La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RADIOPROTECTION Ensemble des moyens destinés à protéger les individus contre les rayonnements ionisants.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RADIOPROTECTION Ensemble des moyens destinés à protéger les individus contre les rayonnements ionisants."— Transcription de la présentation:

1 RADIOPROTECTION Ensemble des moyens destinés à protéger les individus contre les rayonnements ionisants

2 1) Inventaire des expositions humaines EXPOSITIONDose efficace annuelle moyenne en mSv Origine naturelle2,4 Médicale1 à 2 Explosions nucléaires0,05 Industrielle0,01 à 0,2

3 1.1) Exposition d origine naturelle SourceDose équivalente (mSv/an) ExterneInterne Rayons cosmiques0,350,015 Fam. 238 U( 222 Rn)0,101,24 Fam. 238 Th( 220 Rn)0,160,18 40 K0,150,18 87 Rb0,006 Total arrondi0,81,6

4 Exposition tellurique En France Au Kérala en Inde : 4-17 mSv Certaines régions d Iran: 400 mSv

5 Exposition interne Par inhalation –le Radon provenant des familles radioactives naturelles. Activité volumique plus importante dans les habitations qu à l extérieur. En France les mesures vont de 3 à 1285 Bq/m3. –La dose efficace moyenne France 1,5 mSv Grande Bretagne 1,3 mSv Suède 3,7 mSv

6 Exposition interne Par ingestion –Le Potassium 40 un homme 70kg contient 5700Bq 40 K soit 0.18mSv/an – Le Rubidium 87 (7 Sv), Famille de l Uranium 238 (5 Sv), le thorium 230 (7 Sv), Radium 226 (7 Sv), Radon 222 dissous dans l eau (2 Sv), Famille du Thorium 232 (10 Sv)

7 Impact sanitaire de l exposition naturelle Enquêtes dans régions à niveaux élevés Aucune augmentation de la fréquence des cancers et des maladies héréditaires Enquêtes chez les habitants exposés au Rn –pas d augmentation des pathologies même dans des habitations où la concentration en Rn > à celle existante dans des mines d Ur –Surmortalité par cancer broncho-pulmonaire chez mineurs Ur (début du travail entre 1945 et 50)

8 1.2) Exposition médicale Origine Radiodiagnostic, radiothérapie, médecine nucléaire Caractéristique –irradiation externe –durée brève –débit élevé > 10 mGy/min Dose efficace moyenne: 1,1 mSv/an et par individu dans les pays développés.

9 Dose efficace en radiodiagnostic (mSv) OrganeRadiographieScanner Thorax0,189,2 Crâne0,615,3 Abdomen1,717,8 Artériographie abdo.5,49 UIV 10,9 Lavement baryté 11 Phlébographie 12,6

10 Dose efficace en médecine nucléaire (mSv) ScintigraphieisotopeActivité(MBq)Dose OsseuseMDP- 99m Tc7004 Thyroïdienne 99m Tc 20 0,24 Poumon perf.MAA 99m Tc1001,1 Poumon vent.Aéro 99m Tc 400,6 Cérébralehmpao 99m Tc4003,6 Myocardique 201 Tl MIBI 99m Tc 10008

11 Dose efficace en radiothérapie La radiothérapie est fondée sur l utilisation de doses très élevées pour stériliser des tumeurs Traitement de 2 /3 des cancers. 16 % des cancéreux doivent leur survie à 5ans à la seule radiothérapie. Doses de 40 à 80 Gy par séance de 2 Gy patients/an en France

12 Les risques liés à l exposition médicale Effets déterministes (brûlures) –patients: radio dynamiques, scanner –radiologues: radiologie interventionnelle Effets stochastiques Si les risques d effets cancérogène sont certains pour des doses supérieures à 1 Sv, ils n ont jamais été observés pour des doses inférieures à 50 mSv

13 Exposition due aux explosions nucléaires 520 essais entre 1954 et 1963 Exposition humaine a présenté un maximum en 1964 de 7% de l irradiation naturelle, actuellement elle ne correspond plus que 1% ( 14 C) De façon générale l essentiel des dépôts se sont fait dans l hémisphère nord.

14 Exposition d origine industrielle Rejets des centrales nucléaires (1991, 900MW) Naturevaleur moyennevaleur moyenne des arrêtésdes rejets effectifs Gaz rares575 TBq16 TBq Halogènes180 GBq0,15 GBq Liquides370 GBq12 GBq Tritium 74 TBq12 TBq D après l UNSCEAR dose efficace annuelle autour d une centrale = 0,001 à 0,2 mSv

15 Exposition d origine domestique Peintures luminescentes Radium remplacé par Tritium Port d une montre luminescente: 0,02 mSv/an Ecran de TV < 0,001 mSv/h à 10cm de l écran Céramiques dentaires contenant Ur et Th En France dose efficace d origine domestique 0,05 mSv/an

16 Exposition d origine professionnelle (mSv) Activité Dose efficace moyenne/an Mine Ur4,4 Concentration6,3 moyennes mondiales Exploitation réac.2,5 de Retraitement3 (UNSCEAR 1993) Recherche0,8 Industrielles autres0,9 Militaire0,7 Médicales0,5

17 Exposition d origine professionnelle Enquêtes épidémiologiques –radiologues : excés de cancer de la peau, des leucémies et des lymphomes pas retrouvé après 1946 (règles de radioprotection) –Peinture à base de Radium (1907 femmes, 63 femmes ont eu un cancer (freq. Attendue 0,8Gy –4000 mineurs américains 47 Sv équivalent de dose au niveau des bronches, 135 cancers (16 attendus)

18 Exposition d origine professionnelle Enquêtes épidémiologiques – personnes travaillant dans l industrie nucléaire pas d augmentation des cancers solides, doute pour les leucémies. –Arsenaux américains: personnes exposées à plus de 5 mSv pas d augmentation de cancers ou leucémies –idem pour sous-mariniers nucléaires ( )

19 2)Recommandations internationales La Commission Internationale de Protection Radiologique (CIPR) –mise en place au 2ème congrès de radiologie de 1928 – premières recommandations en 1934 –dernières en 1990: CIPR 60 –organisme non gouvernemental reconnu pour sa qualité scientifique

20 Le système de protection recommandé par la CIPR repose sur 3 principes fondamentaux: justification des pratiques utilisant les rayonnements ionisants optimisation de la radio protection limitation des expositions individuelles

21 Le Comité Scientifique des Nations Unies pour l Etude des Effets des Radiations ionisantes (UNSCEAR) –mise en place en 1955 après essais nucléaire –Publie des rapports détaillés sur les niveaux de radioactivité ambiante et rassemble les observations et les recherches sur l effet pathologiques des rayonnements ionisants.

22 L Agence Internationale de l Energie Atomique crée en 1956 elle est chargée –d encourager la recherche sur l énergie atomique –de veiller à la non prolifération des armes nucléaires –promouvoir la sûreté et la sécurité des installations nucléaires ses publications fournissent les directives pour la législation des pays membres

23 La Communauté Européenne de l Energie Atomique (EURATOM) Instaurée en 1957 par le traité de Rome, elle a pour mission d établir les conditions de sécurité protégeant la santé des populations et des travailleurs contre les dangers des rayonnements ionisants. Elle fixe les normes dans des directives successives. La dernière date du 13 mai 1996

24 Vocabulaire juridique Le règlement est applicable tel quel par les états membres La directive impose un résultat à atteindre mais laisse à chaque état le choix des moyens pour y parvenir Les recommandations et avis ne lient pas les états membres

25 Législation Française Protection du public et de l environnement Décret du 20 juin 1966 modifié par le Décret du 8 mars 2001 Dose efficace < 1 mSv/an

26 Protection des travailleurs Décret du 31 mars 2003 Code du Travail Art mois consécutifs : corps entier :< 20mSv peau et extrémités: < 500mSv Catégorie A - Zone contrôlée > 6mSv/an Catégorie B - Zone surveillée > 1mSv/an 16-18ans < 6mSv en 12 mois consécutifs Femmes enceintes < 1mSv au cours de la grossesse

27 Réferences Manuel pratique de radioprotection D. J. Gambini et R. Granier Lavoisier, Paris 2007 Actualités en radiobiologie et radioprotection M. Tubiana, A. Bonnin et C. Carde Nucléon, Gif-sur-Yvette 2001 UNSCEAR United Nations Scientific Comittee on the Effect of Atomic Radiation


Télécharger ppt "RADIOPROTECTION Ensemble des moyens destinés à protéger les individus contre les rayonnements ionisants."

Présentations similaires


Annonces Google