La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Doc. 1 : Le point de vue du président américain Truman sur la crise de Berlin en 1948-1949 Il était visible que les Russes étaient résolus à nous faire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Doc. 1 : Le point de vue du président américain Truman sur la crise de Berlin en 1948-1949 Il était visible que les Russes étaient résolus à nous faire."— Transcription de la présentation:

1

2 Doc. 1 : Le point de vue du président américain Truman sur la crise de Berlin en Il était visible que les Russes étaient résolus à nous faire partir de Berlin (…). Le blocus était la contre-attaque du communisme international et le Kremlin avait bien choisi son objectif (…). Si nous ne parvenions pas à y maintenir notre position, le communisme s'en trouverait redoublement renforcé dans l'opinion publique allemande. Or, notre position dans la capitale était précaire et si nous voulions nous y accrocher, il fallait [montrer] notre force, malgré le risque toujours présent d'une réaction russe qui eût conduit à la guerre. Il nous fallait tenir compte de la possibilité que la Russie eût délibérément choisi de faire de Berlin le prétexte d'un conflit. Harry Truman, Mémoires, Doc. 2 : La crise de 1961 vue par le chef de la Division politique du Gouvernement français à Berlin " La situation semble calme actuellement dans les deux parties de Berlin. La seule manifestation, qui aurait pu prendre des proportions dangereuses, est celle qui a eu lieu hier au soir à la Porte de Brandebourg où quelques milliers d'Occidentaux s'étaient groupés, jusqu'à minuit, face à la frontière (...). Treize points de passage restent ouverts. Quant aux autres, on signale ici et là que d'épais murs de maçonnerie commencent à être construits, que des fossés sont creusés. Les lignes reliant Berlin-Ouest (…) sont interrompues à la frontière zonale, les rails étant enlevés sur une certaine longueur (...) De nombreuses gares en secteur oriental sont fermées. Au total, réfugiés se sont présentés à Marienfelde entre samedi 12 heures et dimanche 14 heures. Brandt (1) a précisé hier soir qu'encore 800 s'étaient présentés au centre d'accueil dans la journée entre 10 heures du matin et 6 heures du soir." M. de GUÉNYVEAU, chef de la Division politique du Gouvernement militaire français de Berlin, 14 août 1961, Documents diplomatiques français, Paris, Imprimerie Nationale, 1998, n° 71. (1) W. Brandt : maire de Berlin-Ouest, futur chancelier de la RFA Doc. 1 Montrer que Berlin est un enjeu important en Doc. 2 et 3 Montrer la volonté du camp soviétique d'isoler la ville de Berlin du monde occidental. Doc. 3 En quoi le mur de Berlin est-il le symbole de la guerre froide entre 1961 et 1989 ? Paragraphe argumenté En utilisant les documents et en vous appuyant sur vos connaissances, vous rédigerez un paragraphe argumenté d'une vingtaine de lignes montrant que "Berlin est un symbole des relations est/ouest ( )" Doc. 3 : Le mur du Berlin BERLIN ET LALLEMAGNE De 1947 à 1991 Édification du mur (1961) Destruction du mur (1989) Questions

3 Montrer que Berlin est un enjeu important en Le blocus de Berlin, en 1948, est la première crise de laprès-guerre. Cest la réponse de Staline ("communisme international") aux efforts des occidentaux pour relever économiquement l'Allemagne (plan Marshall en 1947). Toutes les communications entre Berlin et l'Ouest sont interrompues dans le but de "nous [les occidentaux] faire partir de Berlin [trois secteurs occidentaux de Berlin Ouest]". Malgré le risque d'affrontement ("Berlin le prétexte d'un conflit"), les occidentaux vont "montrer leur force" par un important pont aérien pour ravitailler la ville. Finalement, Staline cède et Berlin reste partagée en quatre secteurs. 3e étape : Rédiger la réponse. La question demande de savoir expliquer en fonction du mot clé « enjeu » (ce que lon peut perdre ou gagner). Elle ne stipule pas dutiliser soit le texte, soit les connaissances. Il faut donc mobiliser les deux, dans le but dexpliquer un événement historique. La première chose à faire, la plus essentielle même, est de replacer le document dans son contexte. A quel événement historique se rapporte-t-il ? On se remémore le passage de la leçon sy rapportant et on recherche les informations du texte à utiliser. Doc. 1 : Le point de vue du président américain Truman sur la crise de Berlin en Il était visible que les Russes étaient résolus à nous faire partir de Berlin (…). Le blocus était la contre-attaque du communisme international et le Kremlin avait bien choisi son objectif (…). Si nous ne parvenions pas à y maintenir notre position, le communisme s'en trouverait redoublement renforcé dans l'opinion publique allemande. Or, notre position dans la capitale était précaire et si nous voulions nous y accrocher, il fallait [montrer] notre force, malgré le risque toujours présent d'une réaction russe qui eût conduit à la guerre. Il nous fallait tenir compte de la possibilité que la Russie eût délibérément choisi de faire de Berlin le prétexte d'un conflit. Harry Truman, Mémoires, e étape : Que me demande-t-on de faire ? Comment ? 2e étape : étudier le document. Il sagit du blocus de Berlin ( ). Causes : Plan Marshall pour relever léconomie européenne et allemande. Refus des russes qui mettent en place un blocus de la ville. Caractéristiques : seul moyen pour ravitailler la ville sans risque de guerre : un énorme pont aérien. Conséquence du blocus : division de lAllemagne. République fédérale allemande (Occident) et République démocratique allemande (communiste) La réponse doit bien mettre en évidence la tâche demandée dans la question posée : - relever des informations (sans oublier les guillemets), - classer ces informations (ex : buts et actions de lONU), - expliquer un fait (causes/caractéristiques/ conséquen- ces). Question n°2 Ce qui nous donne :

4 Doc. 2 : La crise de 1961 vue par le chef de la Division politique du Gouvernement français à Berlin " La situation semble calme actuellement dans les deux parties de Berlin. La seule manifestation, qui aurait pu prendre des proportions dangereuses, est celle qui a eu lieu hier au soir à la Porte de Brandebourg où quelques milliers d'Occidentaux s'étaient groupés, jusqu'à minuit, face à la frontière (...). Treize points de passage restent ouverts. Quant aux autres, Les lignes reliant Berlin-Ouest (…) sont interrompues à la frontière zonale, les rails étant enlevés sur une certaine longueur (...) De nombreuses gares en secteur oriental sont fermées. Au total, réfugiés se sont présentés à Marienfelde entre samedi 12 heures et dimanche 14 heures. Brandt (1) a précisé hier soir qu'encore 800 s'étaient présentés au centre d'accueil dans la journée entre 10 heures du matin et 6 heures du soir." M. de GUÉNYVEAU, chef de la Division politique du Gouvernement militaire français de Berlin, 14 août 1961, Documents diplomatiques français, Paris, Imprimerie Nationale, 1998, n° 71. (1) W. Brandt : maire de Berlin-Ouest, futur chancelier de la RFA Montrer la volonté du camp soviétique d'isoler la ville de Berlin du monde occidental. 1e étape : Que me demande-t-on de faire ? Comment ? La question demande de relever des informations dans le texte. 2e étape : étudier le document. Pour que ce relevé soit exact, il faut aussi savoir de quel événement il sagit : le document 3 permet facilement didentifier la construction du mur de Berlin. 3e étape : Rédiger la réponse. La réponse est facile à rédiger dans la mesure où il sagit de reprendre les informations demandées. Il faut toutefois éviter le hors-sujet : expliquer lévénement correspondant. Par contre, le document 3 oblige à le citer et à rappeler sa durée. Ce qui nous donne : En 1961, le gouvernement de la R.D.A. cherche à isoler la ville : « les lignes reliant Berlin-Ouest (…) sont interrompues à la frontière zonale, les rails étant enlevés sur une certaine longueur (...) De nombreuses gares en secteur oriental sont fermées. » Surtout, « on signale ici et là que d'épais murs de maçonnerie commencent à être construits, que des fossés sont creusés. » : le fameux mur de Berlin va couper la ville en deux parties entre 1961 et Question n°3

5 En quoi le mur de Berlin est-il le symbole de la guerre froide entre 1961 et 1989 ? 1e étape : Que me demande-t-on de faire ? Comment ? La question ne stipule pas dutiliser soit les documents, soit les connaissances. Il faut donc mobiliser les deux, dans le but dexpliquer un événement historique (construction et destruction du fameux mur) et surtout en fonction du mot clé « symbole ». 2e étape : étudier les images. La question ne demande pas, dans le cas présent, danalyser les deux images, mais de les mettre en rapport avec le phénomène étudié (« guerre froide ») et leur signification (« symbole »). Sil ne faut pas les commenter, en revanche, même si lon ne sait pas grand chose, on peut tirer profit de quelques éléments : - un mur de béton = frontière/prison. des gardes = surveillance/oppression. ne foule = joie, réunion des habitants - chute du mur = liberté. 3e étape : les connaissances. La recherche se fait en fonction du mot clé : « guerre froide ». Définition : opposition Etats-Unis/URSS. « monde libre »/ dictature Mur = symbole de la coupure en deux du monde = « mur de la honte » (J.F. Kennedy en 1963). Ce qui nous donne : Le mur de Berlin est le symbole de la guerre froide car il a voulu séparer définitivement le monde occidental et le monde communiste. Il symbolise aussi une lutte idéologique. Dans un discours célèbre, le président Kennedy dénonce « le mur de la honte » et l'oppression communiste. En déclarant "ich bin ein Berliner", il fait de la ville le symbole du "monde libre". Les Berlinois de l'Est ont souhaité la chute du mur de Berlin car pendant 28 ans, il les a séparé de leurs frères de l'Ouest. L'effondrement du régime communiste de la RDA, entraîne la destruction du mur, le 9 novembre Synthèse Doc.3. Le mur de Berlin

6 Paragraphe argumenté En utilisant les documents et en vous appuyant sur vos connaissances, vous rédigerez un paragraphe argumenté d'une vingtaine de lignes montrant que "Berlin est un symbole des relations est/ouest ( )" 1e étape : Que me demande-t-on de faire ? La première chose à faire est de définir le sujet. Cela peut sembler évident, trop simple, mais évite de répondre à côté ou dans le vague. Il sagit ici de montrer limportance de Berlin dans la guerre froide.Elle est donc un lieu daffrontement entre les deux superpuissances : la synthèse sorganise autour des tensions/crises qui ont pour enjeu la ville. Ce nest toutefois pas un simple inventaire de faits : il faut aussi montrer lopposition entre deux mondes différents. 2e étape : faire le tri des connaissances. Se contenter de recopier les réponses ne permet de faire quune partie de la synthèse. Encore faut-il que les réponses soient justes et précises…Les connaissances sont donc indispensables. De la leçon sur les relations internationales, il ne faut retenir que ce qui concerne Berlin. Ce qui conduit à relever les faits/mots clés suivants Blocus de Berlin (1948), création de la R.D.A et de la R.F.A (1949), construction du mur de Berlin (1961), «Ich bin ein Berliner !» (Kennedy, 1963), Chute du mur de Berlin (1989), réunification de lAllemagne (3 oct.90). 3e étape : préparer la synthèse. Même après ce travail de recherche didées, il faut prendre le temps dorganiser la synthèse. Le moyen le plus commode est dorganiser un tableau et de classer, en fonction du sujet, les réponses apportées aux questions et les connaissances supplémentaires. Après la défaite de lAllemagne, Berlin, située dans la zone soviétique, est divisée en quatre secteurs d'occupation : soviétiques à l'Est, américains, anglais et français à l'Ouest. L'ancienne capitale du Reich devient très vite l'un des enjeux de la guerre froide entre les Etats-Unis et l'URSS. La première crise grave de la guerre froide a pour enjeu Berlin. En 1948, Staline fait le blocus de la ville car il reproche à ses anciens alliés de vouloir relever économiquement l'Allemagne de l'Ouest pour éviter qu'elle bascule dans le camp communiste. Les occidentaux répliquent par un pont aérien. Staline abandonne mais lAllemagne est divisée en deux parties (R.F.A. et R.D.A.) par le « rideau de fer ». La mort de Staline amène une détente dans les relations internationales, mais c'est à nouveau la question de Berlin qui entraîne une vive tension. La construction du mur de Berlin en 1961, pour freiner l'exode des allemands de l'Est, fait craindre la guerre. Plus que jamais, le monde apparaît divisé en deux blocs. En juin 1963, le président américain J.F.Kennedy se rend à Berlin-Ouest. Dans un discours célèbre, il dénonce le « mur de la honte » et en déclarant "ich bin ein Berliner", il fait de la ville le symbole du « monde libre » contre loppression communiste. Pourtant, en 1989, le mur de Berlin s'effondre avec la chute du régime communiste en RDA. L'Allemagne est réunifiée le 3 octobre L'Allemagne et Berlin ont donc été au cœur des relations internationales et ont symbolisé la division du monde en deux blocs pendant la guerre froide. Le devoir en entier

7 Question n°1 Le blocus de Berlin, en 1948, est la première crise de laprès-guerre. Cest la réponse de Staline ("communisme international") aux efforts des occidentaux pour relever économiquement l'Allemagne (plan Marshall en 1947). Toutes les communications entre Berlin et l'Ouest sont interrompues dans le but de "nous [les occidentaux] faire partir de Berlin [trois secteurs occidentaux de Berlin Ouest]". Malgré le risque d'affrontement ("Berlin le prétexte d'un conflit"), les occidentaux vont "montrer leur force" par un énorme pont aérien pour ravitailler la ville. Finalement, Staline cède et Berlin reste partagée en quatre secteurs. Question n°2 En 1961, le gouvernement de la R.D.A. cherche à isoler la ville : « les lignes reliant Berlin-Ouest (…) sont interrompues à la frontière zonale, les rails étant enlevés sur une certaine longueur (...) De nombreuses gares en secteur oriental sont fermées. » Surtout, « on signale ici et là que d'épais murs de maçonnerie commencent à être construits» : le fameux mur de Berlin va couper la ville en deux entre 1961 et Question n°3 Le mur de Berlin est le symbole de la guerre froide car il a voulu séparer définitivement le monde occidental et le monde communiste. Il symbolise aussi une lutte idéologique. Dans un discours célèbre, le président Kennedy dénonce « le mur de la honte » et l'oppression communiste. En déclarant "ich bin ein Berliner", il fait de la ville le symbole du "monde libre". Les Berlinois de l'Est ont souhaité la chute du mur de Berlin car pendant 28 ans, il les a séparé de leurs frères de l'Ouest. L'effondrement du régime communiste de la RDA, entraîne la destruction du mur, le 9 novembre Synthèse Après la défaite de lAllemagne, Berlin, située dans la zone soviétique, est divisée en quatre secteurs d'occupation : les soviétiques occupent l'Est, les américains, les anglais et les français occupent l'Ouest. L'ancienne capitale du Reich devient très vite l'un des enjeux de la guerre froide entre les Etats-Unis et l'URSS. La première crise grave de la guerre froide a pour enjeu Berlin. En 1948, Staline fait le blocus de la ville car il reproche à ses anciens alliés de vouloir relever économiquement l'Allemagne de l'Ouest pour éviter qu'elle bascule dans le camp communiste. Les occidentaux répliquent par un pont aérien. Staline abandonne mais lAllemagne est divisée en deux parties (R.F.A. et R.D.A.) par le « rideau de fer ». La mort de Staline amène une détente dans les relations internationales, mais c'est à nouveau la question de Berlin qui entraîne une tension. La construction du mur de Berlin en 1961, pour freiner l'exode des allemands de l'Est, fait craindre la guerre. Plus que jamais, le monde apparaît divisé en deux blocs. En juin 1963, le président américain J.F.Kennedy se rend à Berlin-Ouest. Dans un discours célèbre, il dénonce le « mur de la honte » et en déclarant "ich bin ein Berliner", il fait de la ville le symbole du « monde libre » contre loppression communiste. Pourtant, en 1989, le mur de Berlin s'effondre avec la chute du régime communiste en RDA. L'Allemagne est réunifiée le 3 octobre L'Allemagne et Berlin ont donc été au cœur des relations internationales et ont symbolisé la division du monde en deux blocs.


Télécharger ppt "Doc. 1 : Le point de vue du président américain Truman sur la crise de Berlin en 1948-1949 Il était visible que les Russes étaient résolus à nous faire."

Présentations similaires


Annonces Google