La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

30/05/2014. Sommaire Introduction Situation pluviométrique Situation des semis Situation phénologique Situation phytosanitaire Phénomènes exceptionnels.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "30/05/2014. Sommaire Introduction Situation pluviométrique Situation des semis Situation phénologique Situation phytosanitaire Phénomènes exceptionnels."— Transcription de la présentation:

1 30/05/2014

2 Sommaire Introduction Situation pluviométrique Situation des semis Situation phénologique Situation phytosanitaire Phénomènes exceptionnels Perspectives alimentaires Zones à risque Situation alimentaire Conclusion

3 30/05/2014 Installation tumultueuse de la campagne dhivernage 2009 caractérisée par: Irrégularité et mauvaise répartition des pluies de mai à la 1 ère décade de juin Retard de semis et de croissance Développement des ennemis de cultures Regain dactivités pluvio-orageuses à partir de la 2 ème décade du mois de juin. Ce qui a permis despérer. Introduction

4 30/05/2014 Situation pluviométrique Démarrage de la campagne agricole dhivernage 2009 avec les 1 ères pluies utiles qui ont été enregistrées au cours de la 1 ère décade du mois de mai au niveau de plusieurs localités de la zone agricole. Une longue période de sécheresse (20 à 40 jours) sen est suivie. Ce qui a freiné lextension des opérations de semis et a ralenti lévolution des cultures dans les zones à semis. Il a fallu la 2 ème décade du mois de juin pour assister à la normalisation des conditions agro météorologiques favorables. Ainsi, au 20 août 2009, les cumuls saisonniers varient de 50 mm à 590 mm dans la zone agricole du pays. Comparé à 2008 et à la normale , le cumul saisonnier au 20 août 2009 est globalement déficitaire.

5 30/05/2014

6 Situation des semis Linstallation est effective au niveau de la zone agricole du pays. Toutefois, des retards de semis ont été enregistrés au niveau des régions de Diffa, Zinder et Tillabéri où 269 villages agricoles ont semé au-delà du 31 juillet ces derniers sont répartis comme suit: Maïné Soroa (10), Gouré (3), Tanout (56), Fillingué (22), Ouallam (178).

7 30/05/2014 Situation phénologique Les importantes précipitations enregistrées depuis la 2 ème décade du mois de juin, ont permis une amélioration des conditions agro météorologiques. Ceci a favorisé le développement des cultures dans la zone agricole. Ainsi, les stades rencontrés varient: Pour le mil, de la levée (régions de Tillabéri et Zinder) à la grenaison (régions de Dosso, Maradi et de Zinder) avec une prédominance de la montaison dans les régions de Dosso, Maradi, Tahoua, Tillabéri et de Zinder. Pour le sorgho, de la levée à la floraison (région de Tahoua), avec une prédominance de la montaison observée dans les régions de Dosso, Maradi, Tahoua et de Zinder. Pour le niébé, de la levée à la maturité observée à Aguié et à Tessaoua dans le région de Maradi. Quant à larachide, de la levée à la formation des gousses observée au niveau des régions de Maradi et de Zinder

8 30/05/2014

9 Situation phytosanitaire En dehors de la région de Niamey où une accalmie est observée, la situation phytosanitaire a été marquée par: Des attaques de pucerons sur le niébé dans les régions de Maradi et de Zinder ; Des infestations dinsectes floricoles sur du mil en floraison dans les régions de Dosso, Maradi, Tahoua et Zinder ; Des attaques de sauteriaux signalées çà et là ; Des attaques de cicadelles dans la région de Tahoua; Des apparitions doiseaux granivores dans les régions de Diffa, Tahoua, Tillabéri et de Zinder ; Des criocères sur le mil dans la région de Maradi.

10 30/05/2014 Phénomènes exceptionnels Linstallation de la campagne agricole dhivernage 2009 a été surtout marquée par : la pause pluviométrique de mai à juin qui a freiné lévolution des cultures dans toute la zone agricole; Des infestations importantes de pucerons sur le niébé dans les régions de Maradi et de Zinder

11 30/05/2014 Perspectives alimentaires Dans lhypothèse darrêt des pluies au 15 septembre 2009, les perspectives de production pour les céréales (mil et sorgho) seraient moyennes dans lensemble. Toutefois, les régions de Tillabéri et de Zinder connaîtront des baisses de production significatives. Si lhypothèse darrêt des pluies au 30 septembre 2009 se confirme, les perspectives de productions pour les céréales seraient bonnes. En ce qui concerne les cultures de rente, les productions attendues seraient moins bonnes pour le niébé (du fait des infestations de pucerons dans les régions de Maradi et de Zinder) et bonnes pour larachide, le souchet, le sésame, etc. Au niveau de la région dAgadez, des écoulements des koris favorables à une bonne recharge de la nappe phréatique, sont enregistrés. Ce qui présage dune bonne campagne des cultures irriguées dont linstallation se poursuit activement dans les sites de production.

12 30/05/2014 Zones à risque Du fait de la sécheresse qui a sévi çà et là dans la bande agricole du pays, certaines zones ont enregistré un ralentissement de croissance des cultures et dautres ont observé un retard de semis. Ces zones se repartissent principalement au niveau des départements de Diffa (Toumour), Maïné Soroa (Goudoumaria et Foulatari), Gouré (Alakos, Gamou et Kellé), Mirriah (Moha et Garagoumsa), Tessaoua (Maïjirgui et Tessaoua), Guidan Roumdji (G. Roumdji), Dogon Doutchi (Soukoukoutane, Dogonkiria), Dosso (Sambéra et Karguibangou), Gaya (Dioundiou), Fillingué (Fillingué et Sanam), Kollo, Ouallam, Téra et Tillabéri (région de Tillabéri). Cest pourquoi, ces zones seront lobjet dune attention dans le cadre du suivi de la campagne et pour la prochaine mission dévaluation à mi parcours.

13 30/05/2014 Situation alimentaire Prix moyen des produits La situation alimentaire est globalement apaisée mais préoccupante au niveau des zones vulnérables. Elle est caractérisée au cours du mois de juillet, par une hausse des prix en dépit de la disponibilité des produits sur les marchés. Aussi, par rapport à la même période de lannée 2008, ces prix sont en hausse de 8% pour le mil et le sorgho, 6% pour le riz importé et en baisse de 16 et 4% pour respectivement le niébé et le maïs comme lindique le tableau ci-dessous. Cest pourquoi le renforcement des actions datténuation (vente de céréales à prix modéré, banques de céréales, opération appui à la production) doit se poursuivre afin de permettre aux populations de traverser la période de soudure en cours en toute quiétude. REGION MILSORGHONIEBEMAISRIZ AGADEZ DIFFA DOSSO MARADI TAHOUA TIILABERI ZINDER NIAMEY NIGER Variation en %

14 30/05/2014 Conclusion Démarrage précoce de la campagne agricole dhivernage 2009, mais son installation a été tumultueuse et caractérisée par une pluviométrie male répartie dans le temps et dans lespace. Ce qui a suscité çà et là des inquiétudes qui se sont estompées suite à la normalisation des activités pluvio-orageuses intervenue en fin juin. Si les conditions pluviométriques observées au cours de ce mois daoût se maintiennent au-delà du 15 septembre, on pourrait assister à: Une amélioration significative de la situation des cultures et par conséquent enregistrer des productions satisfaisantes. Par contre, dans les zones à risques propices, des opérations boutures de manioc peuvent être localement envisagées; La pullulation des sauteriaux au niveau de ses zones de prédilection; Lexpansion des infestations dinsectes floricoles dans les régions où le mil amorce la floraison. A cet effet, la vigilance sera de mise et les interventions se poursuivront dans les zones infestées.

15 30/05/2014 Merci de votre aimable attention


Télécharger ppt "30/05/2014. Sommaire Introduction Situation pluviométrique Situation des semis Situation phénologique Situation phytosanitaire Phénomènes exceptionnels."

Présentations similaires


Annonces Google