La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

HISTOIRE Pour conclure… ?. Un programme lourd en histoire Un programme où lentrée dans le thème et surtout létude dexemples devient systématique Il faut.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "HISTOIRE Pour conclure… ?. Un programme lourd en histoire Un programme où lentrée dans le thème et surtout létude dexemples devient systématique Il faut."— Transcription de la présentation:

1 HISTOIRE Pour conclure… ?

2 Un programme lourd en histoire Un programme où lentrée dans le thème et surtout létude dexemples devient systématique Il faut donc accepter dentrée de ne pas vouloir tout dire, renoncer à lexhaustivité Il nest pas possible de faire un cours traditionnel après létude dun thème ou dun exemple, le temps imparti ne le permettant pas Pistes possibles : -létude dun exemple peut être suivie par un autre exemple confirmant/infirmant/complétant les aspects déjà évoqués…

3 Un programme qui nous oblige à adapter nos pratiques Pistes possibles : - Le recours au travail de groupe, pendant lheure ou une partie de lheure. La lourdeur des thèmes à aborder est à relier au travail sur les capacités dans nos programmes en histoire -Raconter/Raconter et expliquer -Décrire/décrire et expliquer Un programme où les thèmes d'étude ou les exemples sont placés dans des cadres chronologiques assez vastes Utiliser tableaux ou frises chronologiques de façon à bien situer le moment privilégié choisi pour construire la démonstration

4 Trouver un fil directeur dans nos programmes Un programme qui ne doit pas être compris de manière linéaire utilité d'effectuer des recoupements ou d'établir des passerelles entre les questions la notion de civilisation lautorité sur les hommes : qui les dirige ? Pas facile la première année de mise en place !

5 Le village médiéval naissance au Xème siècle Du Moyen Age au Temps Modernes, une lecture « politique » : qui encadre, qui dirige les hommes ? la mise en place de lEtat royal Xe siècleFin du Moyen AgeXVIIe siècle « Paysans et seigneurs » « Féodaux, souverains, premiers Etats » « Lémergence du roi absolu » Léglise au centre du village et de la vie des chrétiens Léglise au centre du village et de la vie des chrétiens LEglise sinsère dans le système seigneurial. Certains paysans dépendent dune seigneurie ecclésiastique : étude dune abbaye (Cluny ?) LEglise sinsère dans le système seigneurial. Certains paysans dépendent dune seigneurie ecclésiastique : étude dune abbaye (Cluny ?) Lutte entre autorité spirituelle et temporelle. LEglise exerce un rôle (éco, social, intellectuel…) important. Certaines fonctions relevant aujourdhui de lEtat lui sont dévolues (assistance aux malades, aux pauvres…) Une expansion aussi religieuse et militaire (Reconquista, croisades) Lutte entre autorité spirituelle et temporelle. LEglise exerce un rôle (éco, social, intellectuel…) important. Certaines fonctions relevant aujourdhui de lEtat lui sont dévolues (assistance aux malades, aux pauvres…) Une expansion aussi religieuse et militaire (Reconquista, croisades) Mais une chrétienté qui se divise avec les guerres de religion, ce qui profite à lEtat royal Comment le roi de France utilise lEglise et le christianisme pour saffirmer ? Après des difficultés au moment des conflits religieux, lEtat royal finit par simposer avec son apogée au moment de Louis XIV Existence dautres royaumes en Afrique : u ne royauté comparable ? Existence dautres royaumes en Afrique : u ne royauté comparable ? Et lEglise ? Quelle place ? Et lEglise ? Quelle place ? Emergence de lEtat en France : une autorité souveraine et sacrée Mise en place dune organisation féodale : les liens dhomme à homme : la féodalité Le village sinsère dans une seigneurie

6 Une lecture possible qui ne résout pas toutes les difficultés -LIslam apparait à part -Comment intégrer les bouleversements culturels et intellectuels (XVe – XVIIe siècle) ? -Une vision très franco-centrée… Mais qui rappelle qui faut donner du sens à la lecture du programme, éviter de tomber dans un catalogue de thèmes désarticulés quun simple traitement par juxtaposition de chaque thème pourrait faire apparaitre.

7 Une autre programmation

8 I Les débuts de lislam 10% (3 à 4 heures) Séquences Rappel Proposition 1. Le contexte : la conquête et les premiers empires Une proposition centrée sur la ville de Damas Entrée dans le thème/histoire des arts : la mosquée de Damas (1 heure) (NB : si ce choix nest pas fait, passer directement au point suivant en sachant que la mosquée doit être abordée automatiquement avec la ville) I Comment expliquer la présence de la Mosquée et de lislam en Palestine ? La conquête et les premiers empires (VIIe-IXe siècle) 1 heure II Quelle est la base des croyances de ces musulmans ? 1 heure la tradition et les fondements de lislam. III LIslam : une civilisation urbaine ? La vie urbaine à Damas, capitale des califes omeyyades et base du sunnisme (le terme napparaît quau Xème siècle) (1 heure) 2. Les fondements de lislam 3. La diversité culturelle et religieuse de lIslam médiéval

9 II LOccident féodal 40% 4 thèmes 3 heures par thème Au moment où sépanouit une brillante civilisation urbaine, lOccident voit la naissance du village au Xe siècle. Comment va se construire la puissance de lOccident ? SéquencesProposition Paysans et seigneurs 10 % (3 heures) Quel est le cadre de vie quotidien des habitants du Moyen Age ? 1. Partir du village : son organisation et des travaux des hommes et femmes. Comment vivaient les hommes et les femmes à partir du Xème siècle ? Séquence proposée à partir de la seigneurie de Wismes 2. La seigneurie : les villages sinsèrent dans une seigneurie : quel est son fonctionnement ? 3. Le mode de vie noble.

10 II LOccident féodal 40% 4 thèmes 3 heures par thème Séquences ( Rappels) Proposition Féodaux, souverains, Premiers Etats 10% (3 heures) Comment sest construite la puissance royale au Moyen Age ? 1. Mise en place dune organisation féodale Aborder le thème à partir de Charles VII et Jeanne dArc (3 heures) Document amorce : un récit : les Simpsons, extrait de lépisode « To Bart or not to Bart » où Lisa est Jeanne dArc (6 à 7 minutes). (Un va-et-vient se fait ensuite le long des séances suivantes pour confronter ce récit aux aspects historiques abordés) I Pourquoi « la guerre de cent ans » ? La dernière guerre féodale ? Le problème de lhommage du roi dAngleterre au roi de France permet daborder la mise en place de lorganisation féodale (2 seigneurs saffrontent…) II Confrontation du récit des Simpsons avec le déroulement de la guerre (dautres récits ?). Qui lemporte ? En quoi la guerre renforce le pouvoir du roi ? (Carte du domaine royal) III Un événement non abordé par le récit des Simpsons : le sacre Permet daborder les aspects religieux du pouvoir royal comme base de sa puissance. Conclusion : victoire qui fait de la France une des principales monarchies dEurope. Quelles sont les autres ? Carte des principales monarchies dEurope. 2. Lémergence de lEtat en France 3. Lémergence de lEtat en France

11 II LOccident féodal 40% 4 thèmes 3 heures par thème SéquencesProposition La place de lEglise 10% 3heures LEglise, « Institution dominante du féodalisme » : En quoi peut-on dire que lEglise est une puissance incontournable du Moyen Age ? 1. Une église romane : type Conques. Partir du tympan pour aborder le sentiment religieux, puis généraliser (architecture, église au centre du village, etc.…) La liste des exemples est ici très longue ! Une séquence en trois heures suppose un choix drastique. On ne retiendra que lune ou lautre des entrées proposées sous peine de ne pas respecter le « timing » imposé… Une abbaye cistercienne comme Fontenay et son fondateur Saint- Bernard semble un support de nature à aborder les principales notions, y compris à partir du site bbayedefontenay.htm bbayedefontenay.htm 2. Une abbaye 3. La puissance de lEglise (éco, rôle social et intellectuel, lutte contre lhérésie)

12 II LOccident féodal 40% 4 thèmes 3 heures par thème Séquences (Rappels) Proposition Lexpansion de lOccident 10% (3 heures) Comment se traduit la puissance de lOccident ? 1. Une expansion économique : marchands et banquiers, circuits commerciaux Les instructions donnent le découpage, létude doit se faire à partir de 3 exemples. Lintérêt porte davantage ici sur le choix de lexemple permettant éventuellement de « gagner du temps » ou sinscrivant dans la logique de lannée. Ex : choix de Damas pour lIslam : étude de la Reconquista. Ex : le choix dune ville italienne peut être utile pour la suite (cadre de la Renaissance) Ex : il est possible de placer ici létude la cathédrale gothique dont la construction est liée à lexpansion économique et révélatrice de rivalité de pouvoir (tours/beffroi par ex…) 2. Une expansion religieuse et militaire : Reconquista ou croisade, en fonction de la ville étudiée dans le chapitre sur lIslam 3. Le développement des villes

13 III Regard sur lAfrique 10% (3 à 4 heures) Séquences Proposition 2h 1 et 2 : LAfrique a une histoire : étude dune civilisation de lAfrique Subsaharienne. Une civilisation : lEmpire du Mali (XIIIe – XIVe siècle) Localisation et présentation de lEmpire du Mali en classe entière Puis travail en groupe : -Groupe 1 : le système politique et économique -Groupe 2 : les croyances -Groupe 3 : le trafic desclaves La contextualisation sur lAfrique se fait ensuite à partir des mêmes thèmes 2h 3 et 4 : LAfrique est traversée par des courants déchanges de marchandises, certains à son détriment : les traites négrières.

14 IV Vers la modernité. 40% Thème 1 : Les bouleversements culturels et intellectuels (XVe – XVIIe siècle) En quoi ces bouleversements donnent une nouvelle vision du monde et de lhomme ? En quoi contribuent-ils à la puissance de lOccident ? SéquencesProposition Les découvertes européennes et la conquête des empires 1. Les découvertes européennes 2. Conquêtes et naissance des premiers empires. cela aboutit à une carte des découvertes et des premiers empires Quelques remarques préalables : -Le fil conducteur de létude est donné par le programme : « une nouvelle vision de lhomme et du monde » - Si le mot « humanisme » napparait pas, il est difficile dévacuer cette dimension. - Privilégier létude dexemples en particulier dans ce chapitre où la mise en contexte ne peut pas se faire sous la forme du cours « traditionnel » - Mais attention à ce que lensemble ne se transforme pas en une simple juxtaposition dexemples… -Intérêt de replacer les exemples pris dans un cadre chronologique (frise, tableau de synthèse ?...) afin de bien faire apparaître les évolutions. La Renaissance 1. Entrée par un artiste/un mécène/un lieu 2. Mise en perspective : les foyers de la Renaissance carte La crise religieuse 1. Entrée par un personnage (Luther, Calvin ?) 2. Les réformes : 2 réponses à la crise religieuse de la chrétienté (contextualisation) 3. Les conséquences : remise en cause de lunité du christianisme. (contextualisation) Carte de lEurope en 1648 (traités de Westphalie) La révolution de la pensée scientifique 1. Un savant. 2. Une nouvelle conception du monde ?

15 IV Vers la modernité. 40% Thème 1 : Les bouleversements culturels et intellectuels (XVe – XVIIe siècle) En quoi ces bouleversements donnent une nouvelle vision du monde et de lhomme ? En quoi contribuent-ils à la puissance de lOccident ? SéquencesProposition Les découvertes européennes et la conquête des empires 1. Les découvertes européennes 2. Conquêtes et naissance des premiers empires. cela aboutit à une carte des découvertes et des premiers empires -Un voyage de découverte (Colomb ou Magellan) - Un exemple dépisode de conquête La Renaissance 1. Entrée par un artiste/un mécène/un lieu 2. Mise en perspective : les foyers de la Renaissance carte - Un exemple : Josquin des Prés - Un autre itinéraire : Léonard de Vinci La crise religieuse 1. Entrée par un personnage (Luther, Calvin ?) 2. Les réformes : 2 réponses à la crise religieuse de la chrétienté (contextualisation) 3. Les conséquences : remise en cause de lunité du christianisme. (contextualisation) Carte de lEurope en 1648 (traités de Westphalie) -Un personnage de la réforme : Luther ou Calvin -Un personnage de la réforme catholique (par exemple Loyola ou Charles Borromée) Conclusion : la division religieuse de lEurope à partir de la carte de lEurope en 1648 La révolution de la pensée scientifique 1. Un savant. 2. Une nouvelle conception du monde ? - Un savant : 1 seul (Galilée ou Copernic) dont lexemple pourrait se dérouler sur 2 heures en le recontextualisant en montrant sa place dans les débats scientifiques de lépoque.

16 Thème 2 : Lémergence du « roi absolu » SéquencesProposition Garder 1 et 3 ? 1. un premier absolutisme : François Ier Montrer que les périodes de force de lEtat royal correspondent aux règnes de souverains actifs, « adultes » et « absolus » -Un château : Chambord, symbole dun « premier absolutisme ? » -Un roi : Henri IV : une monarchie qui sort renforcée des guerres de religion ? -Une journée et un récit : une journée de Louis XIV à Versailles : la mise en scène du pouvoir par un « roi-Etat » ? -Une œuvre dart : le tableau de Rigaud. Cette œuvre correspond- elle à la réalité dun « roi absolu » ? 2.. LEdit de Nantes : comment la monarchie, affaiblie par les guerres de religion, parvient à imposer la paix civile ? 3. Un second absolutisme qui amène à Louis XIV, un « roi-Etat » avec ses limites. 4. La mise en scène du pouvoir : Versailles.

17 Et un peu dhumour pour conclure…

18 Raconter la journée où Louis XIV… Rêvons un peu… …Procède à linstallation du tableau de Rigaud… …au château de Versailles… …en écoutant un morceau de Lully… …avec la présence au sein de la cour dun membre de la famille des Condé dont le clientélisme provincial lui rappelle la limite de son pouvoir absolu…

19 FIN ?


Télécharger ppt "HISTOIRE Pour conclure… ?. Un programme lourd en histoire Un programme où lentrée dans le thème et surtout létude dexemples devient systématique Il faut."

Présentations similaires


Annonces Google