La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Us et abus de substances 5 - Prévention Professeur Philippe Corten ULB.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Us et abus de substances 5 - Prévention Professeur Philippe Corten ULB."— Transcription de la présentation:

1 Us et abus de substances 5 - Prévention Professeur Philippe Corten ULB

2 Prévention Tertiaire: Tertiaire: les alcooliques et la rechute Secondaire: Secondaire: éviter la décompensation de lassuétude à lalcoolisme Primaire: Primaire: éviter lapparition du problème dans un cadre global

3 Prévention primaire: Eviter lapparition du problème Concerne TOUS les travailleurs de la direction générale à louvrier Concerne TOUS les travailleurs de la direction générale à louvrier Doit être établie en concertation avec SIPP – SEPP – Syndicats – Direction Doit être établie en concertation avec SIPP – SEPP – Syndicats – Direction Doit obtenir ladhésion des travailleurs Doit obtenir ladhésion des travailleurs

4 Prévention primaire: Eviter lapparition du problème Audit de lentreprise Audit de lentreprise –Situation: disponibilité produit (quand, où, comment), respect de la réglementation… disponibilité produit (quand, où, comment), respect de la réglementation… –Contexte: gestion du stress, banalisation, étendue du co-alcoolisme, morts dans le placard, intouchables gestion du stress, banalisation, étendue du co-alcoolisme, morts dans le placard, intouchables Alternatives offertes: sports, temps de travail et temps libres, fêtes… Alternatives offertes: sports, temps de travail et temps libres, fêtes… –Vulnérabilité: Nature du travail et la souffrance des travailleurs Nature du travail et la souffrance des travailleurs

5 Prévention primaire: Eviter lapparition du problème Information des travailleurs Information des travailleurs –Existe-t-elle? –Thèmes: Alerte sur les idées fausses (éventuellement ciblées en fonction de la tâche) Alerte sur les idées fausses (éventuellement ciblées en fonction de la tâche) Bon à savoir Bon à savoir Equivalents des verres dalcool Equivalents des verres dalcool Quest-ce que le co-alcoolisme Quest-ce que le co-alcoolisme Gérer son stress Gérer son stress …

6 Prévention primaire: Eviter lapparition du problème Application de la législation et des règlements pour TOUS Application de la législation et des règlements pour TOUS –Pas dalcool à plus de 6% dans aucun bureau –Règlement de travail: pas dalcool dans un lieu de travail à moins de 6%, supérieur à un usage individuel quotidien raisonnable –Jamais dalcool supérieur aux vins et mousseux partout dans lentreprise (même lors des fêtes) –Rappel des attentes légitimes de lemployeur dans le règlement de travail et dans la gestion des ressources humaines Respect outil de travail: travailleur = une ressource de lentreprise Respect outil de travail: travailleur = une ressource de lentreprise Etre apte à répondre à la tâche Etre apte à répondre à la tâche Adéquation des comportements et de la présentation Adéquation des comportements et de la présentation

7 Prévention primaire: Eviter lapparition du problème Favoriser la consommation responsable plutôt que le puritanisme Favoriser la consommation responsable plutôt que le puritanisme –Cfr Recherche détats modifiés de conscience –Comment Gérer (A quelle heure, durée limitée, nature des consommations, prévoir de se sustenter…) Drink de fin dannée Drink de fin dannée Fêtes Fêtes Repas de service Repas de service Repas aux restaurants Repas aux restaurantsConseil: Pour estimer le nombre de verres bus ne jamais accepter dégaliser son verre tant quil nest pas vide –Apprendre à veiller sur ses collègues

8 Prévention primaire: Eviter lapparition du problème Ne pas stigmatiser Ne pas stigmatiser –Intégrer laction dans le cadre général de la protection psycho-sociale du travailleur –Etre préoccupé par les sources stressantes au travail Le travail lui-même (demande, support, latitude) Le travail lui-même (demande, support, latitude) Le harcèlement, lambiance entre collègues Le harcèlement, lambiance entre collègues La gestion de lautorité… La gestion de lautorité… –Sintéresser aux autres substances de remplacement éventuel Tabac Tabac Anxiolytiques Anxiolytiques Somnifères Somnifères Et comportements pouvant notamment altérer le sommeil Et comportements pouvant notamment altérer le sommeil

9 Prévention secondaire: Eviter lalcoolisme TOUS les travailleurs: le co-alcoolique TOUS les travailleurs: le co-alcoolique Etendue du problème? Etendue du problème? Jusquoù est-il caché? Jusquoù est-il caché? Faire passer que plus longtemps le problème reste caché moins on aide lalcoolique Faire passer que plus longtemps le problème reste caché moins on aide lalcoolique Effet + sur travail Effet - sur le travail Alcoolisation Co-alcoolisme Décompensation

10 Prévention secondaire: Eviter le glissement vers lalcoolisme Pour TOUS: une attitude « Bob » Pour TOUS: une attitude « Bob » –On peut être tenu responsable des conséquences davoir servi quelquun en état débriété (information) –Non assistance à personne en danger: Ne pas faire de remarque à quelquun qui prend le volant en état débriété Ne pas faire de remarque à quelquun qui prend le volant en état débriété –OSER EN PARLER A la personne A la personne –Quil sent lalcool –Quon fait son travail à sa place –Dans quel état il était hier… A des personnes « de confiance » A des personnes « de confiance »

11 Prévention secondaire: Eviter le glissement vers lalcoolisme Caractéristiques dune « bonne relation » à un produit (information): Caractéristiques dune « bonne relation » à un produit (information): 1.Etre bien informé: Connaître leffet que peut produire la substance Connaître leffet que peut produire la substance Avoir conscience des risques et des dangers Avoir conscience des risques et des dangers 2.Ne lutiliser que pour cet effet 3.Avoir conscience de leffet quil produit sur soi 4.Continuer à ressentir le même effet 5.Etre capable de lutiliser avec modération 6.Etre capable dinterrompre facilement 7.Ne jamais ressentir deffets nocifs Test: Essayez de vous abstenir de la substance durant quatre jours et voyez si pour vous cétait difficile

12 Prévention secondaire: Eviter le glissement vers lalcoolisme Signes dalarme: Signes dalarme: –Diarrhée matinale –Envie lancinante de boire (craving) –Consommer alors quon avait décidé de ne pas boire –Consommer plus quon ne voulait CAGE CAGE –C (Cut Down): Penser que je devrais consommer moins ou arrêter –A (Annoyed): remarques désagréables des autres –G (Guilty): se sentir coupable, pas fier de soi –E (Eyes opener) : Boire le matin trop tôt, pour se mettre en train Ces critères ne fonctionnent quavec des personnes en danger dalcoolisme! Ces critères ne fonctionnent quavec des personnes en danger dalcoolisme!

13 Prévention secondaire: Eviter lalcoolisme Signes détat: Signes détat: –Augmentation des doses pour même effet –Tremblements le matin disparaissant avec un verre –Ne plus penser quon devrait consommer moins –Accidents, Bagarres –Retards, absences au travail

14 Prévention secondaire: Eviter lalcoolisme Identifier quelquun qui a des problèmes face à lalcool Identifier quelquun qui a des problèmes face à lalcool –Il sent lalcool (si vous navez pas bu vous-même) –Yeux injectés –Il est bouffi, il a grossi –Bouteilles non autorisées régulièrement au bureau, ou quantité exagérée –Retards, absences –Accidents –Bagarres, invectives –Remarques et allusions –Introuvable les après midis –Demande de prêts –… Ne pas conclure sur un des signes, mais sur des faits répétitifs Ne pas conclure sur un des signes, mais sur des faits répétitifs

15 Prévention secondaire: Eviter lalcoolisme Individuellement Individuellement –Convoquer Exprimer les faits Exprimer les faits –Baisse de performance –Signes dalcoolisation –Faire le lien Garantir le secret Garantir le secret Questions ouvertes Questions ouvertes Adhésion du travailleur sur les objectifs du travail, engagement à les respecter dans un certain délai Adhésion du travailleur sur les objectifs du travail, engagement à les respecter dans un certain délai Conseiller daller voir Conseiller daller voir –Personne de confiance –Médecine du travail –Redonner rendez-vous pour faire le point

16 Prévention tertiaire: Eviter la rechute La rechute est (quasi) de règle La rechute est (quasi) de règle Elle nest pas un échec, mais une étape dans le processus Elle nest pas un échec, mais une étape dans le processus Précontemplation: Contemplation PréparationAction Maintenance Chute et rechutes

17 Le cycle de la motivation en passant par la rechute Début de lalcoolisation Début de lalcoolisation « gueule de bois » Euphorie Anxiolytique Stimulant

18 Le cycle de la motivation en passant par la rechute Lalcoolisme Lalcoolisme Jalouse Possessive Violente Suicidaire Maux physiques divers Euphorie -- Anxiolytique

19 Le cycle de la motivation en passant par la rechute Le sevrage Le sevrage Euphorie Anxiolytique Stimulant Jalouse Possessive Violente Suicidaire Maux physiques divers

20 Le cycle de la motivation en passant par la rechute Pourquoi je buvais? Pourquoi je buvais? –Evénements de vie: en ai-je fait le deuil? –Timidité, assertivité? –Habitude, style de vie (repas daffaire) –Mon stress –… Quai-je trouvé comme alternatives? Quai-je trouvé comme alternatives?

21 Le cycle de la motivation en passant par la rechute Laprès sevrage: Laprès sevrage: –Jai connu durant de longues années le schéma ci-dessous. Je ne veux plus vivre avec lalcool mais pourquoi ce que jai pu maîtriser durant des années ne serait plus possible, malgré ce que me disent les thérapeutes? « gueule de bois » Euphorie Anxiolytique Stimulant

22 Le cycle de la motivation en passant par la rechute Et si jessayais 1 verre? Et si jessayais 1 verre? –Tant mieux si il sait se limiter –Mais très souvent ne sait pas se limiter –POURQUOI?

23 Pourquoi lalcoolique ne sait pas se limiter après sevrage? Dabord, par ce que les retrouvailles sont « fastueuses ». « Enfin, lalcool-amante comme je ne lavais plus connue depuis longtemps! » Dabord, par ce que les retrouvailles sont « fastueuses ». « Enfin, lalcool-amante comme je ne lavais plus connue depuis longtemps! » La dose à laquelle il se réfère est celle quil devait prendre avant le sevrage (avec 6 verres on narrive nulle part!) La dose à laquelle il se réfère est celle quil devait prendre avant le sevrage (avec 6 verres on narrive nulle part!) Perte définitive du locus physiologique de contrôle Perte définitive du locus physiologique de contrôle –Non alcoolique: capable au vu de ses sensations de percevoir quun verre en plus serait de trop –Ex-alcoolique ne perçoit la limite que quand cest de trop. Et, « comme cest raté tant pis! »

24 Donc la rechute est une étape quasi inéluctable Que faire? Que faire? –Travailler la motivation au second degré –Ne pas la vivre comme un échec –Passer à létape « plus dalcool pour moi, même pas un peu, je ne suis actuellement pas capable de gérer un peu » (Non seulement ne plus vivre avec mon alcool- amante mais ne plus la fréquenter ) –Repassage au cycle de la motivation

25 Travailler le rapport à lalcool: Plus dalcool pour moi, même un peu! Ça ne me concerne pas Oui, plus tard Cest le moment Jy vais Et maintenant tenir Je craque (je « rechute ») Il faudrait vraiment que je le fasse Mais…

26 Améliorer les chances de réussites? Au lieu de faire uniquement une balance avantage/désavantage de boire, faire aussi une analyse avantage/ désavantage dêtre abstinent et travailler les inconvénients de labstinence Au lieu de faire uniquement une balance avantage/désavantage de boire, faire aussi une analyse avantage/ désavantage dêtre abstinent et travailler les inconvénients de labstinence

27 Améliorer les chances de réussites? Maintenir travail Ne pas divorcer Ne plus avoir de problèmes dargent.. Ne plus pouvoir fréquenter ses copains Changer de loisirs Supporter ma femme Supporter le stress ou lennui …

28 Que mettre à la place de lalcool? Que mettre à la place de lalcool? Améliorer les chances de réussites? Alcool Euphorie Anxiolytique Stimulant ??? Euphorie Anxiolytique Stimulant

29 Dans la consolidation: modifier les styles de vie Où fais-je mes courses: où est le rayon alcool? Puis-je léviter? Où fais-je mes courses: où est le rayon alcool? Puis-je léviter? Le bar dans la maison? On le supprime? On le rend moins accessible? Le bar dans la maison? On le supprime? On le rend moins accessible? Où sont les pièges? Où sont les pièges? Comment tu bois? Comment tu bois? Comment dire NON quand on me propose un verre (assertivité). Comment dire NON quand on me propose un verre (assertivité). Savoir ne pas boire un verre jusquau bout Savoir ne pas boire un verre jusquau bout Savoir partir avant quil ne soit trop tard Savoir partir avant quil ne soit trop tard Oser dire non sans se justifier Oser dire non sans se justifier Comment faire de ma femme une alliée Comment faire de ma femme une alliée

30 La femme et la famille Les co-alcooliques Les co-alcooliques La place de lalcoolique dans la famille quand il va mal La place de lalcoolique dans la famille quand il va mal Alcoolique Enfant Femme Réorganisation des rôles

31 La femme et la famille Après la (les) désintoxication(s) Après la (les) désintoxication(s) Alcoolique Enfant Femme Nouvelle réorganisation des rôles => conflits => risque de rechute

32 Peut-on reboire? Oui, parfois, Oui, parfois, –cfr étude Sobell et Sobell Mais uniquement consommation « contrôlée » car perte du locus de contrôle de lébriété. (Technique comportementale) Mais uniquement consommation « contrôlée » car perte du locus de contrôle de lébriété. (Technique comportementale) Le plus facile est labstinence définitive Le plus facile est labstinence définitive

33 A ne pas oublier Lalcoolisme peut être une tentative dautomédication par rapport à des problèmes sous-jacents Lalcoolisme peut être une tentative dautomédication par rapport à des problèmes sous-jacents –Dépression –Anxiété sociale –Jalousie –… Le sevrage fera réapparaître cette problématique quil faudra traiter Le sevrage fera réapparaître cette problématique quil faudra traiter

34 Prévention tertiaire: Conclusions Les rechutes sont la règle Les rechutes sont la règle Elles sont des opportunités dans le cycle motivationnel Elles sont des opportunités dans le cycle motivationnel Elles ne sont pas des échecs, si le suivi est bien fait, mais des étapes de maturation Elles ne sont pas des échecs, si le suivi est bien fait, mais des étapes de maturation Le suivi dun alcoolique dure des années Le suivi dun alcoolique dure des années Donc: rester ferme sur la prévention primaire et secondaire Donc: rester ferme sur la prévention primaire et secondaire

35 Comment procéder? Cest laffaire de TOUS Cest laffaire de TOUS


Télécharger ppt "Us et abus de substances 5 - Prévention Professeur Philippe Corten ULB."

Présentations similaires


Annonces Google