (snowling, 1981) - en lecture de PM (Rack, Snowling & Olson, 1992) - en dénomination (Snowling, Wagtendonk & Stafford, 1988) - en fluence verbale (Frith, Landerl & Frith, 1995) - en métaphonologie (Bradley & Bryant, 1978) - en mémoire verbale CT (Nelson & Warrington, 1980) Trouble phonologique persistant

12 LPNC-CNRS Grenoble Ramus, Rosen, Dakin, Day, Castellote, White & Frith, étudiants dyslexiques / 16 contrôles Batterie de tests phonologiques, perception Auditive, système magnocellulaire, cervelet. Trouble phonologique16/16 Déficit perception auditive10/16 Trouble moteur 4/16 Déficit magnocellulaire 2/16 LA dyslexie résulte dun trouble phonologique

13 LPNC-CNRS Grenoble Interprétation Analyse visuelle Lexique Lexiqueorthographique phonologique MVCT Conversion Conversion G-P G-P Sémantique Mot écrit ProcédureanalytiqueProcédurelexicale D. Share (1995, 1999, 2004) H° auto-apprentissage

14 LPNC-CNRS Grenoble Interprétation OrthographePhonologie Sémantique Déficit léger PM déficitaires Déficit sévère IRR + PM Modèle connexionniste PDP (Seidenberg & McClelland, 1989; Plaut et al., 1996; Harm & Seidenberg, 1999)

15 LPNC-CNRS Grenoble Tbles attention visuelle Marendaz, Valdois & Walch, Année Psy., 1996 Automatique Attentionnel Automatique : Dyslexiques = témoins Attentionnelle: Temps de recherche Dlx > témoins DL: 100ms/item AC: 57ms/item AL: 63ms/item Iles, Walsh & Richardson, Dyslexia, 2000 : associé à un déficit Magnocellulaire

16 LPNC-CNRS Grenoble Tble attention visuelle Facoetti & Molteni, 2001 Distribution spatiale asymétrique de lattention Mini-héminégligence gauche Mini-héminégligence gauche Défaut dinhibition à droite Défaut dinhibition à droite

17 LPNC-CNRS Grenoble Tble attention visuelle Andréa Facoetti: Déficit VA (détection de cibles) associé au trouble phonologique. Hari & Renvall (2001): SAS theory. Déplacement attentionnel ralenti Tble des séquences de stimuli rapides amodal Trouble VA associé au déficit phonologique

18 LPNC-CNRS Grenoble Modèle connexionniste multitraces de la lecture Modèle connexionniste multitraces de la lecture Ans, Carbonnel & Valdois (1998) Simule la lecture de mots polysyllabiques Simule la lecture de mots polysyllabiques Traitement successif en mode global et analytique Traitement successif en mode global et analytique 2 procédures: même principe computationnel 2 procédures: même principe computationnel Rôle de la fenêtre visuo- attentionnelle Rôle de la fenêtre visuo- attentionnelle Nouvelles prédictions Dyslexies développementales

19 LPNC-CNRS Grenoble O1 O2EM P « hiver » VAW Buffer /ivER/ Modèle connexionniste multitraces Modèle connexionniste multitraces Tout mot familier est traité en mode global (Ans, Carbonnel & Valdois, 1998)

20 LPNC-CNRS Grenoble O1 O2EM P « tivar » VAW Buffer Echec du traitement global, lecture analytique Modèle connexionniste multitraces Modèle connexionniste multitraces (Ans, Carbonnel & Valdois, 1998)

21 LPNC-CNRS Grenoble O1 O2EM P « tivar » VAW /ti/ Mode analytique: 1ère étape Réduction fenêtre VA Traitement séquentiel

22 LPNC-CNRS Grenoble O1 O2EM P « tivar » VAW /vaR/ Mode analytique: 2ème étape Traitement séquentiel maintien MCT /ti/ [tivar]

23 LPNC-CNRS Grenoble O1 O2EM P Input VAW MVCT Output Dyslexies développementales Dyslexies développementales Déficit phonologique Tble mode analytique Conforme aux données de la littérature

24 LPNC-CNRS Grenoble Dyslexies développementales Dyslexies développementales O1 O2EM P Input VAW Buffer Output Réduction de la FVA Tble mode global Absence de trouble phonologique associé

25 LPNC-CNRS Grenoble Etudes de cas Etudes de cas Valdois et al., 2003 Lecture Lecture des mots IRR Régularisations Régularisations Lecture des PMots Lexicalisations Orthographe Dictée de Mots IRR Erreurs PPEs Dictée de Pmots Langage oral - + MVCT LaurentNicolas

26 LPNC-CNRS Grenoble Jugement de rimes78/8078/80 Categorisationde sons10/20*17/20 Omission 1er phonème10/20*20/20 Segmentation phon.12/20*19/20 contrepèteries 0/12*12/12 Omission de syllabes 6/20*18/20 LaurentNicolas Conscience phonologique Conscience phonologique Difficultés phonologiques chez Laurent uniquement

27 LPNC-CNRS Grenoble. A V T S R Réponse Report Global Epreuve visuo-attentionnelle Nombre total de séquences dénommées (20) / Nombre total de lettres dénommées (100)

28 LPNC-CNRS Grenoble

29 Report Partiel S Réponse. A V T S R Epreuve visuo-attentionnelle

30 LPNC-CNRS Grenoble

31 Etudes de cas Nicolas : Pas de déficit phonologique Trouble visuo-attentionnel Dissociation: Tble PHONO / Tble VA Laurent : Déficit phonologique Pas de Tble visuo-attentionnel confiture

32 LPNC-CNRS Grenoble Troubles visuo-attentionnels Indépendance des troubles PHONO et VA ? Fréquence dassociation aux Dlx ? Etude de groupe 68 enfants dyslexiques francophones 55 contrôles AR ; 31 contrôles NL Epreuves métaphonologiques Epreuves visuo-attentionnelles Epreuves de lecture M.L. Bosse, M.J. Tainturier & S. Valdois (soumis)

33 LPNC-CNRS Grenoble ACP Age (mois) Segmentation Omission P Acronymes Gloscore GlobLet Partial report Factor 1 Factor 2Factor 3 43%3.0223%1.6112%0.86 Var.expliquée Eigen values

34 LPNC-CNRS Grenoble Phono19% VA (44%) Mixte15% Sans déficit (22%)

35 LPNC-CNRS Grenoble Régressions multiples Mots réguliers 6%19%9% Mots irréguliers12%26%9% Niveau de lecture 21%20%1% Pseudo-Mots 3%30%18% AgeVisuelPhono AgeVisuelPhono 68 participants dyslexiques

36 LPNC-CNRS Grenoble VA Dyslexiques anglophones M.L. Bosse, M.J. Tainturier & S. Valdois (soumis) 29 Dlx (10;5) / 23 CA Contrôle QI, vocabulaire, identification de lettres 34% VA 34% PHO7% VA + PHO 24% SD PHO VA REG 0% 13% IRR 17% 26% PM 17% 21% Part de variance en vitesse de Lecture expliquée en propre

37 LPNC-CNRS Grenoble Résumé La majorité des enfants dyslexiques présentent un déficit unique PHO ou VA Indépendance PHONO / VA Les capacités VA sont prédictives des performances de lecture (score et temps) indépendamment des aptitudes métaphonologiques des enfants, de leur niveau intellectuel et de leur niveau de vocabulaire. Lien fort VA / Lecture chez les Dlx

38 LPNC-CNRS Grenoble Apprentissage normal Bosse & Valdois, soumis Texte IrréguliersPseudo-mots Score Temps Score Temps Score Temps Score Temps CP 157 Phono 7% 12% 8% 14% 5% Visuo-Attent 17% 7% 12% 9% 8% CE2 126 Phono 0.4% 1% 0% 0.6% 0% Visuo-Attent 10% 4% 11% 5% 9% CM2 134 Phono 0% 0% 1% 4% 2% Visuo-Attent 23% 14% 21% 13% 16% Les capacités de traitement visuo-attentionnel sont prédictives du niveau de lecture. Après contrôle QI, mémoire, identification lettres

39 LPNC-CNRS Grenoble Résumé Les dyslexies développementales peuvent être associées soit à un trouble VA, soit à un Trouble PH soit aux deux. Sous-types distincts ? Le niveau de lecture des enfants est fonction tant de leurs aptitudes métaphonologiques que de leurs aptitudes VA Relation de causalité ?

40 LPNC-CNRS Grenoble Vision / Procédure lexicale Situation dapprentissage sens maison /mèzô / Distribution de lattention visuelle équi-répartie ma maison mis maison

41 LPNC-CNRS Grenoble Vision / Procédure analytique Evolution de la taille des unités sur lesquelles se distribue lattention au cours de lapprentissage. Début dapprentissage chapeauchapeauchapeauchapeau chapeau chapeau chapeauchapeau chapeau Installation des CGP simples (m, p, l, a, ….) Installation des CGP + complexes (ch, ou, oi, au, g ….) Installation des CGP (eau, oin, an, on, s ….)

42 LPNC-CNRS Grenoble Résumé VA IRREGULIER PSEUDO-MOTS PHONO Les performances en lecture IRR/PM nous renseignent sur létat du système, pas sur la nature des dysfonctionnements cognitifs.

43 LPNC-CNRS Grenoble Comparaisons de groupes PHONVAPHVACARA IRR 28.6 (9.78) (7.09) (7.90) (2.44) (6.28) PM 28.0 (6.09) (6.15) (6.79) (2.91) (3.45) Trouble spécifique PHON ou VA // AR et AL Les groupes PHON et VA ont des performances similaires en lecture. Leurs performances sont similaires à celles denfants plus jeunes

44 LPNC-CNRS Grenoble

45 Etudes de groupes Contrôles ARContrôles AL AR: 17 Dx Phono AL: 12 Dx Phono AR: 15 Dx surface AL: 1 Dx surface PM IRR Déviance vs retard

46 LPNC-CNRS Grenoble Conclusion Evaluation précoce Pédagogique Pédagogique Diagnostic Diagnostic Evaluation des capacités VA Rééducation Rééducation Méthode spécifique Prévention Prévention

47 LPNC-CNRS Grenoble Conclusion Cerveau PHONO PM PM / IRR Magno?? VA IRR IRR / PM Dyslexie phonologique Dyslexie visuo-attent°


Télécharger ppt "LPNC-CNRS Grenoble Nature des dysfonctionnements Cognitifs dans les Dyslexies développementales Sylviane Valdois Laboratoire de Psychologie et NeuroCognition."

Présentations similaires


Annonces Google