La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Département de Radiologie et dImagerie Médicale - CHU de Rennes Imagerie abdominale Yves Gandon.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Département de Radiologie et dImagerie Médicale - CHU de Rennes Imagerie abdominale Yves Gandon."— Transcription de la présentation:

1 Département de Radiologie et dImagerie Médicale - CHU de Rennes Imagerie abdominale Yves Gandon

2 Domaine vaste Lésions digestives Lésions hépatiques Voies biliaires Anomalies pancréatiques Urgences abdominales Pathologie urinaire

3 Méthodes dexplorations Radiologie standard = ASP Soit urgence digestive debout (perfo ou occlusion) avec coupoles Soit urinaire couché (calculs urinaires) avec symphyse Radiologie avec opacification (indications diminuent) Digestive : TOGD, Transit du grêle, lavement Urinaire : UIV, cystographie Echographie-Doppler +++ indications larges Scanner +++ indications larges IRM pour foie & VB, pancréas, prostate, rectum … Vasculaire et interventionnel

4 Variantes techniques Echo : Doppler ? Contraste ? Elastométrie ? Scanner : Œsophage avec marquage lumière Estomac : remplissage gastrique avec de leau Grêle : eau, produit osmotique ou sonde jéjunale ? Colon : rien, eau, contraste, gaz (coloscopie virtuelle) Foie : sans injection ? Phase veineuse ? Multiphase ? … IRM : Multiples séquences différentes, produits de contraste …

5 Lésion digestive Œsophage et estomac : Fibro +++ TOGD = indications réduites Scanner = bilan dextension Œsophage : hauteur, aorte, trachée, adm, métas Estomac : organes voisins, adm, métas (foie)

6 Cancer de loesophage

7 Lésion digestive Grêle : Scanner en urgence (occlusions …) Entéroscanner (au PEG ou avec entéroclyse) Echographie ou Entéro-IRM pour les MICI Vidéocapsule (si pas dobstacle)

8 Adénocarcinome

9 Phase tardivePhase artérielle Crohn - scanner

10 Crohn – entéro IRM

11 Lésion digestive Colon Coloscopie (Lavement opaque : indications réduites) (Echographie) Scanner colique : Sans distension du colon en urgence Sinon distendu avec de leau si symptomatique, âgé ou risque ou avec du gaz : dépistage si echec, risque ou refus de coloscopie Bilan dextension : scanner TAP, parfois IRM … TEP

12 Scanner - Colite

13 Coloscanner à leau

14 Coloscopie virtuelle

15 Scanner pour bilan dextension

16 Lésion digestive Rectum Echoendocopie souvent réalisée IRM rectum obligatoire pour précision entre T3 faible -T3 fort par analyse marge latérale de sécurité et distance / sphincter incidence directe sur la technique chirurgicale Scanner pour extension générale Périné (MICI) Analyse des trajets fistuleux

17

18

19 Foie - tumeurs Rôle de détection : Recherche de CHC (suivi ou complication de cirrhose) Symptômes orientant vers tumeur (AEG, masse …) Recherche de métastases Rôle de caractérisation … « incidentalomes » Imagerie a aussi un rôle thérapeutique, par exemple Radiofréquence Embolisation intra-artérielle

20 Echographie Rôle de détection générale surtout pour CHC Mais examen banal qui amène à « incidentalomes » Caractérisation par écho de contraste (petite lésion) Scanner Examen global Multiphasique si cirrhose IRM La meilleure analyse de structure (2 ième intention) A la place du scanner pour les « incidentalomes » Foie - tumeurs

21 Echo : CHC

22 Département de Radiologie et dImagerie Médicale - CHU de Rennes Echo : hémangiome

23 Scanner : métastases

24 CHC : phase artérielle et portale

25 Scanner = bilan pré-op complet

26 Phase tardivePhase artérielle Scanner : cancer du colon

27 Scanner = bilan extension complet

28 Cinétique en IRM (hémangiome) T2 Gd

29 HNF (cinétique en IRM) T2 Phase artériellePhase portalePhase tardive T1

30 Infiltrations hépatiques Stéatose Visible en écho, scanner mais IRM plus spécifique Hémochromatose Génétique : test génétique et IRM peu utile IRM utile quand HFE- ou autres contextes Cirrhose Signes directs : dysmorphie qq soit la technique Signes indirects en particulier HTP : écho et scanner Elasticité …

31 Stéatose scanner Normal Stéatose 60 UH - 10 UH

32 Hémochromatose NormalSurcharge

33 Cirrhose EchoScanner

34 Voies biliaires Echographie Pathologie vésiculaire +++ mais aussi biliaire Scanner Pour lextension des tumeurs hilaires, vésiculaires Compressions dorigine pancréatique IRM Détection des calculs Analyse non invasive de larbre biliaire (inflammation, obstructions, variantes) Mais aussi échoendoscopie et CPRE

35 Echo : calcul vésiculaire

36 Dilatation des VB (K pancréas)

37 Cholangio-Wirsungo-IRM

38 IRM : calcul résiduel

39 IRM : cholangite sclérosante

40 Pancréas Echographie peu performante en moyenne Scanner +++ Calcifications Masse avec variation de prise de contraste Analyse de lenvironnement Pancréatites aiguës IRM Anomalies canalaires (calculs, divisum …) Tumeurs kystiques (TIPMP, cystadénomes) Mais aussi échoendoscopie et CPRE

41 IRM : pancréatite chronique

42 Pancréatite aiguë / Grade E

43 Balthazar E = 4 points + 6 points de nécrose>50% = 10 Balthazar = 0 à 4 points Zone de nécrose 2 points si visible mais < 30% 4 points entre 30% et 50 % 6 points au dessus

44 IRM : cystadénome pancréatique

45 IRM : TIPMP

46 IRM : cancer du pancréas

47 Appareil urinaire ASP : suivi de calculs Echographie Reins : dilatation des CPC, lésions rénales Vessie, prostate, testicules Scanner Calculs Hématuries et masses rénales Extension des néoplasies urinaires, prostatiques IRM Idem scanner quand IR ou allergie PDC iodés Masses rénales atypiques K prostate

48

49 Phase tardivePhase artérielle Cancer du rein

50 Phase tardivePhase artérielle Cancer de la prostate

51 Urgences abdominales Contexte +++ Age, sexe Type et localisation des douleurs Signes associés : fièvre, digestifs, urinaires Exploration Biologie avant si possible (pancréatite aiguë) Réduire les ASP +++ Echo si jeune, mince, gynéco ou biliaire Scanner +++

52 Phase tardivePhase artérielle Cholécystite

53 Phase tardivePhase artérielle Appendicite Diamètre > 8 mm

54 Phase tardivePhase artérielle Appendicite

55 Pneumopéritoine, aérobilie

56 Occlusion par bride

57 Diverticulite

58 Phase tardivePhase artérielle Infarctus mésentérique

59 Phase tardivePhase artérielle PNA

60 Pancréatite aiguë OH

61 Phase tardivePhase artérielle Infarctus rénal

62 AU TOTAL Choisir le plus performant pour dépenser moins et gagner du temps Adapter les arbres décisionnels aux ressources Donner des renseignements pertinents


Télécharger ppt "Département de Radiologie et dImagerie Médicale - CHU de Rennes Imagerie abdominale Yves Gandon."

Présentations similaires


Annonces Google