La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DEVELOPPEMENTS RECENTS DE LECONOMIE BELGE J. MALEK MANSOUR DULBEA & ECOMOD.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DEVELOPPEMENTS RECENTS DE LECONOMIE BELGE J. MALEK MANSOUR DULBEA & ECOMOD."— Transcription de la présentation:

1 DEVELOPPEMENTS RECENTS DE LECONOMIE BELGE J. MALEK MANSOUR DULBEA & ECOMOD

2 REFERENCE PREVISIONS DE LA BNB:

3 EVENEMENTS RECENTS ANNEE 2000: Année exceptionnelle MAIS symptômes ralentissement US MAIS P pétrole haut ( >30$/b) ANNEE 2001: correction marchés financiers (nlle. éco.) 11 Septembre ANNEE 2002: Scandales comptables Appréciation Euro Premiers effets réforme fiscale

4 ANALYSE ET CONTEXTUALISATION DES PREVISIONS DE LA BNB I.PIB EN VOLUME II.PRIX II.ACTIVITE ECONOMIQUE IV.MARCHE DE LEMPLOI V.COMPETITIVITE VI. FINANCES PUBLIQUES VII.BALANCE DES PAIEMENTS VIII. TAUX DINTERETS / CHANGE

5 I. PIB EN VOLUME ET PRIX PIB nominal (ou en valeur) PIBN t = i P i,t Q i,t PIB réel (ou en volume), base t0 PIBR t (t0) = i P i,t0 Q i,t Déflateur = indice implicite des prix PDEFL t (t0) = 100 x ( PIBN t / PIBR t (t0) ) A. RAPPEL

6 B.LE PIB (EN VOLUME) DECOMPOSITION DU PIB DANS LOPTIQUE DES DEPENSES: PIB = [ C + IB + G ] + [ X – M ] AVEC: D. INTERIEURE = C + IB + G IB = FBCF + STOCKS BALANCE COURANTE = X - M

7 C. CROISSANCE DU PIB EN VOLUME (Données trimestrielles, ) Source: OCDE, Principaux Indicateurs Economiques, 2002

8 D. LA SITUATION EN 2000 PIB 250 milliards Euros Très belle année ! Répartition du PIB:

9 E.LA CONSOMMATION PRIVEE ( C ) 2001: Fort ralentissement Confiance en chute libre: Correction marchés financiers 11 septembre 2002: Pas de reprise Car toujours pas de confiance: Scandales financiers Inflation Incertitude s/ marché du travail : Redémarrage (lent) prévu Fin de lincertitude géopolitique Reprise US MAIS: marché du travail

10 F.LINVESTISSEMENT (IB) 2001: Très fort ralentissement (I public!) Confiance Ralentissement US I public en chute libre (élections comm. 2000) 2002: Effondrement Surtout I privés (public: OK) Scandales comptables Confiance 2003: Stabilisation Ménages: indicateur précurseur (projets définitifs) à la hausse + baisse tx. Hypothécaires Entreprises: OK si perspectives de demande favorables (pas encore évident!)

11 II. EVOLUTION DES PRIX DEFLATEUR = 100 x [NOM / REEL] TERMES DE LECHANGE = PX / PM INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION A. DIVERSES MESURES

12 B. EVOLUTION DE LINFLATION SITUATION EN 2001: P augmentent à rythme soutenu: Prix alimentaires élevés (crises) Mauvaises récoltes P pétrole SITUATION EN 2002: Inflation moins soutenue: Appréciation Euro Conjoncture hésitante SITUATION EN 2003: Inflation sous contrôle: Euro, Pétrole, Conjoncture Ralentissement de Coûts salariaux

13 DECOMPOSITION DE P Source: BNB (2003).

14 III.ACTIVITE ECONOMIQUE Enquêtes conjoncture BNB Ventes au détail Immatriculations voitures neuves (NB: années salon = 2000,2002,2004) Production industrielle

15 IV. MARCHE DE LEMPLOI Divers indicateurs: Tx. Activité = pop. act. tot. / pop. âge actif Tx. Chômage = # demandeurs emploi inoccupés / pop. act. tot. ! Conditions particulières pour être actif inoccupé (tx. standardisé): Inoccupé A la recherche active dun emploi Disponible dans les 15 jours Tx. Emploi = actifs occupés. / pop. Age actif

16 MARCHE DE LEMPLOI (SUITE) ANNEE 2001: Stagnation ANNEE 2002: Détérioration ANNEE 2003: Poursuite de lajustement Mais indicateurs précurseurs positifs: Heures prestées Travail intérimaire: niveau faible mais stable Postes vacants en hausse

17 V. COUTS SALARIAUX - COMPETITIVITE DES DEFINITIONS Compétitivité-prix (TT) Compétitivité économique (struct,R&D) Attractivité économique (DAVOS) Ex post vs. ex ante LOI DU 06/01/89 et LOI DE ACCORD INTERPROFESSIONNEL (12/02): C = 5.4% : C = 6.4%

18 VI. FINANCES PUBLIQUES CONTEXTE GENERAL: Dette importante (+- 100% PIB) Pacte de Stabilité et de Croissance STABILISATEURS INCORPORES: Impôts et Progressivité des impôts ONSS PREVU POUR 2003: DEFICIT = 0.5% PIB < MOYENNE EUROPEENNE MAIS !DETTE!

19 VII. COMMERCE EXTERIEUR Contexte: dépréciation puis appréciation de lEuro Dérapage coûts salariaux Demande extérieure molle Reprise attendue du CI mondial en 2003/2004.


Télécharger ppt "DEVELOPPEMENTS RECENTS DE LECONOMIE BELGE J. MALEK MANSOUR DULBEA & ECOMOD."

Présentations similaires


Annonces Google