La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Par Diane Chagnon, diététiste - nutritionniste Les tendances de lheure en nutrition.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Par Diane Chagnon, diététiste - nutritionniste Les tendances de lheure en nutrition."— Transcription de la présentation:

1 par Diane Chagnon, diététiste - nutritionniste Les tendances de lheure en nutrition

2 Objectifs Mise à jour: w-3Mise à jour: w-3 Mise à jour: AGTMise à jour: AGT ProbiotiquesProbiotiques Aliments et cancerAliments et cancer

3 Mise à jour AGPI w-3

4 Éicosanoïdes régulation t/a régulation t/a élasticité des vaisseaux élasticité des vaisseaux réaction inflammatoire réaction inflammatoire agrégation plaquettaire agrégation plaquettaire inflammation inflammation agrégation plaquettaire agrégation plaquettaire Série 3 série 2

5 Synthèse des w-6 et des w-3 c 18 : 2 w-6 (AL)C 18 :3 w-3 (ALN) d-6 désaturase c 18 : 3 w-6 C 18 :4 w-3 élongase élongase c 20 : 3 w-6 C 20 :4 w-3 c 20 : 3 w-6 C 20 :4 w-3 d-5 désaturase Éicosanoïdes série 2 c 20 : 4 w-6 (AA)C 20 :5 w-3 (EPA) Éicosanoïdes série 3 Élongase c 22 : 4 w-6 C 22 :5 w-3 d-4 désaturase c 22 : 5 w-6C 22 :6 w-3 (DHA) c 22 : 5 w-6C 22 :6 w-3 (DHA)

6 1.Prévenir troubles cardiaques et cardio vasculaires Ralentir progression MCV Diminuer les risques de récidives 2.Soulager symptômes arthrite rhumatoïde Rôles

7 Consensus scientifique EPA et DHA 500 mg ou 2-3 repas de poisson gras/semaines pour population en bonne santé 900 à mg /jr: poisson gras chaque jour + aliments fonctionnels + supplément d huile de poisson à mg /jr : suppléments pour arthrite rhumatoïde

8 Sources alimentaires w-3 noix (Grenoble) graines (lin) huiles (canola, soya) margarine (huile de canola) pain avec graines de lin lait w-3 œufs w-3 poissons et fruits de mer huile de foie de morue

9 Achats des suppléments teneur en EPA et DHA doit être indiquée: gélule ou huile liquide environ 300 mg EPA et DHA par gélule de 1 g

10 5 mL = 1000 mg EPA + DHA + vitamine D: 375 UI: 19% AMT + vitamine A: 3750 UI: 38% AMT + contaminants (?) Huile de foie de morue

11 Apport potentiel en vitamines A + D 1 UI ml de sauce tartare 61 UI 64 UI 100 g de saumon 32 UI 560 UI 2 oeufs 0ui192 UI 2 portions yogourt léger en gras 6 UI 530 UI 50 g cheddar 180 UI 80 UI margarine 15 mL Vitamine D Vitamine A

12 Apport potentiel en vitamines A + D 1713 UI (86% AMT) 9951 UI (99% AMT) 9951 UI (99% AMT) 375 UI UI 5 mL huile de foie de morue 0ui-- Supplément calcium et vit D 400 UI 4000 UI multivitamine 90 UI 90 UI375UI 250 mL lait 1% m.g. Vitamine D Vitamine A TOTAL (sans compter carottes pour vit A)

13 prise d anticoagulant prise d anticoagulant allergie aux poissons et fruits de mer allergie aux poissons et fruits de mer polluants? (Dewailly, poissons, Willet, suppléments, Consumer Lab, suppléments, Forand et coll (2003) - 5 suppléments) polluants? (Dewailly, poissons, Willet, suppléments, Consumer Lab, suppléments, Forand et coll (2003) - 5 suppléments) Précautions et mise en garde

14 AGT Mise à jour

15 AG non saturésAG non saturés source: PL, bœuf, agneau (ALC) ou industrie alimentaire par hydrogénation des huilessource: PL, bœuf, agneau (ALC) ou industrie alimentaire par hydrogénation des huiles avantages des AGT: conservation, manipulation, résistance à la chaleuravantages des AGT: conservation, manipulation, résistance à la chaleur Définition

16 Perte d AGE (AGPI)Perte d AGE (AGPI) augmentent LDL-C, diminuent le HDL-C, augmentent Tgaugmentent LDL-C, diminuent le HDL-C, augmentent Tg Effet négatif sur ratio LDL-C/HDL-C 2 fois supérieur aux AGS Effet négatif sur ratio LDL-C/HDL-C 2 fois supérieur aux AGS Impact sur la santé (1 de 2)

17 Modèle mathématique à partir de la NursesHealth Study ( sujets):Modèle mathématique à partir de la NursesHealth Study ( sujets): remplacez 5% des AGS par AGMI ou AGPI: 42% des risques coronaropathie.remplacez 5% des AGS par AGMI ou AGPI: 42% des risques coronaropathie. remplacez 2%des AGT par AGMI ou AGPI: 53 % des risques de coronaropathieremplacez 2%des AGT par AGMI ou AGPI: 53 % des risques de coronaropathie Selon Willet et Ascherio, décès/an aux USA attribuables aux AGT.Selon Willet et Ascherio, décès/an aux USA attribuables aux AGT. Impact sur la santé (2 de 2)

18 1er choix: liste d ingrédients : AGT + AGS végétaux1er choix: liste d ingrédients : AGT + AGS végétaux AGT: huile végétale partiellement hydrogénée ou hydrogénée, shortening, graisses, margarines dures.AGT: huile végétale partiellement hydrogénée ou hydrogénée, shortening, graisses, margarines dures. AGS végétaux: coco, noix de coco, palme, palmiste, coprahAGS végétaux: coco, noix de coco, palme, palmiste, coprah 2e choix: tableau d information nutritionnelle : AGT + AGS Repérage

19 Sans AGT ne signifie pas toujours sans AGTSans AGT ne signifie pas toujours sans AGT sans AGT ne signifie pas sans AG (exemple: croustilles)sans AGT ne signifie pas sans AG (exemple: croustilles) sans AGT ne signifie pas sans AGS (exemple: céréales à déjeuner, biscuits)sans AGT ne signifie pas sans AGS (exemple: céréales à déjeuner, biscuits) La lecture des étiquettes est primordiale et… ça prend du temps!La lecture des étiquettes est primordiale et… ça prend du temps! évidences et exemples d aliments

20 probiotiques Mise à jour

21 OMS (2001): Micro-organismes vivants, qui, lorsque administrés en quantités adéquate, confèrent un ou des bénéfices santé à l hôte.OMS (2001): Micro-organismes vivants, qui, lorsque administrés en quantités adéquate, confèrent un ou des bénéfices santé à l hôte. Définition

22 preuves scientifiques documentées (Mercenier et coll. 2003) preuves scientifiques documentées (Mercenier et coll. 2003) évidences scientifiques (Mercenier et coll, 2003)évidences scientifiques (Mercenier et coll, 2003) Rôles

23 1. En complément à une alimentation pauvre en bactéries vivantes et en fibres. 2. En association avec prise d antibiotiques. Doivent être utilisés comme un supplément à l alimentation, dans un objectif de prévention, d atténuation ou de modulation. Usage recommandé

24 400 à 500 espèces de micro-organismes: milliards de bactéries vivantes400 à 500 espèces de micro-organismes: milliards de bactéries vivantes Colonisation varie en fonction de l environnement, des aliments, des médicaments.Colonisation varie en fonction de l environnement, des aliments, des médicaments. Faible apport en Bactéries vivantes.Faible apport en Bactéries vivantes. Situation et problématique

25 Quantité? Quantité? Résistance des bactéries? Résistance des bactéries? Une souche? Synergie de 2 souches? Plusieurs souches? Une souche? Synergie de 2 souches? Plusieurs souches? Durée de la supplémentation? Durée de la supplémentation? Qu est-ce qu une flore intestinale normale et saine? Qu est-ce qu une flore intestinale normale et saine? Questions

26 1.Aliments:Certains yogourts (et lait caillé), BIO K, Kéfir, miso, tempeh, choucroute, crudités, fruits frais, gâteau Herrrrmannnn … autres aliments fermentés 2. Probiotiques lyophilisés: poudre à diluer dans l eau ou capsule LactibianeProbaclac Bifilact, Balacta, Ofibid capsules de yogourt Lacidophil Produits disponibles

27 Diète miracle? Diète miracle? Nouvelle mode sans fondement scientifique une recette de grand- mère? TOP 14 DES ALIMENTS CONTre LE CA

28 1. Légumes et fruits qu quotidien et en grande quantité 2. Variété 3. Les aliments du TOP 14 au quotidien 4. Évitez les aliments fumés, marinés, préservés par des nitrates, fabriqués de façon industriel, la viande rouge de façon régulière ou en grande quantité et l alcool de façon régulière ou en grande quantité. conseils de Richard béliveau, PhD

29 chou, brocoli, tomate chou, brocoli, tomate Bleuets, raisins frais, canneberges 3 tasses de thé vert / jour tofu curcuma, poivre noir, ail, oignon graines de lin moulues chocolat noir TOP 14 DES ALIMENTS CONTre LE CA

30 1. Légumes et fruits qu quotidien et en grande quantité 2. Variété 3. Les aliments du TOP 14 au quotidien 4. Évitez les aliments fumés, marinés, préservés par des nitrates, fabriqués de façon industriel, la viande rouge de façon régulière ou en grande quantité et l alcool de façon régulière ou en grande quantité. conseils de Richard béliveau, PhD

31 Conclusion MANGEZ MIEUX!!!

32 Diane Chagnon, diététiste - nutritionniste MERCI DE VOTRE ATTENTION !


Télécharger ppt "Par Diane Chagnon, diététiste - nutritionniste Les tendances de lheure en nutrition."

Présentations similaires


Annonces Google