La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ECONOMIE POLITIQUE ET SOCIALE LEÇON 1 Les origines de la crise Les prêts hypothécaires subprimes www.solvay.edu/cours/alle 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ECONOMIE POLITIQUE ET SOCIALE LEÇON 1 Les origines de la crise Les prêts hypothécaires subprimes www.solvay.edu/cours/alle 1."— Transcription de la présentation:

1 ECONOMIE POLITIQUE ET SOCIALE LEÇON 1 Les origines de la crise Les prêts hypothécaires subprimes 1

2 Economie Politique & Sociale – Michel Allé 14 février Les origines de la crise Slide Juin 2007 çà craque une 1ère fois Un «génie» de la finance : Ralph Cioffi Ralph Cioffi gestionnaire «génial» de fonds Quest-ce quun fonds dinvestissement ? C ollecte beaucoup dargent chez les investisseurs I nvestit cet argent dans des actifs Actions de sociétés, emprunts, immeubles, etc… S efforce d obtenir le meilleur rendement E T de minimiser les risques L es gestionnaires de fonds sont rémunérés Sur les montants gérés Sur la rentabilité obtenue (même si elle est seulement sur papier) Grande concurrence entre les fonds Tous les moyens sont bons pour améliorer le rendement O n s endette un maximum (effet de levier) 2

3 Economie Politique & Sociale – Michel Allé 14 février Les origines de la crise Slide Juin 2007 çà craque une 1ère fois Merril Lynch... we have a problem ! Les banques qui prêtent veulent être sûres de retrouver leur mise Merrill Lynch a prêté …… au fonds géré par Ralph Cioffi On vérifie régulièrement si la valeur des actifs est supérieure aux dettes Si les actifs ont augmenté de valeur : OK Si les actifs ont perdu de la valeur : PROBLÈME En cas de problème : "Appel de marge Le fonds doit envoyer du cash au banquier qui a prêté 3

4 Economie Politique & Sociale – Michel Allé 14 février Les origines de la crise Slide «Lappel de marge» Arme fatale Comment le fonds finance-t-il «lappel de marge» ? Dabord le cash disponible dans le fonds Lorsque le cash est épuisé on fait appel aux investisseurs Si les investisseurs ne sont plus prêts à réinvestir on vend certains actifs 4

5 Economie Politique & Sociale – Michel Allé 14 février Les origines de la crise Slide Juin 2007 Ça craque une 1 ère fois Les actifs sont invendables !!!! Plus de cash disponible Les investisseurs ne sont pas au rendez-vous Il ny a pas dacheteurs pour les actifs !!!!! Les fonds sont virtuellement en faillite 5

6 Economie Politique & Sociale – Michel Allé 14 février Les origines de la crise Slide Les «sub-primes» De la créativité en finance Comment en est-on arrivé à avoir des actifs invendables ? Créativité illimitée des financiers Sous 3 conditions La Finance est modélisée On peut mettre tous les risques en équation... et donc les «contrôler» La Finance nest pas régulée On peut emprunter... et prêter sans règles La Finance est organisée pour prêter le + possible Du CEO à lemployé de guichet Bonus directement liés aux montants prêtés 6

7 Economie Politique & Sociale – Michel Allé 14 février Les origines de la crise Slide Les «sub-primes» Une idée «géniale» On va prêter à (presque) tout le monde pour acquérir un logement Avantage pour les individus Avantage pour léconomie Hypothèse de base Le prix de limmobilier ne va cesser de croître 7

8 Economie Politique & Sociale – Michel Allé 14 février Les origines de la crise Slide Un prêt hypothécaire classique Ce que nous connaissons en Belgique PRÊT HYPOTHÉCAIRE TYPETaux fixe (5%) Valeur de limmeuble Apport personnel (20%) Montant du prêt Mensualité 25 ans taux fixe (5%)1.286,10 Revenu mensuel ménage initial2.700 Part revenu initial pour prêt47,6% Revenu mensuel après 5 ans3.400 Part revenu pour après 5 ans37,8% Beaucoup de sites de simulation (commerciaux) 8

9 Economie Politique & Sociale – Michel Allé 14 février Les origines de la crise Slide Prêt hypothécaire un peu moins classique Taux fixe ou taux variable ? PRÊT HYPOTHÉCAIREFixe (5,0%)Variable (4,0%) ensuite 3,5% Variable (4,0%) ensuite 6,0% Valeur de limmeuble idem Apport personnel (20%) idem Montant du prêt idem Mensualité an 1 > an , ,24 Revenu mensuel initial2.700 Part revenu initial47,6%43,0% Mensualité an 6 > an , , ,46 Revenu mensuel après 5 ans3.400 Part revenu pour après 5 ans37,8%32,4%41,7% 9

10 Economie Politique & Sociale – Michel Allé 14 février Les origines de la crise Slide Prêt hypothécaire un peu moins classique Mais risque lorsque les revenus plafonnent ou baissent PRÊT HYPOTHÉCAIREFixe (5,0%)Variable (4 %) ensuite 6 % Variable (4 %) ensuite 6 % Valeur de limmeuble idem Apport personnel (20%) idem Montant du prêt idem Mensualité an 1 > an , ,24 Revenu mensuel initial2.700 Part revenu initial47,6%43,0% Mensualité an 6 > an , ,46 Revenu mensuel après 5 ans Part revenu après 5 ans47,6%52,5% 61,6% écessité davoir confiance en lavenir (ménage ET banque) 10

11 Economie Politique & Sociale – Michel Allé 14 février Les origines de la crise Slide Prêt hypothécaire aux USA Taux variable Pas de limite à la quote part des revenus PRÊT HYPOTHÉCAIREVariable (4,5%) ensuite 5,0% Variable (4,5%) ensuite 7,0% Variable (4,5%) ensuite 7,0% Valeur de limmeuble $ idem Apport personnel (0%)0 $ idem Montant du prêt $ idem Mensualité an 1 > an ,50 $ Revenu mensuel initial2.700 $ Part revenu initial61,8% Mensualité an ,77 $2.120,34 Revenu mensuel an Part revenu pour an 565,0% 78,5% 92,2% Il y a donc risque de faillite personnelle 11

12 Economie Politique & Sociale – Michel Allé 14 février Les origines de la crise Slide Prêt hypothécaire aux USA Quotité de 120% «Negative amortization» PRÊT HYPOTHÉCAIREVariable (4,5%) ensuite 7,0% Variable (4,5%) ensuite 7,0% Variable (4,5%) ensuite 7,0% Valeur de limmeuble $ idem Cash reçu (20%) $ idem Montant du prêt (120%) $ idem Mensualité an 1 > an ,00 $ Revenu mensuel initial2.700 $ Part revenu initial50,0% Mensualité an 52,791,08 $2.791,08 Revenu mensuel an $ Part revenu pour an 5 82,1% 103,4% 121,4% 12

13 Economie Politique & Sociale – Michel Allé 14 février Les origines de la crise Slide Les banquiers considèrent le risque comme faible Lopération est «win-win» On prête plus donc plus de commission pour le banquier Lemprunteur peut plus consommer Voiture, équipement du logement Et même «win-win-win» (économique et social) Léconomie est dopée Les ménages sont propriétaires de leur logement Risque faible Limmobilier ne va cesser daugmenter (5% par an) Si il y a des problèmes ils seront individuels On récupère le bien hypothéqué Le banquier a bien gagné sa vie entre-temps (marges élevées) On revend le bien... et on gagne encore de largent ! 13

14 Economie Politique & Sociale – Michel Allé 14 février Les origines de la crise Slide La simulation du banquier Quotité de 120% «Negative amortization» PRÊT HYPOTHÉCAIREDéfaillance après 4 ans Défaillance après 6 ans Défaillance après 8 ans Valeur initiale de limmeuble $ idem Montant du prêt (120%) $ idem Valeur revente immeuble $ $ $ Solde restant dû à défaillance $ $ $ Profit du banquier (outre marge sur le prêt) $ $ $ Cest en TOUS les cas win-win-win pour le banquier $$$$$$$$ Du moins à ses yeux !!! 14

15 Economie Politique & Sociale – Michel Allé 14 février Les origines de la crise Slide Mais quand limmobilier crashe Ou simplement naugmente pas PRÊT HYPOTHÉCAIREDéfaillance après 8 ans Défaillance après 6 ans Défaillance après 4 ans Valeur initiale de limmeuble $ idem Montant du prêt (120%) $ idem Valeur revente immeuble $ $ $ Défaillance - solde restant dû $ $ $ Profit du banquier $ $ $ Valeur stable immeuble $ Perte du banquier $ $ $ Limmeuble perd 15% $ Perte du banquier $ $ $ 15


Télécharger ppt "ECONOMIE POLITIQUE ET SOCIALE LEÇON 1 Les origines de la crise Les prêts hypothécaires subprimes www.solvay.edu/cours/alle 1."

Présentations similaires


Annonces Google