La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PATINOIRE VÉGAPOLIS PROJET PATINAGE SUR GLACE MATERNELLE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PATINOIRE VÉGAPOLIS PROJET PATINAGE SUR GLACE MATERNELLE."— Transcription de la présentation:

1 PATINOIRE VÉGAPOLIS PROJET PATINAGE SUR GLACE MATERNELLE

2 LE PROGRAMME DÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE À LÉCOLE MATERNELLE Arrêté du JO du NOR : MENE A RLR : MEN - DESCO A4 Agir et sexprimer avec son corps Patinage sur glace

3 Compétence spécifique Adapter ses déplacements à différents types denvironnements - se déplacer dans des formes dactions inhabituelles remettant en cause léquilibre - se déplacer dans ou sur des milieux instables - se déplacer avec ou sur des engins présentant un caractère dinstabilité

4 Cest à cette période que se construit le répertoire moteur de base La locomotion : …………glisser Léquilibre et les manipulations Les projections : lancer, recevoir…

5 La construction de ces actions se fait par étapes Cest en sexerçant librement puis de façon plus guidée que les enfants vont peu à peu construire ces actions Ces actions se retrouvent seules ou en combinaison

6 Les actions ne sont pas élaborées pour elles mêmes, mais au travers de la pratique des activités physiques qui leur donnent tout leur sens.

7 progressivement plus lointains et Explorer des espaces proches

8 Lespace dinvestigation ne doit pas être trop vaste si lon souhaite que des enfants de cet âge y trouvent des repères. Pendant les activités, lenseignant doit se situer au plus près du groupe denfants, au milieu deux si nécessaire.

9 Les réponses sont dabord recherchées de manière individuelle, en laissant du temps pour explorer, ressentir, trouver de nouvelles façons de faire.

10 Toutes ces actions, dont les effets sont particulièrement visibles et perceptibles : - modes de déplacements divers - sensations physiques de déséquilibre, - de vitesse, - dessoufflement… procurent des émotions variées et permettent déprouver un véritable « plaisir dagir ».

11 Lenfant apprend peu à peu à prendre des risques mesurés tout en étant attentif à la sécurité, la sienne ou celle des autres. Ces différentes expériences corporelles apportent une véritable éducation à la santé (connaître son corps, ses possibilités physiques, ses réactions à leffort…)

12 Les situations sont conçues et organisées comme des jeux. Les premières actions du jeune enfant sont réalisées pour le plaisir. Il sagit donc de le laisser jouer.

13 Lenseignant aide ou guide lenfant lorsque le besoin sen fait sentir, il lui suggère des solutions nouvelles, il interagit avec lui.

14 Retour Pour solliciter des actions spécifiques, lespace sera structuré à laide dobjets incitant à laction ou, au contraire, jouant le rôle dobstacles. Départ Arrivée

15 On peut aussi privilégier les les actions de déplacement utilisant des engins à pousser.

16 Cela suppose une mise à disposition de matériel en quantité suffisante.

17 A lécole maternelle, lenfant a besoin de temps pour découvrir lespace et le matériel. Sans une organisation rigoureuse des activités, il risque de passer plus de temps à attendre son tour quà réaliser des actions.

18 Offrir aux enfants loccasion de parler de leur activité, mettre des mots sur les émotions ressenties, mieux comprendre ce qui a été vécu et ce quil faut faire. Le dessin peut être un relais important.

19 Lactivité physique aide à rendre plus facile la construction de certaines connaissances sur le corps,son fonctionnement, la santé, les différents aspects des principaux éléments, la terre, leau, la neige.

20 des attitudes, des méthodes, des démarches favorables aux apprentissages. Il sagit pour lenseignant daider lélève à acquérir :

21 Ainsi, les situations mises en place par lenseignant doivent permettre à chaque enfant de choisir son niveau de difficulté, de tenter de nouveaux essais en toute sécurité, de pouvoir recommencer sil a échoué.

22 Les élèves doivent pouvoir montrer quils sont capables de sengager dans laction (sengager en toute sécurité) de faire un projet daction (à court terme) didentifier et dapprécier les effets de lactivité (prendre des indices simples, prendre des repères dans lespace et dans le temps) de constater leurs progrès

23 En participant avec les autres à des activités qui comportent des règles, des rôles différents, des difficultés à résoudre, les enfants apprennent progressivement lintérêt et les contraintes des situations collectives.

24 LES PRINCIPES DIDACTIQUES ET PÉDAGOGIQUES MIS EN ŒUVRE DANS LE CADRE DU PROJET PÉDAGOGIQUE PATINAGE SUR GLACE MATERNELLE

25 ORGANISATION Pour limiter les temps dattente Pour favoriser un suivi individualisé Pour ne pas « oublier » les élèves en échec Pour donner des repères

26 La classe est partagée en deux groupes Lenseignant(e) prend un groupe en charge Le plus souvent possible, tout en ménageant des temps de pause, tous les élèves sont en action

27 Lespace dévolution est aménagé Laménagement permet la répétition des actions Les consignes données sont simples, courtes et peu nombreuses

28 APPRENTISSAGE Pour tenir compte de lhétérogénéité Pour assurer la sécurité des élèves Pour maintenir leur motivation Pour favoriser les apprentissages

29 La limitation maximum des chutes est un objectif prioritaire et permanent Toutes les situations sont présentées sous forme de jeu Chaque situation prévoit un aménagement pour les élèves les plus en difficulté

30 Lutilisation des chaises-luges se prolonge sur trois séances Les situations permettent plusieurs tentatives Plusieurs niveaux de difficulté sont proposés à chaque situation

31 Le choix, pour les élèves, est rendu possible Des critères de réussite sont définis et identifiables Le regroupement avec les autres classes nest pas prévu


Télécharger ppt "PATINOIRE VÉGAPOLIS PROJET PATINAGE SUR GLACE MATERNELLE."

Présentations similaires


Annonces Google