La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 LES MODALITES DE LUTTE CONTRE LE PLAGIAT NUMERIQUE Christine Colaruotolo RECHERCHE ACTION INRP Identification et régulation des usages des TICE Octobre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 LES MODALITES DE LUTTE CONTRE LE PLAGIAT NUMERIQUE Christine Colaruotolo RECHERCHE ACTION INRP Identification et régulation des usages des TICE Octobre."— Transcription de la présentation:

1 1 LES MODALITES DE LUTTE CONTRE LE PLAGIAT NUMERIQUE Christine Colaruotolo RECHERCHE ACTION INRP Identification et régulation des usages des TICE Octobre 2005

2 2 Dans le cadre dune recherche documentaire Modalités de la recherche fixées par le professeur Le choix judicieux des sujets (problématiques croisées, etc.) peut permettre d'éviter des dérapages. Dossier comprenant les documents utilisés lors de la recherche « Un professeur du réseau collégial a développé une méthode qui, selon lui, éradique à peu près le plagiat : les étudiants doivent remettre un dossier de presse contenant des photocopies de tous les textes utilisés pour la recherche et en faire des fiches « citations » et des fiches « résumés ». Aucun passage de la recherche ne peut provenir d'un texte pour lequel le prof n'a pas de copie. »

3 3 Dans le cadre dune recherche documentaire Modalités de la recherche fixées par le professeur : Bibliographie/ sitographie obligatoires Présentation à loral du travail pour mesurer le degré dappropriation des connaissances

4 4 Apprendre aux élèves à faire et à présenter une recherche documentaire apprendre aux élèves à construire une bibliographie diversifiée apprendre aux élèves à citer des documents électroniques

5 5 Prévenir le plagiat numérique Aborder le problème du plagiat avec les élèves Parler ouvertement du plagiat avec les élèves Expliquer ce quest le plagiat Distinguer tricherie/ fraude/ plagiat Faire prendre conscience aux élèves que le plagiat ne permet pas une appropriation des connaissances

6 6 Sensibiliser les élèves au droit dauteur et à la propriété intellectuelle et les responsabiliser Site Educnet - Qu'est-ce que le droit d'auteur ? - Le droit de reproduction - La courte citation

7 7 Prévenir le plagiat numérique Mettre en place un code déontologique à léchelle dune classe à loral à lécrit signature dun code déontologique par les élèves

8 8 Une netiquette LES DIX COMMANDEMENTS du Computer Ethics Institute 1) Tu n'utiliseras point l'ordinateur pour causer un préjudice à autrui. 2) Tu ne t'immisceras point dans le travail informatique d'autrui. 3) Tu ne fouineras point dans les fichiers d'autrui. 4) Tu n'utiliseras point un ordinateur pour voler. 5) Tu n'utiliseras point un ordinateur pour porter un faux témoignage. 6) Tu n'utiliseras ou ne copieras un logiciel que tu n'as point payé. 7) Tu n'utiliseras point les ressources d'autrui sans autorisation. 8) Tu ne voleras pas la propriété intellectuelle d'autrui. 9) Tu réfléchiras aux conséquences de ton programme pour l'humanité. 10) Tu n'utiliseras l'ordinateur qu'avec considération et respect pour autrui. Mettre en place un code déontologique :

9 9 à léchelle dun établissement scolaire/ universitaire : Exemple la charte lUniversité de Lausanne : «Le plagiat, la fabrication et la falsification des résultats sont unanimement considérés comme des fautes graves, passibles de sanctions de la part de l'UNIL, voire de poursuites pénales. Leur pratique est incompatible avec la Charte qui stipule que l'UNIL "vise à produire et à transmettre des savoirs validés par des mécanismes collectifs de vérification, qui impliquent à la fois honnêteté, indépendance, interdisciplinarité, débat et transparence ».

10 10 1. « L'utilisation de l'information doit respecter des règles éthiques simples mais strictes: le respect de la propriété intellectuelle et de la vérité interdit que l'on fasse passer pour sien, fût-ce par omission, un travail que l'on n'a pas accompli. 2. Les sources doivent être citées clairement, de manière notamment à soumettre le travail au contrôle critique du lecteur qui peut ainsi apprécier par lui-même la qualité de l'information. 3. En particulier, les étudiants, chercheurs et enseignants veilleront à toujours bien distinguer ce qui revient à d'autres de ce qui leur est personnel: a) les citations d'auteurs sont signalées par des guillemets ou par les règles en usage dans la discipline; b) si les citations sont modifiées légèrement, fût-ce par la mise en évidence de certains mots, on le signalera (par exemple en indiquant: "souligné par nous") Exemple de lUniversité de Lausanne :

11 11 les commentaires qui suivent de près un texte ou les travaux qui sont de simples adaptations doivent être signalés comme tels ("ici, nous suivons les idées de X, en les adaptant à notre contexte"); d) les apports personnels peuvent être signalés comme tels et sont à encourager. 4. La bibliographie doit être précise et permettre de toujours retrouver la source (livres, articles, etc). 5. La courtoisie recommande de signaler les informations non écrites importantes recueillies oralement. 6. L'information scientifique recueillie sur Internet, doit être identifiable, bien que l'usage n'ait pas encore codifié l'utilisation de cet outil; ici comme ailleurs, il n'est pas admissible de faire passer pour sien des travaux tout faits recueillis sur un site. L'usage actuel consiste à signaler l'adresse URL ainsi que la date de consultation. »

12 12 Lors de lévaluation de la recherche documentaire : VALORISER Valoriser la présence dune bibliographie/sitographie diversifiée, précise Valoriser les citations rigoureuses, entre guillemets et avec indication de la source (au moins: auteur, oeuvre, édition, page) Valoriser lintégrité et la reconnaissance dautrui dans lévaluation cest-à-dire de récompenser les collaborations reconnues

13 13 Lors de lévaluation de la recherche documentaire Détecter le plagiat par un contrôle visuel repérer les variations de style, le vocabulaire inhabituel… repérer les changements de typographie en cours de devoir repérer les phrases incomprises f.html

14 14 Les limites fraudes non textuelles « Il est parfaitement légitime de poser une question précise dans une liste de discussion spécialisée pour obtenir des informations sur un point particulier d'une recherche: les listes servent au partage de la connaissance. [....]Dans ce cas, il n'y a pas plagiat, puisqu'il n'y a pas de droits d'auteur sur les idées ou sur les références. »

15 15 Le contrôle technique Lors de lévaluation de la recherche documentaire Détecter le plagiat Détecter la fraude via Internet en faisant appel à un moteur de recherche « Une solution simple consiste à sélectionner dans le texte de létudiant une suite de mots (bout de phrase), à la copier, à la coller entre guillemets dans un moteur de recherche comme Google, puis à lancer la recherche. Le moteur retracera alors toutes les pages Web contenant la suite de mots placée entre guillemets. »

16 16 Recourir à des systèmes automatisés pour détecter le plagiat (sites commerciaux). Urkund - Un système entièrement automatisé pour la prévention et contrôle de plagiat. -Une utilisation facile : l'étudiant envoie un à l'adresse Urkund de ce dernier en joignant sa copie. - Une fois la copie envoyée, elle passe par le système Urkund où elle est archivée et comparée aux sources répertoriées par Urkund Lors de lévaluation de la recherche documentaire Détecter le plagiat

17 17 Lors de lévaluation de la recherche documentaire Détecter le plagiat -Une analyse est ensuite transmise au professeur (ainsi que le copie originale), indiquant s'il s'agit d'un travail propre ou s'il existe une correspondance avec du matériel existant. Autres systèmes automatisés Compilatio - indique le coefficient d'authenticité du document analysé - permet d'identifier les passages douteux de tout type de document numérique - fournit les sources probables. -http://www.compilatio.net/http://www.compilatio.net/ -

18 18 Autres systèmes automatisés. Plagiarism Eve2 Eve 2Eve 2 permet de télécharger son logiciel et de l'utiliser gratuitement pendant 15 jours.

19 19 Sanctionner le plagiat numérique ? - Refus du professeur de corriger le devoir jugé frauduleux. Nouveau devoir demandé à lélève. - Notion de plagiat inscrite dans le réglement intérieur de létablissement avec les sanctions encourues Ex : Université de Sherbrooke

20 20 Ex : Université de Sherbrooke Définition du plagiat et sanctions prévues au règlement des études « le plagiat, soit le fait, dans une activité évaluée, de faire passer indûment pour siens des passages ou des idées tirés de loeuvre dautrui». Sanction laissée à lappréciation du responsable de lactivité pédagogique « La sévérité dune sanction disciplinaire dépend de la gravité du délit, du fait quil sagit dun cas de récidive et des autres circonstances du dossier »

21 21 EX : Université de Sherbrooke Sanctions disciplinaires prévues :. « la simple réprimande ou la réprimande sévère lobligation de reprendre un travail, un examen ou une activité pédagogique lattribution de la note E ou de la note 0 pour un travail, un examen ou une activité évaluée pour des cas particulièrement graves, dautres sanctions sont prévues, incluant la suspension pour une période déterminée à un programme et le renvoi pur et simple de luniversité. »

22 22 - Exemple de luniversité de Laval : de larrangement à lamiable à la sanction Létudiant pris en faute passe devant un conseil de discipline (preuves, auditions des témoins, observations, sanctions) Sanctions : - « échec du devoir - - suspension du diplôme - - infraction mentionnée sur le relevé de notes pendant deux ans ou jusquà lobtention du diplôme » pdf Sanctionner le plagiat numérique ?


Télécharger ppt "1 LES MODALITES DE LUTTE CONTRE LE PLAGIAT NUMERIQUE Christine Colaruotolo RECHERCHE ACTION INRP Identification et régulation des usages des TICE Octobre."

Présentations similaires


Annonces Google