La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chapitre 6 : Spinoza et la démocratie radicale. 17 e : « Age dor » des Pays-Bas 17 e : « Age dor » des Pays-Bas 1. Compagnies des Indes (1602) Imprimeries.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chapitre 6 : Spinoza et la démocratie radicale. 17 e : « Age dor » des Pays-Bas 17 e : « Age dor » des Pays-Bas 1. Compagnies des Indes (1602) Imprimeries."— Transcription de la présentation:

1 Chapitre 6 : Spinoza et la démocratie radicale

2 17 e : « Age dor » des Pays-Bas 17 e : « Age dor » des Pays-Bas 1. Compagnies des Indes (1602) Imprimeries Imprimeries 2. Menaces France / Espagne 1. Provinces (Cités) ou Etat territorial ?

3 16 e : domination espagnole 16 e : domination espagnole « Empire » de Charles Quint « Empire » de Charles Quint

4 16 e : domination espagnole 16 e : domination espagnole succès de la Réforme aux Pays-Bas succès de la Réforme aux Pays-Bas

5 16 e : domination espagnole 16 e : domination espagnole Philippe II (1556) Philippe II (1556)

6 Union dArras Union dArras fidèles à lEspagne fidèles à lEspagne Union dUtrecht Union dUtrecht -> Provinces Unies -> Provinces Unies

7 République des Provinces Unies au 17 e

8 Amsterdam Amsterdam Huguenots (Protestants français) Huguenots (Protestants français) Marranes (Juifs ibériques) Marranes (Juifs ibériques)

9 « parti » républicain « parti » républicain Régents Régents Le Grand Pensionnaire Le Grand Pensionnaire Jan de Witt Jan de Witt Arminiens Arminiens Remontrants Remontrants Collégiants Collégiants

10 « parti » monarchiste « parti » monarchiste Orange-Nassau Orange-Nassau Guillaume 1 er (16 e ) Guillaume 1 er (16 e ) Stadhouder Stadhouder = chef des Armées

11 « parti » monarchiste « parti » monarchiste Guillaume III Guillaume III Calvinisme Calvinisme

12 1632 Amsterdam ghetto juif marranes Spinoza ( )

13 1632 Amsterdam ghetto juif marranes Spinoza ( )

14 « Par décret des anges, par les mots des saints, nous bannissons, écartons, maudissons et déclarons anathème Baruch Spinoza, avec toutes les malédictions écrites dans la Loi. Et nous avertissons que personne ne peut lui parler oralement ou par écrit, ni lui consentir aucune faveur, ni rester sous le même toit que lui, ni lire de papier fait ou écrit par lui » Herem 27 juillet 1656

15 Les principes de philosophie de Descartes (1663 – sous son nom) LEthique ( – posthume) Traité théologico-politique ( anonyme) Traité politique (1677 – inachevé) Spinoza et la démocratie radicale

16 Léthique démontrée de façon géométrique Léthique démontrée de façon géométrique « more geometrico » « more geometrico » 1. athéisme 2. matérialisme 3. immoralisme

17 athéisme athéisme « Deus sive natura » « Deus sive natura » immanence de Dieu au Monde immanence de Dieu au Monde une substance une substance des attributs : pensée et étendue des attributs : pensée et étendue Spinoza et la démocratie radicale

18 déterminisme : déterminisme : « Dans la nature, il ny a donc rien de contingent ; mais toutes choses sont déterminées par la nécessité de la nature divine à exister et à produire un effet dune certaine façon » (I, prop.29). Spinoza et la démocratie radicale

19 déterminisme : déterminisme : « (les ignorants) ne cesseront ainsi de vous interroger sur les causes des causes, jusquà ce que vous vous soyez réfugié dans la volonté de Dieu, cet asile de lignorance » (I, Appendice ) Spinoza et la démocratie radicale

20 Descartes Méditations métaphysiques (1641) Méditations métaphysiques (1641) « je suis, sil me trompe » « je suis, sil me trompe » « je pense donc je suis » « je pense donc je suis » le cogito : « une chose qui pense – qui doute, veut, nie, imagine, sent » le cogito : « une chose qui pense – qui doute, veut, nie, imagine, sent »

21 déterminisme déterminisme pas de libre-arbitre de lhomme pas de libre-arbitre de lhomme > < Descartes « lhomme nest pas un empire dans un empire » (Ethique) « lhomme nest pas un empire dans un empire » (Ethique) Spinoza et la démocratie radicale

22 « le désir est lessence de lhomme » (III, Définition des sentiments, 1) « le désir est lessence de lhomme » (III, Définition des sentiments, 1) conatus : persévérance dans lêtre conatus : persévérance dans lêtre désir dêtre plus puissant, plus libre, plus heureux désir dêtre plus puissant, plus libre, plus heureux Spinoza et la démocratie radicale

23 matérialisme matérialisme « lobjet de notre esprit est le corps existant, et rien dautre » (II, 13) « lobjet de notre esprit est le corps existant, et rien dautre » (II, 13) lhomme = un esprit conscient de son corps lhomme = un esprit conscient de son corps

24 pourquoi lhomme, dont le désir est dêtre plus libre, vit-il dans la servitude ? pourquoi lhomme, dont le désir est dêtre plus libre, vit-il dans la servitude ? conscience immédiate de ce qui nous arrive, mais ignorance des vraies causes conscience immédiate de ce qui nous arrive, mais ignorance des vraies causes finitude -> angoisse -> illusion finitude -> angoisse -> illusion Spinoza et la démocratie radicale

25 1 er genre de connaissance 1 er genre de connaissance imaginaire imaginaire rapport quotidien au monde rapport quotidien au monde passion = passivité : servitude humaine passion = passivité : servitude humaine Spinoza et la démocratie radicale

26 joie : passion par laquelle lesprit passe à une perfection plus grande joie : passion par laquelle lesprit passe à une perfection plus grande tristesse : passion par laquelle lesprit passe à une perfection moindre tristesse : passion par laquelle lesprit passe à une perfection moindre géométrie des passions géométrie des passions fluctuatio animi fluctuatio animi Spinoza et la démocratie radicale

27 « tout ce que lhomme pense être insupportable et mauvais, tout ce qui paraît immoral, horrible, injuste et honteux, vient de quil conçoit les choses elles-mêmes de façon pour le moins troublée, mutilée et confuse » « tout ce que lhomme pense être insupportable et mauvais, tout ce qui paraît immoral, horrible, injuste et honteux, vient de quil conçoit les choses elles-mêmes de façon pour le moins troublée, mutilée et confuse » (Ethique, IV, prop. 73) (Ethique, IV, prop. 73) Spinoza et la démocratie radicale

28 « le bien et le mal nexistent pas dans la nature » « le bien et le mal nexistent pas dans la nature » morale, droit : fictions morale, droit : fictions Spinoza et la démocratie radicale

29 Péché Péché (Lettre 19 à Blyenbergh). « Linterdiction du fruit de larbre consistait simplement dans la révélation faite par Dieu à Adam des conséquences mortelles quaurait lingestion de ce fruit » Dieu na rien interdit, il a fait connaître à Adam quil y a des choses mauvaises

30 Péché Péché (Lettre 19 à Blyenbergh). « on parle improprement et dune façon tout humaine, quand on dit que nous péchons envers Dieu ou que les hommes peuvent offenser Dieu »

31 immoralisme ? immoralisme ? non plus jugement en termes de Bien et de Mal non plus jugement en termes de Bien et de Mal évaluation éthique actif / passif évaluation éthique actif / passif comment passer de la passivité à lactivité ? comment passer de la passivité à lactivité ? Spinoza et la démocratie radicale

32 LH capable de réfléchir ce quil ressent LH capable de réfléchir ce quil ressent « lesprit humain perçoit non seulement les affections de son corps, mais encore les idées de ces affections » (II, 22). « lesprit humain perçoit non seulement les affections de son corps, mais encore les idées de ces affections » (II, 22). réflexion : idée dune idée réflexion : idée dune idée Spinoza et la démocratie radicale

33 2 e genre de connaissance 2 e genre de connaissance « objectivité » « objectivité » effet émancipateur de la connaissance effet émancipateur de la connaissance Ethique : 2 e genre de connaissance Ethique : 2 e genre de connaissance Spinoza et la démocratie radicale

34 Ex : géocentrisme -> héliocentrisme Ex : géocentrisme -> héliocentrisme sciences sciences philosophie philosophie V° psychanalyse ? : travail sur soi V° psychanalyse ? : travail sur soi Spinoza et la démocratie radicale

35 3 e genre de connaissance 3 e genre de connaissance dissipation des passions dissipation des passions pure activité pure activité « amour intellectuel de Dieu » « amour intellectuel de Dieu » béatitude béatitude Spinoza et la démocratie radicale

36 de léthique à la politique : de léthique à la politique : 1. la multitude naccède pas aux 2 e et 3 e genres de connaissance 1. libération personnelle : dans un cadre politique émancipé => liberté dexpression Spinoza et la démocratie radicale

37 énigme de la servitude volontaire énigme de la servitude volontaire pourquoi « les hommes combattent pour leur servitude comme sil sagissait de leur salut » ? (TTP, Préface) pourquoi « les hommes combattent pour leur servitude comme sil sagissait de leur salut » ? (TTP, Préface) transformation du désir collectif transformation du désir collectif –désir de servitude -> désir de liberté Spinoza et la démocratie radicale

38

39 plaidoyer en faveur de la tolérance et la liberté dexpression plaidoyer en faveur de la tolérance et la liberté dexpression défaire le complexe théologico- politique défaire le complexe théologico- politique déthéologisation / sécularisation déthéologisation / sécularisation Spinoza et la démocratie radicale

40 Sociétés théologico-politiques Sociétés théologico-politiques la religion : élément structurant la religion : élément structurant consensus symbolique consensus symbolique croyance en Dieu = adhésion à la société croyance en Dieu = adhésion à la société La sécularisation de la civilisation européenne

41 Querelle Pape / Empereur Question théologique pauvreté Christ

42 Sociétés modernes Sociétés modernes la religion : nest plus lélément structurant la religion : nest plus lélément structurant dissociation croyance en Dieu / adhésion à la société dissociation croyance en Dieu / adhésion à la société La sécularisation de la civilisation européenne

43 passage de lhétéronomie à lautonomie

44 sécularisation : la religion nest plus garante de lordre social sécularisation : la religion nest plus garante de lordre social athéisme : croyance personnelle que Dieu nexiste pas athéisme : croyance personnelle que Dieu nexiste pas laïcité : séparation Etat / Eglises laïcité : séparation Etat / Eglises La sécularisation de la civilisation européenne

45 sécularisation : condition de possibilité sécularisation : condition de possibilité –de lathéisme –de lexercice des religions société sécularisée / poids de lEglise société sécularisée / poids de lEglise Pologne Pologne France France La sécularisation de la civilisation européenne

46 situations intermédiaires situations intermédiaires –pays musulmans V° Iran / Lybie / Tunisie / Turquie V° Iran / Lybie / Tunisie / Turquie résidus théologico-politiques résidus théologico-politiques –pays européens V° Grèce / Grande-Bretagne V° Grèce / Grande-Bretagne La sécularisation de la civilisation européenne

47 société sécularisée = décentrée société sécularisée = décentrée ne se pose plus les mêmes questions ne se pose plus les mêmes questions -> questions dordre matériel La sécularisation de la civilisation européenne

48 Le politique asservit les hommes via la religion Le politique asservit les hommes via la religion 1) la religion domine le politique 1) la religion domine le politique les prêtres et les devins « nont pas de peine, sous couleur de religion, tantôt à lui (la masse) faire adorer les rois comme des dieux, tantôt à les lui faire détester et maudire comme fléaux permanents du genre humain » les prêtres et les devins « nont pas de peine, sous couleur de religion, tantôt à lui (la masse) faire adorer les rois comme des dieux, tantôt à les lui faire détester et maudire comme fléaux permanents du genre humain » (TTP, Préface) (TTP, Préface) Traité théologico-politique

49 2) le pouvoir politique pénètre linconscient des individus 2) le pouvoir politique pénètre linconscient des individus « Les hommes combattent pour leur servitude comme sil sagissait de leur salut, et pensent shonorer, et non savilir, lorsquils répandent leur sang et sacrifient leur vie, pour appuyer les bravades dun seul individu » « Les hommes combattent pour leur servitude comme sil sagissait de leur salut, et pensent shonorer, et non savilir, lorsquils répandent leur sang et sacrifient leur vie, pour appuyer les bravades dun seul individu » TTP, Préface TTP, Préface Traité théologico-politique

50 1. libérer le politique du carcan de la religion 1. Libérer la pensée de la tutelle du politique => liberté de pensée Traité théologico-politique

51 démystification de la religion démystification de la religion la religion : invention humaine la religion : invention humaine nouvelle herméneutique biblique nouvelle herméneutique biblique « une méthode qui ne diffère en rien de celle quon suit dans linterprétation de la Nature » « une méthode qui ne diffère en rien de celle quon suit dans linterprétation de la Nature » Traité théologico-politique

52 analyse historique et philologique analyse historique et philologique textes sacrés = textes historiques textes sacrés = textes historiques la Bible = « du papier noirci » (TTP,11) la Bible = « du papier noirci » (TTP,11) Traité théologico-politique

53 La Bible La Bible = « histoires », « opinions » = « histoires », « opinions » = imaginaire = 1 er genre de connaissance = connaissance confuse et mutilée Traité théologico-politique

54 « les prophètes ont été doués non dune pensée plus parfaite, mais dun pouvoir dimaginer plus vif » (TTP, chap. II). Les prophètes = ignorants erreurs erreurs ex : le soleil tourne autour de la terre ex : discordances (Moïse / Jésus) Traité théologico-politique

55 « Soleil, arrête-toi au-dessus de Gabaon » « géocentrisme » de Josué « Josué arrête le soleil » Esteban March (18 e )

56 fonction de la Bible : fonction de la Bible : –pas la vérité –mais la morale, le droit, la politique => fonction idéologique => fonction idéologique échec échec –V° Hébreux –V° guerres de religion Traité théologico-politique

57 lieu symbolique de production dun imaginaire collectif lieu symbolique de production dun imaginaire collectif Ce lieu symbolique = soustrait à lautorité des prêtres Ce lieu symbolique = soustrait à lautorité des prêtres historicisation de limaginaire historicisation de limaginaire liberté dexpression liberté dexpression Traité théologico-politique

58 « certes nul ne saurait, sans menacer le droit de lÉtat, accomplir une action quelconque contre le vouloir de celui-ci ; mais les exigences de la vie en société organisée ninterdisent à personne de penser, de juger et, par suite, de sexprimer spontanément » (TTP, XX). « certes nul ne saurait, sans menacer le droit de lÉtat, accomplir une action quelconque contre le vouloir de celui-ci ; mais les exigences de la vie en société organisée ninterdisent à personne de penser, de juger et, par suite, de sexprimer spontanément » (TTP, XX). Traité théologico-politique

59 « limites » de la liberté dexpression ? « limites » de la liberté dexpression ? actes / paroles actes / paroles paroles qui sont des actes paroles qui sont des actes actes de langage / « performatifs » actes de langage / « performatifs » Traité théologico-politique

60 encourager les Républicains à poursuivre leur politique de tolérance encourager les Républicains à poursuivre leur politique de tolérance donner les instruments permettant dhistoriciser et de relativiser le discours religieux donner les instruments permettant dhistoriciser et de relativiser le discours religieux libération imaginative de la multitude, interne au 1 er genre de connaissance libération imaginative de la multitude, interne au 1 er genre de connaissance Traité théologico-politique

61 Tractatus politicus Tractatus politicus inachevé inachevé Spinoza et la démocratie radicale

62 autoportrait de Spinoza en Masaniello autoportrait de Spinoza en Masaniello révolte du peuple révolte du peuple de Naples contre de Naples contre lEspagne en 1647 lEspagne en 1647 La Muette de Portici La Muette de Portici

63 Ultimi Barbarorum Ultimi Barbarorum Spinoza et la démocratie radicale

64 le TTP : expliquer le fonctionnement de limaginaire (du 1 er genre de C) le TTP : expliquer le fonctionnement de limaginaire (du 1 er genre de C) le TP : expliquer les mouvements « matériels » de la multitude le TP : expliquer les mouvements « matériels » de la multitude les philosophes « ne conçoivent point les hommes tels quils sont, mais tels que leur philosophie les voudrait être ». les philosophes « ne conçoivent point les hommes tels quils sont, mais tels que leur philosophie les voudrait être ». Spinoza et la démocratie radicale

65 « conserver dans le domaine de la science politique, une impartialité identique à celle dont nous avons lhabitude lorsquil sagit de notions mathématiques » « conserver dans le domaine de la science politique, une impartialité identique à celle dont nous avons lhabitude lorsquil sagit de notions mathématiques » « ne pas tourner en dérision les actions des hommes, ne pas les déplorer ni les maudire, mais les comprendre » (TP,1,4) « ne pas tourner en dérision les actions des hommes, ne pas les déplorer ni les maudire, mais les comprendre » (TP,1,4) Spinoza et la démocratie radicale

66 la haine, la violence, lambition, etc., ne sont pas des « défauts de la nature humaine » (…) la haine, la violence, lambition, etc., ne sont pas des « défauts de la nature humaine » (…) mais des manifestations nécessaires de celle-ci, « comme la chaleur, le froid, le mauvais temps, la foudre, etc., sont des manifestations de la nature de latmosphère » mais des manifestations nécessaires de celle-ci, « comme la chaleur, le froid, le mauvais temps, la foudre, etc., sont des manifestations de la nature de latmosphère » (TP, I, § 4)

67 Spinoza et la démocratie radicale comment les forces individuelles et sociales sagrègent-elles pour former une « communauté », une « société » ? comment les forces individuelles et sociales sagrègent-elles pour former une « communauté », une « société » ? quelle est la dynamique de socialisation ? quelle est la dynamique de socialisation ? dynamique démocratique dynamique démocratique

68 Spinoza et la démocratie radicale la philosophie politique : légitimer le pouvoir de certains ÷ à dautres la philosophie politique : légitimer le pouvoir de certains ÷ à dautres théologie : lH est pécheur théologie : lH est pécheur -> Etat pour le contraindre philosophie : contrat social philosophie : contrat social

69 Thomas Hobbes

70 Le Léviathan (1651)

71 état de nature état de nature –les H libres et égaux –« guerre de tous contre tous » contrat social : délégation de la puissance à lEtat contrat social : délégation de la puissance à lEtat Thomas Hobbes

72 Jean-Jacques Rousseau 1712 – 1778 Le Contrat Social volonté générale

73 Spinoza et la démocratie radicale état de nature : « résidu » état de nature : « résidu » = passions, ignorance = passions, ignorance = petit peuple, plèbe = petit peuple, plèbe face dombre des Lumières face dombre des Lumières

74 Spinoza : pas de contrat social LEtat : LEtat : = mise en commun des puissances individuelles = produit des passions

75 Spinoza : conception amorale du politique conatus conatus « le droit naturel de chaque type de réalité naturelle sétend jusquaux bornes de sa puissance » (TP, II, §3) « le droit naturel de chaque type de réalité naturelle sétend jusquaux bornes de sa puissance » (TP, II, §3)

76 Spinoza : conception amorale du politique « Par exemple les poissons sont déterminés, de par leur nature, à nager et les plus gros à manger les petits. En conséquent les poissons sont maîtres de leau et les gros mangent les petits, daprès un droit naturel souverain » (TTP, chap. XVI).

77 Spinoza : conception amorale du politique La politique « nécarte ni les luttes, ni les haines, ni les tromperies, ni rigoureusement quoi que ce soit susceptible dêtre suggéré par un désir» (TP, II, § 8).

78 Spinoza et la démocratie radicale « Si deux individus, sétant mis daccord, unissent leurs forces, la puissance et par conséquent le droit, dont tous deux jouissent ensemble activement au sein de la nature, dépassent la puissance et le droit de chacun pris isolément. Plus les individus qui sunissent dune telle alliance sont nombreux, et plus le droit dont ils jouissent ensemble sera considérable » (TP, II, § 12). « Si deux individus, sétant mis daccord, unissent leurs forces, la puissance et par conséquent le droit, dont tous deux jouissent ensemble activement au sein de la nature, dépassent la puissance et le droit de chacun pris isolément. Plus les individus qui sunissent dune telle alliance sont nombreux, et plus le droit dont ils jouissent ensemble sera considérable » (TP, II, § 12).

79 Hobbes : Hobbes : = genèse juridique du politique la condition de lEtat : acte de raison la condition de lEtat : acte de raison Spinoza : Spinoza : = genèse politique du juridique la condition de lEtat : le désir dêtre plus puissant la condition de lEtat : le désir dêtre plus puissant -> conflits, guerres : horizon du politique -> conflits, guerres : horizon du politique Spinoza et la démocratie radicale

80 Lettre Jarig Jelles (1674) « Vous me demandez quelle différence il y a entre Hobbes quant à la politique : cette différence en ce que je maintiens toujours le droit et que je naccorde dans une cité quelconque de droit au souverain sur les sujets que, par la puissance, il lemporte sur eux ; cest la continuation de létat de » « Vous me demandez quelle différence il y a entre Hobbes et moi quant à la politique : cette différence consiste en ce que je maintiens toujours le droit naturel et que je naccorde dans une cité quelconque de droit au souverain sur les sujets que dans la mesure où, par la puissance, il lemporte sur eux ; cest la continuation de létat de nature »

81 Spinoza et la démocratie radicale tout Etat, tout régime tout Etat, tout régime = produit du désir = « démocratique » « servitude volontaire » (La Boétie)

82 Spinoza et la démocratie radicale les hommes sassemblent les hommes sassemblent par espoir daugmenter leur puissance par espoir daugmenter leur puissance par crainte de la puissance dautrui par crainte de la puissance dautrui

83 Spinoza et la démocratie radicale « Tandis quune masse libre se guide daprès lespoir plutôt que la crainte, celle qui est dominée se guide sur la crainte plutôt que lespoir. Lune essaie de faire quelque chose de sa vie, lautre se contente déviter la mort » « Tandis quune masse libre se guide daprès lespoir plutôt que la crainte, celle qui est dominée se guide sur la crainte plutôt que lespoir. Lune essaie de faire quelque chose de sa vie, lautre se contente déviter la mort » (TP, chap.V, §6). (TP, chap.V, §6).

84 Spinoza et la démocratie radicale les 3 types de régime : les 3 types de régime : monarchie (6,7) Orange monarchie (6,7) Orange aristocratie (8-10)Régents aristocratie (8-10)Régents démocratie (11)? démocratie (11)? limportant nest pas le régime mais la dynamique limportant nest pas le régime mais la dynamique

85 monarchie monarchie peur -> plébiscite peur -> plébiscite « remettre, dans lintérêt de la paix et de la concorde, tout le pouvoir à un seul homme » « remettre, dans lintérêt de la paix et de la concorde, tout le pouvoir à un seul homme »

86 Max Weber Max Weber légitimité traditionnelle légitimité traditionnelle –théologico-politique légitimité rationnelle légitimité rationnelle –contrat social légitimité charismatique légitimité charismatique –plébiscite populaire

87 monarchie monarchie contradiction du système: peur du tyran contradiction du système: peur du tyran perversion du système : la Cour perversion du système : la Cour solution : des assemblées consultatives les plus larges, avec des compétences étendues solution : des assemblées consultatives les plus larges, avec des compétences étendues

88 aristocratie aristocratie peur de létranger pauvre peur de létranger pauvre question des « immigrés » question des « immigrés » ségrégation ségrégation racisme de classe racisme de classe

89 aristocratie aristocratie contradiction : contradiction : = jalousie du peuple à légard des élites ; mépris des élites à légard du peuple = jalousie du peuple à légard des élites ; mépris des élites à légard du peuple solution : élargir le patriciat solution : élargir le patriciat

90 pas de différence entre élites et peuple (TP,VII,27) pas de différence entre élites et peuple (TP,VII,27) « tous les humains ont en partage une nature identique ». « tous les humains ont en partage une nature identique ». « ce qui fait illusion, ce sont la puissance et les honneurs rendus » « ce qui fait illusion, ce sont la puissance et les honneurs rendus »

91 pas de différence entre élites et peuple (TP,VII,27) pas de différence entre élites et peuple (TP,VII,27) « Leur arrogance se pare de luxe, de sensualité, de prodigalité, dune certaine aisance dans le vice, dune sorte de sottise raffinée ou élégante immoralité. De sorte que ces défauts, hideux et honteux quand ils sont considérés dans leur plein relief, prennent aux yeux de spectateurs inexpérimentés une apparence estimable »

92 pas de différence entre élites et peuple (TP,VII,27) pas de différence entre élites et peuple (TP,VII,27) « pas surprenant non plus que la plèbe ignore la vérité et quelle nait pas de jugement, puisque les affaires importantes de lEtat sont tenues secrètes ».

93 Spinoza et la démocratie radicale généalogie démocratique du pouvoir : généalogie démocratique du pouvoir : 1.le P appartient à tous démocratie originaire démocratie originaire 2.le P appartient aux « autochtones » aristocratie (racisme) aristocratie (racisme) 3.le P appartient à un seul monarchie (plébiscite) monarchie (plébiscite)

94 Spinoza et la démocratie radicale filiation de Machiavel (« perspicace ») filiation de Machiavel (« perspicace ») lenjeu : libérer les forces populaires démancipation et de vitalité : lenjeu : libérer les forces populaires démancipation et de vitalité : le roi entouré dAssemblées (pas Cour) le roi entouré dAssemblées (pas Cour) patriciens les + nombreux patriciens les + nombreux

95 démocratie démocratie « tous les habitants qui sont fils de citoyens bénéficient du droit de citoyenneté, et partant, du droit de vote » « tous les habitants qui sont fils de citoyens bénéficient du droit de citoyenneté, et partant, du droit de vote »

96 restrictions anthropologiques : restrictions anthropologiques : adultes-> Q générations adultes-> Q générations riches -> Q rapports classes sociales riches -> Q rapports classes sociales hommes -> Q genre hommes -> Q genre « le nombre de citoyens pourrait être inférieur à celui dune Assemblée aristocratique » « le nombre de citoyens pourrait être inférieur à celui dune Assemblée aristocratique » enjeu : pas institutionnel, mais sociologique enjeu : pas institutionnel, mais sociologique

97 question des femmes question des femmes domination masculine domination masculine « nulle part il nest arrivé que les H/F règnent ensemble » « nulle part il nest arrivé que les H/F règnent ensemble » « … les femmes sont naturellement inférieures » « … les femmes sont naturellement inférieures » « les hommes naiment les femmes que dun désir sensuel » « les hommes naiment les femmes que dun désir sensuel » exclusion des femmes exclusion des femmes

98 conclusion Machiavel & Spinoza conclusion Machiavel & Spinoza division des classes division des classes –champ social : rapports de force entre classes –critique de la religion / droit décentrement décentrement –Machiavel : Fortuna –Spinoza : passions


Télécharger ppt "Chapitre 6 : Spinoza et la démocratie radicale. 17 e : « Age dor » des Pays-Bas 17 e : « Age dor » des Pays-Bas 1. Compagnies des Indes (1602) Imprimeries."

Présentations similaires


Annonces Google