La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Effleurer le sol. Mai était revenu sublime, éclatant de vie! Comme un cycle ancestral venant d'au delà des étoiles tout renaissait chaque formes de vie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Effleurer le sol. Mai était revenu sublime, éclatant de vie! Comme un cycle ancestral venant d'au delà des étoiles tout renaissait chaque formes de vie."— Transcription de la présentation:

1 Effleurer le sol

2 Mai était revenu sublime, éclatant de vie! Comme un cycle ancestral venant d'au delà des étoiles tout renaissait chaque formes de vie reprenaient le courant à l'image de la source pure intarissable simplement un moment endormie. La pluie douce caresse sur mon corps et mon esprit en feu, venait calmer apaiser cet ardent brasier qu'un être mi homme mi Ange avait allumer; sans vraiment être conscient d'avoir déstabilisé mon univers réveillant un volcan endormi depuis des temps immémoriaux. Libre, errant dans l'univers en harmonie avec ce Tout qu'est la Vie je suis partis sans un regard derrière, car au plus profond de mon être: la force irrésistible de cette source je voulais connaître. Je n'arrivais pas a concevoir une telle puissance, moi qui avais toujours survolé ce monde voyant les humains s'aimer à s'en déchirer et parfois même en mourir. Devenir fou * fou d'amour * se laisser emporter comme une feuille par un vent tourbillonnant voir incohérent!

3 Voilà que je ne pouvais retenir cet élan, au risque de m'écraser au sol "même d'un pareil désastre je ne m' y perdrais, au contraire " je savais, connaissais l'envers de lamour cette force un temps s'était acharné sur mon esprit "en vains" je n'en étais que plus forte et cette connaissance de la haine, la destruction, l'indifférence le néant ne sont que chimères illusions petite poussière face a L'Amour. Oh! quelles merveilles avais-je encore a découvrir à travers ce petit corps si fragile. Oui le mois de mai 'celui que les habitants de ce monde appellent * le temps des amours * La question.. et j'en voulais découvrir la réponse. Comment mes semblables pouvaient-ils se satisfaire d'être l'ombre de Qui ou de Quoi, quand ils avaient tous autant accès à la lumière Pure "cet état d'harmonie, de plénitude constant" Il m'en coûtait oh! Vie personne ne savait qui j'étais vraiment, parfois ceux qui croyaient m'avoir cerné, de ce fait me faisaient sourire. Ils seraient tombé à la renverse en voyant la réalité de mon être profond! Comme j'habite un corps fragile, instable je semble terriblement vulnérable. Ce qu'ils n'ont pas saisis, compris est que la force physique prend sur eux un certain pouvoir "les empêche de déployer leurs ailes" forte attraction les retenant au sol où tout est éphémère.

4 Certain, la plupart même me diront " Tu es complètement disjonctée » qu'à cela ne tienne! À chacun sa perception « autant d'individus, autant de croyances" où tout se relie à ce si grand besoin d'appartenance voilà pourquoi je sais que je ne ferai qu'effleurer le sol. J'aurais le désir et j'y succombe, de vous dire; pourquoi courez vous et après qui et quoi ? Qu'avez vous donc fait de ce don de Vie! La Vie est un courant simplement libre d'aller où il veut quand il le veut nos petits corps (cet univers physique) ne sont qu'une infime partie de cette énergie " du Tout dont je vous parle " Allez d'accord, je reviens à ce* Sublime contact* cette union physique que j'emporterai comme une étoile filante dans la nuit de L'Infini. Avant Lui, avant qu'il ne me touche avant de me perdre dans son regard "la tendre douceur de son être profond " Jobservais les visages baignés de larmes, de joie ou de désespoir; vivant par alternance le paradis et l'enfer! D'ailleurs j'en avais la même perception sous toutes formes de vie. N'allez surtout pas croire que je suis plus ou moins évoluée! Je ne suis que constamment consciente de ce qui * Est *

5 Voir comme l'enfant tout sens en éveil insatiable avide de connaissance. D'extases en extases je ne cessais de m'émerveiller, mon âme se nourrissait de cet océan d'amour d'où chaque particules la plus infimes formait ce Tout dont j'étais partie intégrante. Je percevais des sons sublimes, une lumière qui me venait de l'intérieur derrière mes yeux, car physiquement ces derniers en fussent aveuglés d'autant d'intensité, c'est dire que j'effleurais l'infini. Que n'avais-je imaginé en touchant la réalité de ce monde physique je me dissociais de ce Tout, je devenais individu ressentant le manque de l'absolue. Arrivée à la conscience de mon corps si limité je faisais le choix en toute liberté de sentir, vivre cet état de sensations inconstantes tristement éphémères. Ce vide je le ressentis: pour un moment d'amour, un instant d'éternité, sans regrets aucun je choisissais de vivre en m'unissant à cet être mi homme mi ange ( Le Un que font Deux ) Et mai revenait mon être profond anticipait déjà cet envol retour dans mon univers le bonheur et la douleur de cet Amour devenait si intense que comme le Loup j'aurais hurlé des nuits entières une symphonie tantôt Sublime de douceur tantôt à s'arracher le cœur. Même sachant qu'aux confins de l'univers l'on entendrait connaîtrait cet étrange déchirement que j'avais délibérément choisis de vivre. Il vint vers moi avec un naturel désarmant et je su.. Mon âme tressaillit au premier regard!

6 Quand ses yeux bridés couleur fauve striés d'or me dévoilèrent cet autre univers. Il n'a rien de particulier physiquement mis à part ses yeux et quand il me prend dans ses bras, doucement tout contre son corps et resserre son étreinte;Je ressens pour la première fois un désir si intense presque douloureux' comme si chaque particules de mon corps éclatait, j'ai le vertige comme si j'allais disparaître (ne plus être) aspirée par ce tourbillon brûlant à en être consumée. Il n'était pas conscient de son être profond " vivant en fonction de la limite physique matérielle de ce monde, sa quête du bonheur n'aboutissait qu'à douleur. Même l'amour réel ne pouvait lui rendre ses ailes, le libérer de chaînes invisibles mais si lourdes à porter! Mais encore..ce que j'en dis tout est un choix l'humain reste un éternel insatisfait se plaignant d'un sort comme si il n'avait pas provoqué sa propre destinée. Et oui parfaitement consciente de refermer mes ailes, j'entre dans cette tourmente! Évidemment je n'ai jamais été confrontée à un tel paradoxe; État d'âme absolument sublime et insupportable où l'on peut se demander; Qui suis-je ? sans jamais trouver la réponse. C'est alors que je compris à quel point j'en souffrirais. Cet homme qui navait jamais connu lamour ( lauthentique, lunique)

7 Tôt ou tard se sentirait désorienté, car L'Ange en lui ne faisait que sommeiller bien loin d'être éveillé. Par alternance je voyais cet être de pure lumière au fond de ses yeux, certains de ses gestes comportements empreints d'une sublime douceur, d'un amour qui ne pouvait n'avoir de source que Divine. Mais l'homme de ce monde n'y pouvait croire et L'Ange se retirait au plus profond de lui retrouvant son léger sommeil où il me rejoignait là où l'amour nous emportait. Il savait qu'au moment de se libérer, déployer ses ailes nous saurions nous retrouver; nos âmes comme une même goutte d'eau de cette océan d'amour Infini. "malheureusement insondable, utopique pour le monde physique" Mai revenait et je savais! Mon corps devenait une ombre..... Ce si merveilleux contact, mon coeur de chair bien trop fragile ne pouvait en assumer l'émotion. Cet Amour unique je le vivais et lui l'homme "avant que je ne m'envole" le saurait, découvrirait d'où et comment l'on Est! Mon plus grand désir devint de lui transmettre le don de s'émerveiller de croire en ses rêves! Même dans un monde où linnocence est proscrite..

8 Oui je suis là Mika! Encore un peu de temps une poussière dans cet Univers: Je sais tu me lavais dis; mais toi qui est là en ce Tout, pourquoi me demander quand tu sais très bien ce quil en est! Je ne peux aller contre nature « faire marche arrière serait me renier aussi bien que toi et Tout. Je sais que tu entends ce hurlement qui nen finit pas cette intense souffrance qui se perd dans la nuit pourquoi la retenir! Ne crains pas jai choisis, jirai jusqu'au bout, cest mon aventure, mon désir de savoir, comprendre, apprendre. Toi tu dis Folie et je comprend aussi Cet être ma semblé exceptionnel et je ne me suis pas tromper! Vois-tu "sans vivre ce moment déternité" oui jen aurais le regret. Et puis toi qui vis en harmonie au sein même de "Tout" comment pourrais-tu saisir la complexité de ce monde ?! Mais je te laccorde ici règne lincohérence car lhumain dans sa quête damour est restreint et tourne en vains sans cesse en manque, à calculer regarder où il met les pieds; il ne voit pas la beauté sublime de myriade détoiles à fouler la terre saveuglant de poussière! Mais bon si tu prenais corps ici (tu en saisirais la tourmente) bientôt je serai de retour mais pour un moment et en si peu de temps jai tant à apprendre! Oh Mika tu sais ma douleur toi qui vois en moi, alors cesse de ne voir que cette douleur et de madmonester comme une enfant! Tu es mieux placé que quiconque pour concevoir le pourquoi de mon choix. Alors admire et concède la beauté de ce Monde….

9 Voilà je suis de retour, mais non je ne tignorais pas! Tu vois Mika ce monde obnubile un peu trop mes pensées à tel point que je commence à comprendre le sens du mot Fou quils emploient si souvent ici : dailleurs je serais vraiment perdue de dépasser un «tel laps de temps" quand seule la nuit je regarde les étoiles je crois que pour ces êtres si démunis LInfini et Tout quoi! Nest que chimères et puis pour celui qui na pas ressentis ce tressaillement de lâme comment concevoir Linfini quand vivant une infime parcelle de ce quils croient Vie. Oh! Mika je sens déjà que la folie de ce monde peu à peu menvahie Je sais tu mavais dit, même exhorté de renoncer, mais « Non je naurai de cesse de Vivre jusquau bout cette folie comme tu dis! cest essentiel pour moi. Saches mon ami; que je ne tiendrai plus longtemps ici, javais sous-estimé la noirceur de ces êtres : oui je dis bien Noirceur! Car la lumière *la réelle* celle qui ne séteint jamais, ne luis pas en ces âmes..

10 Je suis prête à menvoler, jattend mon étoile.. Ce jour est remplis de brouillard cette impression dêtre si légère je me laisse prendre je continue dapprendre. Ce qui importe est daller jusquau limite et je sais Mika je suis tombée dans les ténèbres je te le redis ce monde est remplis de forces, de vents contraires. Une seconde doublie et tout bascule dans labsurdité! Mais voilà il est là, il me regarde, il touche mon âme * lui seul me retient * Bien que la Vie quitte peu à peu mon corps chaque jour, cette faiblesse qui menvahie devient assurément ma force. Paradoxale si tu veux! Cette nuit pourquoi mavoir refusé dentrer? Serais-ce donc que toi Mika tu deviens comme les humains? Ce changement me permet denvisager que ton Univers nest quun autre palier, un autre monde imparfait. Non Mika je ne ten veux pas, je crois même que ton comportement ne fait quattiser ma détermination. Ici quelqu'un parmi tant dautres a dit ( oublié de Dieu et des hommes ) Qui étais-ce ? Je ne sais. Aussi bien quun jour lindividualité ne seras quun mauvais souvenir!

11 Aurevoir mon ange, mon homme Si déjà je menvole.. Je nai fais queffleurer le sol. Un adieu serait insensé car je tattendrai. Tu me reconnaîtras. Je saurai te retrouver…

12 Daniel J e ta i m e LInfini est Vie Tant dêtres, si petits soient-ils! Ny connaîtront lexil…. Aime et toujours tu seras. Rien ne se gagne..Rien ne se perd! Je suis tout près de toi… (auteur) Michèle Fortin


Télécharger ppt "Effleurer le sol. Mai était revenu sublime, éclatant de vie! Comme un cycle ancestral venant d'au delà des étoiles tout renaissait chaque formes de vie."

Présentations similaires


Annonces Google