La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Etes-vous un bon candidat au Burn- Out? (Petit quiz) Question 1 Honnêtement est-ce que le temps que vous consacrez à votre travail pourrait mettre en.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Etes-vous un bon candidat au Burn- Out? (Petit quiz) Question 1 Honnêtement est-ce que le temps que vous consacrez à votre travail pourrait mettre en."— Transcription de la présentation:

1

2 Etes-vous un bon candidat au Burn- Out? (Petit quiz) Question 1 Honnêtement est-ce que le temps que vous consacrez à votre travail pourrait mettre en péril votre vie de couple ou familiale ? Oui=1 Non=0 1

3 Etes-vous un bon candidat au Burn- Out? (Petit quiz) Question 2 Honnêtement est-ce que le temps que vous consacrez à votre travail vous permet de développer vos hobbies ? Oui = 0 Non = 1 2

4 Etes-vous un bon candidat au Burn- Out? (Petit quiz) Question 3 Honnêtement est-ce que le temps que vous consacrez à votre travail vous permet davoir une vie sociale qui vous épanouit Oui = 0 Non = 1 3

5 Etes-vous un bon candidat au Burn- Out? (Petit quiz) Question 4 Etes-vous quelquun de méticuleux ou perfectionniste? ou dit-on de vous que vous êtes méticuleux ou perfectionniste? Oui = 1 Non =0 4

6 Etes-vous un bon candidat au Burn- Out? (Petit quiz) Question 5 Etes-vous quelquun dexigeant pour vous et pour les autres? ou dit-on de vous que vous êtes quelquun dexigeant pour vous et pour les autres? Oui = 1 Non =0 5

7 Etes-vous un bon candidat au Burn- Out? (Petit quiz) Résultat du quiz 0 à 5 Plus vous êtes proche de 5, plus vous êtes un candidat au Burn-Out Ce sont les meilleurs de vos collaborateurs qui sont les candidats au Burn-Out et non les tire-au-flanc !

8 Historique A la fin des années 60, développement aux USA de la médecine communautaire. Un certain nombre de soignants quittent les hôpitaux pour sinvestir dans cette pratique (cest leur choix) Or, très rapidement, on constate que ceux-ci consomment plus de café, fument plus, prennent des tas de médicaments. En argot américain, quand on a ce genre de comportement, on dit quon BURN-OUT, comme en français on pourrait dire quon brûle la mèche par les deux bouts. 7

9 Origine du concept Dictionnaire : To Burn-out: 1. Se consumer (pour une bougie) 2. Etre grillé (pour une lampe) 3. Métaphorique : la flamme est éteinte Bonne analogie : On se consume de lintérieur Pas ou peu de signes apparents (on donne le change) Traduction française : Epuisement professionnel : Mais cette appellation met laccent sur la fatigue alors quelle nest pas systématiquement présente et nest pas pathognomique du Burn-Out. 8

10 Signes cardinaux Epuisement émotionnel Cynisme Démotivation 9

11 Burn-Out : Effet de mode ou réel danger? Statistiques : 72% des employés disent ressentir du stress 86% des cadres se disent de plus en plus stressés 70% des belges au travail dorment mal la nuit de dimanche à lundi 50% des versements de lINAMI pour incapacité primaire sont liés au stress et au Burn-Out. Burn-Out « terminal » Incapacité : 8,5 mois 15% ne retourneront jamais sur le marché du travail 75% changeront dentreprise Or ceux qui vont faire un Burn-Out cest la « crème » des collaborateurs Danger : Le Burn-out prend des années pour sinstaller Pendant très longtemps les personnes en Burn-out donnent le change en apparence, mais elles se vident peu à peu de lintérieur comme rongées par un cancer, cest pourquoi on parle parfois de mérule émotionnelle. 10

12 Facteurs favorisants Le syndrome de Burn- Out apparaît particulièrement dans les professions 1.qui demandent davoir une FLAMME, une vocation, 2.où la réussite de laction dépend essentiellement de ses CAPACITES RELATIONNELLES, 3.exposées au stress, aux contraintes et aux frustrations Métiers à risques : Soignants Educateurs, professeurs Travailleurs sociaux Commerciaux Cadres… 11

13 Processus du Burn-Out Une réponse Une situation Un processus Une souffrance 12

14 Une situation Le choc de la réalité : Malgré sa flamme Malgré le fait quon se soit impliqué Les clients vont à la concurrence Certains rouspètent tout le temps et ne sont jamais contents Ils nhonorent pas leurs factures Ils ne nous remercient pas Etc… 13

15 Une réponse (des réponses) Au départ ce sont des réponses adaptatives normales et saines. 1.Résister émotionnellement 2.Prendre de la distance (moins simpliquer) 3.Réduire ses ambitions (être plus réaliste) 14

16 Une réponse : Résister émotionnellement Une réponse adaptative NORMALE Un manager ou un commercial est régulièrement confronté à des situations émotionnellement prenantes Situation familiale dramatique dun collaborateur (divorce, décès, enfants à problèmes…) Endettement du client Coups bas Se mettre à pleurer avec son client ou son collaborateur ne laidera pas. Ce quil faut cest trouver une solution. => il faut augmenter sa résistance. 15

17 Un processus : lépuisement des émotions Malheureusement, si ce type de réponse se répète, il nest pas possible de se blinder uniquement contre les affects négatifs. Petit à petit on va également se blinder contre les affects positifs (joies, plaisirs…) =>épuisement progressif des émotions, indifférence émotionnelle dans tous les domaines de vie (y compris sphère affective) Ne pas confondre avec la dépression ! 16

18 Une réponse : Moins simpliquer 1 Une réponse adaptative NORMALE Malgré le fait que Votre collaborateur ait de gros problèmes, il ne faut pas que cela vous empêche vous davancer parce que vous prenez trop à cœur son problème et que cela vous préoccupe en permanence. Votre client ait des gros problèmes financiers, il en va de même Mais cela ne doit pas vous laisser indifférent. => se soucier sans simpliquer Empathie et non compassion (cum patire) => laisser son tablier au vestiaire quand on a fini de travailler 17

19 Une réponse : Moins simpliquer 2 Lorsquon est submergé par une série de choses à réaliser, on a besoin que les autres nenvahissent pas tout le temps notre bulle. « De lair ! » => on met les autres à distance => on pose des limites 18

20 Un processus : la déshumanisation des relations Malheureusement si ce type de réponse perdure, petit à petit Madame X devient le nom de son dossier client. => peu à peu les gens deviennent des pions quon manipule (y compris les amis, le mari) =>on devient de plus en plus cynique face aux collaborateurs, aux clients, à lentreprise, aux proches => quand on a besoin deux pour partager les émotions, on les a tellement mis à distance quils ne répondent pas présents. 19

21 Une réponse : être plus réaliste Une réponse adaptative NORMALE Comme les professions à risques sont celles qui demandent davoir une flamme, une vocation, il est normal quau début de sa carrière on puisse rêver dêtre le « Ford » du XXIème siècle, le « Bill Gates » des temps modernes…. Bien vite, il faut se rendre à lévidence. => réduire ses ambitions 20

22 Un processus : la démotivation Malheureusement, à force de diminuer ses ambitions, petit à petit on attend de moins en moins de soi et des autres, on se croit de moins en moins capable datteindre un but. => on se démotive => voire on se sous-estime Ce processus sétend aux amis, aux relations affectives. 21

23 Donc : Une réponse : Une réponse : Se blinder Moins simpliquer Etre plus réaliste = Réponse adaptative normale Un processus : Un processus : Epuisement des émotions Déshumanisation des relations Démotivation Le processus envahit peu à peu tous les domaines de vie 22

24 Le Burn-Out Or lorganisation contemporaine du travail favorise ce processus Pas détats dâme, business is business pas démotions Cest lentreprise qui compte (pas vous, ni les problèmes du client) cynisme et déshumanisation Atteindre les objectifs fixés par lentreprise (pas par vous) Démotivation personnelle 23

25 Comment enrayer le processus ? 1.Tourner le dos au mythe dAtlas : On nest pas obligé de porter seul le poids du monde ! 2.Ne pas rentrer dans le syndrome du pélican: On nest pas obligé de se saigner pour aider les autres ! 3.Partager ses émotions dès le début. => COMMUNIQUER 24

26 Enrayer le processus : ne pas utiliser le management par la peur Avantage immédiat : Cravacher un animal le fait courir plus vite dans un premier temps Désavantage à long terme : Même les meilleurs craquent. Après de longs mois de maladie 75% offriront leurs services à une autre entreprise. Pourquoi tant de cécité ? Les dommages sont insidieux et leffondrement apparaît après de nombreuses années (et souvent de nombreux chefs différents) Le nombre de postulants pour la place est tel que « un de perdu dix de trouvés » Croyance que ceux qui craquent sont des faibles Absence de formation à la psychologie des futurs cadres Impression que ce sont les entreprises qui financent la sécurité sociale (donc la casse) A quand des directions humaines des ressources à la place des directions des ressources humaines? 25

27 Un espoir? Rapport « Bien-être et efficacité au travail » pour le premier ministre de France, 10 février 2010 Réalisé par H. Lachmann (Schneider Electric) Ch. Larose (Conseil économique et environnemental) M. Picanaud (Danone) Avec la collaboration de : Air France, Bouygues, Carrefour, France telecom, IBM, PSA, Renault, Vivendi, les organisations demployeurs, etc…, (soit léquivalent de la FEB) 26

28 Rapport « Bien-être et efficacité au travail » 10/02/ propositions Parmi les recommandations, pointons : 1.La santé des salariés ne sexternalise pas : elle est dabord laffaire des managers 2.Lier les bonis des managers non seulement aux performances économiques mais aussi aux performances sociales (santé, turn- over, satisfaction et qualité de vie des salariés, promotions…) 3.Formation obligatoire des managers à chaque promotion sur la santé psychologique et lanimation déquipe 4.Obligation à toutes les écoles de commerce, aux Instituts de Hautes Ecoles et Facultés Universitaires de mettre à leur programme de base des modules de formations à la santé psychologique et humaine 5.Favoriser les évaluations déquipes par rapport aux évaluations individuelles pour éviter les rivalités stériles au sein dune même équipe 6.Obligation, lors de restructurations ou de fusions, dune analyse du risque psychosocial et de mesures daccompagnements individuels et collectifs a priori et non a posteriori… 27

29 Prévenir le Burn-Out Travailler sur les causes : Travailler sur les causes : 1.La flamme 2.Les relations 3.Le stress et les frustrations Travailler sur le processus : Travailler sur le processus : 1.Intelligence émotionnelle 2.La bonne distance 3.Des objectifs réalistes 4.Préserver sa qualité de vie 5.Communiquer 28

30 Prévenir le Burn-Out: travailler sur les causes 1.La flamme Dans ce genre de métier on a besoin de sa flamme, il faut donc la préserver tout en lui donnant des limites. Comment faire? oVieillir : on est généralement plus idéaliste à 20 ans quà 40. oMieux se connaître oPrendre soin de soi o => savoir communiquer ses déceptions et ses joies

31 Prévenir le Burn-Out: travailler sur les causes 2.Les relations interpersonnelles a)Dans ces métiers une grosse part de la réussite de laction dépend de ses capacités relationnelles, mais pas uniquement. b)Comment faire? oDévelopper ses compétences (techniques) oSe soucier sans sengager oPréserver sa vie sociale et familiale

32 Prévenir le Burn-Out: travailler sur les causes 3.Le stress a)Si possible supprimer la cause ou tout au moins: oAugmenter ses aptitudes (résilience) oAugmenter le support de la hiérarchie et des collègues b)Eliminer les stress inutiles c)Développer des mécanismes dadaptation oIdentifier et verbaliser ses émotions quand elles surgissent (et pas 3 heures après), y compris sa colère ou son irritabilité oSe mettre des limites et savoir dire NON de façon assertive: oNi hérisson, ni paillasson oDemander de laide oSavoir se retirer, arrêter le disque dur.

33 Prévenir le Burn-Out: travailler sur le processus 1.Eviter lépuisement émotionnel a)On a lhabitude de parler dintelligence uniquement pour ce qui est cognitif. Nos émotions sont aussi une manière dappréhender la réalité et on peut le faire intelligemment (intelligence émotionnelle). a)Comment faire? Au travail : préférer le « comment » on sest senti face à telle situation au relevé de ce quon a fait (ou pas fait) Avec son conjoint : lui demander le soir comment sest passée sa journée et non ce quil a fait (et vice versa). Ne pas accepter de consacrer toute sa vie à sa vie professionnelle. Utiliser le sens de lhumour

34 Surtout… Se faire plaisir 33

35 Prévenir le Burn-Out: travailler sur le processus 2.La bonne distance a)Vos clients sont des contrats mais aussi des partenaires avec lesquels vous allez évoluer b)Comment faire? oRester professionnel oRester à lécoute de leur vies et leurs difficultés oPenser à leur anniversaire, à leurs événements de vie oMaintenir le plus longtemps possible les contacts avec le même interlocuteur direct oTrouver la meilleure solution pour eux tout en mettant des limites oLes considérer comme des partenaires oTransmettre à votre secrétariat quand vous êtes (réellement) disponible pour leur répondre au téléphone 34

36 Prévenir le Burn-Out: travailler sur le processus 3.Avoir des objectifs réalistes a)Avoir des objectifs réalistes, signifie dune part continuer à avoir des objectifs, se poser des défis et dautre part savoir se mettre des buts atteignables. b)Comment faire? oMettre des limites oVoire la partie pleine du verre et pas uniquement la partie vide oAugmenter ses compétences oNe pas être seul à vouloir atteindre ces buts, mais les fixer ensemble, en équipe => partager les mêmes buts +> COMMUNIQUER 35

37 Prévenir le Burn-Out: travailler sur le processus Préserver sa qualité de vie : La vie est de qualité quand la vie fait sens 36

38 37www.cliniquedustress.be


Télécharger ppt "Etes-vous un bon candidat au Burn- Out? (Petit quiz) Question 1 Honnêtement est-ce que le temps que vous consacrez à votre travail pourrait mettre en."

Présentations similaires


Annonces Google