La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Aux origines du nationalisme proche-oriental

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Aux origines du nationalisme proche-oriental"— Transcription de la présentation:

1 Aux origines du nationalisme proche-oriental
HIS 4662 : Histoire du Proche-Orient - cours 3 - Aux origines du nationalisme proche-oriental Abdülhamid II : le retour au sultanisme Les Jeunes-Turcs La nahda (renaissance) arabe Stefan Winter Département d’Histoire

2 I. Abdülhamid II et le retour au sultanisme, 1876-1908
La pression européenne L’absolutisme hamidien La reprise de l’étatisme

3 1. La pression européenne
lourde dette externe financement des reformes, infrastructures obligations vendues à 50 % de leur valeur ? Commission de dette internationale le congrès de Berlin, 1878 après défaite contre la Russie sur le Balkan la Tunisie, le Chypre et l’Égypte à être annexés par la France et la G.-B.

4 2. L’absolutisme hamidien
le « sultan rouge » : despotisme réactionnaire ou continuation des réformes ? retour du pouvoir au palais fin du constitutionalisme autocratie personnelle réseau d’espions culture d’impérialisme

5 L’école des tribus (Aşiret Mektebi)
retour à l’islam comme identité primaire de l’Empire accent sur l’autorité califale désir d’uniformité religieuse dépendance sur réseaux de loyauté personnels fondation d’une « école de tribus » création des régiments Hamidiye en Anatolie oppression des Arméniens, L’école des tribus (Aşiret Mektebi) Istanbul

6 3. La reprise de l’étatisme
continuation du progrès technologique chemins de fer, télégraphe, investissements étrangers dans l’industrie intégration des provinces arabes représentation architecturelle l’idéologie impériale : une « mission civilisatrice » ottomane ? Marché Hamidiye, Damas

7 II. Les Jeunes-Turcs L’opposition anti-hamidienne
Les Jeunes-Turcs au pouvoir,

8 1. L’opposition anti-hamidienne
technocrates et militaires constitutionalistes formés dans les nouvelles écoles Tanzimat désillusionnement avec le régime hamidien Comité union et progrès (CUP) fondé 1889 militaires, bureaucrates, opposants pan-ottoman (inclut des Kurdes, Arméniens, Arabes...) exil à Paris ; activité journalistique activité de propagande depuis l’étranger

9 2. Les Jeunes-Turcs au pouvoir
coup d’État de 1908 armée de Macédoine fidèle au CUP restauration de la constitution déposition d’Abdülhamid en 1909 révolution d’en haut inspirée par le Japon (victoire de 1905) régime « libéral militaire » consolidation de l’État éducation = turcification Enver Paşa Talat Paşa

10 conclusions... l’ère des réformes : pression européenne ou racines locales ? rupture ou continuité avec le 18e siècle ? l’époque d’Abdülhamid : rupture ou continuité avec les Tanzimat ? peut-on parler d’un nationalisme ottoman ? libéral, pan-islamiste ou finalement ethnique ?

11 III. La nahda (renaissance) arabe, 1860-1914
Tahtawi / Khayr al-Din : le modernisme Bustani : l’arabisme Afghani : le pan-islamisme Abduh : le salafisme Rida : le nationalisme

12 1. Tahtawi et Khayr al-Din al-Tunisi : le modernisme
bureaucrates de l’État formation dans les écoles militaires envoyés en mission en France appropriation des sciences modernes traduction de textes européens conflit avec les ‘ulama traditionnels réformateurs politiques Tahtawi : légitimation de Mehmed Ali Khayr al-Din : premier ministre constitutionnel de la Tunisie,

13 2. Bustani : l’arabisme Butrus Bustani, Maronite libanais converti au protestantisme (m. 1883) journaliste, fonctionnaire ottoman identité basée sur la civilisation l’archéologie, histoire pré-islamique littérature arabe lien culture-territoire = patrie (watan)

14 3. Afghani : le pan-islamisme
Jamal al-Din al-Afghani (m. 1897) Persan (chiite !) de naissance enseigne en Égypte, exilé ; devient conseiller à Abdülhamid ! solidarité islamique anti-impérialiste application totale de la charia réouverture de la porte de l’ijtihad rationnel moderniste

15 4. Abduh : le salafisme Muhammad ‘Abduh (m. 1905) réforme de l’Islam
Égyptien ; élève d’Afghani réforme de l’Islam retour à l’exemple des ancêtres : al-salaf rationnel (ijtihad) proche au wahhabisme recherche d’authenticité

16 5. Rida : le nationalisme appuie les Sa’ud Rashid Rida (m. 1935)
Syrien, élève de ‘Abduh ; journaliste renouveau de l’Islam ; pan-islamiste gloire de l’Islam dépend des Arabes déclin sous les Turcs califat arabe intégration des minorités appuie les Sa’ud royaume arabe uni

17 la nahda : résumé recherche de ressources intellectuelles indigènes pour faire face aux défis européens réconciliation de la tradition avec le progrès couplage de l’islamisme et du nationalisme ethnique

18 repères bibliographiques...
Hourani, Albert. Arabic Thought in the Liberal Age, (Oxford University Press, 1962). Trad. française : La pensée arabe et l’Occident (Paris : Naufel, 1991). Mardin, Şerif. The Genesis of Young Ottoman Thought: A Study in the Modernization of Turkish Political Ideas (Princetone University Press, 1962) Georgeon, François. Abdülhamid II : le sultan calife ( ) (Paris : Fayard, 2003).


Télécharger ppt "Aux origines du nationalisme proche-oriental"

Présentations similaires


Annonces Google