La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Manifestation n°1 : Buren, Mosset, Parmentier, Toroni », 3 janvier 1967, Salon de la jeune peinture, musée d art moderne de la ville de Paris.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Manifestation n°1 : Buren, Mosset, Parmentier, Toroni », 3 janvier 1967, Salon de la jeune peinture, musée d art moderne de la ville de Paris."— Transcription de la présentation:

1 « Manifestation n°1 : Buren, Mosset, Parmentier, Toroni », 3 janvier 1967, Salon de la jeune peinture, musée d art moderne de la ville de Paris

2 Puisque peindre Tract de Buren, Mosset, Parmentier, Toroni distribué comme invitation à leur manifestation le 3 janvier 1967 dans le cadre du Salon de la Jeune Peinture. Tract imprimé, 1er janvier 1967 [Manifestation 1]. Puisque peindre cest… Puisque peindre cest un jeu. Puisque peindre cest accorder ou désaccorder des couleurs. Puisque peindre cest appliquer (consciemment ou non) des règles de composition. Puisque peindre cest valoriser le geste. Puisque peindre cest représenter lextérieur (ou linterpréter, ou se lapproprier, ou le contester, ou le présenter). Puisque peindre cest proposer un tremplin pour limagination. Puisque peindre cest illustrer lintériorité. Puisque peindre cest une justification. Puisque peindre sert à quelque chose. Puisque peindre cest peindre en fonction de lesthétisme, des fleurs, des femmes, de lérotisme, de lenvironnement quotidien, de lart, de dada, de la psychanalyse, de la guerre au Viet Nam. NOUS NE SOMMES PAS PEINTRES. Constatez-le, le 3 janvier 1967, 11 avenue du Président-Wilson. Paris, le 1er janvier 1967

3 Manifestation de Daniel Buren, Olivier Mosset, Michel Parmentier et Niele Toroni au musée des arts décoratifs, Paris, juin 1967

4 Peinture acrilyque sur tissu rayé blanc et rouge, 1968, 156 X 141 cm., FNAC

5 Olivier Mosset (1944) Peinture, 1974, acrylique sur toile, 100 X 100 cm., coll. Frac Picardie

6 M. Parmentier, Rouge, 1968, huile sur toile cirée, 233,5 x 240 cm, Paris, Centre Pompidou, Musée national d art moderne - CCI.

7 N. Toroni, Empreintes de pinceau n° 50 répétées à intervalles réguliers de 30 cm, 1967, acrylique sur toile de lin, 233 x 249 cm, Paris, Centre Pompidou, Musée national d art moderne - CCI.

8 Peinture aux formes variables, 1966, 200,1 X 200,1 cm ;, peinture acrylique sur tissu pré)rayé. Coll. Municipale Museum of art, Toyota

9 Photo-souvenir : « Affichage sauvage », travail in situ, Paris, avril Détail

10 En 1968, Daniel Buren, sans atelier, ni galerie, investit directement la rue. Il fait imprimer des bandes alternées sur des feuilles de papier quil colle sur des panneaux publicitaires. Pour le moins déroutants, ces affichages sauvages imposent, au milieu des slogans politiques divers, images publicitaires aguicheuses et messages accrocheurs, leur neutralité, leur absence de signature et leur apparente absence de signification, jusquà être à leur tour recouverts. Un signe mécanique et répétitif, qui détonne dans ce contexte et interpelle. Cest avec ces affichages dans la rue que lartiste met en œuvre ses théories sur lindissociabilité du travail et du lieu. Parfois, une autre réalité est dévoilée : Daniel Buren est arrêté pour affichage sauvage en Suisse, à Berne pendant lexposition « Quand les attitudes deviennent forme », exposition où il nétait pas invité, et passe brièvement par la case prison. La liberté de lartiste ne serait-elle donc envisageable quau sein du musée ?

11 Affichage sauvage, à Berne pendant l exposition When Attitudes Become Form, curated by Harald Szeemann1969, papiers collés

12 Sans titre,1968

13 Murs de peinture, 1995, ensemble de 20 toiles de 1966 à 1977, Paris, Musée dart moderne de la ville de Paris

14 Photo-souvenir : peinture-sculpture, 1971, travail in situ, in « VI Guggenheim international », Guggenheim Museum, New York.

15 D. Buren, Photo-Souvenir: Peinture-Sculpture, 1971, travail in situ, Exposition VI Guggenheim International, New York, Guggenheim Museum.

16 photo-souvenir : « Exposition d une exposition, une pièce en 7 tableaux », 1972, travail in situ, in Documenta V, Kassel. Outil visuel prenant place sous un drapeau américain de Jasper Johns.

17 Photo-souvenir : Within and beyong the frame, 1973, travail in situ, galerie John Weber, New York, détail

18

19 Photo-souvenir : to place, 1976, travail in situ, galerie John Weber, New York, projection de la partie du cercle évidé sur le mur opposé

20 Photo-souvenir : to transgress, 1976, travail in situ, galerie Leo Castelli, New York.

21

22 Photo-souvenir : to place, 1976, travail in situ, galerie John Weber, New York, to transgress, 1976, travail in situ, galerie Leo Castelli, New York.Vue d ensemble.

23 Photo-souvenir : « points de vue ou le corridorscope », 1983, travail in situ, musée d art moderne de la ville de Paris

24

25 D. Buren, vue du Corridorscope, 1983, travail in situ, Musée dArt Moderne de la Ville de Paris.

26

27 Photos-souvenir : « ponctuations, statue/sculpture », 1980, travail in situ, Lyon.

28

29

30 Photo-souvenir : « Le pavillon coupé, découpé, taillé, gravé », 1986, travail in situ, et en relief, pavillon français (« Lion d or »), Biennale de Venise.

31 Photo-souvenir : « Les deux plateaux », , Sculpture in situ, cour d honneur du Palais –Royal, Paris. Implantation des polygones par rapport aux colonnezs de la galerie d Orléans

32

33 Photo-souvenir : « Dominant-dominé », 1991, travail in situ, exposition Arguments topiques au capcMusée d art contemporain, Bordeaux

34

35 Photo-souvenir : « vers le nord, noir et vert », mai 1991, capcMusée d art contemporain, Bordeaux

36 Photo-souvenir : »vers le sud, noir et rouge », mai 1991, capcMusée d art contemporain, Bordeaux

37 Photo-souvenir « palapi ciré », mai 1991, capcMusée d art contemporain, Bordeaux (salle 6)

38 Plan, implantation des salles hautes et des corridors d arguments topiques.

39 Photo-souvenir, : « le mur s affiche, 3couleurs, 4 formes », mai 1991, capcMusée d art contemporain, Bordeaux, (salle 4)

40 Photo souvenir : « paraître, apparaître, disparaître », 1996, travail in situ, Kunstsammlung Nordrhein Westfalen, Dusseldorf

41

42

43 Monumenta 2012, Grand Palais, Paris

44

45

46

47

48


Télécharger ppt "« Manifestation n°1 : Buren, Mosset, Parmentier, Toroni », 3 janvier 1967, Salon de la jeune peinture, musée d art moderne de la ville de Paris."

Présentations similaires


Annonces Google