La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Confiance (Communauté des Systèmes Multi-Agents) Younés EL FAKHAR Maîtrise Commerce Électronique Y.EL FAKHAR IFT6802.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Confiance (Communauté des Systèmes Multi-Agents) Younés EL FAKHAR Maîtrise Commerce Électronique Y.EL FAKHAR IFT6802."— Transcription de la présentation:

1 La Confiance (Communauté des Systèmes Multi-Agents) Younés EL FAKHAR Maîtrise Commerce Électronique Y.EL FAKHAR IFT6802

2 Recherche et publications Université de Raleigh (North Carolina) Département de lInformatique Munindar P. Singh Bin Yu Pinar Yolum E. Michael Maximilien (IBM) Jie Xing (IBM) Y.EL FAKHAR IFT6802 La confiance est un élément majeur : sans elle, aucun projet n'aboutit.

3 PlanPlan Introduction Contexte et définitions Modèle mathématique Résultats des tests Conclusion Y.EL FAKHAR IFT6802 Qui a confiance en soi conduit les autres. (Horace)

4 IntroductionIntroduction Quest ce quon veut? Agents fonctionnels. Réseaux étendus et ouverts. Absence dautorité centrale. Comment? Agents dignes de confiance. Collaboration : pour des besoins dIdentification. Définition de références. Approche Théorie mathématique de la Certitude. Distribution de la réputation. Capture de la confiance et évaluation des Agents. Y.EL FAKHAR IFT6802

5 La Certitude Y.EL FAKHAR IFT6802 Mathématique Résultant de la démonstration mathématique. Physique Quand nous voyons une chose, nous sommes sûrs que nous la voyons. Nous avons une certitude purement intuitive, mais aussi forte que la certitude mathématique. Morale Nous sommes souvent certains de choses qui ne sont ni mathématiquement prouvées, ni fait d'observations. Fais confiance à Dieu, mais ferme ta voiture à clé.

6 Sécurité «hard» Y.EL FAKHAR IFT6802 Certificats X.509. PGP. Objections Inexistence dun tiers de confiance. La Certification ne procure pas la confiance active. Constat Acquisition différente. Gestion différente. Distribution différente. Soyez polis envers tous, mais intimes avec peu ; et choisissez-les bien avant de leur faire confiance. (George Washington)

7 Sécurité «soft» Y.EL FAKHAR IFT6802 Modèle peer to peer parfait Agents égaux. Détection des Agents non coopératifs. Fonctionnement automatique. Interactions Sérieux : Comportement coopératif. Évaluation du sérieux : Réputation des bons comportements. Pratiquement Certitude locale : interaction directe. Témoignages des autres Agents.

8 Modèle dOrganisation (1/2) Modèle dOrganisation (1/2) Y.EL FAKHAR IFT6802 Mécanisme de référencement dans le Réseau Agents Capacités de raisonnement Ensemble de connaissances du voisinage (Agents voisins). Agent voisin : Une référence quon peut consulter. Expertise : Rationalité de la prise de décision. Sociabilité : Etendu du réseau de connaissance de lAgent. Modification du modèle de connaissances Redéfinition des références. Changement de la procédure dévaluation.

9 Modèle dOrganisation (2/2) Modèle dOrganisation (2/2) Y.EL FAKHAR IFT6802 Visions de la Confiance Vision cognitive : La confiance est une fonction des croyances. Vision mathématique : Ignore le rôle des croyances et adopte une métrique pour modéliser une probabilité subjective. Modèle de réputation Basé sur la théorie de Dempster-Shafer. Vision mathématique. La méfiance est toujours pour moi une des formes de l'intelligence. La confiance une des formes de la bêtise. (Paul Léautaud)

10 Bâtir le Modèle Comment un Agent évalue son correspondant à partir dune interaction directe? Enregistrement de toutes les évaluations passées et constitution dun historique. Comment lAgent trouve le bon témoin? À travers le modèle de références. Comment lAgent intègre systématiquement les témoignages? Par le biais de la représentation Trust Net (Réseau de confiance). Y.EL FAKHAR IFT6802

11 ConsidérationsConsidérations Représentation du changement de croyance et non de croyances absolues. Distinguer entre le manque de croyance et la non croyance. Utilisation de la théorie de Dempster-Shafer. Y.EL FAKHAR IFT6802 La confiance est souvent une des forces de la paresse. (Fernand Vanderem)

12 Théorie Dempster-Shafer Concepts T : lAgent considère que son correspondant est digne de confiance. ={T,¬T} : Cadre de discernement, qui est un ensemble de propositions que peut lAgent prendre en considération. bpa (basic probability assignement) : une mesure subjective. Â : Sous ensemble de. Définition 1 Un bpa est une fonction définie comme suit : m : 2 [0,1] m( )=0 Â m(Â)=1 Y.EL FAKHAR IFT6802

13 Fonction de croyance Fonction de croyance Bel(Â) est définie comme suit : La somme des croyances de toutes les possibilités dans Â. Exemple : Bel({T,¬T})=m({T})+m({¬T})+m({T,¬T})+m( )=1 Y.EL FAKHAR IFT6802

14 Évaluation locale de la confiance Y.EL FAKHAR IFT6802 lAgent A i évalue le sérieux de lAgent A j selon deux considérations de certitude : Services offerts par A j. Témoignages dautres Agents sur le sérieux de A j. Réponses de lAgent A j Formalisées par S j ={s j1,s j2,…,s jH } Qualité de Service (QoS) Une notation discrète du service appartenant à lensemble {0.0,0.1,0.2,…,1.0}. Faire confiance c'est se destiner à être trompée. (France Théoret)

15 Définition 2 Pour une série de réponses de lAgent A j : S j ={s j1,s j2,…,s jH } et les deux seuils de confiance i et i de lAgent A i. On peut avoir le bpa de lAgent A j : m({T})= m({¬T})= m({T,¬T})= Avec x k {0.0,0.1,0.2,…,1.0} et f(x k ) est la probabilité que la Qualité de Service reçu de lAgent A j vaut x k. Y.EL FAKHAR IFT6802

16 Distribution de lévaluation de la confiance Y.EL FAKHAR IFT6802 A qui peut-on faire confiance dès qu'il s'agit d'argent ? (Daniel Pennac)

17 Formes de distributions Y.EL FAKHAR IFT6802 a Distribution de lévaluation avec un haut niveau de qualité de service. b Distribution de lévaluation monotone. c Distribution de lévaluation avec un bas niveau de qualité de service.

18 Fonctions de croyance (1/2) Fonctions de croyance (1/2)  est un élément focal dune fonction de croyance : m(Â)>0. Définition 3 Soit Bel 1 et Bel 2 deux fonctions de croyance dans avec m 1 et m 2 comme bpa et les éléments focaux  1,  2,…,  k,,…, respectives, on suppose : La fonction m : 2 [0,1] définie par : m( )=0 Pour tout Â# et Â, m est un bpa. Y.EL FAKHAR IFT6802

19 Fonctions de croyance (2/2) Fonctions de croyance (2/2) Corollaire Bel=Bel 1 Bel 2 est appelé la somme orthogonale. Bel est la fonction de croyance issue de m. Exemple m 1 ({T})=0.8 ; m 1 ({¬T})=0 ; m 1 ({T,¬T})=0.2 m 2 ({T})=0.9 ; m 2 ({¬T})=0 ; m 2 ({T,¬T})=0.1 m 12 ({T})= =0.98 m 12 ({¬T})=0 m 12 ({T,¬T})=0.02 Y.EL FAKHAR IFT6802 La fin du monde, c'est quand on cesse d'avoir confiance. (Madeleine Ouellette-Michalska)

20 Évaluation du sérieux dun Agent Y.EL FAKHAR IFT6802 La croyance totale nest nécessaire quen absence dune interaction précédente, sinon on utilise la croyance locale. Schéma dévaluation A r teste si A g est lune de ses connaissances. Si oui : A r utilise sa croyance locale. Sinon : A r sinforme auprès de ses voisins sur A g. Lors de la réception des voisins de la requête de A r, ils vont consulter leurs bases de connaissances selle contient A g. Si oui : retourner linformation à A r. Sinon : retourner les références à consulter. A r décidera par la suite sil veut contacter ces références.

21 Trust Net (Réseau de confiance) Définition 4 Un réseau de confiance TN(A r,A g,A,R) est un graphe dirigé où A est un ensemble fini dAgents {A 1,A 2,…,A N } et R est un ensemble de références {r 1,r 2,…,r n } avec r i = A r va ajouter r i SSI A j A et depth(Ai) depth limite. Définition 5 Soit ={ 1, 2,…, L } un ensemble de témoins. lAgent A r va mettre à jour la valeur de sa croyance totale vis à vis de lAgent A g de la façon suivante : Ar = 1 2 … L Y.EL FAKHAR IFT6802

22 Trust Net Y.EL FAKHAR IFT6802 On peut, à force de faire confiance, mettre quelqu'un dans l'impossibilité de nous tromper. (Joseph Joubert)

23 Propagation des témoignages Y.EL FAKHAR IFT6802 Input : A r est lAgent qui émet la requête. A lensemble des Agents visités. R={r 1,r 2,…,r n } une série de références et pour chaque référence r i = il y a un bpa assigné à lAgent A j par lAgent A i. Témoignages dautres Agents sur le sérieux de A j. Output bpa de lAgent A g suite à un série de témoignages. Algorithme If A j A then If A g =A j : Ajouter r k au TN et enregistrer le témoignage de A i. else if depth(A j )<6 ajouter au r k TN et envoyer une requête à A j. else ignorer la référence r k. If A j A : ignorer la référence r k. Calculer le bpa de lAgent A g selon la théorie Dempster-Shafer.

24 MétriqueMétrique Y.EL FAKHAR IFT6802 Définition 6 Soit { 1, 2,…, L } L Agents qui ont comme voisin A i. Ai, la croyance cumulative de A i qui est calculée comme suit : Ai = 1 2 … L La réputation de lAgent A i est définie comme suit : (A i )= Ai ({T Ai }) - Ai ({¬T Ai }) Si L=0, (A i )=0 Définition 7 La réputation moyenne dun groupe dAgents est définie comme suit : = où N est le nombre dAgents du groupe.

25 ExpérimentationExpérimentation Y.EL FAKHAR IFT6802 Point de départ : Entre 100 et 500 Agents. Chaque Agent garde un maximum de 10 dernières réponses. Le nombre de voisins est limité à 4. La longueur des références est de 6. Intérêts : Accumulation de la réputation. Taille de la communauté Agents. Proportion des Agents non coopératifs. La confiance est une des possibilités divines de l'homme. (Henry de Montherlant)

26 Résultats (1/4) Y.EL FAKHAR IFT6802 Source : Recherches de Munindar P. Singh

27 Résultats (2/4) Y.EL FAKHAR IFT6802 Source : Recherches de Munindar P. Singh

28 Résultats (3/4) Y.EL FAKHAR IFT6802 Source : Recherches de Munindar P. Singh

29 Résultats (4/4) Y.EL FAKHAR IFT6802 Source : Recherches de Munindar P. Singh

30 ConclusionConclusion Un groupe dAgents a certainement un équilibre de réputation à atteindre. Il y aura toujours des Agents qui vont sisoler du réseau. Corrélation positive entre la taille de la communauté dAgents et la recherche de voisins dignes de confiance et lisolation dAgents fraudeurs. Il faut un minimum de sérieux dans une communauté dAgents pour garantir la coopération. Sujets connexes : Déception. Responsabilité. Y.EL FAKHAR IFT6802

31 RéférencesRéférences Bin Yu, Munindar P. Singh. An Evidential Model of Distributed Reputation Management. AAMAS 02, Juillet, 2002, Bologna, Italy. Pinar Yolum, Munindar P. Singh. Emergent Properties of Referral Systems. AAMAS 02, 2002, Bologna, Italy. Bin Yu, Munindar P. Singh. Detecting Deception in Reputation Management. AAMAS 01, 2001, Bologna, Italy. Bin Yu, Munindar P. Singh. Distributed Reputation Management For Electronic Commerce. AAMAS 02, 2002, Bologna, Italy. Bin Yu, Munindar P. Singh. Searching Social Networks. AAMAS 01, 2001, Bologna, Italy. Page daccès aux travaux de Munindar P. Singh Site en français sur les différentes théories avancées (Université de Sherbrooke)


Télécharger ppt "La Confiance (Communauté des Systèmes Multi-Agents) Younés EL FAKHAR Maîtrise Commerce Électronique Y.EL FAKHAR IFT6802."

Présentations similaires


Annonces Google