La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Femmes, grossesse, transmission du VIH et recherche thérapeutique au Sud A propos de lexpérience du Sénégal Pierre-Marie Girard, Sylvie Le Gac, Alice Desclaux.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Femmes, grossesse, transmission du VIH et recherche thérapeutique au Sud A propos de lexpérience du Sénégal Pierre-Marie Girard, Sylvie Le Gac, Alice Desclaux."— Transcription de la présentation:

1 Femmes, grossesse, transmission du VIH et recherche thérapeutique au Sud A propos de lexpérience du Sénégal Pierre-Marie Girard, Sylvie Le Gac, Alice Desclaux et les équipes du CRCF et du CNLS Dakar, Sénégal

2

3 JAIDS, 2013

4 Au Nord Depuis 15 ans, revendication dinclure plus de femmes dans les essais ARV – ONUSIDA – Associations des pays du Nord En 2009, seulement 20% de femmes dans les essais cliniques des pays du nord Moins de 10 % dans des essais denregistrement, ou post AMM 07/03/2011 4

5 Participation des Femmes dans les Essais ARV au Nord 07/03/2011 5

6 Nécessité évidente daugmenter la participation des femmes: – Equité daccès y compris aux nouveaux ARV – Diversité des populations recrutées => pertinence en vie réelle – Variabilité des paramètres PK selon le sexe – Incertitude sur similarité des réponses thérapeutiques selon sexe – Tolérance médicaments réputée moins bonne chez les femmes 07/03/2011 6

7 Raisons multiples de la moindre participation des femmes: – Moindre disponibilité pour raisons familiales – Obstacle culturel et linguistique chez migrantes – Soumission masculine: moindre liberté des choix thérapeutiques – Refus des options contraceptionnelles – Désir de Grossesse 07/03/2011 7

8 Au Sud: situation très différente Sénégal 1998: début prise en charge ARV (ISAARV) 1999: essais thérapeutiques ARV menés à Dakar Population: 12 M habitants Sexe ratio F/H = 1,1 (ANSD) Prévalence infection à VIH/sida = 0,7 % (CNLS) Sexe ratio F/H chez les PVVIH = 2,25 (CNLS)

9 Sexe Ratio F/H dans 3 essais ARV ( ) Au Sud: situation très différente nord-et-au-sud-changements-indispenshttp://www.vih.org/ /femmes-dans-essais-cliniques-situations-differentes-au- nord-et-au-sud-changements-indispens

10 Bonnes Pratiques Cliniques: ICH « …la grossesse et lallaitement sont des critères de non-inclusion dans les essais thérapeutiques…. » « …Si une femme devient enceinte pendant lessai, le traitement devra généralement être interrompu si cela peut être fait en sécurité… » En pratique, que font les promoteurs des essais, sous lapprobation des comités déthique ? Injonction de ne pas tomber enceinte assortie dune deuxième injonction: Abstinence sexuelle ou préservatifs

11 07/03/ Essai ANRS/IMEA DAYANA

12 La vie réelle dans les essais… Offre de contraception insuffisante, non structurée, non systématique, mal prise en charge financièrement La grossesse est souvent cachée aux soignants, investigateurs de lessai Linjonction de non grossesse nest pas ou peu suivie: – Incidence des grossesses en Cote dIvoire : Essai Trivacan 4% femmes années Essai Temprano 7.5 % femmes années

13 Quelles justifications de ces injonctions ? Contexte de la recherche: Essais de Stratégie avec ARV mis sur le marché au moins au Nord ie efficacité prouvée Connaissances actuelles: Treatment As Prevention: réduction drastique de la transmission: Swiss Statement et HPTN 51 (2006-) Actualisation des données de sécurité de lARV réputé tératogene (EFV) (WHO 2013) Efficacité et tolérance des ARV au cours de la grossesse dans la PTME (WHO 2008)

14

15 Lorsque le principe de précaution met à mal les principes éthiques fondamentaux Essais garantissant la gratuité des ARV, du suivi biologique, des coûts induits y compris de la prévention et du traitement des complications liées au VIH (Charte Ethique ANRS) En contrepartie Dun engagement à ne pas procréer…soit énoncé explicitement soit implicitement via la protection « mécanique » sous couvert (…) de la prévention de la transmission sexuelle

16 Mais encore…. Grossesse = Marqueur de la santé retrouvée Grossesse = « Signe social de normalité » Grossesse = ailleurs peut être emblématique de la faillite des soignants (du VIH) à prendre en compte non seulement le désir de grossesse mais aussi la demande exprimée ou non de régulation/planification des naissance Grossesse: « cachée » au soignant car transgressive du deal initial (Tt ARV contre Pas de grossesse)

17 Les essais doivent devenir davantage « Women-friendly » Au Nord: la sous représentation féminine ouvre la voie à des extrapolations indues d efficacité, de tolérance, dinteraction… Au Sud: derrière la forte représentation féminine, se cache une atteinte à la liberté des femmes et donc une forme de discrimination

18

19 Merci de votre attention !


Télécharger ppt "Femmes, grossesse, transmission du VIH et recherche thérapeutique au Sud A propos de lexpérience du Sénégal Pierre-Marie Girard, Sylvie Le Gac, Alice Desclaux."

Présentations similaires


Annonces Google