La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Eléments danalyse didactique des orientations du programme 2010 de SPC – classe de seconde Jean-Marie BOILEVIN Maître de Conférences Université de Provence.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Eléments danalyse didactique des orientations du programme 2010 de SPC – classe de seconde Jean-Marie BOILEVIN Maître de Conférences Université de Provence."— Transcription de la présentation:

1 Eléments danalyse didactique des orientations du programme 2010 de SPC – classe de seconde Jean-Marie BOILEVIN Maître de Conférences Université de Provence – IUFM dAix-Marseille (Document de travail)

2 Plan Quelques concepts didactiques : Notion de transposition didactique Notion de pratique sociale de référence Finalités dun enseignement des sciences Culture scientifique JMB Aix avril 2010

3 Transposition didactique " Un contenu de savoir ayant été désigné comme savoir à enseigner subit dès lors un ensemble de transformations adaptatives qui vont le rendre apte à prendre place parmi les objets d'enseignement. Le " travail "qui, d'un objet de savoir à enseigner, fait un objet d'enseignement est appelé la transposition didactique. " Yves Chevallard, 1985 JMB Aix avril 2010

4 1° schéma savoirs savants transposition externe savoirs à enseigner transposition interne savoirs enseignés JMB Aix avril 2010

5 Caractéristiques générales de la transposition didactique zMise en texte des savoirs Logique de lexposition (enseignement) différente de la logique de recherche Le savoir se trouve extrait de son environnement épistémologique La « science qui se fait » est différente de la « science qui senseigne » JMB Aix avril 2010

6 Caractéristiques générales de la transposition didactique « Désynthétisation » didactique des modèles scientifiques Savoir savant présenté sous un aspect synthétique marqué Modèle scientifique, concepts et système de relations Transposition didactique : la situation sinverse. désynthétisation du modèle => Cadre épistémologique artificiel JMB Aix avril 2010

7 PRATIQUE SOCIALE DE REFERENCE " Une pratique sociale de référence renvoie aux trois aspects suivants : ce sont des activités objectives de transformation dun donné naturel ou humain (« pratique ») ; elles concernent lensemble dun secteur social, et non des rôles individuels (« sociale ») ; la relation avec les activités didactiques nest pas didentité : il y a seulement terme de comparaison (« de référence). " Jean Louis Martinand, 1986 JMB Aix avril 2010

8 PRATIQUE SOCIALE DE REFERENCE Autres références pour les activités scientifiques scolaires : activités de recherche scientifique, activités de production industrielle ou artisanale, activités dingénierie, activités domestiques, activités culturelles ou idéologiques JMB Aix avril 2010

9 PRATIQUE SOCIALE DE REFERENCE Un programme denseignement ne se réduit pas à une simple réduction ou adaptation du « savoir savant » en savoir à enseigner. Il convient de ne pas oublier les activités sociales correspondantes. Les conditions dobtention et dutilisation des savoirs sont aussi importantes que ces derniers. JMB Aix avril 2010

10 PRATIQUE SOCIALE DE REFERENCE Quelques remarques Importance des référents empiriques et de leurs relations avec le savoir Le problème de labstrait et du concret JMB Aix avril 2010

11 Elargissement du concept de transposition didactique Concepteurs de programmes Les concepteurs de manuels L'élève L enseignant Savoirs à enseigner Savoirs savants PSR Savoirs enseignés Connaissances construites JMB Aix avril 2010 Les formateurs, les IPR, etc.

12 Finalités dun enseignement des sciences OCDE, 1999 Lenseignement scientifique devrait permettre aux élèves : z« de saisir les grandes lignes de pensée qui permettent de comprendre des aspects du monde qui les entoure, quils soient naturels ou résultent des applications de la science ; zDe comprendre, de façon élémentaire, ce quest la science, « comment ça marche », quels sont ses points forts et ses limites ; zDe développer ses capacités à communiquer expériences et idées en sciences ; zDêtre capables de continuer à apprendre. JMB Aix avril 2010

13 Finalités dun enseignement des sciences Eurydice, 2006 JMB Aix avril 2010 zScience donne des outils pour mieux comprendre le monde qui nous entoure : encourager curiosité, esprit critique, relations homme nature ; zScience et société : comprendre et évaluer les discours « experts » ; zBesoin de recrutements dans les filières scientifiques et technologiques

14 Culture scientifique ou littéracie scientifique JMB Aix avril 2010 zExemples : PISA, 2006PISA z Deux visions extrêmes : yCulture scientifique = produits et procédés des sciences, à lexclusion de considérations sociales et des dimensions morales et politiques yCulture scientifique = en lien avec les situations impliquant une dimension scientifique rencontrées par les citoyens

15 Culture scientifique ou littéracie scientifique JMB Aix avril 2010 zCulture scientifique liée aux finalités poursuivies par lenseignement des sciences z Des visions différentes, des arguments différents (Albe & Ruel, 2008 ; Barma & Guilbert, 2006) : yÉconomiquesÉconomiques yUtilitairesUtilitaires yHumanistesHumanistes yDémocratiquesDémocratiques

16 PISA 2006 z« Les connaissances scientifiques de lindividu et sa capacité dutiliser ces connaissances pour identifier les questions auxquelles la science peut apporter une réponse, pour acquérir de nouvelles connaissances, pour expliquer des phénomènes scientifiques et pour tirer des conclusions fondées sur des faits à propos de questions à caractère scientifique ; zLa compréhension des éléments caractéristiques de la science en tant que forme de recherche et de connaissance humaine ; zLa conscience du rôle de la science et de la technologie dans la constitution de notre environnement matériel, intellectuel et culturel ; zLa volonté de sengager en qualité de citoyen réfléchi à propos de problèmes à caractère scientifique et touchant à des notions relatives à la science. » JMB Aix avril 2010

17 Vision économique ou technocratique Besoin de préparer la relève scientifique Préparation à lemploi JMB Aix avril 2010

18 Vision utilitaire Développement de compétences utiles dans la vie JMB Aix avril 2010

19 Vision humaniste ou culturelle et sociale Science = élément de culture au même titre que les sciences humaines Finalité : y Développement du potentiel intellectuel dune personne en construction yDéveloppement de compétences générales JMB Aix avril 2010

20 Vision démocratique Education à la citoyenneté Enjeu : y Amener lélève à mieux comprendre les choix de société et leurs conséquences yProcessus de co-construction et de partages dexpertises entre citoyens et « experts » : Relations de type « bottom-up » et pas seulement de type « top- down » JMB Aix avril 2010

21 Références bibliographiques zAlbe, V., & Ruel, F. (2008). Des enseignements de sciences dans une perspective déducation citoyenne ? Didaskalia 33, zBarma, S., & Guilbert, L. (2006). Différentes visions de la culture scientifique et technologique. Défis et contraintes pour les enseignants. In A. Hasni, Y. Lenoir, & J. Lebeaume (dir), La formation à lenseignement des sciences et des technologies dans le secondaire dans le contexte des réformes par compétence (pp ). Québec : Presse de luniversité du Québec. zChevallard, Y. (1985). La transposition didactique. Du savoir savant au savoir enseigné. La Pensée Sauvage Editions. zEURYDICE. (2006). Lenseignement des sciences dans les établissements scolaires en Europe. États des lieux des politiques et de la recherche. Direction Générale de lÉducation et de la Culture. Commission Européenne. zJohsua, S. & Dupin, J.-J. (1993). Introduction à la didactique des sciences et des mathématiques. Paris : PUF. zMartinand, J.-L. (1986). Connaître et transformer la matière. Berne : Peter Lang. zOrganisation de coopération et de développement économique (OCDE). (2006). Compétences en sciences, lecture et mathématiques. Le cadre dévaluation de PISA En ligne : (consulté le 25 février 2008).http://www.pisa.oecd.org/dataoecd/60/59/ pdf JMB Aix avril 2010


Télécharger ppt "Eléments danalyse didactique des orientations du programme 2010 de SPC – classe de seconde Jean-Marie BOILEVIN Maître de Conférences Université de Provence."

Présentations similaires


Annonces Google