La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Shifts in open-ocean fish communities coinciding with the commencement of the commercial fishing Peter Ward et Ransom A. Myers M1 Océanographie Biologie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Shifts in open-ocean fish communities coinciding with the commencement of the commercial fishing Peter Ward et Ransom A. Myers M1 Océanographie Biologie."— Transcription de la présentation:

1 Shifts in open-ocean fish communities coinciding with the commencement of the commercial fishing Peter Ward et Ransom A. Myers M1 Océanographie Biologie et Écologie marines UE Fluctuation Avril 2008 NAVARRO C., TIANO M.

2 Introduction Depuis le 19 ème siècle développement de la pêche industrielle Surpêche des apex prédateurs => modifications sur lécosystème pélagique « cultivation effect » : apex prédateur = prédation sur les prédateurs de leurs juvéniles Diminution dans labondance dune espèce dapex prédateur peut avoir des effets sur labondance des juvéniles de cette même espèce

3 Pêche à la palangre = série dhameçons attachés à une ligne De très nombreuses espèces vulnérables pendant une grande partie de leur vie BUT DE LETUDE : quantifier labondance, la biomasse et la masse corporelle dun grand nombre despèces présentes au commencement de la pêche commerciale Daprès de-bretagne.fr

4 Materiels et méthodes Données basées sur lobservation des pêcheries commerciales dans le Pacifique tropical dans les années 1950 et 1990 Daprès Ward et Myers: Comparaison des données des années 1950 et des années 1990 dans la région étudié. Temps de déploiement (heures)Temps dimmersion (heures)Profondeur des hameçons (mètres)Nombre dhameçons par opération

5 Modèle Le nombre de prises pour chaque espèce est proportionnel à leur abondance Modélisation du taux moyen des prises à laide de plusieurs paramètres Modèle pris séparément pour chaque espèce Index dabondance : nombre de spécimens attrapés pour 1000 hameçons Biomasse : produit de lindex dabondance et de la masse moyenne de lespèce pour chaque période Modèles de prédiction du nombre de spécimens attrapés pour chaque espèce et pour 1000 hameçons

6 Résultats Daprès Ward et Myers: Nom commun et scientifique des 21 espèces le plus fréquemment pêchées dans la région étudié du pacifique tropical Nom commun Nom scientifique Habitat Nombre de captures Masse corporelle moyenne (kg)

7 => La réduction de la masse corporelle contribuerait pour 66% dans le déclin de la biomasse Daprès Ward et Myers: Variations de la masse corporelle de trois espèces entre les deux périodes étudiées Marlins noirsRequins mako Mahi mahi Masse corporelle moyenne Mahi mahi Requin mako Marlin noir Masse corporelle moyenne Marlin noir Requin mako Mahi mahi kg - 36 kg - 1 kg

8 Changement dans la biomasse ou labondance Augmentation Diminution Biomasse GRANDS PREDATEURS PETITES ESPECES Abondance Daprès Ward et Myers: Changement dans les indices de biomasse et dabondance entre les deux périodes

9 Discussion Différentes explications possibles aux changements observés dans labondance des espèces de la communauté pélagique Hypothèse 1 : effet déchantillonnage Différences dues à léchantillonnage : - au niveau des données - densité des hameçons (40m en 90s, 50m en 50s) - déplacement de lignes vers des eaux moins productives Sous-estimation du déclin des larges prédateurs

10 Hypothèse 2 : Variations dans les conditions océanographiques Rôle dans le recrutement => variations dans la productivité Pourraient causer certaines variations dabondance mais ne seraient pas les causes majeures Les modèles de changements dans la composition des communautés, masse corporelle et abondance ne sont pas cohérents avec les changements océanographiques Hypothèse 3 : Effet de la pêche sur lécosystème La pêche affecterait directement ou indirectement les populations Réduction de la biomasse des requins et la corrélation avec la diminution du taux de prises Déclin des requins serait bien lié à la pêche

11 Effets de compensation : De nombreuses espèces qui pêchées dans les années 1990 ne létaient pas dans les années espèces mésopélagiques et benthopélagiques (lignes plus profondes) - espèces rares ( plus grand nombre de lignes) - espèces non rencontrées auparavant Augmentation de la biomasse et de labondance de nombreuses petites espèces => puisque moins de prédateurs Un changement dans la distribution des espèces en profondeur pourrait avoir contribué à laugmentation de labondance de certaines petites espèces

12 Réduction de la biomasse : Les résultats obtenus sont plus élevés que ceux obtenus par Cox et al. (2002) Concordance avec le déclin dans labondance des grands prédateurs estimé par Myers et Worm (2003)

13 Daprès Myers et Worm, Rapid worldwide depletion of predatory fish communities (2003) Nombre de prises pour 100 hameçons Latitude Longitude 1955

14 Daprès Myers et Worm, Rapid worldwide depletion of predatory fish communities (2003) Nombre de prises pour 100 hameçons Latitude Longitude 1999

15 Réduction de la biomasse : Les résultats obtenus sont plus élevés que ceux obtenus par Cox et al. (2002) Concordance avec le déclin dans labondance des prédateurs estimé par Myers et Worm (2003) Devenir de la matière auparavant consommé par les grands prédateurs : Consommée par dautres espèces pélagiques Descend vers les profondeurs : consommation par dautres espèces ou emprisonnée dans les sédiments Dautres études pourraient être envisagées pour déterminer comment dautres composants de lécosystème ont compensé la réduction des grands prédateurs

16 Implications des réductions : Les changements dans les communautés pélagiques pourraient ne pas avoir réduit le niveau de pêche que peut supporter lécosystème Laddition des données de surveillance utilisées pour cet article pourrait permettre daffiner les modèles existant déjà et donc de prédire la magnitude des changements causés par la diminution des grands prédateurs Niveau trophique moyen Daprès Pauly et al, Fishing down marine food webs, 1998 La réduction de la biomasse des grands prédateurs depuis les années 1950 concorde avec la diminution du niveau trophique moyen identifié par Pauly et al. (1998)

17 Conclusion Les auteurs ont eux-mêmes comparés leur étude avec dautres et ils ont envisagé différentes explications possibles aux résultats quils ont obtenus une critique négative : létude a porté sur deux périodes et les années entre ces périodes nont pas été prises en compte Ce que lon peut retenir de cette étude : Modification dans la dominance des espèces de lécosystème pélagique étudié La réduction de la masse corporelle de nombreuses espèces de grands prédateurs pourrait rendre à lavenir ces espèces plus vulnérables aux perturbations Les implications des changements observés dans les communautés pélagiques sur la stabilité et la persistance de lécosystème restent encore inconnues

18 Sources Cox, S. P., S. J. D. Martell, C. J. Walters, T. E. Essington, J. F. Kitchell, C. Boggs, and I. Kaplan Reconstructing ecosystem dynamics in the central Pacific Ocean, I. Estimating population biomass and recruitement of tunas and billfishes. II. A preliminary assessment of the trophic impacts of fishing and effects on tuna dynamics. Canadian Journal of Fisheries and Aquatic Sciences 59: Myers, R. A., and B. Worm Rapid worldwide depletion of predatory fish communities. Nature 423: Pauly, D., V. Christensen, J. Dalsgaard, R. Froese, and F. Torres Fishing down marine food webs. Science 279: Ward, P., and R. A. Myers Shifts in open-ocean fish communities coinciding with the commencement of the commercial fishing. Ecology 86: Février 2008


Télécharger ppt "Shifts in open-ocean fish communities coinciding with the commencement of the commercial fishing Peter Ward et Ransom A. Myers M1 Océanographie Biologie."

Présentations similaires


Annonces Google