La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Groupe de travail SFMM Impact sanitaire des moisissures de lenvironnement domestique proposé par : Laurence Millon & Gabriel Reboux CHU de BESANCON.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Groupe de travail SFMM Impact sanitaire des moisissures de lenvironnement domestique proposé par : Laurence Millon & Gabriel Reboux CHU de BESANCON."— Transcription de la présentation:

1 Groupe de travail SFMM Impact sanitaire des moisissures de lenvironnement domestique proposé par : Laurence Millon & Gabriel Reboux CHU de BESANCON

2 Le milieu intérieur et les institutions Bruit, Polluants chimiques (plomb, CO, amiante, tabac, formaldéhydes…), Radon, champs magnétiques, Odeurs (COV), Acariens, bactéries, humidité, chaleur et … les moisissures, préoccupation plus récente …les moisissures, préoccupation plus récente (OQAI 2001, CSHPF 2003)

3 Moisissures et habitat : le regain dintérêt ? USA (Env.Prot. Ag. 2001) N-Y (Serv. hygiène 2000) Québec (INSPQ 2002) UE (OMS europe 2004), études Finlandaises, Anglaises, Hollandaises… Peu détude francophone : –Malléa, Rev Fr Mal Resp, 1982 (cultures) –Nolard, Aerobiologia, 1994 (cultures) –OQAI –rapport (cultures & ergostérol), 2006 (COV) –Bex, Rev Fr Allergol immunol Clin, 2006 (glucanes) –Robine, Rev Fr Allergol immunol Clin, 2006 (ergostérol) –Millon, J Mycol Med, 2006 (culture & PCR-Q) En cours: 128 logements en Franche-Comté, 230 logements à Arles : 600 logements/25 ans

4 Rôle propre : Appréhender le rôle des moisissures espèce par espèce et non pas globalement Objectif à long terme : - Établir des relations dose / effet, par pathologie (alvéolite, asthme, rhinite allergique, SBM …) - Établir de façon objective un «seuil insalubrité fongique » LOQAI / CSTB, Le CSPHF, les sociétés dAllergologie, de Pneumologie, … et la SFMM?

5 Groupe de travail SFMM Mise en place dune étude multicentrique permettant de réaliser la caractérisation fongique (qualitative / quantitative) des logements français –> 500 logements analysés avec les mêmes techniques –répartition géographique : zones rurales et urbaines, Est, Ouest … –types dhabitats variés

6 Moyens –Préparer une demande de financement PHRC national avec investigateurs = groupe de travail SFMM ( réponse de participation pour le 15 sept ) Lettre dintention en octobre 2007 Projet à soumettre en mars 2008 pour financement Sept Sept 2010

7 Méthodes Standardisation du recrutement, de léchantillonnage et des analyses –Propositions à discuter lors de la prochaine réunion du groupe de travail (congrès SFMM décembre 2007) : Prélèvements dans les logements –nombre logts/région : insalubre ( ½ )/ allergique ( ½ )/ témoins appariés –Type déchantillon : poussières /air / surface ? –Mesures uniques ou répétées Recueil de données (questionnaire médical, environnemental, sérologie….) Analyse mycologique –Type de milieux à utiliser –identification morphologique au genre, à lespèce –Analyse quantitative par PCR temps réel sur espèces ciblées (choix des espèces, des méthodes de quantification) –Séquençage despèces difficiles à identifier par la morphologie (Penicillium, autre ?) REPARTITION DES ANALYSES SPECIALISEES

8 Présentation du projet Réponse participation Lettre intention Rédaction dun préprojet Discussion/préprojet Rédaction projet définitif Soumission Discussion/ mise en œuvre mai 2007 Préparation dune demande de financement PHRC national par le groupe de travail SFMM « Moisissures/environnement domestique » septoctnovdec jan 2008 marsmainov Démarrage du projet Réunion groupe SFMM Réunion groupe SFMM Réunion groupe SFMM Réunion groupe SFMM

9 Impact sanitaire des moisissures de lenvironnement domestique Groupe de travail de la Société Française de Mycologie Médicale Depuis le début des années 2000, diverses initiatives institutionnelles (OQAI -Observatoire de la Qualité de lAir Intérieur, CSPHF- Conseil Supérieur Publique dHygiène de France ) ou émanent de sociétés savantes (Société de Pneumologie de Langue Française, Société Française dAllergologie et dImmunologie Clinique) ont abordé le rôle des moisissures de lenvironnement domestique. Quelques rares études utilisant le plus souvent une approche globale de la contamination fongique (ergostérol, glucane, Composés Organiques Volatils) nont pas permis davancées significatives sur la relation entre la santé des habitants et les concentrations de certaines espèces fongiques dans leurs domiciles. Bien que la sensibilité individuelle joue un grand rôle, lutilisation de méthodes déchantillonnage et danalyse non standardisées, rend cet objectif inaccessible. Seule une action concertée de mycologues conscients du comportement spécifique de chaque espèce peut permettre de se rapprocher dun tel objectif. La SFMM a donc un rôle spécifique à jouer en collaboration naturellement avec les allergologues et les pneumologues. Notre groupe de travail se propose de mettre en place une étude multicentrique permettant de réaliser la caractérisation fongique (qualitative/quantitative) dun nombre significatif de logements français. Lobjectif à long terme est de mieux comprendre les relations dose/effet, espèce par espèce et par pathologie (alvéolite, asthme, rhinite allergique, syndrome des bâtiments malsains) et détablir de façon objective un «seuil dinsalubrité fongique ». Le groupe de travail préparera une demande de financement PHRC à soumettre en mars 2008 pour la réalisation de cette étude (sept 2008-sept 2010). Si vous souhaitez participer au groupe de travail, merci de renvoyer cette fiche à : L. Millon et G. Reboux, Laboratoire de Parasitologie-Mycologie CHU J. Minjoz Besançon Nom Prénom Adresse du Laboratoire : Tel :Fax courriel : En considérant que tout nest pas quune affaire de moyen (toujours jugé insuffisants), mais aussi de disponibilité et dimplication dans le projet 1/ Souhaitez vous réaliser (ou une personne de votre équipe) des prélèvements environnementaux (air, surface ou poussière) oui non Un questionnaire, pour faire avancer concrètement le dossier…


Télécharger ppt "Groupe de travail SFMM Impact sanitaire des moisissures de lenvironnement domestique proposé par : Laurence Millon & Gabriel Reboux CHU de BESANCON."

Présentations similaires


Annonces Google