La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Insuffisance rénale aiguë (IRA) – Epidémiologie Incidence : 180 cas par million dhabitants et par an Coût financier très élevé.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Insuffisance rénale aiguë (IRA) – Epidémiologie Incidence : 180 cas par million dhabitants et par an Coût financier très élevé."— Transcription de la présentation:

1 Insuffisance rénale aiguë (IRA) – Epidémiologie Incidence : 180 cas par million dhabitants et par an Coût financier très élevé

2 IRA - Définition Défaillance soudaine des fonctions rénales Créatininémie > 150 µmol/L ou +30% Étiologies variées Présentation clinique assez uniforme

3 Physiopathologie de l'IRA Trois grands mécanismes : IRA prérénale ou fonctionnelle IRA rénale ou organique IRA post-rénale ou obstructive

4 IRA prérénales ou fonctionnelles Deux mécanismes principaux : 1. Baisse du flux sanguin rénal Rein ischémique par diminution de la volémie 2. Déséquilibre de la régulation de la FG Rein instable : vasoconstricteurs/dilatateurs

5 IRA prérénale ou fonctionnelle Caractéristiques : - Pas de lésions anatomiques - Récupération rapide et complète avec traitement étiologique

6 Rein ischémique - Étiologies des hypovolémies Pertes digestives, urinaires ou cutanées Hémorragies 3ème secteur Hypoalbuminémie

7 Rein instable - Étiologies Baisse du débit cardiaque - Insuffisance cardiaque - Tamponnade, embolie pulmonaire Vasodilatation périphérique - Choc septique - Choc anaphylactique Vasoconstriction rénale - Infection - Syndrome hépatorénal - Médicaments (AINS, ciclosporine, cisplatine) Diminution du flux sanguin rénal - Sténose de l'artère rénale

8 IRA "rénales" ou organiques Conséquence de lésions anatomiques : - vaisseaux - glomérule - interstitium - tubules

9 IRA organique - Étiologies vasculaires Vaisseaux extra rénaux - Thrombose, embolie, dissection, traumatisme Vaisseaux intra rénaux - Vascularites : Wegener, Takayasu, PAN - Autres : microangiopathie thrombotique

10 IRA organique – Autres étiologies Atteintes glomérulaires - GNA endo ± extra capillaire - GN rapidement progressive Atteintes interstitielles - infection hématogène ou ascendante - toxicité médicamenteuse immunoallergique - hypercalcémie, hyperuricémie, hyperoxalurie Atteintes tubulaires - toxiques, médicaments, hémolyse, myolyse - infection, choc

11 IRA post-rénales ou obstructives Mécanisme - Obstacle bilatéral - ou Unilatéral sur rein unique Étiologies - Obstacles intrinsèques :Lithiase Néoplasie Adénopathies - Obstacles extrinsèques :Tuberculose Endométriose Fibrose rétro péritonéale Traumatisme

12 Conséquences : accumulation de substances toxiques Eau et sodiumHTA œdème pulmonaire ou cérébral Potassiumhyperkaliémie Acides non volatilsacidose métabolique Plaquettesdéfaut dagrégabilité, hémorragies Uréetroubles neurologiques Dénutritionimmunodépression

13 Diagnostic et conduite à tenir Affirmer l'IRA Apprécier ses conséquences Réaliser un bilan étiologique Traitement de suppléance et étiologique Ces différentes actions sont simultanées et ne doivent pas empêcher une dialyse en urgence

14 Affirmer l'IRA Aucun signe n'est spécifique Tableau clinique dominé par la cause de l'IRA Augmentation de la créatininémie Débit urinaire variable conservée : > 500 mL/j oligurie : mL/j anurie : < 100 mL/j

15 Affirmer l'IRA [Rétention aiguë d'urine : atteinte des voies urinaires basses] Caractère aigu C ontexte Valeurs antérieures de créatininémie Absence d'hypocalcémie, d'anémie Reins normaux ou augmentés de volume Caractère chronique A némie hypochrome microcytaire HypoCa + hyperP (hyperPTH) Petits reins

16 Apprécier la gravité de l'IRA + déceler et traiter rapidement les complications : hyperkaliémie (ionogramme en extrême urgence) rétention hydrosodée (pesée, œdèmes, HTA)

17 Enquête étiologique Interrogatoire - ATCD familiaux et personnels - circonstances favorisantes Pertes liquidiennes - Infection urinaire - Prises médicaments EchoDoppler rénal et abdominal Dilatation (IRA obstructive) - Vascularisation Origine fonctionnelle - déshydratation + pertes hydroélectrolytiques - hypotension, sepsis

18 Indices urinaires IRA prérénaleIRA rénale NaU (mmol/L) 20 NaU/KU (mmol/mmol) 1 osmolalité U (mOsm/kg H 2 O) > 500< 350 FENa [(NaU:NaP)/(CrU:CrP) x100] 1%

19 Enquête étiologique En seconde intention - Explorations uroradiologiques - Scintigraphie rénale - Ponction biopsie rénale

20 Évolution et pronostic Récupération des fonctions rénales : - reprise de la diurèse - puis récupération fonctionnelle proprement dite Délai et degré de récupération variables Préserver le réseau veineux des membres supérieurs (FAV) Mortalité : environ 40 à 90% - sujets âgés - maladie générale : athérome, cancer, diabète - défaillances viscérales associées - période post-opératoire ou post-traumatique

21 Traitement Prévention Traitement étiologique Traitement de suppléance Traitement des complications

22 Prévention de l'IRA 1. Traitements ou examens néphrotoxiques - rapport risques / bénéfices - adaptés à la fonction rénale - surveillance taux plasmatiques 2. Facteurs de risque - âge - hypertension artérielle - diabète, myélome - déshydratation, hypovolémie

23 Néphroprotection Aucun agent réellement néphroprotecteur - mannitol, furosémide - dopamine à dose dopaminergique - inhibiteurs calciques - agents "néphroprotecteurs" Maintien d'un état d'hydratation normal +++

24 Traitement étiologique IRA obstructiveNéphrostomie percutanée Sd de levée d'obstacle, réa hydro-électrolytique IRA pré-rénaleExpansion volémique Selon diurèse, PA, PVC IRA organiqueObstruction d'un gros vaisseau Chirurgie rapide, thrombolyse M. systémiques ou immunologiques Corticothérapie ± immunosuppresseurs Néphrotoxicité directe ou immuno-allergique Arrêt du médicament responsable Rhabdomyolyse Alcalinisation précoce

25 Traitement de suppléance But- épuration des déchets - maintien de l'homéostasie Indications- hyperkaliémie 7,5 mmol/L - rétention hydrosodée majeure - acidose métabolique non compensée - urée > 40 mmol/L - créatininémie > 600 µmol/L

26 Epuration extra-rénale Hémodialyse ± hémofiltration Dialyse péritonéale

27 Traitement des complications de l'IRA Hyperkaliémie Résines échangeuses d'ions (Kayexalate®, Calcium Sorbistérit®) Alcalinisation (si acidose) Salbutamol Furosémide Sérum glucosé hypertonique + insuline Gluconate de calcium Hémodialyse

28 min Efficacité du salbutamol Kemper, Clin Nephrol 96 K (mmol/L)

29 Traitement des complications de l'IRA Acidose métabolique - bicarbonate de sodium - si surcharge : EER Hypertension artérielle - inhibiteurs calciques (nicardipine - Loxen® IV) - dérivés nitrés - nitroprussiate de sodium - EER

30 Traitement des complications de l'IRA Rétention hydrosodée - furosémide - EER Nutrition Pharmacologie des médicaments (accumulation, toxicité)


Télécharger ppt "Insuffisance rénale aiguë (IRA) – Epidémiologie Incidence : 180 cas par million dhabitants et par an Coût financier très élevé."

Présentations similaires


Annonces Google