La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

TUNICATES AND NOT CEPHALOCHORDATES ARE THE CLOSEST LIVING RELATIVES OF VERTEBRATES Delsuc F., Brinkmann H., Chourrout D., Philippe H., 2006. Tunicates.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "TUNICATES AND NOT CEPHALOCHORDATES ARE THE CLOSEST LIVING RELATIVES OF VERTEBRATES Delsuc F., Brinkmann H., Chourrout D., Philippe H., 2006. Tunicates."— Transcription de la présentation:

1 TUNICATES AND NOT CEPHALOCHORDATES ARE THE CLOSEST LIVING RELATIVES OF VERTEBRATES Delsuc F., Brinkmann H., Chourrout D., Philippe H., Tunicates and not cephalochordates are the closest living relatives of vertebrates. Nature, 439 : ? Présenté par Virginie ABDALLAH et Maryline BOSSUS M1 BEM - UE 33 DOM

2 INTRODUCTION

3 Les caractéristiques morphologiques de ces trois embranchements CHORDES: - chorde - symétrie bilatérale - tube digestif ventral - tube nerveux dorsal TUNICIERS = UROCHORDES - benthique ou planctonique - chorde dorsale (queue de la larve) - tunique cellulosique externe Appendiculaires (néoténie) CEPHALOCHORDES - absence de tête différenciée - chorde (prolongement dans la tête) - myomères - pharyngotrêmie Branchiostoma lanceolatum Oikopleura dioica VERTEBRES - chorde - tube neural avec un crâne - vertébres - tête - tronc - queue Oryctolagus cuniculis

4 LA CLASSIFICATION TRADITIONNELLE

5 Classification classique des deutérostomiens : Selon les caractères morphologiques Complexification grandissante de lorganisme Complexification morphologique

6 Céphalochordés groupe frère des vertébrés Tuniciers en position basale Chordés : groupe monophylétique Adapté de Delsuc et al., (2006) AC

7 NOUVELLE CLASSIFICATION selon larticle

8 Delsuc : étude de la relation de parenté au sein des deutérostomiens et particulièrement des chordés. Phylogénie moléculaire comparant les séquences dacides aminés de 146 gènes communs à 14 deutérostomiens et 24 taxons à évolution lente. Mise en évidence des homologies. Éviter le biais dattraction des branches longues avec un groupe externe à évolution lente.

9 Le groupe frère des vertébrés : tuniciers (bootstrap de 100%) olfacteurs Céphalochordés en position plus basale dans larbre et se rapprochent des échinodermes Chordés sont paraphylétiques Adapté de Delsuc et al., 2006

10 Redistributions des caractères morphologiques. Dernier ancêtre commun des deutérostomiens complexe Pertes secondaires de caractères « complexification morphologique croissante » Adapté de Delsuc et al., 2006 Présence du caractère Absence du caractère AC

11 Critiques Simplification de la part de lauteur en plaçant les tuniciers comme groupe frère des vertébrés. Il sagit en fait du groupe frère des crâniates qui regroupent les vertébrés et les myxinoïdes. (très controversé) La paraphylie des chordés est controversée (bootstrap <90%). Bourlat et al. (2006), la réfute et affirme que les chordés sont monophylétiques. Larbre obtenu avançant le regroupement des vertébrés et des tuniciers est basé sur un grand nombre de taxons.

12 Olfacteurs taxon monoplylétique (Jeffery et al., 2004 cité par Holland, 2006; Stone et Hall, 2004).

13 Comparaison avec le cours et implications de cette nouvelle classification Simplifications secondaires chez les tuniciers (mode de vie particulier) et conservation des caractères ancestraux chez les céphalochordés. Lancêtre commun des deutérostomiens possédait des fentes branchiales, une chorde, la symétrie bilatérale et probablement des somites (Gee, 2006) Nouveau modèle pour lévolution des vertébrés : tuniciers. (Delsuc et al., 2006; Belaud, 2006). Diversité des tuniciers : espèces contre 13 chez les céphalochordés. Intérêt médical : molécules anti-tumorales produites par les tuniciers (Delsuc et al., 2006).

14 Conclusion La complexification ne suit pas forcément lévolution. Il faut tenir compte des pertes secondaires de caractères. Réévaluation des classifications basées sur les caractères morphologiques. Les plus proches parents des vertébrés sont les tuniciers. Le dernier ancêtre commun des deutérostomiens était plus complexe que ne le suggérait lancienne classification.

15 Bibliographie Belaud S., Querelle de famille. J. du CNRS 197 Bourlat S.J., Juliusdottir T., Lowe C.J., Freeman R., Aronowicz J., Kirschner M., Lander E.S., Thorndyke M., Nakano H., Kohn A.B, Heyland A., Moroz L.L., Copley R.R. et Telford M.J., Deuterostome phylogeny reveals monophyletic chordates and the new phylum Xenoturbellida. Nature, 444 : Delsuc F., Baurain D., Philippe H., Origine des vertébrés : la tunique fait-elle le moine? M/S 8 (22) Delsuc F., Brinkmann H., Chourrout D., Philippe H., Tunicates and not cephalochordates are the closest living relatives of vertebrates. Nature, 439 : Gee H., Careful with that amphioxus. Nature, 439 : Holland P., My sister is a sea squirt? Heredity, 96 : Jeffery W.R., Strickler A.G., Yamamoto Y., Migratory neural crest-like cells form body pigmentation in an urochordate embryo. Nature 431 : Stone J.R. et Hall B.K., Latent homologues for the neural crest as an evolutionary novelty. Evol. Dev. 6 :


Télécharger ppt "TUNICATES AND NOT CEPHALOCHORDATES ARE THE CLOSEST LIVING RELATIVES OF VERTEBRATES Delsuc F., Brinkmann H., Chourrout D., Philippe H., 2006. Tunicates."

Présentations similaires


Annonces Google