La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Promotion Septembre 2012/2015 - UE 3.5 S4 Théories de lApprentissage Tutorat et Évaluation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Promotion Septembre 2012/2015 - UE 3.5 S4 Théories de lApprentissage Tutorat et Évaluation."— Transcription de la présentation:

1 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Théories de lApprentissage Tutorat et Évaluation

2 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Lapprentissage Historique : Remonte à Platon ( av. JC) Conception idéaliste de lapprentissage : lesprit parvient à la connaissance par le souvenir dune vision antérieure. Héritage historique : - On apprend bien à quelquun, sil sait déjà… - Lapprentissage réveiller des potentialités enfouies - Lapprentissage ancré dans lexpérience - Lexpérience du monde façonne lapprentissage

3 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Lapprentissage Plusieurs modèles théoriques Behaviorisme - Programmer lapprentissage pour que lélève accède au savoir. - Apprentissage centré sur le contenu : importance du programme. - Apprendre et produire un comportement adapté. - Pédagogie par objectifs ; traduction dun comportement souhaité, dune compétence visée.

4 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Lapprentissage Constructivisme : influence du milieu ( monde extérieur) Apprentissage procède par schèmes mentaux : une ou plusieurs situations provoqueraient la construction dun schème mental : Equilibration schèmes mentaux saffinent et se précisent en fonction de lactivité de lapprenant : Assimilation si schémas inopérants pour de nouveaux domaines dapplication, ils devront alors saccommoder à ces domaines : Accommodation Régulation dans le temps, lévolution des schèmes dépend dun processus intérieur, sous linfluence de lenvironnement

5 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Lapprentissage Importance de placer létudiant en situation de conflit cognitif Déséquilibre amène à prendre en compte les données nouvelles de la situation, permet de se décentrer par rapport à son point de vue initial Létudiant entre alors dans la logique de laccommodation Le processus déquilibration entre deux mouvements complémentaires que sont lassimilation et laccommodation rend compte de lapprentissage dans la perspective constructiviste. Pour le courant constructiviste, lapprentissage est le résultat dune construction active et progressive dun sujet en interaction avec son environnement.

6 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Lapprentissage Courant Socioconstructivisme Dimension psychologique et sociale des connaissances est prise en compte. Utilisation des relations interpersonnelles, culturelles et sociales. Compréhension dun problème ou dune situation améliorée par la discussion avec quelquun dun avis contraire, Conflit socio-cognitif peut conduire le sujet à une restructuration en profondeur de ses modes de pensée. Apprentissage : construction à partir dune appropriation qui utilise lenvironnement

7 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Lapprentissage : théorie issue du socio-constructivisme Situations dauto-apprentissage : lapprenant découvre les règles et les concepts avec la médiation de lenseignant. Lev Vygotski : Théorie de la zone proximale de développement (ZPD) Correspond à lécart entre ce que létudiant peut réaliser seul et ce quil peut réaliser avec laide dun professionnel (formateur, tuteur, enseignant) Capacité potentielle de développement de létudiant peut sactualiser grâce à un enseignant, un encadrant en situation dapprentissage Linteraction conduit à de nouveaux savoirs

8 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Lapprentissage Actuellement, la pédagogie en soins infirmiers est majoritairement fondée sur les théories issues du constructivisme et socio-constructivisme. Emprunte au behaviorisme quelques principes (objectifs visant une production identifiable : pratiques de soin, par exemple). Processus dynamique : apprendre, mettre en relation le sujet et lobjet à connaître. Lapprentissage : Modification durable du comportement. Caractère durable Apprentissage commence quand les savoirs sont assimilés par la personne, quand cette personne est capable dagir sur ce savoir, avec ce savoir.

9 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Lapprentissage Apprendre : Acquisition de savoirs dont laccumulation constitue le capital de connaissances du sujet (idée daccumulation). Lélaboration de connaissances à partir des savoirs (idée dappropriation). Lappropriation de savoirs pour les transformer en connaissances met en jeu la personne (idée dimplication). Apprendre : Construire des connaissances et constituer des compétences qui vont être utilisées dans les gestes professionnels, les situations nouvelles. Processus dapprentissage quand les savoirs appris sont disponibles en permanence pour agir sur les situations, sans que la personne nait à refaire le chemin de leur acquisition à chaque fois.

10 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Lapprentissage Donc : un apprentissage a eu lieu lorsquon observe une modification dun comportement chez létudiant et la persistance de cette modification. Le Sujet qui apprend ne sait pas tout, va produire des erreurs ; lerreur est nécessaire, formative, permet des analyses, elle est alors autorisée. Attention ! lerreur ne doit jamais porter sur les soins qui engagent un risque envers le patient ; elle implique uniquement létudiant dans une situation dapprentissage.

11 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Le tutorat – Lencadrement Définition : Le tutorat est un dispositif personnalisé daccompagnement et daide aux études. Il permet aux étudiants dintégrer des savoirs théoriques dans une pratique professionnelle. But : - faciliter lapprentissage en aidant létudiant à organiser ses connaissances - faciliter la professionnalisation de létudiant

12 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Le tutorat – Lencadrement Principales théories liées au tutorat : - Constructivisme de Piaget : lenvironnement rend lapprenant plus actif et facilite son développement cognitif. - Socio-constructivisme : importance de linteractivité dans la construction des compétences cognitives. ZPD : le tutorat permet de travailler cette ZPD – Jusquoù amener létudiant ? A partir de ce quil sait déjà. Où le conduire avec ses connaissances ? Verbalisation permet le passage de limplicite à lexplicite : fait passer le savoir du pré-conscient au conscient (explicitation, raisonnement à voix haute…) Le tutorat se situe donc dans une conception constructiviste et socio-constructiviste du savoir. Lapprenant devient actif, devient responsable de sa réussite et de ses erreurs.

13 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Le tutorat - Lencadrement. Origine historique du tutorat : Maïeutique socratique – philosophie (470 av. JC) - On construit un savoir en le verbalisant. - Bien interroger une personne pour lui faire exprimer (accoucher) des connaissances, faire exprimer un savoir caché en soi. Le tutorat : - Un système dentraide qui apprend à mobiliser les outils intellectuels - Un système facilitateur de lapprentissage - Place essentielle du langage et de la communication : en permettant le contrôle de la tâche par létudiant, létayage par un travail verbal.

14 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Modalités dapprentissage par le tutorat - Accompagner à faire les gestes de soins (favoriser le découverte) - Entraîner à faire les gestes - Identifier les connaissances nécessaires pour effectuer les soins - Interroger les procédures de décision - Questionner laction vécue - Favoriser lauto-évaluation - Pratiquer le raisonnement à haute voix - Pratiquer lentretien dexplicitation

15 Quant tutorer ? Cela doit se planifier A quel moment faire du tutorat durant le stage ? Toujours à la suite de la complexité, la difficulté, pour sélectionner les points sur lesquels on va faire du tutorat. Importance de formuler des objectifs : Le tutorat sans consignes préalables risque daboutir aux dérives. Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4

16 Le tutorat : leffet tuteur sur lapprenant Le tuteur aide lapprenant à avoir prise sur lenvironnement Donner du sens à lapprenant à partir de léchange avec le tuteur, rend possible la créativité de lapprenant par les échanges sur le savoir, responsabilise et donne confiance à lapprenant, motive lapprenant, permet de dépasser des réels obstacles cognitifs, améliore la cognition, modifie le rapport au savoir, développe le questionnement et guide vers lexpertise. Plus la tâche à réaliser nécessite un échange de points de vue, plus il y aura deffet tuteur.

17 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Le tutorat Leffet tuteur sur le tuteur : - Responsabilisation, valorisation et confiance en soi, (permet de revisiter ses connaissances – se mettre au niveau de compréhension de lautre). - Développement de la curiosité, la motivation à accompagner lapprentissage. - Favorise lappropriation, la consolidation, la reformulation des savoirs (= vrai pour un étudiant tuteur dun autre étudiant).

18 Former à lencadrement des étudiants Fonction pédagogique du soignant Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4

19 Stage en maternité Linfirmière assure lencadrement dune étudiante IDE dans les soins Elle propose à une auxiliaire de puériculture récemment diplômée deffectuer la 1 ère démonstration à létudiante, du bain dun nouveau-né. Pourquoi est-il intéressant de proposer à une jeune diplômée dassurer la démonstration dun soin ?

20 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Nouvelle diplômée Proche des préoccupations de létudiant en matière dapprentissage. Sait ce quil faut faire pour réussir lapprentissage dune pratique. Raisonnement accessible à létudiant, car elle nest pas encore experte.

21 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 En présence de lAP et létudiant linfirmière va : Définir les objectifs que létudiant doit atteindre et les points sur lesquels insister Faire le point sur les connaissances de létudiant Expliquer le soin dans ses grands principes Expliciter la manière de procéder pour la première démonstration (point de vue pédagogique) raisonnement à voix haute (AP) Contrôler le travail fait en collaboration après le soin (évaluation/résultat) Analyse commentée de la pratique : questionner laction vécue

22 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Pourquoi définir des objectifs ? « Il ny a pas de vent favorable pour celui que ne sait pas où il va » (Sénèque) Passer de lobjectif implicite à lobjectif explicite permet de : Savoir sur quoi porter lattention Orienter lénergie vers un point précis Savoir quelle information retenir Évaluer la pratique Médiation de lapprentissage entre le tuteur et le tutoré (évite le subjectif) Théorie Behaviorisme/objectifs - Constructivisme/progression de lapprentissage - Socio-constructivisme/médiation du tuteur

23 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Objectifs centrés sur lapprentissage Préparer le matériel nécessaire sans oubli et en une seule fois (éviter les allers/retours) Respecter les principes dhygiène au cours du bain dun NNé Réaliser les soins spécifiques (soins de cordon..) avec dextérité Prendre les constantes et les mensurations du NNé Assurer la sécurité du NNé avec des gestes enveloppants et doux Adapter sa communication au NNé Apporter des conseils adaptées en vue de la sortie à la mère Assurer la traçabilité des soins réalisés …………………………………………..

24 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Apprentissage dun soin : verbaliser les connaissances du soin Connaissances de létudiant sur le soin Verbaliser les représentations que létudiant a du soin à réaliser Faire mobiliser les connaissances, savoirs antérieurs (expériences, savoirs théoriques sur des points importants) Point daccroche de toute nouvelle connaissance (psychologie cognitive) on apprend à partir du déjà-là ; permet didentifier les fausses connaissances Théorie constructivisme : permettra de savoir où létudiant en est de ses schèmes daction = équilibration selon le constructivisme pour arriver à assimiler dautres connaissances

25 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Explications sur le soin (compléter connaissances/étudiant) Objet, but, étapes, durée, précautions essentielles//patient. Toute action vécue doit avoir un sens ; est comprise si létudiant a des connaissances suffisantes sur les points importants. Lexemple du NNé : hygiène, thermorégulation, toucher, communication, interaction mère/enfant…)

26 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Démonstration du soin Si possible le raisonnement à haute voix Dire « tout haut » ce que lon fait en se mettant en action : « je » nommer le matériel utilisé expliquer ce que lon fait et pourquoi à certains moments du soin permet dinsister sur des éléments importants organisation du soin, hygiène, produits utilisés, confort du NNé (chaleur, conseils à apporter aux parents…)

27 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Quand utiliser le raisonnement à haute voix dans une pratique Au début de lapprentissage, du savoir-faire, car dimension implicite très importante. Étudiant a des difficultés à comprendre le déroulement dune pratique de soin. Quand on doit démontrer comment et pourquoi on fait quelque chose par les gestes. Nécessite un débriefing après pratique.

28 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Quand ne pas utiliser le raisonnement à haute voix dans une pratique Chaque fois que lon est face à un patient dans une relation de soin, communication. Chaque fois que le geste prévaut sur la technique denseignement (exemple : préparation Perfusion, technique complexe qui mérite une grande concentration du soignant…).

29 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Apprentissage dun soin : Comment faire pour le faciliter ? Avantages du raisonnement à haute voix utilisé en situation clinique Développe la pensée critique (capacité à penser juste) Permet de développer lexpertise du raisonnement clinique (principale indication) Permet de mettre laccent sur certains aspects du raisonnement moins bien maîtrisés Centre lattention de létudiant sur le processus mental quil développe Fait appel en permanence à la « mémoire de travail » Raisonnement à voix haute comme processus dapprentissage : fonctionnement cognitif pour analyser le processus de résolution de problème théorie de la verbalisation

30 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Apprentissage dun soin : Comment faire pour transmettre le concept de collaboration ? Travail en Collaboration Travailler avec Connaître le champ de compétence de chacun Soins relevant du rôle propre Infirmier dispensés avec la collaboration de lAS ou lAP dans la limite de leur qualification. Infirmier est responsable des soins réalisés en collaboration. Droit de regard sur lensemble des soins ; après analyse de la situation lIde détermine ce qui peut être confié à lAP doù contrôle de la démonstration. La toilette du NNé peut être démontrée par lAP à létudiant.

31 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Evaluation porte sur les résultats du soin : doù lintérêt davoir établi des objectifs. (Contrôle de latteinte des objectifs) Létudiant a compris comment faire pour / létudiant sait (après avoir fait lui même) Préparer le matériel de soin sans oubli en une fois : Non / partiellement / oui avec hésitations / oui sans hésitation Prendre les constantes à un NNé Non / partiellement / oui avec hésitations / oui sans hésitation Respecter les principes dhygiène au cours du bain : Non / partiellement / oui avec hésitations / oui sans hésitation Eviter le refroidissement du NNé en coordonnant les gestes : Non / partiellement / oui avec hésitations / oui sans hésitation Parler à un nouveau-né dune manière calme : Non / partiellement / oui avec hésitations / oui sans hésitation Assurer la sécurité du NNé avec des gestes doux et enveloppants : Non / partiellement / oui avec hésitations / oui sans hésitation Transmettre le soin sur les supports appropriés et à léquipe : Non / partiellement / oui avec hésitations / oui sans hésitation

32 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Analyse commentée de la pratique : questionner laction vécue Lien avec lanalyse de pratique, la réflexivité : description du déroulement du soin, analyse, comment sest-il déroulé, quest-ce qui a été compris par létudiant ? Identification des procédures à respecter : Identification des éléments invariants : hygiène, asepsie, sécurité, confort… Identification des éléments variants : spécifiques au soin dun Nouveau-Né que lon ne retrouve pas dans un autre soin (mode de communication, soin de cordon, portage etc...)

33 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Décontextualisation : se détacher du contexte dapprentissage pour identifier les règles, les procédures, les invariants reproductibles dans dautres situations Les éléments variants personnalisent le plan de soins Ce que létudiant a compris du soin : il le verbalise

34 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Analyser sa pratique dencadrement par rapport aux résultats de lapprentissage Ce qui a bien fonctionné dans la stratégie dapprentissage Ce qui a moins bien fonctionné A quoi cela est dû ? A soi-même : posture dévaluateur, ses connaissances, son aisance à délivrer un message, A létudiant : résistance à lapprentissage, difficulté à sapproprier de nouvelles connaissances, niveau dapprentissage.. Ce qui a moins bien fonctionné : comment y remédier ?

35 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Encadrement/ apprentissage dun soin Recontextualisation : (permet de généraliser) Appliquer la procédure du soin dans différentes situations (dautres nouveau-nés) Mettre en évidence les éléments communs aux différents situations Montrer et accompagner une mère dans les soins à son nouveau-né Transfert de lapprentissage Sadapter à des situations nouvelles, jamais rencontrées Utiliser ses connaissances dans un contexte inédit Transférer est un concept utilisé dans différentes théories de lapprentissage

36 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 Cycle de contextualisation Contextualisation Décontextualisation Recontextualisation Contextualisation puis décontextualisation dans les situations dencadrement permettent de : - mettre en évidence les éléments communs et différents - expliquer ce qui est rationnellement transférable dans dautres situations - recontextualiser les apprentissages dans différents contextes - favoriser le transfert des apprentissages : sadapter à linconnu, au nouveau Transfert des apprentissages Apprendre dans un contexte précis Dégager règles, procédure : éléments variants et invariants dun contexte Appliquer les règles et procédures dans différents contextes généraliser

37 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 7 étapes dans lencadrement (tutorat) dun étudiant 1 - Fixer avec létudiant des objectifs quil doit atteindre par rapport à une situation de soin ou une action 2 - Questionner le savoir de létudiant : connaissances antérieures (que sait -il de ce soin, quelles sont ses connaissances principales pour le comprendre ?) 3 - Expliquer les aspects principaux du soin (compléter les connaissances de létudiant) 4 - Entrer dans le soin ou dans laction en explicitant (raisonnement à haute voix dans les moments où cela est possible - ou action commentée)

38 Promotion Septembre 2012/ UE 3.5 S4 7 étapes dans lencadrement (tutorat) dun étudiant 5 - Evaluation + auto-évaluation de létudiant : objectifs atteints ? (Immédiat et à distance) 6 - Feed-back : analyse commentée de la pratique, questionner laction vécue (décontextualiser pour comprendre les règles : phase importante) les points de complexité pour létudiant sont les plus productifs pour le tutorat Ensemble à situer dans un travail de collaboration en équipe 7 - Analyse de votre pratique dencadrement // résultats de lapprentissage


Télécharger ppt "Promotion Septembre 2012/2015 - UE 3.5 S4 Théories de lApprentissage Tutorat et Évaluation."

Présentations similaires


Annonces Google