La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 1 Benoît Sillard Séminaire des chargés de Mission TICE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 1 Benoît Sillard Séminaire des chargés de Mission TICE."— Transcription de la présentation:

1 Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 1 Benoît Sillard Séminaire des chargés de Mission TICE auprès des IA-DSDEN Poitiers 27 Avril 2005 Sous-directeur DT-SDTICE, Délégué aux usages de lInternet

2 Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 2 « TECHNOLOGIES DE LINFORMATION ET DE LA COMMUNICATION POUR LEDUCATION : UNE NOUVELLE REVOLUTION DES USAGES » Introduction au débat : les hypothèses qui dérangent MENESR DT- SDTICE 27 avril 2005

3 Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 3 Quelle éducation pour nos enfants? Les hypothèses qui dérangent. Ce ne sont pas les outils qui sont déterminants mais le changement de comportements lié aux nouveaux usages, il sagit de pousser jusquau bout les hypothèses qui lient le progrès humain à lévolution des technologies de linformation et de la communication, et denvisager les évolutions qui en résulteraient dans léducation.

4 Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 4 1 ère hypothèse: la machine écoute, écrit et parle Reconnaissance vocale Universités Carnegie Mellon et Berkeley : création dune puce vouée à la reconnaissance vocale (puissance X1000) Takeo Igarashi de la Brown University : onomatopées compréhensibles (satisfaction /insatisfaction, etc …) Neu Voice, spin-off de lUniversité de Plymouth : analyse et rejet des fond sonores Écriture automatique Programme « Super Human speech recognition project » dIBM : transcrira la parole en texte sans erreur en 2010 Dan Sperber, directeur de recherche au CNRS : « vers une lecture sans écriture » : lécriture va disparaître au profit dun accès aux informations sonores. Lawrence R Rabiner dans « Science »: le clavier sera obsolète dans 10 ans

5 Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 5 1 ère hypothèse : la machine écoute, écrit et parle Synthèse vocale ATT : synthèse de la voix à partir dun texte : SpechWorks (Boston) :le ton -ou laccent- juste qui donne confiance Les progrès de la synthèse et de la reconnaissance vocale pourraient faire disparaître lécriture –voir même la lecture – au profit dun accès aux informations sonores enregistrées. « ai-je besoin décrire ?»

6 Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 6 2 ème hypothèse : les machines traduisent les langues étrangères Traduction automatique Tous les moteurs de recherche proposent aujourdhui des versions de base gratuite de traduction de texte. Les derniers versions de logiciels dépassent les 95% de texte correctement traduit. La société française Systran,leader mondial annonce même un taux de 100% « lorsquon écrit pour être traduit » Le « Phraselator » de larmée américaine en Irak sait traduire à voix haute phrases de laméricain en 55 langues ; études en cours pour lintégrer dans des téléphones portables. Institut DFKI à Sarrebruck : premier ordinateur interprète activé pat téléphone portable. Les progrès des traducteurs automatiques devraient faire disparaître à long terme lobligation de lapprentissage des langues et langlais comme langue universelle. « ai-je besoin de parler langlais pour madresser à des étrangers non anglophones? »

7 Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 7 3 ème hypothèse : lensemble des savoirs et des savoir-faire sont accessibles grâce aux machines La recherche simple dinformation : les moteurs de recherche Généralistes : Google, Yahoo, Voilà, MSN, …Spécialisés : Exalead, la veille : collecte, traitement et diffusion de linformation agents d'actualité et lecteurs RSS, agents dalerte, moteurs de recherche, plate-forme de veille intégrée… La recherche complexe : les outils de dialogue automatique Callixte Cauchois de VirtuOz : plate-forme logicielle d'agents conversationnels basée sur l'analyse sémantique des dialogues en temps réel. VirtuOz a été nominée parmi les 20 entreprises les plus innovantes dans le cadre du concours Technologia en juin 2003, et figure parmi les "110 espoirs de l'industrie" de l'Usine Nouvelle en janvier » Le marketing relationnel à l'ère du chat et des chatterbots Les messageries instantanées sont de plus en plus utilisées sur les sites commerciaux pour fournir un service complémentaire aux usagers. Des "robots de dialogue" assistent l'internaute en permanence et en temps réel, et améliore la relation client en ligne.

8 Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 8 3 ème hypothèse : lensemble des savoirs et des savoir-faire sont accessibles grâce aux machines Après le sans fil, le tactile ! NTT-DoCoMo : logiciel RedTacton Transfert automatique de données par contact tactile. En serrant la main d'une personne vous pouvez transférer automatiquement votre carte de visite dans son téléphone portable ou bien en touchant votre chaîne hi-fi vous pouvez sélectionner automatiquement la musique à transférer dans votre baladeur Les progrès des logiciels dagents conversationnels (robots de dialogue) et de lergonomie devraient faire disparaître les barrières d accès aux TIC au profit dune assistance permanente des machines. La première conséquence étant laccès quant on veut et comme on veut à lensemble de linformation, des savoirs et des savoir faire Ai-je besoin demmagasiner des connaissances encyclopédiques?

9 Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 9 4 ème hypothèse : les analyses et les synthèses sont faites par les machines Traitement de la langue Qristal : Questions-Réponses Intégrant un Système de Traitement Automatique des Langues Vous posez normalement vos questions, le logiciel se charge de leur analyse de la question. - Sur Internet : Qristal intègre un méta-moteur de recherche Internet puis applique, sur les pages résultats des moteurs, ses techniques d'analyse avancée pour extraire les réponses. Outils danalyse de contenus Tropes : logiciel danalyse de textes Conçu pour la classification sémantique, lanalyse qualitative, lextraction de mots clés et la constitution de thésaurus, est loutil pour le traitement documentaire, les études de marché, lanalyse dentretiens, les études littéraires. Les logiciels de « streaming intelligence » Création de listes de mots clés, puis marquage de textes, en fonction de lutilisateur, Identification automatique de dates et événements, tri dappels téléphoniques, etc…

10 Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 10 4 ème hypothèse : les analyses et les synthèses sont faites par les machines Cartographie des connaissances : moteurs et outils Les Mind maps ou cartes heuristiques technique graphique puissante qui permet de tirer le meilleur parti de toutes les compétences du cerveau pour réfléchir, apprendre et mémoriser de la façon la plus efficace possible. La compréhension est facilitée par la vue d'ensemble sur le sujet tandis que couleurs et images favorisent la mémorisation. Vous favorisez l'expression des différents points de vue. Exemple de carte mentale développée en classe –Autour de la question : Pourquoi le tsunami du 26 décembre 2004 en Asie du Sud-Est a-t-il été aussi destructeur ? –http://www.ebsi.umontreal.ca/jetrouve/projet/etape1/cart_tsu.htmhttp://www.ebsi.umontreal.ca/jetrouve/projet/etape1/cart_tsu.htm Les agents intelligents analysent et synthétisent des documents. Ils peuvent même avoir de lintuition Ai-je encore besoin de savoir classer, présenter,analyser ?

11 Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 11 5 ème hypothèse : les progrès et le temps gagné se font au bénéfice de lintelligence collective Les outils dagrégation dintelligences individuelles au service du progrès humain représentation et modélisation –normes et standard –web sémantique –moteur de recherche –cartographie –agents et outils de veille automatique communication –messageries, chats, forums –peer to peer –blogs –TBI, visio –Traducteurs automatiques, robots de dialogue collaboration –gestion des messages, worksflows –gestion du temps et des ressources ou de documents –environnement collaboratif de travail à distance : WiKi, (Modélisation à distance Model créator) Trouver linformation, la stocker, la partager puis la rendre opérationnelle grâce à des logiciels sociaux qui augmentent la performance des interactions humaines Lintelligence collective et le travail collaboratif ne peuvent avoir lieu sans ces outils et logiciels

12 Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 12 5 ème hypothèse : les progrès et le temps gagné se font au bénéfice de lintelligence collective Les types de connaissances et dapproches : Savoir : base de données de documents et dimages Pouvoir : connaissances procédurales ou savoir-faire ; représentation heuristique Vouloir : volonté, lintention, le savoir être ; démarche qualité Selon P Levy, lIntelligence Collective cest linterdépendance pratique de ces trois types de connaissance, auxquels on pourrait ajouter lutilisation combinée de deux approches Approche dite « anglo-saxonne » Traitement de linformation par des agents intelligents puis rationalisation et contextualisation par lhomme Approche dite « orientale » Mise en commun par les hommes de linformation (plateformes virtuelles) puis optimisation par les TIC La valeur ajoutée différentielle ce nest plus le savoir-faire lié au travail ou au capital puisquil est commun, accessible à tous, mondial, mais les idées et linnovation qui restent le propre de lhomme et en particulier celles des hommes collaborant entre eux. Cette intelligence collective ne peut exister efficacement sans les technologies de linformation Le partage de connaissance ne peut exister efficacement sans réseaux de confiance Les TIC sont à lorigine « dune mutation culturelle comparable à linvention de lécriture » P Levy Jai beaucoup plus de temps pour cultiver mon intuition, mon imagination et finalement créer. Jai beaucoup plus de temps pour cultiver mon réseau humain (réseau de confiance pour apprendre en interaction) Jai la possibilité technique daugmenter ma puissance créatrice grâce au travail collaboratif.

13 Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 13 Évolution au sein du Ministère de lEducation La prise en compte gouvernementale – Le développement des usages pédagogiques prenant en compte les TIC, sinscrit aujourdhui dans le cadre du plan RESO 2007, présenté par le premier ministre (12/11/02) « Laction du Gouvernement poursuit deux objectifs : permettre aux élèves, aux enseignants et aux parents de bénéficier de lapport des technologies innovantes dans le domaine éducatif ; contribuer, au travers de lécole, à la construction de la « République numérique ». La loi dorientation et de programme pour l'avenir de l'école sinscrit dans le contexte de cette généralisation – La « maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication » est lune des cinq composantes du « socle commun de connaissances et de compétences » (article 9) – L'apprentissage « des usages de l'ordinateur et des environnements numériques doit conduire chaque jeune, pendant sa scolarité obligatoire, à utiliser de manière autonome et raisonnée les TIC pour se documenter, produire et rechercher des informations, et pour communiquer » – Le ministère de lÉducation nationale, en particulier la SDTICE, a pris en compte cet objectif, et les quatre programmes mis en œuvre (infrastructures et services, ressources, usages et formation) sappuient sur un projet de management par la qualité et par les connaissances (intelligence collective et conduite du changement à laide des TIC)

14 Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 14 Évolution technologique : la montagne et lhélicoptère Lhélicoptère permet daccéder en haut de la montagne sans escalader Les progrès des TIC peuvent libérer lhomme de nombreuses contraintes dapprentissage, de mémorisation et de conceptualisation et lui permettre de se concentrer sur la création..Cela suppose de sérieuses évolutions: – Exemple : les clés de la réussite des entreprise de demain selon P LEVY: –1/3 utilisation optimale des techniques informatiques denregistrement des connaissances, dindexation des savoir-faire, de stimulation du travail collaboratif –1/3 les compétences personnelles : savoirs, savoir-faire, savoir être –1/3 le climat social : lIC ne se décrète pas, elle doit être partagée ; la création de valeur dépend des idées et de linnovation qui se trouve dans la tête des gens (plus que du travail ou du capital ) lentreprise nest pas quune organisation économique, elle est aussi une entité morale, sociale et éthique. Pistes de réflexions pour léducation: Aujourdhui on considère quun jeune est arrivé à maturité sil partage avec ses semblables un socle de connaissances et quil maîtrise un savoir et un savoir faire lui permettant de remplir un rôle bien définie,davoir sa place dans la société. – Dans 20 ou 30 ans la connaissance de la« langue » des technologies, lhabitude du travail collaboratif et le « savoir-être »seront-ils considérés comme plus important ? – Léducation devra t-elle s adapter à cette évolution : moins de cloisonnement disciplinaire, moins de savoirs emmagasinés, plus de maîtrise des TIC, plus de travail collaboratif, plus de travaux transversaux, plus de créativité et de « mental »?

15 Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 15 Plus dinfos? Références?

16 Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 16 Commandes gouvernementales et ministérielles Les orientations résultent de la politique nationale: - Plan interministériel (RESO 2007, CISI), - Loi dorientation sur lécole (le socle commun de connaissances et de compétences). Traduction en terme de projets pour le 1er degré : DESCO : Base élève Evaluation nationale Ce2 et 6 e /5e (JADE) DT : Les certifications les B2i et les C2i ENT

17 Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 17 Projets DT En dehors de son rôle de mise en œuvre des orientations politiques, La Sous Direction des TICE assure également un rôle Daccompagnement : ENS produits RIP, soutien à la production multimédia éducatif formation des formateurs IUFM et des personnels dencadrement De veille Educnet PrimTice Info TIC Dinnovation au travers dexpérimentations : tableaux blancs interactifs classes virtuelles Kid Smart

18 Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 18 Changement de mode de pilotage Le nombre grandissant de projets liés à la généralisation implique un changement de méthode de travail projet : passer de lapplication à limplication valoriser les compétences et les talents responsabiliser/professionnaliser

19 Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 19 Direction Programme « infrastructures et services » Programme « ress. numériques pour lenseignement scolaire et supérieur » réseau CTICE réseau 1er degré réseau 2d degré réseau univ. réseau public/privé réseau collect. réseau euro & intern. Programme « usages des TIC dans lenseignement » DT-B1 Bureau Usages et services DT-B2 Bureau Ress. numériques DT-B3 Bureau Formation TIC et Qualité Délégation Usages de lInternet Programme « qualité, veille et diffusion » Programme « jeunes et famille » Programme « formation aux TICE et accompagnement » Communication Cellule financière Secrétariat Réorganisation matricielle, selon deux axes (programme et réseaux)

20 Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 20

21 Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 21 Stratégie mise en œuvre à la DT Quelle méthode de management pour « changer la culture dune organisation dans le respect des obligations du service public » ? écoute de lensemble du personnel réorganisation matricielle selon deux axes (programmes et réseaux) programme Qualité-Veille-Diffusion projet «Management par la qualité » vers la certification ISO 9000 : 2000 (en décembre 2006)

22 Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 22 Incidences pour les IEN TICE Interrogations pour la DT : Quelle lisibilité de nos projets ? Quelle incidence sur le pilotage de vos projets ? Quel accompagnement pour la communauté dintérêt des chargés de mission TICE auprès des IA-DSDEN?


Télécharger ppt "Document strictement confidentiel - © Toute diffusion doit faire lobjet dune autorisation préalable 1 Benoît Sillard Séminaire des chargés de Mission TICE."

Présentations similaires


Annonces Google