La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Enseigner le lexique au cycle 1 Saint-Fons 2008-2009 Jocelyne Maréchal CPC.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Enseigner le lexique au cycle 1 Saint-Fons 2008-2009 Jocelyne Maréchal CPC."— Transcription de la présentation:

1 Enseigner le lexique au cycle 1 Saint-Fons Jocelyne Maréchal CPC

2 Les six représentations du mot Représentation phonologique Représentation syntaxique Représentation imagée Représentation orthographique Représentation sémantique Représentation conceptuelle

3 Ali Babanın çiftliği Ali Babanın bir çiftliği var Çiftliğinde horozları var Ü üürü üü diye bağırır Çiftliğinde Ali Babanın Ali Babanın bir çiftliği var Çiftliğinde kuzuları var Mee, mee diye bağırır Çiftliğinde Ali Babanın Ali Baba a une grande ferme Ali Baba a une grande ferme Dans sa ferme il a des coqs Cocorico, cocorico, chantent- ils Dans la grande ferme dAli Baba. Ali Baba a une grande ferme Dans sa ferme il a des agneaux Mêê, mêê bêlent-ils Dans la grande ferme dAli Baba.

4 Politique du rebelle – Traité de résistance et dinsoumission. Michel Onfray 1997 Grasset Figures page 69 … Cette boiterie à laquelle sajoute la démarche chaloupée de ceux qui sont enivrés montre à lenvi loffense faite à la verticalité qui définit lhomo sapiens et le retour insensible à ce qui fait la régression de lespèce : verticalité, bipédie ; puis voussure, équilibre précaire, déséquilibre ; enfin, un mélange de quadrupédie, sinon de reptation ou de prostration qui désigne à quel trajet on a contraint le damné : la réécriture, dans son corps et sa personne – comme en perversion de lidée que lontogenèse récapitule la phylogenèse – des états antérieurs de l hominisation. Chez le damné maximal, cette rétroversion de l humanité lui fait parcourir en marche arrière toutes les étapes dun ancestral regrès : allongé sur le sol, confondu au trottoir, perdu dans les cartons empilés, aviné, sinon assommé par lalcool, le clochard ne se limite pas seulement, on le voit, à sa privation de domicile fixe, cest aussi celui dont le seul domicile fixe est le corps vécu comme une malédiction, une perpétuelle occasion de récriminations, corps quil faut nourrir, rafraîchir, vêtir, protéger, réchauffer, corps frère en cela des déportés et prisonniers…

5 Quelques définitions -À lenvi: à qui mieux mieux. -Voussure: exagération de la convexité du thorax dans une région limitée; courbure. -Ontogénèse: ensemble des processus qui, chez un organisme animal ou végétal, conduisent la cellule oeuf à l'adulte reproducteur; embryogénie. -Phylogénèse: formation et développement des espèces vivantes au cours des temps; généalogie. -Regrès: évolution régressive; régression.

6 Programmes 2008 Chaque jour, dans les divers domaines dactivité, et grâce aux histoires que lenseignant raconte ou lit, les enfants entendent des mots nouveaux, mais cette simple exposition ne suffit pas pour quils les mémorisent. Lacquisition du vocabulaire exige des séquences spécifiques, des activités régulières de classification, de mémorisation de mots, de réutilisation du vocabulaire acquis, dinterprétation de termes inconnus à partir de leur contexte. En relation avec les activités et les lectures, lenseignant veille à introduire chaque semaine des mots nouveaux (en nombre croissant au fil de lannée et dannée en année) pour enrichir le vocabulaire sur lequel sexercent ces activités. Les enfants apprennent ainsi le vocabulaire (noms, verbes, adjectifs, adverbes, prépositions) qui leur permet non seulement de comprendre ce quils entendent (qui fait quoi ? à qui ? où ? quand ? comment ?), mais aussi déchanger en situation scolaire, avec efficacité, et dexprimer leur pensée au plus juste. À la fin de lécole maternelle lenfant est capable de : - comprendre un message et agir ou répondre de façon pertinente ; - nommer avec exactitude un objet, une personne ou une action ressortissant à la vie quotidienne - formuler, en se faisant comprendre, une description ou une question ; - raconter, en se faisant comprendre, un épisode vécu inconnu de son interlocuteur, ou une histoire inventée ; - prendre linitiative de poser des questions ou dexprimer son point de vue.

7 Repères pour organiser la progressivité des apprentissages à lécole maternelle PS : Progresser vers la maîtrise de la langue française - Se saisir dun nouvel outil linguistique (lexical ou syntaxique) que lenseignant lui fournit quand il lui manque, en situation, pour exprimer ce quil a à dire. - Produire des phrases correctes, même très courtes. - Comprendre, acquérir et utiliser un vocabulaire pertinent (noms et verbes en particulier ; quelques adjectifs en relation avec les couleurs, les formes et grandeurs) concernant :. les actes du quotidien (hygiène, habillage, collation, repas, repos),. les activités de la classe (locaux, matériel, matériaux, actions, productions)

8 Repères pour organiser la progressivité des apprentissages à lécole maternelle MS : Progresser vers la maîtrise de la langue française - Connaître quelques termes génériques (animaux, fleurs, vêtements, etc.) dans une série dobjets (réels ou sous forme imagée), identifier et nommer ceux qui font partie de la classe dun générique donné - Comprendre, acquérir et utiliser un vocabulaire pertinent (noms, verbes, adjectifs, adverbes, comparatifs) concernant :. les actes du quotidien, les activités scolaires, les relations avec les autres (salutations, courtoisie, excuses),. les récits personnels, le rappel des histoires entendues (caractérisation des personnages, localisation, enchaînement logique et chronologique).

9 Repères pour organiser la progressivité des apprentissages à lécole maternelle GS : Progresser vers la maîtrise de la langue française Comprendre, acquérir et utiliser un vocabulaire pertinent (noms, verbes, adjectifs, adverbes, comparatifs), concernant :. les actes du quotidien et les relations avec les autres,. les activités et savoirs scolaires et en particulier lunivers de lécrit,. les récits personnels et le rappel des histoires entendues (caractérisation des personnages, relations entre eux, enchaînement logique et chronologique, relations spatiales),. lexpression des sentiments ou émotions ressentis personnellement, ou prêtés aux autres et aux personnages dhistoires connues. - Sintéresser au sens des mots : repérer un mot jamais entendu, essayer de comprendre un mot nouveau en contexte, interroger lenseignant sur le sens dun mot.

10 Le développement du vocabulaire Avant deux ans : les 50 premiers mots PS : 750 mots MS : 1750 mots GS : 2500 mots Du CP au CM2 : de 2500 à 6000 mots Adulte cultivé : à mots

11 les principes de contraste et de conventionalité : un mot nouveau contraste avec les mots connus puis devra sinscrire dans un usage conventionnel. Le principe de dénomination catégorielle : les mots se réfèrent à une catégorie même non dénommée par les élèves, un mot nouveau désigne pour eux une niveau de base (caniche – chien – animal)

12 Les entraînements à la catégorisation: Une étude de Clavé (1997) indique une relation étroite entre létendue du répertoire lexical et la compétence à catégoriser chez des enfants de 4 à 6 ans.

13 Enseigner le lexique Cest…Ce nest pas … Mettre en place une vraie démarche dapprentissage en amenant lenfant à: -Passer dun vocabulaire passif (réception/compréhension) à un vocabulaire actif (production) - Reconnaître le même objet quelque soit sa représentation (photo, dessin, peinture, …) - Sapproprier un mot nouveau en 4 étapes :. découvrir/approfondir : identifier un mot dont le sens est inconnu (poser des questions, …). structurer : recourir à des outils (listes, dictionnaires, imagiers, …), classer et utiliser les « petits mots », jouer avec le lexique, …. mémoriser et favoriser le rappel en mémoire. réutiliser : employer les mots justes en production doral ou décrit - Mobiliser des compétences cognitives pour :. inventorier. trier. classer. comparer. catégoriser. réutiliser Se limiter à : - faire correspondre des mots des objets, - répéter des mots, - nommer une fois, - désigner simplement. - désigner un grand nombre de mots

14 Les principes pédagogiques et didactiques des activités autour du lexique Projet contextualisé Utiliser des imagiers de référence avec des représentations différentes Les jeux sont proposés aussi bien en réception quen production Rester suffisamment longtemps sur un jeu Le guidage verbal de lenseignant est prépondérant Des entrées différentes sur des champs lexicaux différents Une évaluation en début et en fin de module


Télécharger ppt "Enseigner le lexique au cycle 1 Saint-Fons 2008-2009 Jocelyne Maréchal CPC."

Présentations similaires


Annonces Google