La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Plan de présentation Introduction Contexte de la recherche Positionnement de la recherche Problématique de recherche Question de recherche Hypothèse et.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Plan de présentation Introduction Contexte de la recherche Positionnement de la recherche Problématique de recherche Question de recherche Hypothèse et."— Transcription de la présentation:

1 Plan de présentation Introduction Contexte de la recherche Positionnement de la recherche Problématique de recherche Question de recherche Hypothèse et méthodologie de recherche Conclusion

2 Profil des entreprises biomédicales canadiennes Les biotechnologies médicales –Définition (Rigaux,1994) Ensemble de techniques qui utilisent les ressources du vivant (tissus, cellules, protéines, molécules etc.) pour concevoir ou produire des substances actives utilisées dans les activités liées à la biopharmacie, la bio-alimentaire et la bio-environnement. –Typologie – 2 groupes La biotechnologie moderne –Technique in vitro pour modifier les gênes La biotechnologie ancienne –Fermentation des micro-organismes –Phase de développement dun médicament Les études de Campart et Pfister (2001)

3 Les phase de valorisation du développement dun médicament Phase IPhase IIPhase IIIPhase IV 7,6% 8,5% 7,4% 3,7% 0,97% coût temps

4 Profil de lindustrie –Étude de Niosi (2000), Niosi et al. (2002 ) et (2003) Bio-industries Les entreprises en croissance rapide Les entreprises traditionnelles – Étude de Traoré (2004) Grande entreprise 11% 72% C.A. 57% des recherches Moyenne entreprise 14% Petite entreprise 75% –Étude de Ernst et Young (2005) 10 plus grandes compagnies publiques ont 67% du marché, 9,3 Milliards $ U.S. des 13,8 milliards de capitalisation boursières 55 compagnies ont un C. A. moins (100 millions $ U.S) 42 compagnies ont un C.A. moins (50 millions $ U.S.) 16 compagnies ont un C. A. moins (10 millions $ U.S. Les autres sont négligeables

5 Contexte de la recherche Point de vue des dirigeants et des analystes financiers Les investisseurs et le financement des entreprises Problèmes managériaux –Mesure des pratiques et stratégies daffaires –Mesure de la vision stratégique de lentreprise Définition de pratiques daffaires et de stratégies daffaires

6 Positionnement de la recherche Capitalisation des dépenses en R et D: les études de Robbin-Roth (2000), de Stewart et Stern (1995) La variation du prix des actions comme indicateur de mesure : les études de Nixon et Woo (2003), Ding et al. (2003), et Kale et al. (2002) La réaction des marchés financiers : les études de Amir et Lev (1996), Merchant et Schendel (2000), Austin (2000), Zarawin (1990), chopra et al. (1998), Barberis et al. (1998) Les modèles dévaluation financière de Fama et al. (1965, 1969, 1992, 1998)

7 Pourquoi une recherche sur la performance des firmes biomédicales canadiennes Les biotechnologies dans une nouvelle ère basée sur la fluidité de linformation financière Plus de 90% des produits mondiaux issus des biotechnologies ont trait à la santé (Robbin-Roth, 2000) Afin les capitaux de risque et les investisseurs financiers, ces entreprises épousent des modèles dactivités à caractère spéculatifs. Ainsi, le développement scientifique, et la connaissance sont devenus des actifs éligibles aux effets spéculatifs de lactivité économique Pour les investisseurs, avec la convergence des biopharmacies, la biotechnologie médicale offre un potentiel économique croissant Les entreprises canadiennes sont en pleine mutation et la performance passée cachent des signes tangibles de fragilisation qui peuvent avoir des impacts sur la valeur de lentreprise

8 Les signes de fragilisation Les anticipations et de la plus-value non réalisées Les augmentations croissantes du coût de développement dune molécule (Plate-forme de plus en multidisciplinaire) La chute des brevets « blockbuster » Les évolutions de la protection intellectuelle Clivage conflictuel entre les actionnaires et les détenteurs de licences des produits génériques La sous-capitalisation des entreprises Le processus de développement dune molécule trop long (12 ans en moyenne) La vitesse de remplacement des produits et le timing de larrivée dun nouveau produit sur le marché est devenu critique La réglementation gouvernementale à chaque phase rend le développement de plus en plus risqué.

9 Justification de létude La valorisation des pratiques et stratégies daffaires devient un enjeu majeur dans le développement des entreprises canadiennes en biotechnologie médicale Dilemme dans la façon de mesurer la valeur des actifs intangibles résultants des activités de ces entreprises Aucune recherche antérieure, à notre connaissance, na porté sur la valorisation boursière des pratiques et stratégies daffaires dans les entreprises canadiennes

10 Le but de la recherche Analyser la réaction du marchés financier lors des annonces publiques dinformation Évaluer si ces annonces ont une valeur informative Vérifier si les marchés financiers ont assimilé linformation de façon efficiente Évaluer la contribution des pratiques et stratégies daffaires dans la valeur boursière de lentreprise

11 Problématique de recherche Plusieurs dirigeants se plaignent sur lévaluation par les marchés financiers. Un dilemme sur le choix dindicateurs dappréciation de valeur de lentreprise Une annonce publique dinformation sur les pratiques et stratégies daffaires dune entreprise cotée influence-t-elle les marchés financiers canadiens, ou du moins, est-ce que les marchés financiers canadiens réagissent de façon efficiente à ces annonces? Si oui, quelles sont les pratiques et stratégies daffaires privilégiées par les marchés financiers et qui offrent une meilleure contribution dans la valeur boursière dune entreprise?

12 Question de recherche Les entreprises peuvent adopter des pratiques et des stratégies daffaires similaires ou complémentaires. Si le marché est efficient, il devra réagir à chaque annonce publique importante, et ainsi, modifier la valeur de lentreprise. À cette fin, nous posons la question de recherche suivante: Existe-t-il une relation entre les pratiques et stratégies daffaires adoptées et laccroissement de la performance boursière des entreprises canadiennes en biotechnologie médicale?

13 Synthèse Les biotechnologies médicales forment une industrie basée sur le développement scientifique Évolution rapide et des incertitudes relatives aux résultats de la recherche Les investisseurs financent la R et D en espérant une plus grande valeur boursière de lentreprise Certaines pratiques et stratégies daffaires peuvent créer une plus-value dans la valeur boursière de lentreprise Voici les principales pratiques et stratégies daffaires citées dans la littérature

14 Typologie des pratiques et stratégies daffaires Des stratégies et pratiques daffaires basées sur le développement scientifique ( R et D) –Exemple : le dépôt de brevet, les phases cliniques, lautorisation de commercialisation Des stratégies et pratiques daffaires basées sur le management de lentreprise –Stratégie de commercialisation : accord de distribution Des pratiques et des stratégies daffaires encastrées (non détachables) –Fusion et acquistion

15 Stratégie daffaires Annonces publiques % actions détenues, taille, secteur Réaction des marchés financiers RAM, RAMC Pratique daffaires Pratiques et Stratégie daffaires Le modèle conceptuel de la recherche H1 H2 H3 H4 H5

16 Méthodologie de recherche Méthode détudes dévénements –Définition dun événement Questionnaire auprès des spécialistes de lindustrie pour identifier les stratégies et pratiques daffaires les plus valorisées Abowd et al. (1990) définissent un événement comme une annonce dentreprise ou une action sur le marché qui véhicule des informations incrémentales aux acteurs des marchés boursiers, leur permettant de réviser leur prévision initiale sur les perspectives dune organisation.

17 Stratégie de recherche Étape 1 : - Identification des événements –Choix de la date dannonce ou dévénements –Cueillette des données –Création dune banque de données dévénements Étape 2 – Calcul des rendements anormaux –Période destimation 250 jours –Fenêtre dévénement 21 jours (t -10 à t +10) –Choix du modèle destimation –Procédure destimation et les tests statistiques Étape 3 – Analyse des données Étape 4 - Conclusion

18 Période de régressionFenêtre danalyse 250 jours t0t-10 t+10 Période destimation Période dévénements La période destimation servira à estimer les rendements normaux anticipé autour de la période dévénements. De plus, il sert aussi de référence à la détermination des paramètres des modèles théoriques. La période destimation représente 250 jours. La fenêtre dévénements comprend 21 jours, et sert à estimer les rendements anormaux observés entre t-10 et t+10. Elle est centrée autour de T 0, la date de lannonce, dans le but de relever les tendances avant, pendant, et après lannonce de lévénement étudié Sources : Desrochers (1989) page 23-48

19 Calcul du rendement observé dun titre i pour la période t RO it = (P it – P i t-1 )+D it P it RO it : Rendement observé du titre i pour la date i P it : Prix du titre i à la fin de la période t P it+1 :Prix du titre i à la fin de la période t+1 D it :Dividende versé durant la période t

20 Calcul du rendement normal Modèle ajusté pour le risque Rit = i + i RMt + it Rit : Rentabilité du titre i pour la période t i : Rendement autonome du titre i – le rendement quon aurait obtenu du titre i si le marché obtenait un rendement nul. i : Indice du risque systématique du titre i que représente la pente de la droite de régression RMt : Rendement du marché pour la période t it : Terme résiduel despérance nulle et de variance constante

21 Calcul du rendement normal Modèle du marché ajusté de la régression estimée pour la période t, le rendement normal sobtient comme suit: Rnt = + i Rmt i Constante de régression Coefficient de régression Rmt :Rendement du marché de la période t

22 Calcul du rendement anormal Un fois le Rendement normal estimé, nous pouvons calculer le rendement anormal moyen à chaque jour entourant lannonce. Dans ce contexte, les rendements anormaux estimés Rait sont calculés comme suit: RA it = RO it -Rn t

23 Calcul des rendements anormaux moyens (RAM) et des rendements anormaux moyens cumulés (RAMC) N étant le nombre de titres dans léchantillon. Nous pouvons évaluer limpact global dune annonce par le rendement anormal moyen comme suit: RAMt = RAit RAMC = RAMt N t=1 N t=1 N

24 Ébauche de la variance des RAM La variance est obtenu comme suit N t=1 σ 2 = (RA i - RAM) 2 N-1

25 Tests statistiques Deux tests sont proposés selon les hypothèses émises sur la distribution des RAM : les tests paramétriques et les tests non paramétriques T = RAM Celle-ci mesurera lampleur de la réaction moyenne cumulée jusquà la nième date relativement à la date dévénement T 0. Cette dernière étape consiste donc à tester la significativité des RAM et RAMC en testant lhypothèse nulle H 0 contre lhypothèse alternative H 1 σN Н 0 :E(RAit) = 0 Н 1 : E(RAit) # 0

26 Conclusion Fidélité des instruments de mesure Validité des données Faisabilité du projet Question?


Télécharger ppt "Plan de présentation Introduction Contexte de la recherche Positionnement de la recherche Problématique de recherche Question de recherche Hypothèse et."

Présentations similaires


Annonces Google