La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PRINCIPES DE RADIO- ANATOMIE EN OSTEO- ARTICULAIRE Dr E. NIEDERBERGER.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PRINCIPES DE RADIO- ANATOMIE EN OSTEO- ARTICULAIRE Dr E. NIEDERBERGER."— Transcription de la présentation:

1 PRINCIPES DE RADIO- ANATOMIE EN OSTEO- ARTICULAIRE Dr E. NIEDERBERGER

2 INTRODUCTION

3 Radio-anatomie : –Corréler nos connaissances de lanatomie avec nos connaissances de chaque technique dimagerie

4 But : –Connaître laspect normal –Prescrire une imagerie adéquate par rapport à la question posée –Base indispensable pour faire de limagerie diagnostique

5 Structures anatomiques ostéo-articulaires: –Os –Cartilage –Appareil capsulo-ligamentaire –Labrum et ménisques –Muscles et tendons –Disque inter-vertébral –Moelle et racines de la queue de cheval –Nerfs –Tissu adipeux sous-cutané et profond

6 Techniques dimagerie en imagerie ostéo- articulaire: –Radiographie standard Statique Dynamique –Échographie –Scanner –Scanner avec injection de pdc non IV: Intra-articulaire : ARTHROSCANNER Intra-thécale : MYELOSCANNER –IRM

7 Principes de radio-anatomie 1. Par technique dimagerie 2. Par région anatomique

8 Radiographie standard : –Os +++ (et calcifications) –Ne permet pas de visualiser de façon directe : Cartilage, ligaments, tendons, nerfs Disque inter-vertébral et contenu du canal médullaire

9 –Appréciation des parties molles : Épaississement des parties molles Épanchement intra-articulaire Pincement articulaire (amincissement cartilagineux) Calcifications des parties molles

10 Avantages Disponible Faible cout Bilan de 1ere intention Inconvénients Irradiant (mais beaucoup moins que le scanner) Peu dinfos sur les parties molles Radiographies standard : - imagerie de structures minéralisées : os et calcifications - parties molles +/- - toujours en 1ere intention

11 Echographie –Tissus mous +++ : Muscles et tendons Appareil capsulo-ligamentaire Nerfs Tissu adipeux sous-cutané et profond

12 –Os : Seule la corticale est analysable : ATTENTION!!! Les US sont réfléchis par los donc pas dimage au- delà de la corticale Permet de voir les calcifications (cône dombre post) Pas dimage

13 Avantages Disponible Faible cout Non irradiant Résolution spatiale Et temporelle: Dynamique Inconvénients Opérateur dépendant Zones non accessibles (profondes, interpositions osseuses) Echographie : - imagerie des muscles, tendons, synoviale, ligaments, nerfs et tissu sous-cutané - os mais que la corticale !!! - R spatiale +++ et analyse dynamique - limitée en profondeur

14 Scanner : –Os +++: Résolution spatiale > IRM (< 1mm) Imagerie de la corticale surtout Analyse du spongieux < IRM *

15 –Parties molles : Oui mais… Contraste <<< échographie et IRM Bon examen pour rachis lombaire (disque, ligaments jaunes, racines)

16 Avantages Plutôt disponible Résolution spatiale +++ Reconstructions multi- planaires, 3D Inconvénients Irradiant Cout Contraste <<< écho et IRM pour parties molles Scanner : - imagerie de los cortical reconstructions multi-planaires - étude de los spongieux < IRM - étude des parties molles <<< écho et IRM

17 Arthroscanner –= arthrographie + scanner –Arthrographie = injection intra-articulaire de produit de contraste sous contrôle radio

18 –Étude directe du cartilage++++ –À lépaule : + labrum et coiffe des rotateurs –Au poignet : + ligaments –À la hanche : + labrum –+ os comme un scanner classique

19 Avantages Cartilage +++ Labrum et ligts poignet Résolution spatiale +++ Reconstructions multi- planaires, 3D Inconvénients Invasif (arthrographie) Irradiant Cout Étude uniquement de la face profonde des tendons de la coiffe Arthroscanner : - meilleure imagerie du cartilage face profonde des tendons de la coiffe - + ligaments du poignet - + labrum épaule et hanche - reconstructions multi-planaires

20 IRM : –Os : spongieux ++++ –Rachis : Disque inter-vertébral Moelle et racines –Tissus mous +++ Cartilage mais < arthroscanner (arthro-IRM) Synoviale, ligaments, tendons, muscles, nerfs Ménisques (genou) Parties molles sous-cutanées et profondes

21

22 En IRM : Ligaments, tendons, ménisques = VIDE DE SIGNAL (sauf LCA…)

23 Avantages Non irradiant Excellent contraste Pas limitée en profondeur Meilleure imagerie de los spongieux Inconvénients Peu disponible Cout Résolution spatiale < écho (extrémités) Difficultés avec Ca et gaz : vide de signal (intérêt des rx) IRM: - meilleure imagerie de los spongieux rachis : moelle et contenu intra-canalaire - tissus mous +++

24 Principes de radio-anatomie 1. Par technique dimagerie 2. Par région anatomique

25 Rachis Radios : toujours en 1ere intention Echo : non Scanner : –fracture ? –dégé lombaire IRM –fracture + moelle –Dégé lombaire –Dégé cervical –Compression médull –Lésion suspecte –Infection –Post-op

26 Articulations périphériques Fracture ? –Rx en 1ere intention –Si – et forte suspicion : scanner –F de fatigue (métatarsien)? : IRM (spongieux)

27 Lésions ligamentaires post-entorse ou luxation (instabilité): –Rx dynamiques (cheville, poignet) –Arthroscanner : labrum épaule et ligts poignet, suspicion de lésion cartilagineuse associée –IRM : LCL cheville

28 Arthrose : –Radios +++ –Arthroscanner : visualisation du cartilage +++ (Sur avis ortho) –+/- IRM (os spongieux)

29 Arthrite ? –Rx –Echo ++++ : épanchement intra-articulaire, synovite, et peut permettre de guider la ponction –Si suspicion dostéite : IRM si dispo, sinon scanner

30 Tendinopathie? –Radios : calcification? –Écho +++ (épaule, coude, poignet) –+/- IRM (épaule surtout)

31 Nerfs : –Compression nerveuse(nerf ulnaire au coude, nerf médian au canal carpien, nerf fibualire commun au col de la fibula) –Névrome de Morton Echo /- IRM

32 Epaule Coiffe des rotateurs –Radios en 1 er (Ca?) –Écho en 2 e –Arthroscanner si suspicion datteinte de la face profonde des tendons –IRM si suspicion datteinte de la face superf ou rupture complète ou CI arthro Luxation/Instabilité : –Radios (avant et après réduction): phase aigue –Arthroscanner +++ : Étude labrum + coiffe

33 Coude Épicondyles –Tendons : rx puis écho +/- IRM –Nerf ulnaire au coude : écho +++ +/- IRM Patho intra-articulaire (ostéochondrite, arthrose): –Rx en 1 er –Arthroscanner ou IRM

34 Poignet Traumatisme : –Phase aigue : radios +/- scanner (os) –Phase chronique : Rx dynamiques Arthroscanner (ligts) Echo +/- IRM (tendons) Canal carpien : –Echo +++ –+/- IRM Rhumatisme inflam : –Rx en 1 er –Echo +++ (synovite, ténosynovite, érosion os) –+/- IRM

35 Hanche Arthrose, labrum : –Rx en 1 er –Arthroscanner+++ ONA (spongieux++): –Rx en 1 er –IRM+++

36 Genou Trauma : –Phase aigue : rx +++ +/- scanner (os) –Phase semi-aigue : IRM (ligts, ménisques) Arthrose/ostéochondrite –Rx en 1er –Arthroscanner –IRM si ménisque

37 Cheville/pied Entorse/instabilité –Phase aigue : rx +/- écho –Phase chronique : Rx dynamiques IRM (ligts) Arthroscanner (cartilage) Douleurs avant-pied (morton ? bursite ?) –Rx en 1 er –Écho (synoviale, nerf) –+/- IRM


Télécharger ppt "PRINCIPES DE RADIO- ANATOMIE EN OSTEO- ARTICULAIRE Dr E. NIEDERBERGER."

Présentations similaires


Annonces Google