La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

A. Meurant (UCL 2002-2003)1 Annalistique moyenne Biographie mal assurée L. Cassius Hemina Daprès Censorinus (1 ère partie du III ème siècle p.C.n. – De.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "A. Meurant (UCL 2002-2003)1 Annalistique moyenne Biographie mal assurée L. Cassius Hemina Daprès Censorinus (1 ère partie du III ème siècle p.C.n. – De."— Transcription de la présentation:

1 A. Meurant (UCL )1 Annalistique moyenne Biographie mal assurée L. Cassius Hemina Daprès Censorinus (1 ère partie du III ème siècle p.C.n. – De die natali), il vécut à lépoque des quatrièmes Jeux séculaires (146 a.C.n.) Né sans doute au début du II ème siècle a.C.n. Hemina : mesure de capacité (= demi- setier ou vase de même capacité).

2 A. Meurant (UCL )2 Annalistique moyenne Premier livre : Rome avant-Rome L. Cassius Hemina Deuxième livre : période royale et début de la République jusquà la guerre de Pyrrhus Troisième livre : première guerre punique (?) Pyrrhus Quatrième livre : Bellum punicum posterior (= la dernière des deux guerres puniques)

3 A. Meurant (UCL )3 Annalistique moyenne Pline lAncien (23-79) : antiquissimus auctor (NH, 29, 12) ou uetustissimus auctor (NH, 13, 84). L. Cassius Hemina Pas cité par Cicéron, Tite-Live et Denys dHalicarnasse Ecrit en latin et comme Caton se pique détymologie, déponymie et détiologie. Penchant pour lévhémérisme et les antiquités. Mêle annalistique et monographie : annonce le Bellum Punicum de Coelius Antipater.

4 A. Meurant (UCL )4 Annalistique moyenne « La foule des bergers investit sans conflit, dun commun accord, Romulus et Rémus dun pouvoir égal, afin quils se concertent entre eux pour régner. Un prodige a lieu, une truie met bat trente porcelets ; en sonséquence de quoi, ils élèvent un sanctruaire en lhonneur des Lares Grundiles. » F 14 (Chassignet) = Diomède. I, p. 384 K L. Cassius Hemina

5 A. Meurant (UCL )5 Annalistique moyenne Peu dinformations : affranchi dorigine grecque ? L. Coelius Antipater Son activité de jurisconsulte et dorateur semble inconciliable avec la condition daffranchi. A dû naître vers 180/170 a.C.n. Disparaît entre 121 et 110 a.C.n.

6 A. Meurant (UCL )6 Annalistique moyenne Premier ouvrage historiographique latin à ne pas remonter aux origines. L. Coelius Antipater Consacré à une seule période : les 18 années de la guerre contre Hannibal. Trois titres : Historiae, Annales ou Bellum Punicum (Cicéron) dont quelque 60 fragments nous sont parvenus. Les solutions Historiae et Bellum Punicum (secundum ?) ont la préférence. Il comptait 7 livres.

7 A. Meurant (UCL )7 Annalistique moyenne Comme certains fragments ne parlent pas de la deuxième guerre punique, on a suggéré que L. Coelius Antipater a en fait rédigé deux ouvrages : une monographie sur la guerre dHanniabl et un ouvrage contant lhistoire de Rome et de lItalie. Mais cela paraît improbable. L. Coelius Antipater

8 A. Meurant (UCL )8 Annalistique moyenne L. Coelius Antipater « Mais la chose exige un long entraînement, si nous ne voulons pas faire comme ceux qui, sétant essayés à ce genre de style, ny ont pas réussi, si nous ne voulons pas transposer ouvertement les mots pour améliorer la chute ou le déroulement de la phrase. L. Coelius Antipater dans la Préface de sa Guerre Punique, déclare quil ne fera quen cas de nécessité ». F 1b (Chassignet) = Gell., XI, 8, 2-3 Justification de loriginalité de la démarche : ce Bellum Punicum constituait la première monographie historique romaine, ce qui tranchait sur les précédentes productions « historiques » tant sur le fond que sur la méthode mobilisée.

9 A. Meurant (UCL )9 Annalistique moyenne L. Coelius Antipater « Après la prise de Sagonte, Hannibal rêva que Jupiter linvitait à lassemblée des dieux ; arrivé là, il reçut lordre de Jupiter de porter la guerre en Italie et on lui donna pour guide un des membres de lassemblée ; grâce à son aide, il commença à avancer avec son armée ; cest alors que son guide lui enjoignit de ne pas se retourner ; mais Hannibal ne put résister plus longtemps et, emporté par la curiosité, il se retourna ; il vit alors une bête énorme et monstreuse, enlacée de serpents, qui renversait partout sur son passage tous les arbres, broussailles, maisons ; saisi détonnement, il demanda au dieu quel était ce monstre ; le dieu répondit que cétait la dévastation de lItalie et il lui enjoignit de continuer droit devant, sans se préoccuper de ce qui se passait derrière lui, dans son dos. » F 11 (Chassignet) = CIC.,Diu. I, 49.

10 A. Meurant (UCL )10 Annalistique moyenne Biographie mal assurée Valerius Antias Pas de trace de son prénom. Issu de la gens Valeria, on ne lui connaît pas de charge politique. Elle était originaire dAntium (Latium, au sud de Rome : capitale des Volsques) : de ce terme géographique dérive son nom. Floruit à lépoque de Sylla

11 A. Meurant (UCL )11 Annalistique moyenne Œuvre : Annales dont le sujet sétendait de la fondation de lVrbs par Romulus à lépoque de Sylla. Valerius Antias 75 livres dont il ne reste que 66 fragments. Auteur important dont les travaux semble avoir été lune des sources de Tite-Live.

12 A. Meurant (UCL )12 Annalistique récente Mauvaise réputation : « Cétait sans doute le moins fiable des historiens de ce temps. Il semble avoir traité sa matière avec désinvolture, inventant ce quil ignorait et affectant, pour en imposer, une précision fallacieuse ». H. Zehnacher-J.-Cl. Fredouille, Littérature latine, Paris, , p Valerius Antias Travaille essentiellement sur les archives de sa propre famille : M. Valerius premier fétial ; M. Valerius, premier dictateur ; M. Valerius Volusius, le premier homme du peuple à avoir demandé une supplicatio, etc. Plusieurs Valerii sont aussi présentés comme les « sauveurs » de Rome au plan militaire.

13 A. Meurant (UCL )13 Annalistique récente Valerius Antias « Seuls Tatius, le roi, ainsi que trois personnages des plus illustres familles demeurèrent à Rome, où ils reçurent des honneurs dont leurs descendants ont également joui. Il sagissait de Volusius Valerius, de Tallus surnommé Tyrannius et enfin de Mettius Curtius, celui qui avait franchi le marais tout armé. » D.H., II, 46, 3.

14 A. Meurant (UCL )14 Annalistique récente Valerius Antias « Son successeur Silvius Procas, roi dAlbe, institua pour héritiers à parts égales ses deux fils Numitor et Amulius. Alors Amulius mit dun côté le seul pouvoir royal, de lautre la totalité de son patrimoine, toute la réalité concrète des biens patrernels, laissant à son frère Numitor qui était laîné le droit de choisir de ces deux lots celui quil préférait. Numitor fit passer les loisirs de la vie privée ainsi que la fortune avant le trône quAmulius occupa de ce fait. Pour sen assurer la possession en toute sécurité, celui-ci fit tuer au cours dune partie de chasse le fils de son frère Numitor.

15 A. Meurant (UCL )15 Annalistique récente Valerius Antias « Sil feignait davoir reçu en songe cet ordre de la déesse, la réalité était tout autre : il croyait devoir agir ainsi, car il ne voulait pas courir le risque que Rhéa Silvia donnât le jour à un enfant capable de venger les torts subis par son aïeul, comme lécrit Valerius Antias dans son livre premier. » OGR, XIX, 1-4.


Télécharger ppt "A. Meurant (UCL 2002-2003)1 Annalistique moyenne Biographie mal assurée L. Cassius Hemina Daprès Censorinus (1 ère partie du III ème siècle p.C.n. – De."

Présentations similaires


Annonces Google